Skip to main content

Full text of "Dictionnaire de la langue de Madagascar d'après l'édition de 1658 et l'histoire de la grande ..."

See other formats


Google 



This is a digital copy of a book thaï was prcscrvod for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 

to make the world's bocks discoverablc online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 

to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 

are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that's often difficult to discover. 

Marks, notations and other maiginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book's long journcy from the 

publisher to a library and finally to you. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prcvcnt abuse by commercial parties, including placing lechnical restrictions on automated querying. 
We also ask that you: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain fivm automated querying Do nol send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a laige amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attributionTht GoogX'S "watermark" you see on each file is essential for informingpcoplcabout this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are lesponsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countiies. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can'l offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
anywhere in the world. Copyright infringement liabili^ can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps rcaders 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full icxi of ihis book on the web 

at |http: //books. google .com/l 



Google 



A propos de ce livre 

Ceci est une copie numérique d'un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d'une bibliothèque avant d'être numérisé avec 

précaution par Google dans le cadre d'un projet visant à permettre aux internautes de découvrir l'ensemble du patrimoine littéraire mondial en 

ligne. 

Ce livre étant relativement ancien, il n'est plus protégé par la loi sur les droits d'auteur et appartient à présent au domaine public. L'expression 

"appartenir au domaine public" signifie que le livre en question n'a jamais été soumis aux droits d'auteur ou que ses droits légaux sont arrivés à 

expiration. Les conditions requises pour qu'un livre tombe dans le domaine public peuvent varier d'un pays à l'autre. Les livres libres de droit sont 

autant de liens avec le passé. Ils sont les témoins de la richesse de notre histoire, de notre patrimoine culturel et de la connaissance humaine et sont 

trop souvent difficilement accessibles au public. 

Les notes de bas de page et autres annotations en maige du texte présentes dans le volume original sont reprises dans ce fichier, comme un souvenir 

du long chemin parcouru par l'ouvrage depuis la maison d'édition en passant par la bibliothèque pour finalement se retrouver entre vos mains. 

Consignes d'utilisation 

Google est fier de travailler en partenariat avec des bibliothèques à la numérisation des ouvrages apparienani au domaine public et de les rendre 
ainsi accessibles à tous. Ces livres sont en effet la propriété de tous et de toutes et nous sommes tout simplement les gardiens de ce patrimoine. 
Il s'agit toutefois d'un projet coûteux. Par conséquent et en vue de poursuivre la diffusion de ces ressources inépuisables, nous avons pris les 
dispositions nécessaires afin de prévenir les éventuels abus auxquels pourraient se livrer des sites marchands tiers, notamment en instaurant des 
contraintes techniques relatives aux requêtes automatisées. 
Nous vous demandons également de: 

+ Ne pas utiliser les fichiers à des fins commerciales Nous avons conçu le programme Google Recherche de Livres à l'usage des particuliers. 
Nous vous demandons donc d'utiliser uniquement ces fichiers à des fins personnelles. Ils ne sauraient en effet être employés dans un 
quelconque but commercial. 

+ Ne pas procéder à des requêtes automatisées N'envoyez aucune requête automatisée quelle qu'elle soit au système Google. Si vous effectuez 
des recherches concernant les logiciels de traduction, la reconnaissance optique de caractères ou tout autre domaine nécessitant de disposer 
d'importantes quantités de texte, n'hésitez pas à nous contacter Nous encourageons pour la réalisation de ce type de travaux l'utilisation des 
ouvrages et documents appartenant au domaine public et serions heureux de vous être utile. 

+ Ne pas supprimer l'attribution Le filigrane Google contenu dans chaque fichier est indispensable pour informer les internautes de notre projet 
et leur permettre d'accéder à davantage de documents par l'intermédiaire du Programme Google Recherche de Livres. Ne le supprimez en 
aucun cas. 

+ Rester dans la légalité Quelle que soit l'utilisation que vous comptez faire des fichiers, n'oubliez pas qu'il est de votre responsabilité de 
veiller à respecter la loi. Si un ouvrage appartient au domaine public américain, n'en déduisez pas pour autant qu'il en va de même dans 
les autres pays. La durée légale des droits d'auteur d'un livre varie d'un pays à l'autre. Nous ne sommes donc pas en mesure de répertorier 
les ouvrages dont l'utilisation est autorisée et ceux dont elle ne l'est pas. Ne croyez pas que le simple fait d'afficher un livre sur Google 
Recherche de Livres signifie que celui-ci peut être utilisé de quelque façon que ce soit dans le monde entier. La condamnation à laquelle vous 
vous exposeriez en cas de violation des droits d'auteur peut être sévère. 

A propos du service Google Recherche de Livres 

En favorisant la recherche et l'accès à un nombre croissant de livres disponibles dans de nombreuses langues, dont le français, Google souhaite 
contribuer à promouvoir la diversité culturelle grâce à Google Recherche de Livres. En effet, le Programme Google Recherche de Livres permet 
aux internautes de découvrir le patrimoine littéraire mondial, tout en aidant les auteurs et les éditeurs à élargir leur public. Vous pouvez effectuer 
des recherches en ligne dans le texte intégral de cet ouvrage à l'adresse fhttp: //book s .google . coïrïl 






..' V. 



PUBLICATIONS DE L'ÉCOLE DES LEHRES D'ALGER 

BULLETIN DE CORRESPONDANCE AFRICAINE 



XXXIII 



DICTIONNAIRE 



DE LA 



LANGUE DE MADAGASCAR 



ANOBRS. — HfPKIMKHIR ORIRNTALF l»R A. KUItOIN BT C''', 4, RIR OAKMKR. 



ETIENNE DE FLACOURT 



DICTIONNAIRE 



N(V-' 



DK LA 



LANGUE DE MADAGASCAR 



D'APRÈS L'ÉDITION DE 1658 ET 



V Histoire de la grande Isle Madagascar de iOÔi 



PAK 



GABRIEL FERRAND 

CONPUL DE KHANCE 
MEMBRE l»K LA SOC.I^.TK ASMATIQl.'E 
ET DK LA SOCIKTK DE 1. 1 N II 1' I .«* Tl y C E f) E I» A M I S 



-»-»- ^ » i 



PARIS 
ERNEST LEROUX, ÉIUTEUR 

2S, RUE BONAPARTK. VI» 
1905 



DICTIONNAIRE 

DE LA LANGVE DE 

MADAGASCAR 

^uef "V» petit Recueil des noms (^ MClions pro- 
pres des chofes (juijont £yne me/me eSpece. 

Plus queltjuesmotsdu langage dcsSamuges de la 
Baye de Saldagnc au Cap de bonne Efpciance. 

f^n petit Cttteehtfme & Us prient du matin & Ai^ 
fou qut iet Mifftanmret font t^ enfeigvtnt ^ux 



Neophittt '& Cathectimenes Ât cent îite, le tout en 
J'ritr^an &eH cette Langue. 

ParlcSicurDE FLACOVRT Dircfleur General 

delà Compagnie Françoifc de TO rient Se 

Commandant pour Ta Maiedé en 

l'Jtlc MadagaTcar & iQcs adjacentes 




A PARIS, 

Chez Georges I g s ï'e , rue* S. lacquc» 
i la Couronne d'EJgincî. 

' W. DC. LVIII, 



t 



1 1, 1 n 



PRÉFACE 



Dès mon arrivée à Madagascar, en 1887, je me préoccupai de 
recueillir des documents sur les Musulmans malgaches, d'étudier 
leurs dialectes, d'observer leurs mœurs et coutumes. Cette en- 
quête commencée à Tamatave, continuée à Majunga, me fit dési- 
gner en 1891 pour créer la résidence de Mananjary. La juridiction 
de ce nouveau poste s'étendait à toute la zone maritime comprise 
entre le 20« degré de latitude et le cap Sainte-Marie. C'est 
exactement la région où Flacourt a vécu, c'est le pays qu'il a 
particulièrement décrit dans son^ histoire de la grande isle Mada- 
gascar^ où ont été recueillis les éléments du Dictionnaire de la 
langue de Madagascar, Des circonstances de carrière m'ont fait 
séjourner près de quatre ans sur cette côte sud-orientale. Après 
deux ans d'un contact quotidien avec les Antambahoaka de Ma- 
nanjary, j'entrai en relations avec les chefs du groupe musulman 
le plus important, les Antaimoro (1) du bassin du Matitanana; je 

1. J'ai précédemment écrit Antaimorona, c'est Torthographe Marina du 
nom de cette tribu. II est légitime et nécessaire d'adopter définitivement 
l'orthographe usitée par les indigènes eux-mêmes. L'étude des groupe- 
ments malgaches non-Merina ne peut pas continuer à être faite en rap- 
portant tout à Tananarive et en jugeant les hommes et les choses du 
Sud-Est, par exemple, à travers les choses et les gens du plateau central, 
en comparant un Antaimoro à un Merina, ce dernier servant de base de 
comparaison. Dans la plupart des cas, c'est la comparaison inverse qui 
sera exacte. Au point de vue linguistique, un Antaimoro ou un Antanosy 
parlent un malgache plus ancien — je veux dire plus rapproché de la 
langue mère commune — que celui de Tlmcrina. Dans les deux formes 
haravoû et haravoana, celui-ci est postérieur à celui-là dont il n'est que 
la forme à finale adoucie et développée. "I 



u PRÉFACE 

visitai ensuite la zone maritime comprise entre Mananjary et 
Fort Dauphin, lisant pendant mon voyage Touvrage de Flacourt, 
étudiant les dialectes sud-orientaux et les comparant à la langue 
du xvu" siècle. U histoire de la grande isle Madagascar est deve- 
nue rare, le Dictionnaire de la langue de Madagascar est introu- 
vable ; je songeais déjà à en donner une seconde édition. Un 
séjour prolongé à Paris m'a permis d'examiner avec soin deux 
manuscrits du fonds arabico-malgache de la Bibliothèque Natio- 
nale qui proviennent du sud-est de Madagascar. Le plus ancien, le 
manuscrit 7, est du xvi® siècle ; le manuscrit 8 est du xvii® ou des 
premières années du xviii' siècle. L'étude de ces deux textes m'a 
permis de faire la critique du Dictionnaire de la langue de Mada^ 
gascary de rectifier les notations incorrectes, d'affirmer l'exactitude 
de mots et de formes tombés en désuétude. Malgré cette longue et 
minutieuse préparation, certains mots me sont cependant restés 
incompréhensibles et la restitution de plusieurs autres est dou- 
teuse. La lecture d'autres textes anciens permettra peut-être de 
combler ces inévitables lacunes. 

Le volume qui porte le titre principal de Dictionnaire de la 
langue de Madagascar est un petit in-S® composé de trois brochures 
dont chacune a sa pagination particulière. L'ouvrage débute par 
une dédicace à « Monsieur Vincent de Paul » suivie d'un avertis- 
sement traitant de la langue, du système graphique, du papier, 
des plumes et de l'encre indigènes. L'auteur s'adresse ensuite au 
lecteur et indique, en quelques lignes, les difficultés qu'il a eu à 
surmonter pour recueillir ce vocabulaire d'une langue inconnue 
avant lui. Vient enfin le Dictionnaire proprement dit qui est inti- 
tulé : Recueil \ des principaux \ mots de la langue de \ Madagascar 
tournez en François \ et mis par ordre Alphabétique, Il a 176 pages 
à deux colonnes, l'une pour le français, l'autre pour le malgache; 
mais un très grand nombre de mots français n'ont pas été tra- 
duits. Il semble que cet ouvrage ait été ainsi imprimé pour per- 
mettre au lecteur de le compléter. 

La seconde partie est intitulée : Petit \ recueil \ de, plusieurs die- 
tions ou noms propices | des choses qui sont d'une mesme \ espèce^ 
ou appartiennent à un mes\me genre, \ rangez selon V ordre fie leur 



PRÉFACE m 

si\gnificationf pour donner plus de facilité \ à les trouver quand il 
en sera besoin. \ A la fin duquel sont adjoutez quelques mots \ de la 
langue des Sauvages du Cap de bonne \ Espérance, Elle a 61 pages 
divisées en 24 chapitres : 

Chap, /• Dictions qui appartiennent aux choses divines et à la 
Religion. 

Ch. IJ* Dictions des choses appartenantes (sic) à la loy humaine^ 
mœursj et manière de vivre et police, 

Ch. IIL Dictions qui appartiennent à Vhomme et premièrement 
à la consanguinité, 

Ch. IV. Des qualitez de l'homme et de ses parties, 

Ch, V, Parties de l* homme intérieur, 

Ch, VI, Les sens et les parties du corps, 

r 

Ch, VII, Des deux et des Eléments en général. 
Ch. VIII, De la Mer et de ses dépendances. 
Ch, IX. Des poissons, 
Ch, X. Navire et Navigation. 
Ch, XI, La terre et ses parties, 
Ch. XII. Des bois et herbes, 

Ch. XIII, Des maisons et de leur (sic) parties et meubles, 
Ch, XIV, Couleurs. 
Ch, XV, Animaux à quatre pieds, 
Ch, XVI, Reptiles aquatiles et insectes, 
Ch, XVII, Des volatiles, 
Ch, XVIII, Diverses sortes de bois, 

Ch, XIX, Diverses espèces d'arbres^ herbes, fruicts, et leurs par^ 
ties. 
Ch, XX. Vestements, 

Ch, XXI. Métaux et pierreries et minéraux. 
Ch, XXII,, Dictions du temps et des mois, 
Ch, XXIII, Dictions du lieu, 
Ch. XXIV, Nombres et quantitez. 

Tous les mots de la première et de la deuxième partie ont été 
réunis en un seul vocabulaire. La troisième partie est intitulée 2 



IV PREFACE 

Petit I Catéchisme \ avec les prières \ du matin et du soir | que les 
Missionnaires font et enseignent \ aux Néophytes et Cathécumènes 
de I de Vlsle de Madagascar \ le tout en François et en cette langue 
I contenant trente instruction. Elle a 112 pages à deux colonnes, 
TuDe pour le français, Tautre pour le malgache. Le catéchisme fut 
imprimé à part pour la première fois, en 1657. Cette édition con- 
tient un portrait de saint François Xavier. Il fut réimprimé Tannée 
suivante à part et à la suite du Dictionnaire^ et, une troisième 
fois également à part en 1665(1). Le Dictionnaire^ le Petit recueil 
et le Catéchisme ont été publiés par Georges Josse, libraire, rue 
Saint-Jacques, à renseigne de la Couronne d'Épines (2). 

Flacourt n'est Fauteur ni du dictionnaire français-malgache, ni 
du catéchisme publiés sous son nom. E. Jacquet Ta montré le 
premier en 1833. « Dans le vocabulaire de Flacourt, dit-il, on lit 
brachiuamfenânh pour brachium, afenânh. Cette singulière erreur 
nous apprend que Flacourt copiait des traductions de mots ma- 
lacassas [sic) faites en latin par des missionnaires (3)... Il me 
parait probable que Flacourt et Rochon ont puisé aux mêmes 
sources ; ils ont sans doute tiré chacun une copie d'un même vo- 
cabulaire rédigé par quelque missionnaire lazariste (4) ». M. Henri 
Proidevaux attribue le catéchisme au P. Nacquart(5) et M. Alfred 



1. H. Proidevaux, Les Lazaristes à Madagascar au xvii* siècle, Paris, s. 
d., in-8% p. 65, note i. 

2. Vide suprà le fac-similé du titre de rédition de 1658. 

3. Mélanges malaySj javanais et polynésiens. Journal Asiatique, février 
1833, p. 102, fin de la nutule 1. 

4. Ibidem, p. 101, fin de la note 1. 

5. « I^ p. Nacquart s'occupait de traduire en malgache les instructions 
nécessaires à Tévangélisation. « Après beaucoup de peine de part et 
d'autre, écrit le missionnaire, à trouver les mots pour exprimer la reli- 
gion en un pays sans religion, Dieu nous fit la grâce d'achever et réduire 
par écrit le plus nécessaire ». Aussitôt ce petit ouvrage rédigé, ajoute 
M. H. Proidevaux, le P. Nacquart en fit transmettre une copie à M. de 
Bellebarbe.... Une autre copie en fut envoyée à Saint- Vincent de Paul par 
Tauteur, qui en conserva lui-même un exemplaire d'après lequel Etienne 
de Flacourt publia en Tannée 1657 l'ouvrage.... intitulé : Petit Catéchisme, 
etc.... Nulle part, dans la dédicace imprimée de cet ouvrage à « Monsieur 
Vincent de Paul », Flacourt ne dit en avoir emprunté les matériaux au 
P. Nacquart» dont il se borne à faire un grand éloge. Il semble bien res- 



PRÉFACE 



Graadidier, le vocabulaire français-malgache au P. Bourdaise (1). 
Nous avons ajouté aux mots contenus dans le Dictionnaire et le 
Petit recueil les mots du Petit Catéchisme et de V Histoire de la 
grande isle Madagascar (2) qui ne figurent pas dans les deux pre* 
miers ouvrages ou qui sont orthographiés d'une façon sensible- 
ment différente. L'œuvre lexicographique est ainsi plus complète, 
on en voit mieux l'importance et la valeur. 

Classification des consonnes des dialectes maritimes 

Sud -Orientaux. 



DisiONATION DBS 

GROUPES 

DB C0NS0NNB8 



Arrière-gutturales anté- 
rieures 

• ^profondes. . 
Gutturales < 

( antérieures. . 

Palatales 

Palato-dentales 

(alvéolaires. . . 

Dentales ] 

(pures 

Labio-dentale 

Labiales 



EXPLOSIVES 



O 



9 
O 

Q 



SPIRANTES 



o 

o 



k 

k 
tr 



9 


dr 

j=dz 



P 



s 
ts 
ts 
s 

f 

V 



«> 

u 

o 
Q 



TRBMBLKBS 



en 

o 



o 

9 
O 

a 



M 
Û 

o 



M 

mi 
< 

< 



tr 



dr 



r 



l 



n 

«^ 
n 



n 



m 



sortir des fragments cités plus haut do la correspondance du zélé mis- 
sionnaire, qu'il est le véritable auteur du Petit Catéchisme; mais voici qui 
est plus probant encore : « On peut faire imprimer, écrit le 9 février 1650 
M. Nacquart à Saint Vincent, seulement une centaine de copies du caté- 
chisme que j'envoie en cette langue, en attendant qu'il soit mieux, ou 
qu'on puisse faire des livres de prières bien reliés et en grosses lettres 
(H. Froidevaux, Les Lazaristes à Madagascar au xvii« siècle, Paris» in-8'', 
p. 64 et 65, note 1) «. 

1. Dans la préface du Précis théorique et pratique de langue malgache 
de M. G. Julien, Paris, 1904, in-8<», p. vin. 

2. Paris, 1661, in-4<*, passim. 



VI PRÉFACE 



Alphabet des dialectes Sud-Orientaux. 

M. Tabbé Rousselot, Féminent directeur du laboratoire de pho- 
nétique expérimentale du Collège de France, a bien voulu étudier 
sur ma demande certaines consonnanees malgaches; je lui en 
adresse tous mes remerciements. Trois Antimerina (Randriam- 
parany, Andriana de Tananarive ; Ralalao, Hova de Tananarive ; 
Rajoelina, Hova du Vakinisaouy) et un Betsileo de Fianarantsoa, 
Randriamasy, se sont aimablement prêtés à plusieurs expériences, 
les premières qui aient été faites pour Tétude scientiQque du 
malgache. Les observations ont été recueillies au moyens de trois 
instruments : 

1° un appareil enregistreur avec mouvement d'horlogerie et 
régulateur. La voix est recueillie sur les lèvres au moyen d'une 
embouchure; le courant d'air nasal, à Taide d'une petite olive. 
Ces appareils récepteurs sont mis en communication par des 
tubes avec deux tambours inscripteurs, cuvettes plates recou- 
vertes à leur partie supérieure d'une membrane de caoutchouc au 
centre de laquelle est collé un petit support d'aluminium soute- 
nant un long style. Le mouvement vibratoire se transmet par la 
membrane au style, qui l'inscrit sur un cylindre noirci mû par un 
rouage d'horlogerie. La plume, partout où elle passe, laisse une 
trace blanche qui peut être ensuite photographiée et clichée(l). 
Cet instrument enregistreur comporte l'emploi simultané de 
l'embouchure pour la réception du courant d'air buccal, l'olive 
pour la réception du courant d'air nasal et d'une capsule explora- 
trice fixée sur le cartilage thyroïde pour la notation des vibrations 
du larynx. Nous n'avons pas fait usage de la capsule. 

2^ Un second appareil enregistreur à poids dont le mouvement 
est régularisé par des ailes et transmis par des galets frottant 

1. Rousselot, Principes de phonétique expérimentale y !>•* part., Paris, 
1897 ; Venseignement de la prononciation par la rue, V, in La Parole^ n° 9, 
septembre 1902. 



PRÉFACE VII 

sur des plateaux parallèles. Ce second appareil a comme le pré- 
cédent un cylindre noirci où le style inscrit les vibrations. Le 
chariot porteur de Tappareil inscripteur est mû par un mouve- 
ment de déplacement automatique et continu, d'un bout à l'autre 
du cylindre inscripteur. 

3° Le palais artificiel. 

Enfin, chacun des phonèmes enregistrés par les appareils a été 
longuement étudié à Toreille. Les dialectes sud-orientaux difiFèrent 
considérablement du dialecte Merina ; ils sont très voisins du dia- 
lecte Betsileo. Leur alphabet beaucoup plus riche en phonèmes 
vocaliques et consonantiques, comprend tous les phonèmes Me- 
rina et Betsileo. Les expériences faites au Collège de France 
peuvent donc être utilisées dans ce travail. Les consonnes et 
voyelles suivantes spéciales aux dialectes sud-orientaux, n'ont 
pas pu être étudiées à Paris où ne réside aucun indigène du Sud- 
Est; je les ai cependant écoutées avec tant de soin, pendant dix 
ans de séjour à Madagascar, qu'on peut les admettre tout au 
moins provisoirement : 

Doubles consonnes : <n, </•, dr. 
Voyelles simples : è, ë, o, o. 
Voyelle nasales : â, èy r, o, ô. 

L'alphabet des dialectes sud-orientaux se compose de trente- 
cinq lettres, vingt-sept consonnes et huit voyelles. Les consonnes 
se divisent en : deux arrière-gutturales antérieures, quatre gut- 
turales, six palatales, deux palato-dentales, huit dentales, une 
labio-dentale et quatre labiales. 

ilirriére-g^tturales antérieares. 

Les deux arrière-gutturales antérieures sont la spirante h et la 
nasale n. La spirante h a deux timbres très différents qui en font 
presque deux consonnes distinctes. H spirante forte tend, par un 
curieux phénomène, vers le timbre du ^ arabe ou du ch alle- 
mand de suchen. Dans le pronom personnel ahôy on perçoit sinon 



VIII PREFACE 

aMôzz^l, tout au moins un stade intermédiaire entre A et ^, 

beaucoup plus près de celui-ci que de celui-là. 

La spirante douce se fait à peine sentir. Raha sendra se pro- 
nonce presque comme ra sendra; vahoaka comme vaoaka, 

La nasale transcrite par n n'est que la nasalité de la voyelle 
nasale. Les mots mandeka, mandanjay fontsy, akondro, tafondro 
s'écriraient phonétiquement mâdeha^ mâdâja^ fàtsy^ akôdro, ta- 
fôdro. Le an de Torthographe usuelle de mandeha n*est, en eflFet, 
que le développement graphique de à et se prononce comme en 
français : an, ancre, antan. J'insiste sur la notation de ce pho- 
nème parce qu'il a été étrangement transcrit dans un excellent 
travail de lexicographie. Le New malagasy-english dictionai^ (1) 
indique ainsi les voyelles nasales toniques : a'ndo. ra'njo, e'ndry^ 
e^ngyj manVnda, mani'ndry. Cette notation est un véritable con- 
tre-sens philologique. L'accent tonique porte non seulement sur 
la voyelle indiquée comme longue, mais aussi sur la nasale sui- 
vante qui lui est indissolublement liée. Il faut prononcer : 

an-do -=z â-do 
en-dry zz. è-di*y 
manin-dry -zz. manfdry 
fon-tsy -=. fô-tsy 
akon-dro = akô-dro. 

« La plus grosse erreur que Ton puisse commettre dans la pro- 
nonciation d'une voyelle nasale, dit l'abbé Rousselot, c'est de la 
dédoubler en une voyelle pure + n (2) ». La notation du Rév. Hi- 
chardson peut donner à croire que a'ndoziza-ndo c'est-à-dire a 
voyelle pure -j- n + rf<>» alors qu'il faut, au contraire, lire an-do. 
Enfin, la notation a'ndo pour marquer la voyelle tonique n'est ni 
scientifique ni pratique et je ne m'explique pas qu'elle ait pu être 
adoptée par l'auteur du dictionnaire anglais. 

J'ai été amené à marquer d'un signe spécial Vn de la voyelle 

1. Tananarive, 1885, in-S*», par le Rév. J. Richardson. 

2. Abbé Rousselot, L'enseignement de la prononciation par la vue, V, in 
La Parole, n^ 9, septembre i902. 



PHÉFACE IX 

nasale parce que, dans certains cas déterminés, Vn devant con- 
sonne conserve son timbre de nasale pure. C'est, par exemple, le 
cas de la nasale entre deux substantifs à Fétat construit analogue 
au sandi malais : 

tompon'tranOy propriétaire de maison, 
tompon^ny trano, propriétaire de la maison. 

L'n des deux exemples précédents est la forme apocopée du 
sufQxe prépositif ny qu'il ne faut pas confondre avec ses homo- 
nymes homographes, le suffixe pronominal de la 8® personne et 
l'article. Cet n devant consonne sonne aussi purement qu'un n 
intervocalique. II. m'a donc paru utile de marquer d'un signe 
spécial Vn précédent. 

Cruiturales. 

Les gutturales se divisent en explosives et nasales. Les deux 
gutturales explosives sont la forte k et la douce g. Elles ont cha- 
cune un double timbre différent développé par le timbre de la 
voyelle qui les vocalise. Vocalisées par o, elles sont explosives 
gutturales profondes : 

akoho, poule, 
godra, faible. 

Vocalisées par a, e ou i, elles sont explosives gutturales anté- 
rieures ou gutturales mouillées : 

gaga^ étonné, 

gehyj action de serrer, 

gidrOj lémurien, 

isika, nous, 

kely, petit, 

kiaky, poteau. 

Les deux nasales gutturales sont n gutturale profonde et ng 
gutturale antérieure. La nasale n peut être également appelée 



X PRÉFACE 

nasale vélaire. Ce dernier nom est justifié par le rôle prépondé- 
rant que joue le voile du palais dans la phonation de ce son spé- 
cial. Vh se prononce en faisant agir les muscles glosso-staphylins 
qui abaissent le voile du palais et portent la langue en haut et en 
arrière (1). L'occlusion produite par la rencontre du voile abaissé 
et de la base de la langue soulevée, isole le pharynx de la cavité 
buccale et ne laisse pas d'autre issue que les fosses nasales au 
courant d'air phonateur. Alors se fait entendre Vn qui sonne à 
peu près comme ng dans l'allemand ding. Cette nasale est plus 
particulièrement usitée dans les dialectes maritimes — elle fait 
cependant partie de l'alphabet Betsileo — et me paraît avoir son 
maximum d'intensité dans le Sud-Est. L'w est généralement trans- 
crit par & dans les manuscrits arabico-malgaches (2) : 

manaraka JiJj %^ accompagner, 



51- 

lanitry jjkJ ciel, 
• • • 



Zahahai^ t-V*-i ^® créateur, 

anara *-c 1 nom, 

baha a-j ébréché, 

rahitry jj:>j état de ce qui est aiguisé, 



1. Cf. Abbé Rousselot, Principes de phonétique expérimentale, loc. cit., 
p. 266. « Les muscles glosso-staphylins, disent MM. P. Poirier et 
A. Charpy dans leur Traité d'anatomie humaine (t. IV, i®"^ fasc, 2® éd., 
Paris, in-S», 1901, p. 83), restreignent l'isthme du gosier dont ils sont 
les constricteurs et séparent la bouche de la cavité pharyngienne. Les 
deux muscles dans leur contraction se rapprochent Tun de l'autre comme 
deux rideaux. L'occlusion de l'isthme est opérée : 1° par le rapproche- 
ment des bords libres des piliers antérieurs, action de sphincter ; 2° par 
l'élévation de la base de la langue et son rapprochement du bord libre 
du voile; dans cette action les muscles glosso-staphylins sont aidés par 
les stylo-glosses et les constricteurs supérieurs; 3° par rabaissement du 
voile (du palais) ». 

2. Textes malgaches écrits avec l'alphabet arabe légèrement modifié. 
Le ras. 8 du fonds arabico- mal gâche de la Bibliothèque Nationale de 
Paris, contient de nombreux exemples d'n vélaire transcrit par i . 



PRÉFACE XI 

Le phonème h qui est commun à plusieurs langues de la fa- 
mille malayo-mélano-polynésienne (1), n'existe pas en Merina. 
Difficile à saisir, plus difficile encore à reproduire, il a été écarté 
par les métis Malayo-Vazimba de Tlmerina et adouci en n pur ou 
accentué en ng : 

maharaka, Merina : manaraka; 

Zahahary, — Zanahary; 

bahay — banga-; 

rahitry, — rangitra, 

La nasale gutturale antérieure ng est commune à tous les dia- 
lectes de Madagascar : 

ngitra, crépu; 
ngidy^ amertume; 
ngosOy serment; 
ngarttj gris. 

Palatales. 

Les six palatales se divisent en : deux tremblées, deux explo- 
sives, une spirante forte et une nasale. Les deux tremblées sont : 
une forte tr et une douce dr. Elles se prononcent à peu près 
comme dans l'anglais travel et drive : 

trambo^ cent-pieds; 
itrimOy monstre fabuleux ; 
trozona^ baleine; 
drakOy ami; 
mandry, dormir; 
dronga^ jeune taureau. 

L'abbé Rousselot résume ainsi son étude du tr et dr Merina : 
« La première fois que je l'ai entendu articuler (par C — Rajoe- 

i . Cf. Friedrich Mûller, Grundriss der Sprachwissenschafty t. II, 2« par- 
tie, die Sprachen der malayischen Rosse, p. 1-160, et R. H. Codrington, 
The melanesian Languages, Oxford, 1885, in-S*". 



XII PRÉFACE 

lina), j'ai cru à un t reculé et légèrement spirant, à la médiale je 
sentais quelquefois une r. Avec le second sujet (A — Randriam- 
parany), Timpression a été tout-à-fait changée, c'était IV qui do- 
minait avec un léger élément dental. Autre impression encore 
avec B — Ralalao : initiale ou médiale la consonne me paraît, 
comme chez le premier sujet, n*être qu'un t reculé et spirant ; 
après une n, je n'entends plus qu'une sorte dV. Les expériences 
m'ont donné égalenient des formes variables. La région d'articu- 
lation recule avec les sujets B, A, C et dans des proportions très 
notables. L'élément occlusif est plus fort chez A. Il se réduit tel- 
lement chez B que le contact est interrompu en un point. L'arti- 
culation ne contient donc aucun t ni aucun d comparables aux 
d et t ordinaires. Chez C, le régime du souffle indique un léger 
mouvement vibratoire surtout après une n ou à la médiale, plus 

rarement à l'initiale La caractéristique de l'r manque. Nous 

avons donc affaire à un ^ modifié. Chez B, l'élément occlusif do- 
mine aussi Mais chez A, c'est l'élément vibratoire qui prend le 

plus d'importance Je vois donc dans cette articulation une 

semi-occlusive tantôt sonore tantôt sourde chez A, de laquelle 
peuvent se dégager l'élément occlusif t ou l'élément vibrant r. 
C'est bien, d'une façon approchée, le ti' anglais dans tree (1) ». 

L'explosive tr peut être considérée comme une emphatique de 
la tremblée précédente tr. Elle est spéciale à quelques dialectes 
maritimes du Sud-Est et du Nord-Ouest. Ce phonème spécial se 
rencontre généralement à la finale d'un paroxyton et surtout d'un 
proparoxyton. Les musulmans du Sud-Est semblent, d'après les 
transcriptions anciennes et modernes, avoir entendu un r parti- 
culier; ils ont transcrit tr par i augmenté de voyelles et de signes 
orthographiques : 



wï G ^ 



\ oînpanilra, ami. M 7, f» 60 verso, 1. 6 (2); 



i. La Parole, avril 1904, p. 16. 

2. M = Ms. de la Bibliothèque Nationale de Paris ; A = Ms. d'Alger. Je 
désigne par F des manuscrits qui m'appartiennent et dont j'ai publié des 
extraits. 



>. > ^ 



PRÉFACE xiii 

j-^^ tahotry, peur. M 8, f° 15 verso, l. 13 ; 
jj.^ soratrijy écriture. M 13, p. 209, l. 5 (1) ; 
' ^j vihitra^ irrité. A, p. 49, 1. 3 (2) ; 

j ^-LLjLj nanatitra, il apporta. F 2, p. 102, 1. 10; 

^ j ^ 

j-^ hohotrOj pied. M 7, f« 72 verso, 1. 5. 



Frédéric de Houtmaa dans son très important vocabulaire pu- 
blié en 1603 (3), transcrit généralement le même phonème par ts ; 

mattahots = matahotra, craindre, p. 339 ; 

marais zn maratra, blessé, p. 340 ; 

metsambots = misambotra^ faire prisonnier, p. 340 ; 

hoedits =z hûditra, peau, p. 355; 

hohots-zzhohotray pied, p. 361 ; 

vingits z=:vihitra, irrité, p. 363; 

mangaiaets HZ mangalatruy voler, p. 365. 

Flacourt a le plus souvent entendu aussi ts : 

tahotse -=. tahotra, peur (4) ; 
sinambouls z=z sinambotray prisonnier ; 
houlitse = holitra^ peau ; 
mangalats ^ mangalatra, voler ; 
tsarotse = sarotra^ malaisé ; 



1. In Journal Asiatique, mars-avril, 1902, p. 185-230. 

2. Texte publié par M. E. F. Gautier sous le titre de Notes sur Vécriture 
Antaimoro, Bulletin de Correspondance Africaine, Paris, 1902, in-8°. 

3. Spraeck ende word-hoeck, Inde Maleysche, ende Madagaskarsche Talen, 
Amsterdam. Ce vocabulaire a été récemment réimprimé dans la Collec- 
tion des ouvrages anciens concernant Madagascar publiée par le Comité de 
Madagascar. C'est au tome I édité par MM. Alfred et Guillaume Grandi- 
dier que renvoie la pagination indiquée ici. 

4. Ce mot et les suivants sont extraits du Dictionnaire de la langue de 
Madagascar, 



XIV PRÉFACE 

ahets = ahitra^ herbe ; 
manghatets zz manatitra, apporter ; 
soratse = soratra^ écriture. 

Dans le vocabulaire anglais-malgache publié par Drury en 
1729(1), tr est transcrit par tch, cht tchs ou tches : 

larvitch ^ lavitra^ éloigné ; 
merlauchs zz: maleotra, sale ; 
effatchsz=,efatray quatre; 
mertawkoutchs zr matahotra^ craindre ; 
ampegaurrutcks zz ampingaratra^ fusil ; 
longitchs zz lanitra^ ciel ; 
mang ketchs ^zmenatra, avoir honte; 
faretches zz faritra, entourage. 

Vers le milieu du xix* siècle, Tabbé Dalmond (2) écrit trsh, tsk 
ou ts : 

matautrsh zz matahotray craindre ; 

efitrsh=zefilraf chambre; 

nufutrskz=nofotray chair; 

fatatrsh zz fatatra, très ; 

langhitsh zz lanitrUy ciel ; 

kuditsh zz hoditra^ peau; 

ungutshzzLongotray pied; 

viniUh zz vinitra^ colère ; 

megnamegnats = meflameflatra^ être honteux. 

Les exemples qui précèdent indiquent assez combien la pro- 
nonciation de ce phonème est difficile à représenter par la gra- 
phie européenne ou orientale. En fait, il est intranscriptible ; 



1. The adventures of Robert Drury during fifteen years* captivity on the 
island of Madagascar, Londres. 

2. Vocabulaire et grammaire pour les langues Sakalave et Betsimûara 
{sic), Ile Bourbon, 1842, in-S©, et Vocabulaire malgache-français pour les 
langues Sakalave et Betsimisaroy Paris, 1844, in-S». 



PREFACE 



XV 



aussi avons-nous adopté la forme conventionnelle tr pour le dif- 
férencier du tr. 

Les mêmes remarques s'appliquent au dr que les Arabes ont 
également transcrit par un j augmenté de voyelles et de signes 
orthographiques. 

Le tr des dialectes sud-orientaux correspond en Betsileo à un s 
interdental à peu près semblable au ^±^ arabe : 





Dialectes 




Merina : 


sud-orientaux : 


Betsileo 


lavitra, 


lavitra^ 


laoisa ; 


lanitra. 


lahiira, 


lanisa ; 


antitra^ 


antitray 


antisa ; 


hoditra, 


holitray 


hodisa ; 


vinitraf 


vihitray 


vinisa ; 


henatra, 


hehatray 


heflasa. 



La spirante forte s est spéciale aux dialectes maritimes. Elle 
correspond à un « demi-chuintant en Merina : 

masyf Merina : masinay salé; 
misyf — wiisy, il y a; 

fisa, — fisakay plat; 

lasttf — lasay qui est parti. 

« En Merina, Vs chuintant se produit à Tinsu du sujet, comme 
variante de Ts, dans certains mots où, par suite de la chute d'une 
atone, il se trouve en contact avec une autre consonne, par 
exemple : mamœ {masina, saint), ^asnœ (/lasiwa, vertu) (1) ». 

La nasale n se prononce comme le fl espagnol. Elle est spéciale 
aux dialectes non-Merina : 

marenina^ Merina : marenina^ sourd ; 
marainaf — maraina, matin; 

malaifia, — malaina (2). 

1. L'abbé Rousselot, La Paroley avril 1904, p. 14. 

2. Malaiûa signiBe refuser, ne pas vouloir, qui refuse, ne veut pas et 
malaina, qui est de mauvaise volonté, paresseux. 



XVI PREFACE 



Palato-dentales. 

Les deux palato-dentales sont : l'explosive douce j -=. dz et la 
spirante forte ts. 

La palato-dentale dz s'écrit 7. Cette notation inattendue de la 
double consonne dz est due aux missionnaires de la Société de 
Londres qui ont ouvert la première école européenne à Tanana- 
rive, en 1820. Accréditée par les très nombreuses publications du 
siècle dernier, cette transcription incorrecte a été maintenue par 
l'administration française. Il est à souhaiter qu'une prochaine 
réforme de la transcription des sons malgaches fasse disparaître 
le j pour le remplacer par dz. De même que nous avons l'alter- 
nance régulière de r et rfr, * et /*; nous aurons ainsi les formes 
parallèles z et dz. Exemples : 

jejy zz dzedziy guitare ; 

jijijijy = dzidzidzidzij cris de douleur. 

La spirante ts se prononce avec Y s sifQant : 

tsara^ bon; 
fantsika, clou; 
antsintsy, souris. 



Dentales. 

Les dentales se divisent en trois dentales alvéolaires et cinq 
dentales pures. Les dentales alvéolaires sont : une spirante ^v, 
une tremblée douce r et une liquide /. 

La double consonne ^v n'existe que dans quelques dialectes du 
Sud-Est et en Sakalava. Le seul exemple sud-oriental que j'en 
connaisse est le mot tsiay hérisson, dans le dialecte maritime des 
Antai Sandravinaiiy qui habitent l'embouchure de l'Isandra par 
24° 3' 45'' de latitude et 45° 8' 45" de longitude (A. Grandidier). 



PRÉFACE XVII 

La tremblée r des dentales alvéolaires se prononce comme dans 
ritalien ricordo. Exemples : * 

rara, prohibition ; 
reraka, fatigué ; 
ireri/y seul. 

La liquide / se prononce comme en français : 

lela, langue; lily, loi; 

lalana, chemin ; loloy revenant. 

VI des dialectes sud-orientaux et nord-occidentaux correspond 
à d et quelquefois à r dans les dialectes du Centre et de TEst. 
Exemples : 

lily z= didy, loi ; 

/a/y zz /arfy, tabou ; 

sikily zz: sikidy, divination ; 

laha-=zraha, si ; 

malilo =z madiro, tamarinier. 

Les cinq dentales pures sont : l'explosive forte f, l'explosive 
douce d, la spirante forte s, la spirante douce z et la nasale n. T^ 
d, z et n se prononcent comme en français; s est une sifflante 
tendant vers la chuintante. 



Labio-dentale . 



La labio-dentale /"se prononce comme en français. 



Labiales. 

Les quatre labiales sont : une explosive forte p, une explosive 
douce b, une spirante forte v et une nasale m. Elles ne présentent 
aucune particularité et se prononcent comme en français. 



•? 



XVUI 



PREFACE 



Classification des voyelles des dialectes maritimes sad-orientaux. 



L0IIGUB8 


0IMI-L0N0DB8 


BRÈVES 


SOURDES 


NASALES 


fl 


à 


cl 


à 


à 




• 








e 


e 


i' 




e 


e 




ë 






^ 


• 


w 


• o 


m* 


i 


y 


<■ y 


» y 


1 


._- 


• 




o 










û 








^ 


_• 


«^ 




• 
















• 






• 







Les huit voyelles sont a, e, é, ë, i, o, ô et o. Elles peuvent être 
longues, demi-longues, brèves, sourdes, nasales. 



Voyelle a. 

LV7 long se prononce comme dans hâte. 11 peut-être initial, 
proparoxyton, paroxyton, mais jamais oxyton. Exemples : 



afo, feu ; 
arika, mémoire; 
maso, œil; 
idhatra^ ordre; 



tomânyy pleurant; 
finâritra^ en bonne santé; 
fahavâloj ennemi; 
ampisâfy, femme. 



LV/ demi-long est toujours final. 

Cet accent Ionique spécial se rencontre : 

1° dans les monosyllabes : 

la y refus; 

miiy beuglement. 



PRÉFACE XIX 

2^ dans les verbes formés d*uD monosyllabe à tous les temps, 
l'impératif excepté : 

manda, nier {man + la) ; 

nandâ izyy il a nié; 

hima izy, il beuglera (Ai + ma). 

3® à l'impératif de certains verbes formés d'un dissyllabe : 

manjaka, règne ! [man + zaka) ; 
mandravâ, détruis ! {man -f- râva) ; 
milazây dis I (mi + lâza) ; 
miravay séparez-vous I (me + râva). 

4° dans quelques rares substantifs d'origine étrangère : 

ramavâj fête musulmane, de l'arabe m^^^^j ramadan, mois de 
jeûne; 

sorota, chef, de l'arabe ^LUL soultân, souverain. 

L'a bref peut être indifféremment initial, médial ou final : 

à/J?ro, bile ; varàtraj tonnerre ; 

bàrera^ libre; kapâ, sandale; 

holàtra, champignon; lova, héritage. 

L'a sourd est médian ou final : 

solilà, sangsue ; olonâ, quelqu'un ; 

lavakâf trou; faràlahy, dernier né; 

rivotrà, vent; varâvaranà, porte. 

Va nasal transcrit par â est toujours oxyton : 

mivâ, léger ; haratsiâ, méchanceté ; 

tanà, village ; haravoâ^ joie. 

L'oxyton â devient, en Merina, le paroxyton âna : 

maivâna ; karatsiana ; 

tannna ; haravo ana . 



XX PREFACE 

Nous avons vu déjà que la voyelle nasale n'est pas toujours 
oxyton; en eflet, ou trouve de nombreux exemples orthographiés 
an devant une consonne^ de nasale brève, longue, initiale et mé- 
diane : 

androzziâdroy \o\iT\ tandrokazzitâdroka, corne; 

andry zz: àdry^ pilier ; mandeha ^ mâdeha^ aller ; 

manda zumâda^ mur; mampandeha'=:mâpâdeha9 faire 

aller. 

\jii voyelle nasale initiale et médiane des dialectes Merina 
et Sud-orientaux correspond à une voyelle pure en Betsileo. 
Exemples : 

antsy, couteau; Betsileo asy; 
miantsOy appeler; — miaso. 

Dans les manuscrits arabico-malgaches, la nasale à oxyton est 
transcrite tantôt par le tanouîn, tantôt par un falha suivi d'un & 
marqué d'un sokoûn : 



âJLJ /flnompo(î, service officiel. pj^^ aovà, dans; 

L-î j 1 andridy roi ; ^^^ valà, parole ; 

I '*' ^ I. T ^ .««-J^ î2rt, ce, celui. 

' — &) homcl^ manger; C"'' 



Voyelle e. 

La voyelle e se prononce comme dans bonté, vérité, E long est 
nitial ou médian : 

rlyy étroit; resaka, causerie bruyante; 

ntoka, action de s'esquiver; mijery, penser; 

ff'ry^ blessure; ampijery, penseur. 

L't' demi-Ioug est toujours oxyton. 11 se rencontre : 
i» dans les monosyllabes : 



PREFACE 



XXI 



be, grand; 
fëj cuisse. 

2* dans les verbes formés d\in monosyllabe et de certains 
dissyllabes à tous les temps, l'impératif excepté : 

mandre ako^ j'entends {man + re) ; 
nahabë izy^ il a grandi [naha -\- be) ; 
mitetë, tomber goutte à goutte [mi + teté) ; 
manomêy donner {man + orne). 

3** à l'impératif de quelques verbes formés d'une racine terminée 
en y : 



étyj étroit 
etry^ abaissement 
angolyy tromperie 
/e/y, haie 

hevihevy 
jery, regard 
letsy^ dépression 



IMPÉRATIF 

manete ; 
manetre ; 
manangolê ; 



manely^ serrer 

manetryj abaisser 

manangoly y tromper 

mamefy^ entourer d'une mamefë; 

haie 
mihehevyy osciller mihevlhevë ; 

mijery, regarder mijerë; 

mandetsy, déprimer mandetsë; 

— mileUyy s'affaisser miletsë; 

pondipondy, action mamondipondy ^ presser mamondipondë ; 
de presser avec les avec les mains 
mains 
raingy, action de pro- mandraingy, produire le mandraingë ; 

duire le feu feu 

rebireby, égarement uiandrebireby, troubler mandrebirebë \ 
rediredyy délire mirediredy, délirer 

rendrirendry, état mandrendirendry , 

brillant éblouir 

saiky, remplaçant misaiky, remplacer 
saingyy honneur misaingy, se respecter 

sesy, continuité manesy^ continuer 

setry^ surplus manetry^ répliquer 



miredirede ; 
mandrendirp.ndr7> ; 

misai ke ; 
misainge ; 
manese ; 
manetrë ; 



XXII PRÉFACE 

IMPÉRATIF 

tefij^ ouvrage de for- manefy, forger manefe; 

geron 

tendry^ désignation manendry^ désigner manendré; 

tovevy^ qui n'est pas manatovevy, incliner manatoveve; 

d'aplomb 

vonjy, secours mamonjy^ secourir mamonjë; 

zehy^ empan manjehy, mesurer par manjehe. 

empans 

Vë bref est initial ou médian, jamais final : 

ety, ici ; 
tëtezana^ pont ; 
mitrétre, murmurer. 

Vè nasal qui se prononce comme en dans rien, est toujoifrs 
oxyton : 

harièy richesse; 
fanekiè, traité. 

La nasale orientale 'ê s*est développée en ëna en Merina : 

hariè; Merina : harëna; 
fanekiè; — fanekéna. 

Est également nasal avec une orthographe différente, Ve suivi 
d^un n devant consonne : 

entanay ballot = é^ana ; 

hendry, sage =: hèdry; 

ranendOy nom d'un arbre = ranérfo. 



Voyelle è. 

La voyelle è se prononce comme dans mère. Je n'en connais 
d'exemple qu'à la syllabe longue : 



PRÉFACE xxiii 

lèka, marche; 
avèla^ qu'on laisse; 
tetèkay tout à l'heure. 



Voyelle e. 

ê sonne à peu près comme eu dans jeu. Je n*en connais d'autre 
exemple caractérisé que dans le mot « avëlao^ laisse! » des 
dialectes orientaux et particulièrement en Betsimisaraka méri- 
dional. 



Toyelle i, y. 

Le son i est fcranscrit par i lorsqu'il est initial ou médial et par 
y lorsqu'il est ûnal. Cette double transcription d'une même voyelle 
n'est en rien justifiée; Vy est destiné à disparaître de l'alphabet 
malgache. 

i long est initial et médian : 

iraka, envoyé ; miraj être égaux ; 

wa, nombre ; marivo, être peu profond. 

i demi-long est toujours final et s'écrit y : 

ary, là-bas; 
papaky, huître. 

î bref est initial, médial ou final : 

ivivy, nausées; ary, mais; 

fllazana, annonce; aty^ foie. 

lîkîliky^ dégoût; 

î sourd est médial ou final : 

hnsinay vertu ; rariny, justice ; 

osxky^ chanson; ^any, terre. 



XXIV 



PREFACE 



Vi nasal est tonique et s'écrit in. il est initial ou médial devant 
consonne : 



intsy = Ttsy, voici ; 
indrozziïdro, voici; 
jinjazujTjay champ; 



vintsy=.v7tsyy martin-pêcheur; 
rindrina zz rTdrina^ cloison ; 
manintsyznmanTtsy^ être froid. 



Toyelle o. 



\Jo de l'alphabet actuellement en usage à Madagascar représente 
le son ou. Cette transcription inattendue a le grave inconvénient 
d'utiliser Vo pour un son généralement transcrit par u. 

La voyelle française o qui existe dans tous les dialectes mal- 
gaches a dû, dans ce travail, être représentée par une notation 
conventionnelle. 

L'ô long est tonique, initial ou médial : 



ôAy, queue; 
ôdy^ retour; 
t?ôry, réunis; 



hôno^ dit-on ; 
mamôlakay rompre; 
mandôka, flatter. 



Uo demi-long est oxyton : 



kitapo, poche; 
varia. Ile. 



Vô bref est initial, médian ou final : 

ômasy, sorcier; 
ômalyy hier ; 
langôrony^ tambour ; 



rangOtra^ égratignure ; 
andô, rosée; 
papango, milan. 



Vô sourd est médian ou final 

sorôtany, chef; 

sononoka, cours très doux; 



mnmonoy tuer; 
kibohôy caille. 



PREFACE XXV 

\Jô nasal ainsi transcrit est toujours ûnal. Exceptionnellement 
cette finale nasale est brève : 

mtno, boire; 
lavënôy cendre ; 
zômpôy mulet. 

« 

Gomme les nasales finales précédentes, ô se développe en ona 
en Marina : 

minô-minona ; 
lavenô' lavenona. 

Le groupe on devant la consonne de l'orthographe usuelle est 
la forme initiale et médiale de la voyelle nasale. On est long 
ou bref. Exemples : 

ônja^ vague — ôja ; 
vôndro, joncm uôc^ro; 
mitôndraj apporter =z mitôdra ; 
ôntany^ question =i ôtany ; 
ôndevo, esclave =. ôdevo ; 
manôntolo. en entier zz rwanô^o/o. 



Voyelle ô, 

ô correspond au son français de beau, pot. Uô long est tonique 
et initial ou médian : 

ôzatra, nerf; 
fôza, crabe: 
maôla, être fou. 

Uô demi-long est oxyton : 

— .<. 

f.ô, vrai; anakô, cyprès; 

_^ < 

/ô, cœur; kaiaiô, cancrelat 



XXVI PRÉFACE 

Vô bref est également oxyton : 

ahô, zah^, je. 

»• 
L^ô nasal est final : 

leô^ mortier; 
rahôf nuage; 

•a* 

lalôy moule de mer. 
Les Merina ont développé en ona la finale nasale précédente : 

■te 

leô-leona; 
rahô-rahona. 

Le groupe on devant consonne est la forme médiane de la 
voyelle nasale précédente : 

tôngay arrivé zz tôga ; 
lôngOy ami zz lôgo. 



Voyelle o. 

correspond à Vo français dans bottej coque. Long, il est ini< 
tial ou médian : 

ôm, écrevisse; 
fçka, fou; 
lôka, poisson. 

Bref, il est médian : 

môramora, lentement. 



PRÉFACE XXVII 



e expérimentale. 



« Afin de permettre la comparaison, dit l'abbé Rousselot, j'ai 
mesuré quelques mots pour la durée et la hauteur musicale. 
Sans rechercher une rigueur absolue que le genre d'inscription 
adopté ne comporte pas, j'ai essayé de ne prendre que la voyelle 
seule séparée de l'explosion de la consonne précédente. Avec des 
tracés aussi réduits, la certitude manque sur ce point; mais je 
me hâte d'ajouter que l'erreur ne peut être considérable et doit 
être considérée comme pratiquement nulle. La durée est expri- 
mée en centièmes de seconde. Pour la hauteur musicale, je me 
suis borné à compter les vibrations qui se trouvent dans une 
partie moyenne de la voyelle pendant un demi-dixième de se- 
conde et j'ai ramené tous les chiffres à l'unité de temps, à la se- 
conde. Je n'indique donc qu'une hauteur moyenne... Voici les 
mots que j'ai ainsi mesurés. 

Meriaa. 

Durée des voyelles Hauteur musicale, 

en centièmes de seconde. vibrations pendant un seconde. 





go- - 


- ga 


?« 


- ga. 


A 


18 


9 


280 


216 


B 


15 


10 


300 


200 


C 


33 


9 


300 


200 




ma - 


- >ny 


ma 


my 


A 


19 


12 


320 


240 


B 


16 


29 


280 


200 


ç 


46 


11 


340 


210 



ZXVIll 



PRÉFACE 





an — 


tsy 




an — 


tsy 


A 


15 


12 




300 


240 


B 


17 


13 




360 


214 


C 


48 


15 




340 


260 




Ion — 


dra 




ton — 


dra 


A 


14 


8 




320 


200 


B 


8 


12 




330 


214 


C 


38 


14 




360 


220 




tsan — ga — 


- na 


tsan 


— ga 


— na 


A 


8 6 


10 


280 


200 


200 


B 


8 7 


12 


320 


280 


200 


C 


19 9 


10 


320 


240 


200 




mon — de — 


• ha 


man 


— de 


— ha 


A 


11 11 


15 


240 


300 


200 


B 


4 6 


14 


280 


360 


240 


G 


14 28 


14 


320 


360 


240 




pa — pan — 


■go 


pa 


— pan 


- go 


A 


8 18 


18 


240 


320 


200 


B 


7 13 


12 


280 


360 


220 


G 


11 24 


• 


280 


320 





mpa 


m-pia - na- 


ira 


jnpam— 


-pia — na — tra 


A 10 


11 7 


7 


260 


280 220 200 


B 10 


8 6 





200 


320 240 


C 18 


15 10 





280 


320 240 



w Si l'on désire mettre des notes musicales sur les chiffres ci- 
dessus, je rappelle que 200zz le contre-sol jj^ de la voix d'homme, 
213 = loy 222 =r la #, 240 = si, 256 = ut grave de la voix 
d'homme, 288 = r^, 300 = ré t» 320= W2, 333 = mi |, 355 z= /a #. 
La différence de durée pour C entre la voyelle accentuée et Tatone 



PREFACE 



XXEL 



ûnale est telle qu'elle explique à elle seule la moindre stabilité 
que nous avons observée dans la finale. Cette raison ne vaut pas 
pour B, loin de là : la tonique est plus courte chez lui que chez A, 
et Tatone est plus longue. 

Différeoce de hauteur eotre la tooique et la finale. 





gaga 


mamy 


antsy 


tondra 


A 


64 


80 


60 


120 


B 


100 


120 


144 


116 


C 


100 


130 


80 


140 




tsangana 


mandeha 


papango 


mpampianalra 


A 


80 


100 


120 


80 


B 


120 


120 


140 


80 


C 


120 


120 





80 



«... (Au point de vue) harmonique, nous remarquerons que la 
différence d'acuité entre la tonique et Tatone est toujours plus 
petite chez A. Pour le dernier exemple, la comparaison ne se fait 
pas bien puisque la dernière voyelle n'est pas la même chez A 
et chez B, C. Si Ton comparait — pia — avec la voyelle suivante, 
nous retrouverions une différence avec les deux autres sujets, soit 
60 au lieu de 80. Enfin, nous remarquerons que la prolongation 
de durée dans une finale, comme on Tobserve chez B, ne nuit pas 
à sa qualité d'atone; en effet, le son va en mourant et se réduit à 
une très faible intensité » (1). 



Betsileo. 

« Sans vouloir entrer, pour le moment, dans les détails que 
réclame Tétude de l'intensité, je me bornerai à faire remarquer : 

1* que la différence de hauteur musicale entre l'atone et la 
tonique est considérable : 



1. LaparolCy toc. cit. y p. 8-11. 



XXX 







PRÉFACE 


di 


dy 


bi — by 


600 


440 


600 400 


vo 


— vo 


ke — ta — ka 


600 


400 


560 560 400 



On voit que le ton a été très aigu, car 400 = *o/#, (le médium 
de la voix d*homme), 440i=/aJ2 environ, 560 = ré bémol^ en- 
viron, 600 = rd#3. 

2° que la longueur moyenne des vibrations, mesurée en milli- 
mètre a été : 

di — dy bi — by 

0,20 0,27 0,30 0,33 

vo — vo ke — ta — ha 

0,20 0,33 0,20 0,20 0,33 

3* que Tamplitude également mesurée en millimètres, a été : 

di — dy bi — by 

0,80 0,20 1,20 0,20 

vo — vo ke — ta — ka 

0,68 0,12 0,56 0,16 0,12 

4° que le rapport d'amplitude de la vibration avec sa durée est 
d'environ : 



di — dy 


bi — by 


40 0,74 


60 0,60 


vo — vo 


ke — ta — ka 


34 0,36 


26,1 0,74 0,36 


, se ramener à : 




di — dy 


bi by 


55 1 


100 1 



PRÉFACE XXXI 

vo — vo ke — ta — ka 

94 1 71 2 1 

expression approximative de Tintensité relative des toniques par 
rapport aux atones. Comme vérification expérimentale, j'ai fait 
répéter le mot biby dans la cour du Collège de France, long boyau 
d'environ 70 mètres de long. Or le premier i a été très bien entendu 
d'un bout à l'autre et l'aurait été bien plus loin, tandis que le se- 
cond n'a été net qu*à une distance de 2 mètres. J'ai voulu renou- 
veler la même expérience pour vovo : le premier o était parfaite- 
ment entendu à 70 mètres; jusqu'à quelques centimètres, il m'a 
été impossible d'entendre autre chose que vov » (1). 

1. La parole, loc. ciL, p. 35-36. 



xxzii PREFACE 



II 



Le Dictionnaire de la langue de Madagascar a toutes les défec- 
tuosités des travaux de ce genre au xvii® siècle : Tordre alphabé- 
tique des mots français n'est pas toujours observé, les fautes d*im- 
pression sont nombreuses. L'orthographe phonétique des mots 
malgaches ne doit pas être admise sans contrôle. L'auteur nous 
met en garde lui-même contre l'exactitude de sa notation. Il écrit 
par exemple : 

peu, quelle quelle^ chele chele (4); 

suborner, mampiouva (2); 

changer, miova (3); 

changeant, mihouva (4) ; 

pris, prisonnier, tsinanôouts, sinambouts (5) ; 

plaider, miencane (6) ; 

quereller, miancane (7); 

querelle, hancane (8) ; 

clair, mazave,madzave (9). 

Ces erreurs sont en somme de peu d'importance. 11 est relative- 
ment aisé de les corriger quand on a étudié les dialectes orien- 
taux modernes et lu attentivement les textes anciens de la Biblio- 
thèque Nationale. 

1. P. lis. 

2. P. 154, sub verbis suborner^ corrompre. 

3. P. 28. 

4. Sub verbo yeu.v mouvanSj p 170. 

5. P. 125. 

6. p. 119. 

7. p. 129. 

8. P. 129. 

9. P. 32. 



PHÈFACE ixxiii 

Au point de vue morphologique, les vocabulaires et le caté- 
chisme présentent d'intéressantes particularités. 

Quatre formes verbales désuètes sont à noter. Elles sont ob- 
tenues : 

I. En changeant en m l'initiale d'un adjectif verbal : 

minarilra [minarefse^ Dictionnaire, p. 8^), sub verbo se guérir)^ 
se guérir, de finaritra, étant bien portant. 

II. En changeant en m l'initiale d'un substantif dérivé : 

manaovâ {manauvanh, Catéchisme, p. 53. 1. 7-8), faire, de 
^' + \f)annovn^ action do faire, de hi racine tao\ 

mamoizâ (mamouizan. Catéchisme, p. 85, 1. 18), baptiser, de 
m -j- {f)amoizâ, charme donné à quelqu'un pour faire oublier un 
mal, du verbe mamoy, de la racine foy; 

mahafatesà (mahafatese^ Catéchisme, p. 14, 1. 14), faire mourir, 
de m + (f)ahafatesây action de faire mourir, du verbe mahafaty de 
la racine faty, 

III. En préfixant un aftixe verbal à un substantif dérivé : 

mahafitambelona {mahafitanbeloine, Catéchisme, p. 12, l. 2ii), 
ressusciter, de maha -\' fitambelona, manière de ressusciter, de la 
racine secondaire tambelona; 

mahamamid {mahamameia. Dictionnaire, p. 104, sub. verbo mi- 
gnarder), être doux, aimable, de 7naha + hamutnià, douceur, de la 
racine mamy — hamy; 

mahafoneifia (mahafonghen, Dictionnaire, j). 49, sub verbo des- 
confire), rendre stable, durable, rendre (la défaite) définitive, de 
maha -\- foneria, lieu de résidence, demeure, substantif dérivé du 
verbe monena, de la racine onina; 

mampifoneiia {mampifonengho^ Catéchisme, p. IlO, 1. 21). faire 
place, faire résider, de mampi-\- fonena. 

IV. En préfixant un affixe verbal à un participe à suffixe : 
maharià [mangliaria^ Dictionnaire^ sub verbis abandonner et de- 



c 



xxxîv PRÉFACE 

bouter)y rejeter, de man -f- arià, rejeté, abandonné, de la racine 
âry; 

manapeiy (manaperey Dictionnaire^ sub verbis achever y accom" 
piir), achever, de man + tapery [taperina en Merina), achevé, de 
la racine tapitra; 

miatery (miaterrej Dictionnaire, sub verbo emmener), de mi 4- 
atery (aterina en Merina), conduit, porté» de la racine atitra; 

mienty {mikente. Dictionnaire, sub verbo emportei^), de mi -henty 
[entina en Merina), porté, emporté; 

mitakaloza [mitakalouze, Dictionnaire, sub verbis changer, troc- 
quer, p. 28), de mi -{- takaloza [takalozana en Merina), échangé, 
troqué, de la racine takalo. 

Les quatre formes verbales précédentes n'existent dans aucun 
dialecte moderne ; mais nous connaissons trop imparfaitement la 
langue ancienne pour les rejeter comme des barbarismes impu- 
tables aux auteurs du Dictionnaire et du Catéchisme. 11 me semble 
plus prudent de les signaler et de les admettre provisoirement bien 
qu'il n'existe aucune forme équivalente dans la morphologie mo- 
derne. Le manuscrit 7 de la Bibliothèque Nationale contient, en 
effet, des formations à peu près identiques : 

verso, ligne 5. 



lentin aovah taiky hataova {a)n'drery mahataova an-driry avy, 
(tout ce qui) est plongé dans la mer (a été mis à cette) place par 
lui-même (le Seigneur) ; tout cela est placé par lui. 

Hataovà me paraît être un substantif dérivé de la racine too, 
du même type que hakelezâ de kely, halovâ de lo, hasoavâ de soa, 
hadiovâ de dio. 11 ne paraît pas douteux que, dans la phrase pré- 
cédente, hataovâ (Merina : "hataovana) est un substantif et maha- 
taova est un verbe formé du préfixe ma et du substantif précédent. 
Cette formation qui n'existe pas dans la langue moderne, implique 
l'existence d'une règle qu'on pourrait ainsi formuler : 



PRÉFACE 



XXXV 



On peut former an yerbe en préfixant un af fixe verbal à an subs- 
tantif dérivé lai-mème d*an verbe. 

D'autres formes verbales également désuètes sont obtenues par 
la préfixation de Taffixe potentiel maha à un verbe actif ou 
neutre (1). Exemples : 

mahamoneha {mahamonengh, Catéchisme , p. 24, 1. 28), pouvoir 
résider, de maha -{-monenay de la racine onina; 

mahamahala {mahamanhale, Catéchisme, p. 41 , 1. 21), pouvoir 
haïr, de maha -f- mahala, de la racine hala ; 

mahamanâ {mahamanangh, Dictionnaire y p. (>5, sub verbo enri' 
chir)y pouvoir avoir, pouvoir posséder, de maha-^ manà (Merina : 
manana), de la racine anây anana ; 

mahamandrara [mahamanvara^ Catéchisme, p. 15, 1. 5), pouvoir 
empêcher, de maha '\' mandrara de la racine rara\ 

mahamiaritra (mahamiaretse^ Catéchisme^ p. 89, 1. 22), pouvoir 
supporter, de maha -|- miaritraj de la racine aritra; 

mahamisahabo [Catéchisme, p. 102, 1. 5), pouvoir traiter, juger, 
discuter, de maha -f- misahabo^ de la racine sahabo. 

Le Dictionnaire contient (p. 8, 1. 6) un exemple de participe 
passé français traduit par le verbe au présent précédé de Tauxi- 
liaire passé efa : 

allaité, efa minono. 

Cette construction n*est correcte qu'à condition de traduire efa 
minono par être en train de téter et non par le participe passé 
allaité. L'emploi de l'auxiliaire passé efa avec un présent s'est 



1. II en reste cependant quelques exemples en Merina. Un verbe passif 
tel que masina, être saint, prend les préfixes verbaux mana, manka, et 
maha qui le transforment en verbe actif : 

hasina, vertu. 

masina, être saint {ma + hasina). 
manamasina, mankamasina, sanctifier. 
mahamasina, pouvoir sanctifier. 



XXXVI PREFACE 

conservé dans la langue moderne et indique que l'action exprimée 
par le verbe est tout-à-fait en train de se faire. 

On trouve dans le Catéchisme (p. 94, l. 18) un exemple de verbe 
pronominal français traduit par la l""» forme de la classe poten- 
tielle en maha à laquelle est suffixe le suffixe pronominal de la 
même personne que le sujet: 

je me reconnais, zaho mahafantako {zafio mahafantatsco). 

Ce passage du Catéchisme : je reconnais que je suis indigne^ de- 
vrait être rendu en dialecte sud- oriental par : maneky ho tsy vûka- 
tra, Zaho mahafantako est un barbarisme. Le sens mis à part, il 
faudrait zaho mahafantaira ou fantako, L*auteur du Catéchisme a 
réuni en un seul mot deux conjugaisons qui s'excluent Tune 
Tautre. Zaho mahafantaira est le présent de la première forme de 
la classe potentielle qui ne prend jamais de suffixe pronominal. 
Fantako, d'autre part, est le présent de la conjugaison passive a 
suffixe pronominal qui exclu remploi du pronom sujet zaho et 
du préfixe verbal maha, 

La forme \evhd\Q mibefitia \mi, préfixe verbal ; be, beaucoup; 
fitia, amour, Catéchisme, p. 3'2, l. 5;, convoiter, me paraît être 
également un barbarisme. Les expressions verbales ne peuvent 
prendre que le préfixe verbal habituel au premier terme : 

mangala-draha, y oier quelque chose (man -{- halatra^ voler; raha, 
chose). 

On ne pourrait pas dire mihala-draha parce que la racine haia- 
tra ne se conjugue pas à la 7* classe avec le préfixe verbal mi, 
Mibefitia e^t donc un barbarisme parce que la racine be ne se con- 
juge pas à la classe mi. 

Les préfixes verbaux causatifs mampa et mampi des 2<* classe 
en ma et 7" classe en mz\ sont quelquefois réduits à l'unique forme 
mampo pour les deux classes : 

mampotahotra {mampoutahotse^ Catéchisme, p. 98, 1. 13) pour 
mampatahotray faire peur, épouvanter; 



PRÉFACE XXXVII 

mampotaitra (manhpoutaits, Dictionnaire, s. v" espouvantei\ 
p. 70) pour rnampitaitra, faire peur, épouvanter. 

Le futur moderoe des verbes actifs et neutres s'indique en 
changeant en h l'initiale m du présent : 

mahita aho, je vois — hahita aho, je verrai ; 
mivory izahay, nous nous réunissons — hivory izahay^ nous 
nous réunirons. 

Wh initial du futur moderne représente la forme apocopée de 
la particule du futur ho (1). Au xviii* siècle, en effet, le futur 
s'exprime par ho et le verbe au présent : 

ho mahita, on verra [Catéchisme^ p. 100 et 104) ; 
ho manoiha (ho manouinh^ Catéchisme^ p. 2 et 64), on ré- 
pondra; 
ho mivory {Catéchisme, p. 64), on se réunira; 
ho misikina {misichine^ Catéchisme, p. 54)^ on s'habillera; 
ho miafotra (miafoutche. Catéchisme, p. 52), on jeûnera. 

Ho est. du reste, encore en usage dans la conjugaison passive 
pour marquer le futur : 

very aho, je suis perdu; 
ho very aho, je serai perdu; 

vakiko, je lis (litt. : étant lu mon), ho vakiko, je lirai (lill. : 
devant être lu mon). 

La forme inûxée qui est rarement employée dans la langue 
moderne, était d'un fréquent usage au xvii'' siècle : 

Finitaka [finitac^ Catéchisme, p. 25, 1. 19; finitache, Diction- 
naire^ sub verbo trahy, p. Ib3), trompé, trahi, de la racine fitaka, 
tromperie; 

Finolaka (finouiac. Dictionnaire, sub verbo rompure^ rupture^ 
p. 142), rompu, de la racine folaka, rompu; 

1. Cf. mon Essai de grammaire malgache, Paris, 1903, ia-8o, p. 172; 



XXXVIII PRÉFACE 

Sinambotra {sinamhouts, tsinanhouts. Dictionnaire^ sub verbis 
pm, prisonnier^ p. 125), arrêté, saisi, de la racine sambotray pri- 
sonnier; 

Vinolaha {vinoulan, vinoulanh, Catéchisme^ p. 29, 1. 8 et 33, 
l. 31), dit, de la racine volahay parole. 

Cf. manuscrit 7, f* 65, verso, l. 3 : ij^j vinelon, vivant, de 
la racine velona. 

L'emploi des substantifs abstraits en ha — et ha — ^(Merina : 
ha — ana) tels que : 

hariry, pureté, de riryy pur, 
haravod^ joie, de ravo, joyeux, 

est également plus fréquent dans la langue du xvii® siècle, que 
dans les dialectes modernes. 

Le préfixe si tombé en désuétude servait à former non pas des 
noms propres, comme M. K. F. Gautier et moi Pavions indiqué 
d'après le seul exemple moderne du nom de tribu Sihanaka{\), 
mais des substantifs dont la fonction n'apparatt pas nettement 
d'après les quelques exemples suivants : 

si'hanaka (tsiandch, Dictionnaire^ p. 71, sub verbo e$iang)^ 
étang, lac; 
si'^ky {sichey Dictionnaire, p. 173, sub verbo «m), vin. 

Siky est la forme apocopée de la forme arabico-malgache très 
ancienne sikinara qui se décompose en si, préfixe, et kinara^ de 
Tarabe »^. Deux vocabulaires anciens que j'ai recueillis à Manan- 
jary et publiés dans la 3« partie de mes Musulmane à Madagascar 
et aux îles Comores (p. 15 et 36), contiennent les stades intermé- 
diaires entre «-^-âi. et siky : kinary en Antambahoaka ancien et 
sikinat'a en Anakara. On peut ajouter aux deux exemples précé- 
dents, le mot si'kafara^ sacrifice propitiatoire, en dialecte sud- 
oriental moderne qui se décompose en : «i, préfixe, et kafara^ 
mot swahili signifiant sacrifice propitiatoire. 

i. Cf. mon Essai de grammaire malgache, p. 185, § 368. 



PRÉFACE XXXIX 



III 

Note biogra] 
sur Etienne de Flacourt. 

Etienne de Flacourt naquit en 1607 à Orléans d*Étienne de Fla- 
court et d'Elisabeth de Loynes, veuve en premières noces de 
Claude de Beausse. Il était apparenté par son père aux plus an- 
ciennes familles d'Orléans. Élevé dans le collège de TUniversité 
de sa ville natale, il s'y fit remarquer par ses goûts studieux. Ses 
études terminées, Flacourt parcourut plusieurs provinces fran- 
çaises, l'Italie, l'Allemagne, la Hollande et l'Angleterre. Après 
son retour en France, il vint habiter Paris où la protection de 
son oncle, Jules de Loynes, secrétaire général de la marine et 
membre de la Compagnie de TOrient lui valut d'être nommé di- 
recteur de cette Compagnie, puis gouverneur de Fort-Dauphin. 
Flacourt s'embarqua k La Rochelle le 19 mai 1648 et arriva à 
Madagascar le 4 décembre de la même année. Après six ans de 
séjour dans la grande île africaine, il prit passage pour la France 
sur le navire VOurSy le 12 février 1655, et arriva à Nantes le 
28 juin suivant. Nommé une seconde fois gouverneur de Mada- 
gascar, Flacourt quitta Dieppe le 20 mai 1660. Le 10 juin, à la 
hauteur de Lisbonne, le navire qui le transportait fut attaqué par 
des pirates barbaresques. Dès le début de l'engagement, le feu 
prit dans la soute aux poudres et fit sauter le bâtiment français. 
Dix-sept personnes qui furent recueillies par les pirates, échap- 
pèrent seules à cette catastrophe où périt Etienne de Fla- 
court (1). Nous donnerons dans la réédition de V Histoire de la 
grande isle Madagascar une notice détaillée sur Flacouil, sa vie et 
son œuvre colonisatrice. 

1. Cf. A. Malotet, Etienne de Flacourt ou les origines de la colonisation 
française à Madagascar^ Paris, 1898, in-8o, passim. 



MONSIEUR VINCENT DE PAUL 

SUPÉRIEUR GÉNÉRAL 
DE LA CONGRÉGATION DE LA MISSION^*^ 



Monsieur, 

Les pauvres insulaires de Madagascar auront à jamais 
obligation de leur conversion après Dieu à votre Maison 
seule, et particulièrement aux soins, à la Charité et au zèle 
que vous avez de leur procurer ce grand bien : en leur en- 
voyant plusieurs de vos Missionnaires, ainsi que vous avez 
fait, pour leur enseigner les mystères de notre Religion, 
pour leur apprendre à prier et servir Dieu, et pour les 
adresser dans les voies de leur salut. Et de même que de 
la famille de Tlllustre Compagnie de Jésus sont sortis les 
Ignace, les Xavier et tant d'autres grands Personnages, 
qui ont employé leurs jours ou par eux-mêmes, ou par leurs 
Enfants dans la conversion des Hérétiques, dans la Prédi- 
cation de rÉvangile par toute l'Europe, et dans la Propa- 
gation de la Foi parmi les nations les plus barbares et les 
plus reculées de la terre. Aussi, Monsieur, par vos soins 
et par ceux de votre charitable Congrégation, dans ses 

1. Dite des Lazaristes. 



2 DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 

premiers commencements Ton a déjà vu se disperser par 
toute l'Europe quantité d'excellents et zélés personnages 
qui ont travaillé depuis vingt ans et qui travaillent inces- 
samment au salut des Fidèles, à Tlnstruction des peuples 
de la Campagne et à rappeler les Hérétiques dévoyés de la 
vérité; témoins en sont non seulement la France et l'Italie, 
maisencore la Pologne, rHibernieJ'Écosse, les Hébrides, 
la Barbarie, et cette grande île Madagascar oix Ton voit 
déjà les fruits bien avancés qu'ont plantés par leurs soins, 
veilles et fatigues les feus Sieurs Gondrée, Nacquard, 
Mousnier, Prévost et du Four qui y ont fini glorieusement 
leurs jours, et à quoi faire le Sieur Bourdaise qui est le 
seul Prêtre de cette Compagnie resté en cette île, ne perd 
pas un moment de temps. 11 instruit, il exhorte, il baptise 
et il administre les autres Sacrements de l'Église journel- 
lement aux nouveaux Convertis. Ses peines sont si grandes 
qu'il est à craindre, s'il n'est promptemenl secouru, qu'il 
n'y succombe, ainsi qu'a fait feu Monsieur Nacquard qui 
se voyant seul Missionnaire se laissa emporter à son zèle 
et hasarda sa vie pour convertir ces pauvres Insulaires, en 
sorte que dans une Année de temps il baptisa plus de 
400 personnes de tout sexe et tout âge. 

Comme les Mystères de notre Religion, Monsieur, ne se 
peuvent exprimer que par la parole et concevoir que par 
l'ouïe, aussi est-il nécessaire que ceux qui désirent passer 
en cette grande île afin d'y faire le progrès qu'ils souhaitent, 
tâchent au plus tôt et avec diligence à apprendre les mots 
les plus nécessaires de la Langue et les termes les plus 
propres pour exprimer par icelles leurs pensées et concep- 
tions aux Originaires. Pour à quoi parvenir, j'ai mis en 
ordre ce Dictionnaire et petit Catéchisme et ces premiers 



DE Madagascar 3 

bégaiements de la Langue que je vous présente, afin que 
ceux que vous y enverrez, étant sur Mer, commencent à 
apprendre à parler et s'y puissent exercer les uns avec les 
autres. C'est tout ce que durant près de sept ans que j'ai 
conversé familièrement avec ces Insulaires, j'ai pu recueil- 
lir et apprendre tant parles Français mes Interprètes, que 
par les Livres que j'ai trouvés parmi les Ombiasses ou 
Ecrivains, desquels j'ai appris à lire les caractères Arabes 
qui leurs sont connus, où j'ai commencé à concevoir leur 
manière de parler. Cette langue ayant beaucoup d'affinité 
avec l'Arabesque (1) tant en sa manière de parler qu'en ses 
phrases et en ses caractères, il'est très nécessaire que les 
Prêtres qui passeront en cette Ile apprennent au moins à 
lire en Arabe, afin que si quelques livres des Ombiasses 
leurs tombaient entre les mains, ils puissent mieux ap- 
prendre en les lisant, la façon de parler et de s'expliquer 
dont il faut user en instruisant ces pauvres Insulaires. 
Recevez, Monsieur, avec mes très humbles respects, ce pe- 
tit Livret sorti de dessous la Presse par les soins et la mu- 
nificence de Monsieur des Belles, que je vous présente 
comme les prémices de mon labeur en cette Ile, en recon- 
naissance des obligations que je vous ai et de l'amitié dont 
vous m'honorez à tout moment. Et agréez le zèle que j'ai 
de me qualifier toute ma vie du titre 

Monsieur 

De votre très humble, très obéissant et très obligé 
serviteur. De Flacourt. 



1. C'est évidemment l'emploi de lalphabet arabe par les Antanosy qui 
a inspiré cette remarque inexacte à Flacourt. 



AVERTISSEMENT 



Du Langage, des Lettres, du Papier et de 
TEncre dont se servent les habitants. 



Pour savoir de quelle langue tient la langue de Mada- 
gascar, il faudrait être versé en la connaissance de beau- 
coup de langues et particulièrement des Orientales avec 
lesquelles elle a le plus de rapport. C'est une langue très 
copieuse laquelle se parle également par toute Tlle, où il 
n'y a qu'un seul langage; mais elle est différente en ses 
accents selon la diversité des Provinces, où les uns parlent 
bref, les autres ont un parler long. Il y a des mots de la 
langue plus affectés en des Provinces qu'en d'autres et qui 
toutefois sont entendus partout, comme Raï [Ray] qui si- 
gnifie père du côté du Sud, et du côté du Nord ils disent 
Baba^ ce qui s'entend partout pour la même chose. Du 
côté du Nord, une femme se dit Vaïvave {Vehivavy)\ et 
Ampele {Ampela) qui signifie la même chose du côté du 
Sud, est un mot qui offense (dans le Nord). En sorte que, 
du côté du Nord, il vaudrait autant appeler une femme 
Hamhe [Hambal) qui signifie putain^ que de l'appeler 



6 DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 

Ampele, Et du côté du Sud, c'est le contraire : Ampele 
est honnête, Vdivave^ c'est moins (1). 

Ompisafe [Ompisafy) signifie aussi une femme ou fille. 
Safe [Safy) signifie le trou par lequel on emmanche un mar- 
teau^ une cognée ou autre ferrement \ et Ompi [Omp) (2) est 
une diction qui s'ajoute à tous les noms propres d'hommes 
ou de femmes auxquels on attribue quelque action, comme 
Ompanhandrou [Ompahandro) , cuisinier. Safe s'entend 
pour la partie de la femme ; ce mot est plus usité vers le 
milieu de File, aux Malatanes et aux environs; ce qui est 
pour faire voir qu'il n'y a qii'un seul langage par toute 
l'Ile Madagascar. 

Quant à la façon de parler et des accents, ainsi que j'ai 
dit ci-dessus, il y a des Provinces qui profèrent les mots 
longs comme ceux des Mahafales (Mahafaly) qui ont un 
accent comme les Normands. Et en d'autre, il y en a qui 
parlent aussi bref comme les Gascons ; et toutefois ils n'ont 
qu'un même langage. Cette langue a des mots composés 
à la façon de la langue Grecque. La conjugaison s'observe, 
le verbe passif et l'actif, et chaque chose se dit et se 
nomme par l'action et par la manière qu'elle se fait, 
comme : 

un arbre rompu, du bois rompu, hazonfoulac [hazo folaka); 

un vêtement rompu, sichinrota (3) ; 

un pot rompu, vilangha vacqui {vilahy vaky) (4); 

1. Encore aujourd'hui tel mot usuel dans le Sud est fady, tabou, et ne 
doit pas être prononcé dans le Nord. 

2. Omp, en dialecte Sud-Oriental ancien, amp en dialecte oriental 
moderne, mp en Merina. Cf. ma note sur Un suffixe nominal en malgache 
Sud-Oriental ancien. Mémoires de la Soc. de Ling. de Paris, 1904, t. Xm, 
p. 91. 

3. Siky rota^ vêtement usé, déchiré. 

4. Marmite brisée. 



% 



DE MADAGASCAR 1 

un fil rompu, foulemaUou [foly maito) (1); 
une corde rompue, talimaïtou [taly maito) (2); 

et ainsi de plusieurs autres choses qui font reconnatlre 
que cette langue est très copieuse et que ce n'est point un 
jargon. 

Les lettres dont les Ombiassesse servent sont les mômes 
que les Arabesques qui s'écrivent de la droite à la gauche, 
desquelles il y en a vingl-huit ; mais en quelques lettres il 
y a différence de prononciation d'avec la langue Arabe : 
comme la lettre ié [^ là) se prononce parmi ceux de Ma- 
décase (3) comme un Z, comme quand on dit za/io, il 

s'écrit ïaho ou iaho (»' ou ^). La lettre thé (w») se pro- 
nonce par les Arabes comme un T, et les Madécasses la 
prononcent ts^ comme qui dirait tsiare [tnary X^), Les 

Arabes diraient tiare [tiary)\ il est vrai que vers les Machi- 
cores [Maêikoro] el les Mahafalles ils disent tiare pour 
tsiare, mais dans les Provinces où l'écriture est en usage, 
qui sont les Matatanes et Carcanossi (4), ils disent tsiare 
{tsiary), comme diuss'i fouisi{foisy) y (ïa.uives fou tchi (fotsy)^ 
pour dire blanc, aux Machicores lis disent fouti (foly). 

Le plus souvent ils laissent de certaines consonantes 
sans les écrire, bien qu'ils les prononcent lorsqu'elles 
précèdent une autre consonante comme : 

oulon {olon) qui signifie homme, ils écrivent seulement olon 
{^\ olon); 



1 . Un fil qui se brise, se casse. 

2. Une corde qui casse, se rompt. 

3. u L'isle de Sainct Laurens est par les géographes nommée Mada- 
gascar, par les habitants du païs Madecase (Histoire de la grande 

isli*. Madagascar, Paris, in-4o, 1661, p. 1) »>. 

4. La province d'Anosy appelée également Carcanossi ou Androbei- 
zaha. Cf. Histoire de la grande isle Madagascar, cliap. n, p. 4. 



A 



8 DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



f< 



^ ^f 



nahou [naho)^ pour, ils écrivent seulement (i^) nahô\ 
anbohits [am-bohitrâ], ils écrivent seulement ahohiU [j^^) a-bo- 
kitrâ ; 

lanba (lamba), pagne, étoffe, ils écrivent laba (wJ); 

lanbou [lambo)y pourceau, ils écrivent labou (v.«^J labo) (1). 

Et ainsi de plusieurs autres mots semblables. La lettre F 
se convertit en P lorsqu'elle suit une consonante comme : 

fanou (fano)j réputation, renommée; anpanou {am-pano), en 
réputation ; 

fanonpouan {fanompoâ)^ service; anpanonpouan {am-panompûâ), 
en service. 

Lorsque la lettre F se change en P, Ton marque cet 
accent dessus la lettre F (avec le chiffre) 3 pour faire voir 
que c'est un P : 

(F^;JP)(2). 



La lettre V se change aussi en B lorsqu'elle suit la con- 
sonne N, comme : 

vohits {vohitrà)y montagne ; anbohits [am-bohitrâ), dans la mon- 
tagne. 

La lettre L se change (en) D semblablement, comme : 

lalan [làlânâ), chemin; andalan [ân-dàlânâ), en chemin; 
langhits [làhitrà), ciel; andanghits (àn-dàhitm), au ciel. 

1. La remarque précédente n*a pu être faite que par quelqu'un lisant 
les textes arabico-malgaches. Ce n'est certainement pas Placourt car 
nous savons qu'il n'est pas Tauteur du travail lexicographique publié 
sous son nom. 

2. Flacourt a pris pour un trois le techdîd qu'on écrivait verticalement 
au xvi*' siècle ainsi qu'en témoigne le ms. 7 du fonds arabico- malgache 
de la Bibliothèque Nationale. 



{\ 



DE MADAGASCAR 



La lettre (arabe) té {3 là) se prononce aussi comme 
un Z lorsqu'elle commence le mot, comme : 



.^ • 



(à-j) laho, je, moi, il faut dire zahô. 

Tous les verbes se commencent ou par ma, mi, maha, 
mampi, mitariy mifan^ mifanca [mifanka), manpangh [mam- 
pan) y comme : 

manghira {mahira)^ commander; 
maminta^ pécher; 
mitondra, porter; 

makavelome [mahavelona]^ pouvoir nourrir; 
mampipouli {mampoly)^ renvoyer, faire retourner d'où on vient; 
mitampoli [mifampoly), s'en retourner ensemble; 
mifanorac [mifanorakâ], s'entrejeter quelque chose; 
mifancahita [mifankahita), s'entrevoir; 
mifancateia (mifankatià)^ s'entr'aimer; 

mifanghatets [mifahatitrâ], s'entre-conduire (se conduire mu- 
tuellement) ; 

manpanghatets (mampanatitrà)^ faire conduire. 

Les noms dérivés de participes se commencent par la 
lettre F : 

faminta [famintâ), pêche; 
fifancakita (fifankahitâ), entrevue; 
fiteia {fitia), amitié, amour, désir. 

Tous les noms dérivés des verbes attribués à Thomme 
ou à la femme (car il n'y a ni masculin ni féminin dans 
cette langue) se commencent par on ou par om/? ouon/?(l), 
comme : 

1. Le préfixe onp n'existe que sous la forme omp^on + mp. 



■A 



10 DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 

onianbohits {antam-bokitrà), montagnard; 
ompanonpo {ampanompo), serviteur; 
ompanala (ampahala), soldat; 
ompanhandrou (ampahandro), cuisinier. 

Les voyelles sont semblables à celles des Arabes, c'est 
pourquoi nous n'en mettons point ici la figure ni l'al- 
phabet. Il sera nécessaire de se servir de celui qui a été 
imprimé à Paris parle Sieur Vitray. 

Les verbes se conjuguent ainsi en ce que j'ai pu remar- 
quer. L'optatif, le subjonctif el l'infinitif n'étant point en 
usage parmi celte langue, si ce n'est en ajoutant une dic- 
tion signifiant la même chose comme en la (langue) fran- 
çaise : plût à Dieu que faime pour l'optalif ; pourvu çue 
J'aime pour le subjonctif. 



Conjugaison du vei*be miteia (miiia). 

Indicatif présent. 

zaho miteia (zaho mitia)y j*aime; 

lianau miteia [anao mitia)^ tu aimes; 

ri miteia (izy mitia), il aime; 

zahaye miteia [zahay mitia), nous aimons; 

hananreo miteia {anareo mitia), vous aimez; 

reo miteia [reo mitia)^ ils aiment. 



Imparfait. 

faizehe miteia ako (fahizay mitia aho) (1), j'aimais; 
faizehe miteia anau [faliizny mitia anao), tu aimais; 
faizehe mitelanri [fahizay mitia izy), il aimait; 

1. Litt. : autrefois faime. 



/. 



DE MADAGASCAR H 

faizehe miteianay {fakizay mitia zahay), nous aimioas; 
faizehe miteïanareo (fahizay mitia anareo)y vous aimiez; 
faizehe miteïanreo [fahizay mitia reo), ils aimaieat. 

Prétérit parfait. 

zako niteïa [zaho nitia),ysi aimé; 

hanau niteïa {anao nitia), tu as aimé; 

re niteïa [izy nitia), il a aimé; 

zahay niteïa [zahay nitia), nous avons aimé; 

hanaureo niteïa [anareo nitia) vous avez aimé; 

reo niteïa [reo nitia)^ ils ont aimé. 

Plas-que-parf ait . 

faizehe niteïa aho [fahizay nitia aho) (1), j'avais aimé; 
faizehe niteîanau [fahizay nitia anao), tu avais aimé; 
faizehe niteianri [fahizay nitia izy), il avait aimé; 
faizehe niteïanai [fahizay nitia zahay), nous avions aimé; 
faizehe niteïanareo [fahizay nitia anareo), vous aviez aimé; 
faizehe niteïareo [fahizay nitia reo), ils avaient aimé. 

Futnr. 

zaho hoteïa [zaho hitia), j'aimerai; 
hanau hoteïa [anao hitia), tu aimeras; 
ri hoteïa [izy hitia), il aimera; 
zahaye hoteïa [zahay hitia), nous aimerons; 
hanareo hoteïa [anareo hitia), vous aimerez; 
reo hoteïa (reo hitia), ils aimeront. 

Impératif. 

teiaha hanau (tiava anao), aime; 
tfiiaha ri [ho tiany), qu'il aime ; 
teïaha hanaoreo [tiava anareo), aimez; 

i. Litt. : autrefois j'ai aimé. 



12 DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 

teîaka reo {ho tiandreo)^ qu'ils aiment; 
teiaha hanai {tiava zahay)^ aimons. 

L'usage des lettres y a été apporté depuis deux cents 
ans par certains Arabes qui sont venus de la Mer Rouge, 
qui se disent avoir été envoyés en cette Ile par le Caliphe 
de la Mecque qui vinrent surgir dans leurs barques aux 
Matatanes et s'y sont mariés, ont enseigné et enseignent 
la langue Arabesque et TAlcoran à ceux qui le désirent 
apprendre et en tiennent écoles. Ils se sont mariés dans 
le pays, ont multiplié et se sont rendus maîtres de la Pro- 
vince. 

Leur papier se fait avec la moyenne écorce d'un arbre 
qui se nomme avo [havoha), laquelle est fort douce, de la- 
quelle aussi les Maiatanois font des pagnes pour se vêtir 
qui sont fort douces et approchent de la douceur de la soie. 

Le papier se fait presque de la sorte que Ton le fait en 
France, sinon qu'ils n'ont pas les mêmes ustensiles pour 
le faire ni lant d'appareils. Il est jaunâtre mais il ne boit 
point, pourvu qu'élant fait l'on mouille les feuilles dans la 
décoction de riz pour le coller; puis après Ton le lisse 
quand il est sec. L'on fait bouillir l'espace d'un jour cette 
écorce dans un grand chaudron avec une très forte lessive 
de cendres; après Ton lave ces écorces ainsi pourries de 
cuire dans Teau bien claire, et on les pile dans un mortier 
de bois jusqu'à ce qu'elles soient en bouillie et qu'il n'y ait 
aucun grumeau. L'on détrempe celte bouillie avec de l'eau 
claire et nette, et avec un châssis fait avec de certains 
petits roseaux délicats qui se louchent l'un Taulre, l'on 
prend de cette bouillie laquelle on laisse un peu égoutter 
et on la verse sur une feuille de balisier frottée avec un 



DE MADAGASCAR 13 

peu d'huile de Menachil. On la laisse sécher au soleil et 
aussitôt chaque feuille étant sèche, ou la frotte avec le 
mucilage de la décoction de riz, et étant reséchée on la 
lisse pour s'en servir au besoin. 

L'encre se fait avec la décoction du bois nommé Aran- 
dranto, qu'on laisse tarir jusqu'à ce qu'elle soit bien 
épaisse. Cette encre est fort bonne ; mais elle n'est pas si 
noire que la nôtre, toutefois en y ajoutant un peu de cou- 
perose, elle devient très bonne et très noire, et surpasse 
celle qui est faite avec de la noix de galle. Elle n'a que 
faire de gomme, car elle est assez glutineuse d'elle-même 
et est reluisante. C'est de ce bois que les Grands bâtissent 
leurs Cases ou maisons, et de ce bois aussi que sort le Ca- 
rabe ou la gomme d'ambre nommée Succinum. J'en ai 
moi-même tiré un peu par curiosité par incision de l'é- 
corce. 

Leurs plumes sont faites de cannes nommées Voulou 
(volo), et dans les Indes Bambu ou Mambu, Ils coupent un 
morceau de ces cannes de la longueur de la main et large 
comme une plume ; ils taillent le bout et le fendent ainsi 
que nos plumes, dont ils forment leurs lettres. Leur encre 
venant à se sécher, ils y ajoutent un peu d'eau et la chauf- 
fent, et elle est aussi bonne qu'étant fraîche faite (1). 



1. Cet avertissement est presque entièrement reproduit dans la Rela- 
tion de la grande isle Madagascar, éd. de 1661, chap. xlvi, p. 194-197. 



U DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Le Lecteur est prié de se contenter pour le présent de cet 
ouvrage tel quil est et de croire que n'y ayant eu encore 
personne dans cette lie qui ait fait aucune remarque jusqu'à 
présent sur cette langue (1), quil ny a encore jamais eu 
aucun rudiment ni précepte. C'est pourquoi j'ai été con- 
traint d'observer avec peine les manières de parler dès le 
commencement que j'en ai pu comprendre les mots et les 
phrases. Ce sera à ceux qui demeureront dans l'Ile qui ajou- 
teront à ce Dictionnaire ce que je n'ai pas encore su^ et qui 
corrigeront les défauts qu'ils y trouveront en grande quan- 
tité. Ils pourront avec le temps composer les Rudiments^ les 
Conjugaisons entières et les Déclinaisons^ afin de réduire 
cette Langue en préceptes, ainsi que les autres langues con- 
nues de l'Europe, Et par ce moyen, ils pourront procurer 
avec facilité le salut des pauvres Insulaires qui seront obligés 
d'en louer et bénir Dieu et d'avoir mémoire d'eux en leurs 
prières. 



1. L'auteur du Dictionnaire ignorait certainement l'existence du voca- 
bulaire publié à Amsterdam en 1603 par Frédéric de Houtman sous le 
titre de Spraeck ende xoord-boeck Inde Maleysche ende Madagaskarsche 
Talen.,, Le vocabulaire de Houtman est particulièrement important; 
j'espère pouvoir en donner prochainement une nouvelle édition. La ré- 
impression qui en a été récemment faite dans le premier volume de la 
Collection des ouvrages anciens concernant Madagascar est absolument 
insuffisante. 



DÉ MADAGASCAR 



IS 



des principaux mots de la langue 
de Madagascar tournés en Français et 
mis par ordre alphabétique. 





Malgache Sud- 
Oriental ancien 


Abaissé, 


Repac, 


___ 


Iva, 


Abaissement, 


FirepaCy 



Fanghiva, 



Abaisser, 


Atefaé, 




Halontsouy, 


___ 


Hazontzon, 




Manghaguele^ 


— quelqu'un, 


Manghiva, 


Abandon^ 


Otrac, 


Abandonné, 


Aria, 


Abandonner, 


Mlhotrac, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina. 
Arabe, Souahali. 



^AC^*-»; 



Hepaka, état de ce qui 

traîne. 
7ua, bas. J^^^ ^^- / ^y 
Firepaka, état de ce qui 

traîne. 
Fanivà, action d'abais- Fanivana, 

ser, 
Voatebakal humilié. 
Balotsika, enfoncement 

dans la boue (1). 
Hazotso, descente. 
Mahakely, Manakely. 

Maniva, Maniva. 

Hotraka^ action de laisser 

tomber, de jeter. 
Ariâ, ariana^ AHana. 

Mihotraka, se laisser 

tomber, se jeter. 



t-^ 



h 



1. On pourrait également lire : antefa halotsika, action de placer dans 
l'enfoncement de la boue; peut-être même encore tafalotsikaj ayant été 
enfoncé dans la boue. Cette dernière forme est la plus improbable ; la 
forme participiale en tafa est, en effet, très rarement usitée dans les 
dialectes Sud-orientaux. 



16 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Abandonner, 


Manghotrac, 


— 


Mangharia, 


Abattre, 


Manrava, 


Abcès, 


BaUy 


Abîme, 


HouroucoûaCy 


— 


firinga, 


— _ 


tiantara, 


Aboiement, 


Hohancoa, 



Aboli,, détruit, Rits, 

Abondance, Voury^ 

— fivoury^ 

Abondance de Vocatra hen, 

biens, 

Abonder, Mivoury^ 

Aborder, loubi, 

— Mifa7ipoita, 



Aboutir, 
Aboyer, 

Abraham, 

Abreuver, 
Abreuvoir, 

Abri, 

Abriter, 

Absence, 



Mifancatrea, 

Mitacats, 
Mihohancoa, 

fiaHibouraima, 

RaHibrahin, 

Maînpinoriy 

Fampinoriy 

Panghampinon, 

HalouCy 

Mihalouc, 

Fandré andré^ 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Ma-notraka^ laisser tom- 
ber, jeter, 
Maharyy 
Mandrava. 

m 

Vay^ Bay, Ba, oa-.^-^' 

Boro-koaka. 

Firinga^ ordures, fosse 
d'aisance. 

Hanlsana. 

HoahoUy aboiement fré- 
quent. 

Riira, consumé, 

Vory, rassemblé. 

Fivory, état de ceux qui 
sont réunis. 

Vokatra, fertile, produc- 
tif; hena, viande. 

Mivory, se réunir. 

Todyy atterrissage. 

MifampoUra, s'aborder 
mutuellement. 

Mifankaira, çirriver en 
même temps. 

Mahakatra, 

Mihoahoay aboyer fré- 
quemment. 

RaBorahimay 

Mampinonaj faire boire. 
Fampinona. 
Fahampinona. ' 
Aloka. 
Manaloka, 

Fandriandiy, action de 
se reposer un peu. 



Merina, 
Arabe, Sonahali. 



Manajy. 
Vay. 



Ritra 



Manakatra, 



(^Lrf 



\Albrâh'im, 



Manaloka. 



ê 



DE MADAGASCAR 



Absent, 



Absoudre, 



Absous, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Mandré andré, 



Lasey 
Milambaké, 

Manghafac, 
Lambahéj 



Abstenir (s'), Sacara maha- 

retse, 

Abuser quel- Mahaibahaiy 
qu'un, 

— Mamerevere^ 



Accablé, 

Accepter, 
Accident, 



Tembac^ 

MahatohOy 
Tsinahé, 



Accointer(8')(i), Mifanpoita, 

— Mindryy 

— MifancatreCf 
Accoiser (2), Mie fa, 

— Manghefa, 
Accoler, Mikohonh, 

— MifanhohonTi, 

Accommoder, Mangkadzariy 



Accommoder Ombakoucy 
(s') au temps, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Mandriandnj, se reposer 
un peu. 

Lasa, il est parti. 

Milay demander; vaha^ 
(être) délié. 

Mahafakay 

llttj action de demander ; 
vaha^ (d'être) délié. 

Maharitra, pouvoir sup- 
porter; sakara, l'es- 
prit malin, 

Mamahavaka, dévoiler à 
l'avance. 

Mamerivenjy 

Tamôana, impressionné, 
saisi. 

Mankatôy 

Tsinahinahy^ fait invo- 
lontairement. 

Mifampoilra, 

Mahindry, poursuivre. 

Mifankatra. 

Mie fa, 

Manefa, 

Mihôhôha^ 

Mifanôhôha^ s'enlacer 
mutuellement, 

Manajaryj 



11 

Merina, 
Arabe, Souahili. 



Manafaka. 



jS^saqar,\e feu 
de l'enfer. 



Mamery^ per- 
dre, ruiner. 



Mankato, 



Mihohona. 
Mifanohona, 

Manjary, deve- 
nir, se trans- 
former. 



Mamahoaka, être popu- 
laire. 



1. Se lier familièrement avec quelqu'un. 

2. Rendre coi, calme. 



18 



DICTIONNAIRE DE Lk LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Accompagner, Mindry, 

— ManghatetSy 

Accomparer U) , MampiraitSy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Sonahili. 



Accomplir, a- 
chever, 

Accord, paix, 

Accord, harmo- 
nie, 

Accorder, 



ManaperBy 

Fihefay 
Mirayej 



Mahindry, poursuivre. 

Manatitra, Manatitra. 

Mampirana, rendre 

égaux. 
Manapitray Manapitra, 

Fiefa. 

Miray^ être unis. 



Manghefa, Manefay 



Accorder sa fil- Mifananbali, 

le, 

Accoster, Mifahita, 

Accouchée, Vellom zaza, 

— Mianpatrey 

Accoucher, Velom zaza, 

— Miantsafouty 

Accoupler, MihouloutSy 

Accourcir, Anappaha, 

Accourcir, Voir « Course », 

Accouter (s') à Mwisicidsichy 

l'oreille, 

Accoustrer, Adzariou, 

Accoustumé, Zats^ 

— ZahatSj 
Accoustumer, Mangkezakats, 



Mane/a, acquit- 
ter. 

Mifanambaly, s'épouser Mifanambady. 
mutuellement, 

Mifahitay se voir mutuel- 
lement. 

Velon-jaza, 

Miampatra, être éten- 
due« allongée. 

Velon-jaza, qui a donné 
naissance à un enfant. 

Miantsa foira, pousser en 
avant, dehors. 

Miolotra^ Miolatra^ être 

rapproché. 

Manapakay couper. 

Mibisibisikay chuchoter, Mibitsibitsika. 



Anjarianay qui se chan- 
ge, se transforme. 
Zatrùy 

Mahazatra^ 



Zatra. 



Manazatra, 



1. Comparer. 





DE 


MADAGASCAR 


i9 




Malgache Sud- 


Malgache Snd- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Accrocher, 


MirechetsCj 


Mirekitra, être attaché, 
collé, 


Miraikiira, 


Accroire, 


MancatOy 


Mankatôy 


Mankato. 

• 


Accroître, 


Mitonbouk, 


Mitombo . 




Accumuler, 


Mamvioriy 


Mamory, réunir. 




Accusateur, 


Ompisakade, 


Ampisakady, témoin, 


O^-i. sahâda, 
témoignage. 


Accusé, 


Misahade^ 


Misahadyy être témoin. 




- (être). 


Mitonbou vo- 


MitoïnbO'boiaha, être ca- 






lanhy 


lomnié. 




Accuser, 


Manombou vou- 


Manombo'bolahay calom- 






lanhy 


nier. 




Acheté, 


FivarotSj 


Firarofra, action de faire 


Fivarotray c e 






le commerce. 


qui se vend. 


— 


Fivily^ 


Fiviiy^ ce qu'on achète, 


Fividy, 


— 


Hamily, 


Amily^ à vendre, 


Amidy. 


Acheter, 


MivarolSy 


Mivarotra^ faire du com- 
merce, 


Mivarotra. 


— 


Amilyj 


Amilyy à vendre, 


Amidy, 


— 


Mivilij 


Mivily, 


Mividy. 


Achevé, 


Efa tapetse, 


Efa tapitra. 


Efa tapitra. 


Achever, 


Mangkefa, 


Mahefay 


Manefa, 


— 


Maneftty 


— 


— 


— 


Manapere, 


Manapitra, 


Manapitra. 


Acide, 


Hambahamba, 


Hambahamba (i). 




— 


MasindilOy 


Masiti'di/o. 




Acier, 


SacamaySy 


Sakarnay, 




Acquérir, 


Mandzari^ 


Manjary, devenir. 




— 


Mahazonkj 


Mahazo. 




Aquiescer, 


Mie/fa, 


Miefay aboutir à. 





1. Les mots en romain de la troisième colonne restent à assimiler 
avec une forme ancienne ou moderne. Je n'ai trouvé dans les diction- 
naires, les manuscrits publiés ou inédits, ni dans mes notes personnelles 
aucune racine dont ils puissent être rapprochés. 



20 



DICTIONNAIRE DÉ LA LANGtJE 



Acquis, 
Acquitté de son 

serment, 
Acquitter (s'), 

Acre, 

Acte, 

Actif, 

Action, 

Adam, 

Addition, dou- 
blure, 
Adieu, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Hazonhy 
Manghala mi' 

fantSy 
Manghala 

troussCy 
Malanlariy 
Asse, 
MaviisiCj 
Voir « Acte ». 
fiadamay 

Sossorij 
Salaria^ 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Sonahili. 



Adjoindre pour Mifampikiney 
manger en- 
semble, 



Adjoint, 



Missoson, 



Adjuger, 


Manzaca, 


Administra- 


Ompandzaca, 


teur^ 




— 


Milohan, 


Administra- 


Zacay 


lion, 




— 


Fanzaka^ 


Administrer, 


Mandzaca, 


— 


Miandritty 


Admirer, 


Mahalatsac, 


Admonester, 


Manghanats, 


Adolescent, 


Fanouvelahé, 


Ado ne (com- 


Acore, 


ment), 





Azo. 

Mai) nia, enlever; mifan- Manala. 

ta, jurer, 
Manala trosa^ payer une Manala trosa. 

dette. 
Malôf Malako. 

Asa 
Mavitrika, Mavitrika, 



c 



Badama, 
Sôsony, doublure, 

Salama, 

Mifampihina, se faire 
manger mutuelle- 
ment, 

Misôsony, être doublé, 

Manjaka, juger. 
Ampanjaka, souverain, 

chef, 
Miloha^ diriger. 
Zaka, dont on est maître. 



Fanjakana, royaume. 
Manjaka, régner. 
Miandriâ, être chef, roi. 

Makalatsaka, pouvoir 

faire tomber. 
Mananatra, Mananatra. 

Zatôvolaky, Zatovolahy. 

Akôre, Akory, 



>^t Adam, 

Sosona, dou- 
blure. 

bL» salâm, sa- 
lut. 

Mifampihina- 
na, se faire 
manger mu- 
tuellement. 

Misosonay être 
doublé. 

MpanjakajSOii- 
verain^ chef. 



DE MADAGASCAR 



21 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Adonner (s') à Manghezoa^ 

l'amour, 

Adopter, Manaho loua 

zanaCy 



Merina, 
Arabe, Sonahili. 



Adorer, 


Mihassi, 


Adorer Dieu, 


Manghandriarij 


prier. 


Zanhaharej 


— 


Missandrian 




Zanhahare, 


— 


Misandrilan 




Zahanharej 


Adoucir, 


Hamameia, 


Adresse, sou- 


Hay, 


plesse, 




Adresser quel- 


Atouronh, 


que chose, 




— 


Aie fa, 


Adresser au 


Manghanats la- 


chemin, 


lariy 


Adroit (bien-), 


Ssoromala, 


— 


SoafOy 


Advenir (en-). 


Voir « Venir 




(en-) ». 


Advenu, 


Voir tt Venir ». 


Adversaire, 


Raph^ Rafe, 


— 


Matavetengh, 


Adversité, 


Mameléy 


_ 


Mihantoche, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Mijangajaîiga, être li- 
bertin. 
Manao toa zanaka^ faire 

(de quelqu'un) comme 

son enfant. 
Miasy, honorer. 
Marïaîidriâ Zanakary, 

honorer Dieu. 
Misandry an-Jahahary^ 

prier Dieu. 
Misandry la ho Zaha- 

hary, litt. : prier une 

prière à Dieu. 
Hamamiây douceur, 
Hay, su, connu. 

Atoro, ce qu'on montre. 



Antefûy action de placer. 

Mahanatra lalana, con- Mananatra la 

seiller sur le chemin, lana, 
Soromala^ charpentier, 5. (i) sarmala. 
Soa, bon ; fô, cœur, Soa fo. 



Hamamiana, 



Rafy^ ennemi. 

Matavy teha, très-gras (2). 

Marne ly y donner des 

coups. 
Miantokana, être seul, 

pauvre. 



1. S^^Souahili. 

2. Rafy esi seul usité dans la langue moderne pour ennemi, adversaire. 



22 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Snd- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili 


Adversité 


MifantockCy 


Mifantoky, se maudire 
mutuellement. 




Adultère, 


FanintaCf 


Fanintaka^ action d'en- 
lever une femme à son 
mari. 




— (commettre 


Mifanpila ma- 


Mifampila manintaka^ 




n, 


nintaCy 


chercher mutuelle- 
ment à commettre 
l'adultère. 




Affable, 


Mahai lela^ 


Mahay lela, savoir (se 
servir) de sa langue. 




Affaibli, 


Mavouze^ 


Mavozo, sans énergie. 




Affaiblir, 


Mahavouze, 


Mahavozo, rendre sans 
énergie. 




Affaire, 


Fangkahé, 


Fahahy, esprit, àme, 


Fanahy. 


— 


SahaàoUf 


Sahabo. 




Affaissé, 


Fisinri^ 


Fitsindry, état de ce qui 
est pressé. 




Affaissement, 


Senriy 


Tsindry, compression. 




Affaisser (pres- 


Maninriy 


Manindry, presser, com- 




ser), 




primer. 




Affamé, 


Ounoukan d), 


Noâ (2), affamé. 


Noana. 



# w . c 



1. Cf. ><H^ onoà, manuscrit 7 du fond arabico-malgache de la Biblio- 
thèque Nationale, P 62 recto, 1. 13. 

2. Le ounoukan de Flacourt se compose du préfixe nominal on et de 
Tadjeclif verbal noa. Le préfixe nominal ancien on ne s'est conservé dans 
la langue moderne des dialectes orientaux, que dans certaines formations 
telles que : 

Andevo = ondevo (on + levo) ; 

Ampanoratî-a = ompanoratra (on + mpanoratra) ; 

Antaitsimeto = Ontaitsimeto {on + tany + î + tsimrto). 

Les formations anciennes on-dratsy, on-kely^ on-ambo, om^barabara, 
om-be n'ont au contraire pas d'équivalent dans la langue moderne. Us 
seront donc représentés sans affixe nominal : ratsy^ kely, ambo, barabara, 
6e. Cf. sur l'affixe on ma note : un préfixe nominal en malgache sud" 
oriental ancien in Mémoires de la Soc. de Ling. de Paris, t. XIII, p. 91- 



DE MADAGASCAR 



23 



Affamé, 



Affamer, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

RéZy Rès mou- 

sare. 
Mate mousarey 

Manghmousare, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Resy mosarijy abattu par 
la famine. 

Maty mosary, mort de 
faim. 

Mangaro-mosary^ se frap- 
per la bouche avec la 
main en bourdonnant 
(pour amener la fa- 
mine) (1). 



Merina, 
Arabe, Souahili. 



Affecté, 


Voir«Affetté». 






Affecter, 


Voir« Aimer ». 






Affection, 


Fiteiay 


Fitia, 




Affectionné (ce- 


Ompiteiuy 


Ampitia, 


Mpitia, 


lui qui affec- 








tionne), 








— 


Ontheia , 


Tia, 




Affermer, tenir 


Manpitrousse, 


Mampitrosa, faire en- 




ferme (sic). 




detter. 




Affermir, 


Manpiherese, 


Mampaheri, fortifier. 




Affecté (être), 


Michèle, 


Mikaitray 


Mihaitraitra 


Afféterie, 


FichetrOy 


Fikaitra, 


Fihaitraitra, 


Affiler, 


AssUj 


Astty action d'aiguiser. 




— 


ManhassUy 


Mahasa, aiguiser, 


Manasa, 



101, 1904. Ce préfixe était encore en usage vers la fin du xvnP siècle. 
On trouve dans un Catéchisme abrégé en la langue de Madagascar pour 
instruire sommairement ces peuples, les inviter et les disposer au baptême, 
publié à Rome en 1785 par la Propagande, les formes préfixées sui- 
vantes : 

Oûnamboatsi (on-namboatî-à), créateur, celui qui a crée, p. 5 ; 
Onratsi (on-dratsy), pécheur, celui qui est méchant, p. 10; 
Ontongalech (on-tongalika), celui qui est à genoux, p. 12; 
Ommahai {on-mahay), celui qui est puissant, celui qui peut, p. 14. 



1. C'était une croyance répandue que cette pratique amenait la famine* 



24 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Marina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili 


Affiner, 


Manpinaiy 


Mampihinahinaj faire 
préparer. 




Affiner un mé- 


Mampisoua^ 


Mahasoa, rendre meil- 




tal, 




leur. 




Affinité, 


Fihavan, 


Fihavaha, parenté. 


Fihavanana. 


Affiquet, 


FiravaCj 


Firavaka, ornements^ 
parure. 




Affliction, 


FanghorCy 


Fanôry^ manière de cha- 
griner, 


Fanory. 


Affligé, 


Ore, 


àry, 


Ory. 


Affliger, 


Manghore, 


Mahôry, 


Manoi^. 


Affluence, 


Vouri, 


Vory, assemblés. 




— — 


HaramoUy 


*BaramoW, peuplez, aug- 
mentez en nombre. 





1. Il faut évidemment lire hàrâmô, La finale âmô de cet amphibraque 
indique une forme impérative de la l''' classe de la racine désuète 
*hârâmà (cf. ândrànà-àndrâmô et la formation du suffixe impératif dans 
mon Essai de grammaire malgache, Paris, 1903, in-S*», p. 62 et suiv., et 
93, § 223) signifiant action d'affluer y d'augmenter en nombre, de peupler. 
Le haramou de Flacourt me permet de rectiOer la traduction inexacte 
d'un texte arabico- malgache que j'ai récemment publié (ioum, AsiaLt 
mars-avril 1902, p. 185-230). Ce texte extrait du ms. 13 du fonds arabico- 
malgache de la Bibliothèque Nationale porte : 

F<* 32, ^^^ ^ L^l-i haramo ny tany; 

F® 33, ^^^ ^ L^^-i haromo ny tany; 

— uJ> ^ '.^.^oj-Jb haramo ny tany. 



La leçon haramo est certainement la bonne; haromo est une variante 
incorrecte ou une erreur de graphie. Dans le premier cas, Raminia, le 
personnage principal de la narration, s'adresse à ceux qu'il laisse à 
Madagascar et leur donne ses instructions au moment de partir pour la 
Mekke. Dans les deux autres exemples, c'est une autre personne qui 
donne aussi des instructions : Andrian Dohaimpotsy indique à ses 
parents ses dernières volontés. Haramo est à l'impératif, le contexte 
l'indique nettement, et il faut traduire par peuplez la terre, le pays; 
augmentez en nombre. Flacourt donne haramo comme substantif» mais les 
erreurs de ce genre sont très fréquentes dans le Dictionnaire de la 
langue de Madagascar. 



DE MADAGASCAR 



25 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Affoler (s*), Mizari maula^ 



Affranchir, 



Affreux, 



Affronté, 
Affronter, 



Affubler, 

AHn que, 
Afrique, 



Manghafac tan- 
panompOy 



Mifalissi, 



Ratsiy 



Tainboulaze, 



Maninboulazey 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

M an jury maôla, devenir 
fou. 

Mahafaka iam~panom' 
poâ, libérer de la cor- 
vée, 

Mifalilra, être exorcisé, 
affranchi du mauvais 
sort, 

Ratsyy mauvais, mé- 
chant. 

Timbo, insultes; laza^ 
par parole, 

ManimbOy injurier; laza^ 
par parole, 



Merina, 
Arabe, Sonahili. 



Manafaka tam- 
panompoana^ 
libérer de la 
corvée. 

Mifaditra, 



Tevatevay in- 
sulte; laza, 

Manevaleva^ in- 
sulter; laza. 



Affronteur, Voir « Affron- 

té ». 
Affublé, Fissalempe, 



Missalempe, 

Nahouy 
Habassiy 



Agacement des Malilou, 

dents, 

Agasser (aga- Menelezelech, 

car), 

Agate, Angathe^ 

— Angathaj 



Fisali-pe, action de re- Fisadi-pe. 

couvrir les cuisses, 
Mlsali-pe^ recouvrir les Misadi-pe. 

cuisses, 
*Nahoii), Ho. 
*Habaëy, Ij\^^7% habasa, 

Abyssinie. 
MalilOj agacé. 



Mahalikiliky («), 
Angatyi^), 



Mahadikidiky, 



1. La préposition désuète naho ne s'est conservée dans la langue mo- 
derne que dans la locution interrogative nahoana, pourquoi? qui signifle 
litt. inaho, pour; inonay quelle chose? Voir plus loin sub verbo pourquoi. 

2. MahalikUH et mahadikitia ont le même sens. 

3. Angaty est évidemment la forme malgachisée du français agate. 



26 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Agé, vieux, 
Agencer, 



Malgache Sad- 
Oriental ancien. 

Antetse, 
Badzirij 



Malgache Snd- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Sonabili. 

Antitra, 



Agenouiller(s*), Mitongalech, 

Aggraver, Maninri , 

Agir, ManghanoUy 

Agitation, Hetsechetse, 



Agité, 
Agiter, 



Agneau, 



Agrafe, 
Agrandir, 

Agréable, 
Agréer, 

Agréger, 

Ahanner, 
Aheurter, 



Mihetsechetse, 

Manhetsechetey 

Anacangondri^ 
Zanach anghon- 

dri. 
Feheh vihe^ 
MitombouCj 

RavOj 
Maharavou, 

Mamorif 

Mihinhy 
Mahatafatouhiy 



Antitra, 

• 7 

Hajaryy action d'arran- 
ger une chose. 

Mitongalika. 

Manindry, ajouter à. 

Manano, faire, exécuter, Manano. 

Hetsiketsika, agitation 
continuelle. 

Mihetsiketsika , se r e - 
muer fréquemment. 

Manetsiketsika y agiter 
fréquemment. 

Zanak'ahondf^y ZanaVondry. 



Aïl (marquant Dré^ 

la peur), 
Aide, Fandombe, 



Aider, 



Mandombe, 



Aïeul, 



Raza^ 



Fehi'Vy, lien en fer. 

MitombOy croître, gran- 
dir. 

Ravo^ joyeux, content. 

Maharavo^ pouvoir ré- 
jouir. 

Mamory , réunir, ras - 
sembler. 

Miaiha^ respirer, Miaina, 

Mifanohitraj résister Mifanohitra. 
l'un à l'autre. 

Ùdre! Odre! 

fandombay action de 
courir vers quelqu'un 
pour le secourir. 

Mandombaj courir vers 
quelqu'un pour le se- 
courir. 

Razanay ancêtre. 



DE MADAGASCAR 



27 



Aigre, 

Aigreur, 

Aigrette, 



Malgache Sad- 
Orieatal ancien. 

Masse, 

Masse y 

LangouroUy 



Aigrir (s'), de- Mahamasse^ 

venir aigre, 
Aigrir, mettre Manghore, 

en colère, 



Malgache Svd- Merina, 

Oriental moderne. Arabe, Sona^ili. 

Masy, masina, salé, Masina, 

Masy, masina, salé, Masina, 

LangorOy espèce de hé- Dangoro, XvdesL 

ron, purpurea, L. 

Mahamaéy,mahamasina, Mahamasina, 

qui rend salé. 

Mahôry, vexer, Manory. 



Aigue-marine, 


Filahmahitsou, 


Fila, pierre; maitso, 
verte. 


Aiguille, 


File, 


Filo. 


— 


Filo, 


— 


Aiguillon, 


Fatsi, 


Fatsika, pointe. 


Aiguillonner, 


Mifatsi, 


Mifantsika, être cloué. 




Manenetse, 


Manenitra, railler, 


Aiguiser, 


Bassanghira, 


Sahitra, le tranchant 
d'un couteau. 


Ail, 


Tangoulou, 


Dongolo, 


Aile d*oiseau. 


HellatSy 


Elatra, aile. 




Ella, 




Aileron, 


Helats, 




Ailleurs, 


Afe, 


Hafa, autre. 


Ailleurs (d'). 


Tafe, 


— 


Aimable, 


Mahalëia, 


Mahatia, qui peut, qui 
est capable d'aimer. 


Aimant, 


Voir «Amant». 




Aimé, 


Teia, 


Tia, aimer. 


Aimer, 


Teia, 


Tia, aimer. 


— 


Miteia, 


Mitia, aimer. 


— 


Miranghets, 


Mirahitra, cohabiter 



Fanisika. 
Manenitra. 

Tango lo, 
Elatra, 



Manketra, 



Aimer (s'entr'), Mifancateïa, 



sans être mariés. 
*Mahilra, être ami, Manitra, être 

parfumé. 
Mifankatia. 



28 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Aine, 



Malgache 8nd- 
Oriental ancien. 

Hillinhiaha^ 



Atouditarinay 



ÂtDé, 



Ainée^ 



Ainsi, 



Zouche^ 
Zouche lahy, 
Zouche anaca- 

Toua^ 

— Touan^ 

— TouanOy 
Air, Aînhy 

— Anghirij 
Airain, Saba^ 

Ais, Hazon fissa, 

Aise (être à Miravo, 

son), 

Aise (être), jo- Ravo, 

yeux, 

Aisé, Tsisarots, 

Aisé à faire, Voir « Aisé ». 
Aises (prendre Milakora vou- 
ses), tengh. 



Malgache Snd- 
Oriental moderne. 

Hilin-damba (partie du 
corps) recouverte par 
le vêtement (1), 

AtodirCtarina^ tumeur à 
l'aine, 

Zoky, 

Zokilahy, atné mâle. 
Zoky anakavy, sœur aî- 
née, 
Toa^ comme. 



Merina, 
Arabe, Souahili. 

Hidinrdamba, 



AtodirCtarina^ 
glandes de 
Taine. 



Zoky anabavy, 
sœur aînée. 



c^ 



'atn. 



Hazo fisaka. 



Aisselle, 



Ajourner, 



Ellech, 
Hellech, 
Mitache toutou- 
lo anroUy 



Aiha, souffle, vie, 
Ahina, vent. 
Saba, cuivre. 
Bazo fisa, 
MiravOy se réjouir. 

Ravo, joyeux. 



Tsy sarotra, qui n'est Tsy sarotra» 
pas difflcile, 

Mila ho ravo teha^ cher- 
cher a être vraiment 
joyeux. 

Helika. 

Mitaky tontolo androy ré- 
clamer un prêt pen- 
dant tout le jour. 



1. Le salaka ou sadika ne couvre que l'entre-jambes et les reins. Le 
costume des hommes est souvent restreint à cette unique bande de toile. 



De MADAGASCAK 



â9 



Ler, 



Malgache Sad- 
Oriental ancien. 

ManossoUj 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Manosoka^ ajouter, 



tez, 



Sossouhan, 



Sôsohanay à quoi on 
ajoute, 



Anacamoussets, 



é, détour- MiheilouCy 



Merina, 
Arabe, Soual^ili. 

Manosoka, in- 
tercaler quel- 
que chose. 

Sosohana^ dans 
quoi on in- 
tercale quel- 
que chose. 

Ana-kamositra, 



ler, 



Manhelloucy 



é de son Maula, 
is (fou), 

— Mirer érére, 

lement, Hohats^ 

er, ManghohatSy 



mt, 



e, 



Hane^ 

Anpandré, 
Efa minonOy 



,er, Mampinono, 

iiement, Bamameïa, 

lier, Mancamameïay 

, prome- Fihire, 
le, 



Ana-kamositra^ petit fo- 
ret, 

Mihelokay être courbe, 
sinueux. 

Maheloka, rendre cour- 
be, sinueux. 

Maôla, fou. 



Mirery, rester seul. 

Ohatray modèle,me8ure, Ohatra. 

Mahohatray mesurer, Manohatra. 

comparer, 
Hany^ hanina, nourritu- Hanina. 

re, 
Am-pandriây au lit, Am-pandriana. 

Efa minono, être en 

train die téter. 
MampinonOj faire téter. 
Hamamiày douceur, Hamamiana. 

Marikamamyy avoir pour 

agréable. 
Fikerenà, action de re- Fiherenana, 

venir à son point de 

départ, 



eance, 



Br, 



Voir « Allége- 
ment A. 
Mampanghi' Manamivày 

VOUy 



Manamaivana. 



30 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Allégement, 


Fanghivou, 


Fanamivâ, 


Fanamaivana' 


Allègre, 


Mahevey 


Maevay bon, beau. 


na» 


Alléguer, 


Manouiy 


Manoifia, répondre, 


Manoina. 


Aller, 


Mandehan, 


Mandehana^ allez, mar- 
chez ! 




Aller à pied, 


Ma maitouy 


Mamity U). 




Aller ça et là, 


Miengaroui, 


Miangatray être léger, 








folâtre. 


■ 


— 


Miengatsiy 


— 




Aller en ba- 


Mihondra, 


Miondrana, s'embarquer 




teau, 




sur un navire. 




Aller, être por- 


Antaconha, 


Antakôha^ (être) en pa- 




té, 




lanquin. 




Alliance, 


Fançavanhy 


Fihavana, parenté, 


Fihavanana. 


Allier (s*) à 


Mifancavanh, 


Mifankavaha, être mu- 


Mifankavana. 


qu'elqu'un. 




tuellement parents, 




Allonger, 


ManhataroUy 


Manatalra, 


Manitatra. 


Allonger (s'). 


MihatatSy 


Miatatra, 


Mitatra. 


Allumé, 


HarehetiBy 


Arehitra, qu'on allume. 




Allumer, 


Marehets, 


Mandrehilra, 


Mandrehilra, 

m 


Allumette, 


Fanrehets, 


Faridrehitray ce avec 
quoi on allume, 


Fandrekitra. 


Allure, démar- 


Fandehan^ 


Fandehahay l'action de 


Fandehanana. 


che. 




marcher, 


* 


— 


Liha, 


Lia y marche. 


/>ia, marche. 


— 


Leha, 


Leha^ marche. 




Aloès, 


Vahon^ 


Vahôha, 


Vahona. 


Alors, 


Lehatanh, 


Laha tany,.. 


Raha tany,..» 


Alors qu'il était 


Lehatanh han- 


Laha tany an'tanâ, 


Raka tany an'" 


au village, 


tanaay 




tanana. 


Altérer, chan- 


Manghova, 


Mahôvaj 


Manova. 


ger, 









1. De la racine vity, pied. 



DE MADAGASCAR 31 

Malgache Sud- Malgache Sud- Merina, 

Oriental ancien. Oriental moderne. Arabe, Soua^ili. 

r, chan- Miova, Miôvaj se changer, se Miova, 

transformer, 
r, avoir Manghettehet- Mangetaheta, ayoïv soiL 
, tey 

Sira masse j Sira maéyy sel saléW. 
ouer, Missoalela^ Misoa lela, être bon par 

la langue. 
Hamaméia^ Bamamiâ, douceur, Hamamiana. 

çrir, Mahahia, Mankahia. 

n d e de Tontonrits, Totoira, entièrement re- Tototra. 
ij couvert, 

t, Ompitëiaj Ampitia, Mpitia, 

Ontëia, Tia^ aimer, 

rer, Mameh^ Mamehy, 

ry, Voir «Matrice». 

j Fivouri, Fivory, état de ceux qui 

sont réunis. 
Famasse, Famatra, ce qu'on me- Famatra. 

sure, 
de fruits, Fivouri ghni Fivorian*ny voa, Fivor an'ny 

voay voa, 

de gens, Fivouri gni ou- FivoriarCny olona. 

Ion, 
de pier- Fivouri ghni Fivonan^hy vato, 

vato^ 
5er, Mamoriy Mamory, réunir. 

Marnasse, Mamatra, mesurer, Mamatra, 

ssadeur, Ompito, AmpahitOy juge, roi. 

;u, Fitsampatsam- Fitsapatsapa, action de 

pa, tâtonner, d'examiner. 

Miisichiric, Mitsikirikiry , être im- 

portun, 
gu (dis- V oui an h mit" Volaha mitsapatsapa , 
rs), sampa, parole qui tâtonne. 

1. Cf. l'expression opposée sira-mamy^ sel doux, pour désigner le sucre. 



3â 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 



Ambitieux, Michetre, 



Ambition, 



Fiche tra^ 



Ambre gris, Ramentaichey 

— Ambaré, 

Ambre dit Ca- Ramentaiche, 

rabé, 

Ambrevade, Abaravatsi^ 



Ame, 



Amirrhoéy 



— Amiroé, 

Amendable, Voasaze, 



Ameade, 

Amende pour 
avoir pris les 
armes pour 
un autre (que 
son chef), 

Amender (s*), 

Amener, 

Amer, 

Amertume, 



Saze, 
Vilinpeley 



Mihova, 
Manghatetse^ 
Mafaïtse, 
Failse, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Miketra, être fier, 
Fihetra, fierté, 



Ramin taiky ^ résine de 

mer. 
Ambaryy 

RaminHaiky y résine de 

mer. 
Ambaravatry (i). 



Merina, 
Arabe, Souahili. 

Miketrahetra, 
faire le fier. 

Fihetrahetra- 
ndy fierté. 



j^ an6ar, am- 
bre. 



Amiroy^ Vkme des mort, 



Ambarivatryj 
Cajan us indi- 
ens, spreng. 

Ambiroa, Tâme 
des morts. 



Voasazy^ mis à l'amen- 
de. 

Sazy, 

Vilim-pelikai^)^ le prix Vidim-pelika. 
de l'insigne de guerre, 



Miôva, se transformer, 
MahatUra, apporter, 
Mafaitra, 
Faitra, 



Miova. 
Manatiira, 
Mafaitra. 
Faitra. 



^ y /' XX 



1. M. 7, f° 76 verso, 1. 5 '• jjh->\ ambaravatry. Le texte arabico-mal- 

gâche indique neltement que la syllabe finale est iry et non tsi comme a 
transcrit inexactement Flacourt. 

2. « Fêle (felika), dit Flacourt {Histoire de la grande isle Madagascar, 
Paris, 1661, in-4<>, p. \iii), c'est une marque que porte un soldat sur sa 
tête pour être reconnu de ceux de son parti dans le combat et dans la 
mêlée ». 





DE MADAGASCAR 


33 




Malgache Snd- 


Malgache Sad- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arahe, Souahili. 


Améthyste, 


I^ilahmena^ 


Fila, pierre; mena, 
rouge. 




Ami, 


Longoriy 


Longo. 




— 


Ornpiteïa, 


Ampitia, 


Mpitia, 


— 


Ompkanethray 


Arnpanitra, celui qui est 


Mpanitra, celui 






agréable au cœur, par- 


qui est par- 






fumé, 


fumé. 




Miranghets, 


Mirahitra, cohabiter 




• 




sans être mariés. 


X 


— 


SacatouvoUj 


Sakatovo^^). 




Amitié, 


Fiteia, 


Fitia, affection. 




Amoindrir, - 


Manghachele^ 


Mahakely, diminuer, 


Manakely, 




Manghiva, 


Manivay abaisser, humi- 
lier, 


Maniva. 


Amollir, 


Mahaleme, 


Mahalemy, rendre mou. 




— 


Manalerne^ 


Manalemy, ramollir. 




Amonceler, 


Mamoriy 


Mamory, réunir, ras- 
sembler. 




Amorce pour le 


Hoffe, 


• 

Ofana, appât, 


Hofa, action 


poisson, 


i 




d'appeler 
avec la main. 


Amorcer^ 


Man hofe, 


Manôfana, 


J/ano/a, donner 
un signal 
avec la main. 


Amour, 


Teïa, 


Voir « Aimer ». 




— 


Teïanpo, 


Tia, aimer; am-pô, dans 
le cœur. 




—' 


Fitëidy 


Filia, 




— 


Fiteianpo^ 


Fitia, amour; am-pô, 
dans le cœur. 




Amoureux, 


Voir «Amant». 






Ample, 


Matahets^ 


Matahilrâ, large. 


Matahitra, 



1. M. 7, f» 73 verso, 1. 8 : 




sakalovo 



3 



34 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arabe, Souahili. 


Ampoule, 


VatavCy 


Voatavo, calebasse. 




Amuser le 


Mamori oulou. 


Mamory olona, réunir 




monde, 




du monde. 




An, Année, 


Tauy Taun, 


Tôy tônâ, 


Taona, 


— présent,] 


Taunito^ 


Tôna ito, cette année-ci. 




— passé, 


Affac tau, 


Afa-tôna. 




— à venir, 


Ho avi tau. 


Tôna ho avy. 




— 


Tau nave, 


— 




— (commence- 


Loha tau, 


Loha-tônà. 




ment de T-), 








Ananas, 


Manassiy 


Manasy, 


Mananasy. 


Ancêtre, 


Raza, 


Razanâ, 




— 


Bazan, 


— 




Ancien, 


Antets, 


Antitrà,'\ïeu\, 


Antitrâ, vieux. 


Ancienneté, 


Faha ella, 


Fahelana. 




Ancoignure, 


Voir « Encoi- 
gnure ». 






Ancrage, 


Fifantsicy 


Fifantsikây état de ce 
qui est cloué. 




Ancre, 


Fantsic, 


Fantsika, clou. 




Ancrer au port 


Mifantsic en 


Mifantsika ao an-tse- 




(s'). 


moncala, 


rahay être ancré au 
port. 




Ane, 


Amponra, 


Ampondra, 






Ampondra, 






Anéantir, 


Mankaritse , 


Maharitrâ, exterminer, 


Mandritra, ex- 
terminer. 


Ange, 


Malaingca, 


Malaika, 


vlJJL» malak; 




Malainchay 




plur. : îO^ 
malâïkaj les 
anges. 


Angle, 


Zourouy 


Zoro, 




— 


Zouron, 






Angoisse, 


Ore, 


• 

Ory, affligé. 


Oty. 


Anguille, 


Amalou^ 


Amalo, 


Amalona. 



De MADAGASCAR 35 

Malgache Snd- Malgache Sud- 

Oriental ancien. Oriental moderne. 

I (autre Rentey Raniy, 

Raharahay "Raharaka (D. 

X fan- Tratratraira ou Treiretretre, « C'est UQ animal grand 

ues, comme un veau de deux ans, qui a la tête ronde et une 

face d'homme (2); les pieds de devant comme un singe 

et les pieds de derrière aussi. Il a le poil frisé, la queue 

courte et les oreilles comme celles d'un homme 

C'est un animal fort solitaire (3) ». 

Antamba, « C'est une bête grande comme un chien qui a 
la tête ronde, et au rapport des Nègres, elle a la res- 
semblance d'un Léopart ; elle dévore les hommes et 
les veaux. Elle est rare et ne demeure que dans les 
lieux des montagnes les moins fréquentés (*) ». 

Mangarsahoc. — C'est une bête fort grande qui a le pied 
rond comme un cheval et les oreilles fort longues. 
Quand elle descend d'une montagne, elle a de la peine 
à voir devant elle, à cause que ses oreilles lui cachent 
les yeux, elle fait un grand cri à la façon d'un àneC^) ». 

Breh. « C'est un animal que les Nègres de Manghabei di- 
sent être dans le pays des Antsianactes lAntsihanaka), 
qui a une corne seule sur le front, grand comme un 
cabri et est fort sauvage (e) ». 

Raharaha signifie petite chose en dialecte oriental et affaire en 

la. Peut-être pourrait-on le rapprocher de haka, animal malfaisant? 

Cf. mes Contes populaires malgaches, Paris, 1893, in-18. Dans le 

\ XXIII, intitulé Takinga (p. 69-76), qui m'a été dicté par un Antam- 

aka de Mananjary, il est question d'un monstre à corps d'animal et 

e humaine qui ne peut pas se mouvoir sur une surface plane. 

Flacourt, Histoire de la grande isle Madagascar, p. 154. 

Flacourt, Histoire, p. 154. Animal fabuleux dont le cri est de mau- 

augure. Cf. Richardson, New malagasy-mglish dictionary, sub verbo 

mha, 

Flacourt, Histoire, p. 154. La croyance à cet animal fantastique est 

urs vivace. 

Flacourt, Histoire, p. 154-155. Cf. mes Contes populaires malgaches, 

CIX, p. 89-90. Le Breh de Flacourt est désigné, dans la langue mo- 

3, sous le nom de Tsi-aombi-aomby. 



36 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Animer, 
Annales, 



Anneau, 



Malgache Snd- 
Oriental ancien. 

Manie hé, 
Hazan (i) tami- 
ni raza ella, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Souabili. 



Ampete, 



Annoncer, 


Mamantoc, 


^_^ 


Mitaliliy 


— 


Mitaronhy 


Annuler, 


Voir « Anéan- 




tir ». 


Anse de mer, 


Tanzou^ 


— 


Louvouc, 


Anus, 


Fouriy 


Août, 


Maca, 


Apaisé, 


Efa, 


Apaiser, 


Manghefay 


- (s'), 


Miefa, 


Apercevoir, 


Manghentây 


Aplanir, 


Miva, 


Apoplexie, 


Lefondoule, 


Apobthème, 


Voir « Abcès » 



Manika, exciter. 

Talily lamin^ny razany 
no ela, histoire des 
ancêtres qui (vivaient) 
il y a longtemps. 

Ampete, Peratra, Pera- S, pete, cercle. 
tra, bague, 

Maman toka, assigner en 
justice. 

MitaUly, se souvenir, Mitadidy^ 

Mitarôhaj causer, par- 
ler. 



Tayijoy cap, Tanjona, cap. 

LovOy Lovoka^ baie fer- 
mée. 

Fory, 

Maka U). 

Efa^ fini, achevé. 

Mahefa^ finir, 

Miefa, se terminer à. 

Mahentyy regarder. 

Mivttj s^abaisser. 

Lefon-doloy (le coup de) 
lance du mauvais es- 
prit. 



Manefa. 



1. Hazary (de Tarabe^^a. hozara, deviner) signi6e maléfice, sortilège, 
en malgache moderne. 

2. Le mois de Maka désigne arbitrairement un des douze mois de 
l'année dans le calendrier des tribus du Sud qui le mettent chacune 
dans une saison différente. L'assimilation de Maka avec Août ne doit 
donc ôlre retenue que pour les Antanosy du milieu du xvu« siècle. La 
même remarque est applicable aux onze autres mois. 



DE MADAGASCAR 



37 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

mer, Mabaa, 

lire, Mitalachey 

iller un MilayCy 

re, 

îDce, Talache, 

tenir à Manantompouy 

FianghaiCy 



Merina, 
Arabe, Souahili. 



nt (un Ompanghaic, 
îier), 

r, Mangahic, 

Manghaic^ 
ràhaute Mihohac^ 

intir, MahanessalsBy 



r, Malaho, 

,, Tea hinne^ 

Resse monsarcj 

uer, Manosson, 

Voir « Endui- 
re ». 
, Fanghatets va- 

er, ame- Manghatets, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Mavay, qui a un abcès. 
Mitalakyj être visible. 
Milay, être à la voile. 



Talaky, visible. 
Manana tompo^ avoir un 

maître. 

Fahaika, action de pro- Fihaikanaj ac- 

voquer, tion de pro- 
voquer. 

AmpanatAîa, celui qui dé- Mpihaika, pro- 

fie, vocateur. 

Manaikn, défier, Afi^aiÂ:^, défier. 

Mihohahoha, pousser 
des vociférations. 

Mahavesatrâj qui peut Mahavesatra^ 
ajouter un poids plus qui peut a- 
lourdy jouter un 

poids plus 
lourd. 

Malaho, demander. 

Tia hanina, désirer de 
la nourriture. 

Resy mosary^ succombé 
à la famine. 

Manosoka, ajouter quel- 
que chose. 



Fahatitrâ, présent ; va- Fanatitra, pré- 

uy, femme ; apport de sent, 
la femme, 

Mahatitrâ, Manatitra, 



38 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Apporter, 


ManghatelSj 


Mahatitrà, 


Mana titra. 


— 


Mitondray 


Mi tondra. 

m 




— 


Mivauchy 


Mivoaka, sortir. 




Apporter (fai- 


Manpanghat er- 


Mampahatitrà, 


Mampanatitra. 


re). 


re. 






Apportez, 


Atterre, 


Atero! 




— 


Tondraha, 


Mîtôndra! 

• 




Apposer, 


Manghatefa, 


Mahatefaka, souffleter, 


Manatefaka. 


Appréhension, 


Tohotse, 


Tahotrâ, crainte, 


Tahotra. 


Apprends, 


Mihanare ha- 

nntt 


Mianâra anao! 




Apprendre, 


MihanatSy 


Mianatrây 


Mianatra, 


Apprenti, 


OmpihanatSy 


Arnpianatra, élève, 


Mpianatra. 


Apprentissage, 


FianatSy 


Fianatrâ, ce qu'on doit 
apprendre. 


Fianatra, 


Apprêt, 


Fanghahi, 


Fahahy, ce qu'on re- 
doute. 


Fanahy, 


Apprête à dî- 


Hahihou hane, 


Ahio haninay ayez soin 




ner, 




de la nourriture. 




Apprêter, 


Manghahiy 


Manahy, avoir de Tin- 
quiétude, 


Manahy. 


Apprivoisé, 


Tarnaha^ 


Tamà, 


7 amâna. 


Apprivoiser, 


Mitnmaha, 


Mitamdf 


Manatarttana. 


Approcher, 


Mienghatoui, 


Mienga atoy, partir ici 
tout près. 




Approprier, 


Manghasouca- 


■ Mahasokaso, polir. 


Manakasokay 




sou, 




frotter. 


Appui, 


Fitehaiy 


Fitehèj Tinstrument sur 
lequel on s'appuie. 


Fitehena. 


Appuyer, 


Mitehaieho, 


Mitehina, s'appuyer sur 
un bâton. 


1 


Apre, 


Mafac^ 


Mafaitfâ, 


Mafaitra. 


— 


Marais, 


Handatrâ, aigrelet, 


ffandatrn. 


Après, 


Afara, 


A far a. 




Apreté, 


HaratSy 


Handotrâ, aigrelet, 


Handatra, 



DE MADAGASCAR 



39 



Âquilin (nez). 



Arachide, 
Araignée, 

Arbre, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Mitsoac lavaho- 
roriy 

Voandzou, 
Lavatangh^ 

Azoriy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Souahili. 



Mitsoaka lavak'orona, 

les fosses nasales se 

retirent. 
Voanjo, 
Lava tanâf (rinsecte) Lava-tânànâ, 

aux longues pattes. 
Hazo. 



Arbres (diffé- 
rents espèces 
d'): 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Nato (1), 



Vontaca, 

Rots, 
Monte f 
Thiouts, 

Nounoue issa 

Valouts, 
AzouvalalOy 



Soutre^ 
Entsasacale^ 



Malgache 
Sud-Oriental moderne. 

Arbre dont Técorce teint en rouge, /m- 
bricaria Madagascariensis, 

Vontaka^ arbuste à fruit comestible. 
Brehmia spinosa. Harv. 

Rotra, Rotra^ Acajou rougeâtre. 

Monty, tamarin de grande taille. 

Tiotra, arbre de Sainte-Marie de Mada- 
gascar. 

Nonoka isay, figuier femelle. Espèce de 
petit figuier. 

ValotrOy le'dourion indien. 

Hazom-balala, Tarbre à sauterelle. Ar- 
buste à petit fruit rouge agréable au 
goût. 

Sotry, grand arbre à bois dur qui pro- 
duit un fruit à goût de châtaigne. 

Antsasak'aly^ grand arbre peu branchu 
à feuilles semblables à celles du 
noyer. 



1. Cette liste d*arbres est extraite de V Histoire de la grande isle Mada- 
gascar (chap. xxxvr, p. 114-144). Nous avons conservé l'ordre adopté par 
Flacourt et reproduit ses renseignements pour les espèces qui n'ont pas 
été encore étudiées. 



40 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Arbres (diffé- 
rentes espè- 
ces d') : 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Ravendsara, 



Longouze^ 
FanshaOy 



tandrej 



Fimpiy 

Mandrise, 
Mananghamef- 

te, 
Tetech, 
Anacomptis, 



TendrocosseSy 



Taraniantille, 
Sanzene laliy^ 
Sanzene vavy, 
Encafatrahé, 



Mer a, 



Azonoronts^ 



Malgache 
Sud-Oriental moderne. 

Ravin tsara, arbre dont la feuille el 
Todeur ressemblent à celles du lau- 
rier. Agalophyllum aromaticum, 

Longozy, espèce de cardamome. Amo- 
mum angustifoliuniy Hanb, 

Fantsa, grand arbre à bois dur dont 
les feuilles sont semblables à celles 
de la fougère. 

Fandry, arbre à longues et larges 
feuilles qui servent à couvrir les 
cases. 

Fimpy^ grand arbre à écorce grise et 
bois odorant. 

Mandrisy, bois marbré à cœur violet. 

Manahamainty, bois rouge-brun qui 
devient noir comme Tébène. . 

Teteka, arbre à bois odorant. 

Anak*onlsy[1) Le latex produit par le 
fruit de cet arbre sert à faire cailler 
le lait. 

Tandrok'osy (D, arbuste à fruit comes- 
tible. Pentopetia androsœmifolia^ 
Dece. 

Taratantila^ espèce de buis. 

Arbres à bois odorant et fébrifuge, 

Ankafatrahy^ b^ois marbré utilisé dans 

la thérapeutique indigène pour les 

maladies de cœur. 
Mera, Merana^ bois dur à cœur jaune 

Vernonia merana, Baker. 
Hazoroiray beau bois dont on fait des 

peignes. 



1. Litt. : corne de chèvre. 



DE MADAGASCAR 



41 



•bres (diffé- 
rentes espè- 
ces d') : 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Tomboubilsi\ 



Fatray 
Sandraha, 

Cocombe, 

Envilasse, 
Anacan^ Anu' 

Souhisoroua, 

Soasumachy 

Azonpassech, 

Vahats, 

Anghive^ 
Andianboulo' 

ha, 
Rhaà, 
Ma foutre y 
Honnits an-ca- 

zon, 
Voahéy 

Langhare, 

Mimbouhey 
Harame, 



Malgache 
Sud-Oriental moderne. 

TombO'bitsyy tombo-bitsika (^) y arbre à 

cœur orangé. 

fatruy arbre qui produit le benjoin. 

Sandraha, arbre haut et droit plus noir 
que Tébène. 

Kokombe, arbre à bois noir comme le 
précédent, très épineux et peu feuillu. 

Ambilasyy autre arbre à bois noir. 

Anakôy arbre maritime semblable au 
cyprès. 

SahisoroUy grand arbre. 

Soasomaka» 

Hazon-pasikai^), arbre à fruit comes- 
tible. 

Vahatra, arbrisseau dont la racine est 
employée pour la teinture. 

Angivy, arbre à fruit rouge comestible. 

Andriam-bolohay arbuste maritime. 

Ra(fi), sang-de-dragon. 

Mafolra, espèce de sang-de-dragon. 

Honitra an-kazo (parfum dans Tarbre), 
espèce de jasmin. 

Voahyy voahiira, arbuste à fleur blan- 
che. 

Langm^y arbrisseau à fleurs rouges 
purgatives. 

Mimbokyy arbre à feuille odorante. 

Haramy, grand arbre résineux dont le 
bois est employé dans la construc- 
tion des navires. 



1. Litt. : patte de fourmi, 

2. Litl. : ar6re du sable. 

3. Litt. : sang. 



\ 



42 



DICTIONxNAlRE DE LA LANGUE 



Arbres (diffé- 
rentes espè- 
ces d') : 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Seva, 



Himahavale, 

Endracken 

drachy 
Tsimandan^ 



FerocossCy 

Hirare, 

Voatolalac^ 



Mandouavatte^ 

Salonta^ 

Sira manghits, 

Aboulazay 

Lakeric, 



Mihohats, 

Rombave, 

Aborach, 

Lalouda secafs, 
Fooraha^ 



Malgache 
Sud-Oriental moderne. 

SevUy arbrisseau dont les feuilles sont 

employées comme astringent. Bud^ 

leia madagascariensiSf Lam. 
Himahavalyj arbre à feuilles odoraa— 

tes. 
Andrakandraka (réternel) arbre à bois 

jaune odorant, imputrescible. 
Tsimandra, arbre dont lès feuilles sont 

employées comme curatif des mala- 
dies cutanées. 
Ferokosijy arbuste à gousses comestibles - 
Ramiainj^ Datura stramonium. 
Vatolalaka^ arbuste épineux dont 1 

graines servent au jeu de Fifangr 

ou Katra, 
MandoavatOy arbre dont le bois sert 

faire des bois de lances. 
Salonta, arbuste à feuilles rouge-chai i 
Siramanitra^ arbre odorant d'où so 

nom de manitra^ parfumé. 
Aboiaza, arbre employé en thérape^J^' 

tique pour les maladies de cœur. 
Lahiriky, arbre à fût droit dont l^^ 

feuilles poussent en spirale auto^x* 

du tronc. 
Mihohatra^ arbre qui a des qualités to- 
niques. 
Rombavy, arbuste résineux avec le baî^ 

duquel on fait des cercles. 
A7nbora[1)y arbuste dont on emploie le 

bois pour la confection des cercueils» 
Lalonda sekatra, jasmin bâtard. 
Foraha, arbre à résine curative des 

plaies et coupures. Calophyllum ino' 



L..t1. 



DE MADAGASCAR 



43 



ires (diffé- 
entes espè- 
es d') : 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Arindranto, 



Laffa^ 

Vouii vazUj 
F avisa té y 

Limiraven, 



Ampalaiangh 
variy 

Fttouraven, 

Taveboirech, 



Taugoûarach, 

Halampou, 

Voalacalacay 

ApocapouCj 

Ovivau, 

Ampoufoutchi,, 
Anazé, 

Tavevoule, 
Soumoutsoui, 



Malgache 
Sud-Oriental moderne. 

Arandranlo^ arbre dont le bois est 
odorant à la combustion. 

Lafa, arbre dont la fibre sert à faire 
d'excellentes lignes à pêche. 

VoUvaza, jasmin. 

Farisaty, arbuste à écorce jaune, amère 
et astreingente. 

Limij ravinay dimy ravina (les cinq 
feuilles), arbre dont les feuilles sont 
groupées par cinq. 

Am-pela-tanam-barika (à la paume de 
la main du lémurien), grand arbre 
à feuilles astreingentes. 

Fito ravina (les sept feuilles). Le même 
que le précédent. 

Tavibotraka, arbre dont le bois en dé- 
coction, mélangé avec le suivant, 
guérit les affections pulmonaires. 

Tangoroaha^ arbre maritime. Voir le 
précédent. 

ffalampOf Halampona. Bois imputres- 
cible. Dombeya mollis^ Hook. 

Voalakàlaka, arbre dont le fruit est 
astringent et siccatif. 

Apokapoka, arbre dont le fruit est to- 
xique. 

OvivaOy arbre dont le fruit donne une 
huile comestible. 

Ampofotsy^ bois léger à écorce textile. 

Anazy, arbre à large base dont le fruit 
contient une pulpe blanche aigrelette. 

Tavivolà, arbre à feuilles sans pétiole. 

Somotsohy, arbre employé pour teindre 
en rouge. 



44 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Haï gâche Sud- 
Oriental moderne. 


Merinî 
Arabe, Sou 


Arbrisseau, 


Hazon masek. 


Hazo masaxjy petit arbre. 




Arc, 


FanavouCy 


Fanavoka, 




Arc-en-ciel, 


AvŒy Avan^ 


Avaria, 


Avana. 


Archange, 


Malingca rnian- 


Malaika miandriâ, l'an- 






driariy 


ge qui est chef. 




Archer, 


Ompihali amini 


Ampialy aminny faly^ 


Mpiady, 




faleive. 


celui qui combat avec 


battant 



Archet, 

Ardent, 
Ardeur, 

Arec (noix d*), 

Argent, 

Argenté, 



Argile, 



Armée, 



Armer, 



Armoirie, 



Fissorouc, 

Mahe, 
Atanin^ 

Fouroufourou, 
Voula foute hij 
Fihoura voula 
foutchi, 

TanelitSy tane" 

lisse, 
Tane fouthi, 

Tane more, 

Tane mora, 
Tafichey 
Fahavalo^ 
Manafiche, 

AlamCj 



Tany ditr 



Arné, accablé, Fisinri, 



Foulalamousiy 



le tir (de Tare). 

Fisoroka , l'instrument 
avec lequel on racle. 

May y brûlant. 

Tanina, action de chauf- 
fer. 

For fora. 

Ko/a /b^sï/, argent blanc. 

Fiotra (?) vola fotéy, ac- 
tion de frictionner 
avec de l'argent. 

Tany litra^ limon, 

Tany fotéy, terre blan- 
che. 

Tany môray terre blan- 
che. 



Tafika. 

Fahavalo, ennemi. 

Manafikay faire la guer- 
re. 

A lama, L^jLx *â 

marqu( 

fitsindry, état de ce qui 
est comprimé. 

Fola-damosy , qui a le Fola-dam 
dos fatigué, 



DE MADAGASCAR 



45 



ArpeDt, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Hohatsnitane^ 



Arquebuse, Ampirtgharatsi^ 

Arraché, Ranghouy 

Arracher, Maurowouts, 

— MaudranghoUf 

Arracher la Manrovrouts 

barbe. soumouts, 

Arracher (s'en- Ni fandi* an- 
tre — des ghoVy 
mains), 

A.rrangery Manhadzari, 

• — (s'), Mienbaha, 

— Mihambac, 
Arres (arrhes), Tavouc, 
A.rrièr©-faix, Vellombau^ 

» 

— Tante hahetSy 

Arrêtes de pois- Sisimpia, 
son, 

— Taolenpia, 
Artère, OzatSj 

— Sanriy 
Article, SoratSy 
Artillerie, Fontone, 

Aspirant quel- Befilea, 
que chose de 
grand, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Ohatry ny iany, mesure 
de la terre, 

Ampingaratra d), 

Rango, égratignure. 

Mandrorotra, tirer des- 
sus, 

Man dratigo tra , égra ti - 
gner, 

Mandroroira somofra, 

Mifandrangotray s'égra- 
tigner mutuellement, 



Herina, 
Arabe, Souall^ili. 

Ohatry ny ta^ 

ny. 
Ampingaratra, 

Mandrorotray 

Mandrangotra. 

Mandroro - tsO" 

motra, 
Mifandrango^ 

tra. 



Mahajary. 

Mamboatra^ arranger, Manamboatra, 

arranger. 

Debaka. 

Velom-bao^ nouvelle- 
ment accouchée. 

Tanty ahitra^ ce qui re- 
çoit le placenta. 

Sisika^ écaille; tôlana, Taoianay os. 
os ; fia, poisson. 



OzatrOy 

Sandnjy muscle. 
Sôratra, écriture, 
Tafondro, 

Befitia, grand désir. 



Ozatra. 

Soratra, 
«-5Jw» midfa'y 
canon. 



1. Du portugais espingarda. 



46 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Souahili. 



Aspiration, Malacdin^ 



Aspirer, 



Assaillir, 



Assaisonné, 
Assaisonne 
ment, 



Mitea be, 

Miliali anlou, 

Maloha yalij 

MatavoUy 
Lauch, Locky 



Malaka, prendre; aiha, ^^^ *ain, vie. 

du souffle, 
Mitia be, aimer beau- 



coup. 



«£ 



Assaisonner, Missiendanc^ 



Mialy aolo^ attaquer le J^î aououaL 

premier, 
Mialoha aly^ commencer Mialoha ady. 

l'attaque, 
Matavy, succulent. 

Lôkay Laoka, nom gé- 

nériqae des 
mets. 
Misy, ce qu'il y a ; an- 

dôka, dans les mets. 



Assassin, 



Assaut, 
Assemblée, 
Assembler, 
Assembler (s'), 
Asseoir (s'). 
Assez, 



Assiégé, 



Assiéger, 



Missiendoch, 
Fitache hofate, 

Ompamounoii, 

Fialiy Fihaliy 

Vouri, 

Mammoriy 

Mivouri^ 

ToumS^here, 

OnchCy 

Ampi, 

Missi onca^ 

Mitseronh, 

Mahasseronhy 



Assiégeur, Tseronh, 



Assiette, 



Acalaj Acalla^ 



Fitaka ho faty^ ruse 

pour (donner) la mort. 
AmpamonOy celui qui 

tue, 
Fialy, combat, 
Von/y rassemblé. 
Mamory, réunir. 
Mivoryy se réunir. 
Tomoeray restez I 
Oka, 

Ampyj suffisant. 
Misyy il y a ; ôka, assez. 
Misarôna, être cerné par 

l'ennemi. 
Mahasarônay qui peut 

cerner l'ennemi. 
Sarôha, action de cerner 

Tennemi. 
Akalana, escabeau, cou- 

sinet, hachoir. 



Mpamono , ce- 
lui qui tue. 
Fiady y comhdit, 



Aoka. 



Maharasona, 
Sarona. 



DE MADAGASCAH 



41 



A^ssigner (s'en- 
tre), 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Mifamoutonay. 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Soualjili. 



Assigner jour, Mitocki anrou, 

Assigner lieu, Mamoutoua, 

Assigner quel- Manghatsic, 

qu'un, 

A.ssis, Toumouheis, 

A^ssistance, Fanghatets^ 

A^ssister, ac- Manghatets, 

compagner, 

A^ssister, Mandombe^ 



A^ssister en Mitahiy 

guerre, 
Association, 
Associé, 
Associer, 



Assommé, 



Fivouriy 

Fivourif 

ManghatetSy 

Mammorij 

Fefechj 



Assommé, tué, Fefehe, 

Assommer, Mamefeckj 
Assoupir, MatouroUf 



upisse- Halourouy 
ment, 
Assouvir, 
Assujettir, 



ManghetsaCy 
Mianrechetse^ 



Mifamotoà, se fixer 

mutuellement une 

date. 
Mitoky andro. 
Mamotoâf donner un Mamotoana. 

rendez-vous, 
Mahatsikay appeler par Manatsika, 

signe, 
Tomoetray qui demeure, 



Fahatitra, action d'es- 
corter, 
Maha titra, escorter, 

Mandomba, courir après 
quelqu'un pour le se- 
courir. 

Mitahxjy aider, protéger, 

Fivoriàj réunion, 



Tomoetray qui 

demeure. 
Fanatitra. 

Mana titra. 



Fivoriana. 



Assurer, 



Mahatoh, 



Manatitra, apporter, Manatitra. 
Mamoryy réunir. 
Fefikay brisé. 
Fefehina, dont on a en- 
levé la coquille. 
Mamefikay briser. 

Matoro, avoir sommeil. Ma tory, dor- 
mir. 
Hatoro, sommeil. Tory, sommeil. 

Manetsaka, Manetsaka. 

Miandrekilra, avoir la Miandraikitra. 

charge, 
Mahatôy confirmer, Mahato, 



48 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Astuce, Haihai, 

Atours d'une Ratfac, 

femme, 

Attaché, Feheh, 

Attacher, Marne he h, 

— MandilouCy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Haihay, su un peu. 
Ravaka, parure. 



Merina, 
Arabe, Souahili. 



Attachez, 
Atteindre, 

Atteint, 
Atteint et con- 
vaincu, 



A/fehehy 
Mahatacats, 

Tacats, 

Tacals tombou 
voulanh, 



Atteler des Mamehek an 

bœufs, etc., ghombey 

Attendre, MandignitSy 

Attendrir, Mahateme, 

Attente, LignitSy 

Attenter (ten- Mandramou^ 

ter), 

Attentif, FitainoUy 

Attestation y Sakada^ 



Fehy^ action d'attacher. 

Mamehy, 

Mandilotra, s'attacher à 

un travail. 
feheo! Fehezof 

Mahatakatrà, pouvoir Mahalakatra. 

atteindre, 
Takatrày Takatra, 

Takatrâ tombo volaha, 

atteint par la parole 

en excédent (sur les 

arguments de l'adver- 
saire) . 
Mamehy anomby, lier Mamehy omby. 

des bœufs, 
Mandiny, 

Mahalemy, rendre mou. 
Diny. 
Manandrana, essayer. 



Attiédi, 



Miarets, 



Attiédir, Marets, 

Attifer, Miravac, 

Attirer, Mitarih, 

Attiser le feu, Atsourou afou^ 

Attouchement, Voir « Tou- 
cher ». 

Attrait, Trahats, 



Fitaino^ attention. 
Sahada, 

Miaritrây endurer, sup- 
porter, 

Miravaka. 
Mitarika. 
Misoroha afo. 



oL^ sahâda^ 
témoignage. 
Miaritra. 



Traira, atteint, 



Tratra, 



DE MADAGASCAR 



49 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Sonahili. 



Attrapé, 
Attraper, 



Trahais, 
Mitrahats, 
— Mahatrahats, 

— (pour le co- Fahets poh, 
choQ et au- 
tres bétes), 



Mi traira, 

Mahatratra, atteindre, Mahatratra, 
/^a^e^ra, parc pour Teu- Fakitra, parc 
graissement des aai- pour Ten- 
maux, graissement 

des animaux. 
Aube du jour, ManghainacO" Mahen'akoho d), le coq Maneno akoho. 

ho, chante, 

— Terracandron, Terak^andro, le jour se Teraka andro. 

lève. 
Aubier d'un ar- Vourouchazon^ Voron-kazo^ volon-kazo. 



bre, 




mousse des arbres. 




Aucun, 


Lane, 


Lanyy dont il ne reste 
rien. 




Aucune fois, 


Vetevete, 


Vetivetyy à Tinstant. 




Aucunement^ 


Tsiarey 


Tsiary, nullement. 




— 


Lane^ 


Lany, dont il ne reste 
rien. 




Audace, 


Havani, 


Vany hardi. 




Audacieux, 


Massihiac lo» 


Masiaka loatrâ, très mé- 






hats, 


chant. 




Audience, 


Fîtainou, 


Fitaino, action d'écouter 
attentivement. 




Auge, 


Sandochey 


Sandoky, 


^y> '"-^ son- 

doûqj caisse. 


Augmentation , 


Fivontonh, 


FivontOj état de ce qui 
est enflé. 




Augmenté, 


Mivontonh, 


Mivonto, être enflé. 




Augmenter, 


Manontonh, 


MamoYito, gonfler, 


Mamonio, im- 
biber, satu- 
rer. 




ManghamboUy 


Mahambo, élever. 


il/anavo, exagé- 
rer. 


1. En Belsimisaraka, le tï sud-oriental devient â • manen'i 


ikoho, 

4 



50 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina. 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souah; 


Aujourd'hui, 


AnioUj 


Anio, 




— 


Anrou aniou^ 


Androany d). 




Aumône, 


FanghataCy 


Fahataka, demande. 


Fangataka, 


Aumône (de- 


ManghataCy 


Mahatakay demander. 


Mangataka. 


mander r), 




• 




Aune(mesure)y 


HohatSj 


Ohatrâ, mesure, ' 


Ohatra. 


Auprès, pro- 


Marichils, 


Marikitrâ, 




che, 










Mariniy 


Mariny. 




Aureille, 


Voir •» Oreille». 






Aureiller, 


Voir « Oreil- 
ler ». 






Aussi, 


Couay 


Koa. 




Aussitôt, 


Sahaliy 


Sahaly, déjà. 


Sahady, 


Austère, 


MaraiSy 


Handatrây âpre. 


Handatra, 


Autant que je 


Zoutouc, 


Tahaka f 




puis, 








Autel, 


Angaratafissa- 


Angarata m-pisaotrâ. 






hots, 


maison en feuilles 




■ 




pour la prière. 




Automne, 


Anhe lanhe 


Ahy lahilanin' ny tôna, 


An^danilanii 




lanhe tau. 


(la saison) qui est 
presque à la fin de 
l'année. 


ny taona. 


Autre, 


Uafjfa, 


Hafa. 




Autrefois, 


Talohay 


Taloha, 




Autrui, 


Ouloncafa, 


Olon-kafa, 




Avachir (s'), 


Hasteleney 


Tsilany^ état de celui 
qui est couché sur le 
dos. 




Avaler, 


Manghatelle, 


Mahely, Mahately^ 


Mitelina. 


Avant, 


Aloha, 


Aloha, 





1. La forme sud-orientale ancienne nous donne rétymologie du mo- 
derne androany : andro, le jour; anio, d*aujourd*hui. 



DE MADAGASCAR 



51 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Avant (bien), Halihou lalen^ 
Avant (d'ici en), Arac Izehé, 



Malgache Snd- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Sonahili. 



Haly, fossé; lalma^^vO" Hady lalina. 

fond, 
Andrakizayy éternelle 

ment, 



Mandrakizay, 
éternelle- 
ment. 



Avant que, Aioha, 

Avantage (d'), Voir a Davan< 

tage ». 
Avant coureur, SouvouCy 



Aioha, 



Sovoka, attaque subite, Sovoka, action 

de s'appro- 
cher à rim- 
proviste. 



Avare, 


Macheay 


Mahidy, 




— 


Mackay. 


— 




— 


Matsitscy 


Matsitsyy économe. 




— 


Tsirara ranou- 


Tsirara ranon* iany ^ ce- 






en tanghy 


lui qui conserve la 
terre jetée en dehors 
en creusant un canal. 




Avarice, 


Bacaihy 


Uahidiày 


Fahidiana. 


— 


hatsice. 


Hatsitsyy parcimonie. 




Avec, 


AmOy Amariy 


Amâ, 


Amana. 


— 


Aminif 


Aminy, 




Avec ce que, 


AminizOy 


Amin'izahy^ 


AminHzany. 


Aventure, 


HicoUj 


Kinanga, hasard. 


k 


Aventurer (s'), 


Afanghariainck, 


Mahary aiha, perdre la 


Manajy aina 


mépriser sa 




vie. 




vie, 








Avenue, 


LalaUj 


Lâlânâ, route. 




Avertir, 


Mitaronh^ 


Mitarohaj parler. 




— 


Miantoche^ 


Miantoka, servir de cau- 





Avertir (s'en- Mitambazonk, 
tre), 



tion. 
Mifambazavaza (?), s'ap- 
peler mutuellement 
en criant. 



ââ 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Halgache Sud- 


Malgache Sud- 


Herina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili 


Aveu, 


Taia, 


Tsotra, confession, 


Tsotra. 


— 


Fitata, 


Fitsolra, action de de- 
mander pardon, 


Fitsorana, 


Aveugle, 


Feh massorij 


Fehi'inaso, ce qui ferme 
les yeux. 




— 


FehemassOy 


— 




Aveuglement, 


Feh, 


Fehy, action de lier, at- 
tacher (les yeux). 




Aveugler, 


Mahafehéy 


Mahafehy, pouvoir lier. 




Aviron, 


FiveZy 


Five^ 


Fivoy. 


Avis, 


Tserechy 


JeryW, pensée, intelli- 
gence. 




Avisé, 


Manancangha* 


Manam-'panahy, avoir 


Manam-pana 




hé. 


de l'intelligence, 


hy. 


"~~ 


Satria, 


Satria, libéral, charita- 
ble. 




Aviser, 


Mitserech, 


Mijery, conseiller. 




Avocasser, 


Mizaca, 


Mizaka, parler. 




Avocat, 


Ompizacay 


Ampizakd, celui qui 





Avoir, 



Avortement, 



Avorter, 



Avorton, 



Avouer, 



parle habituellement 
(pour un autre). 
MahazoUf Ma~ Mahazo, gagner, rece- 

hazonh, voir, obtenir. 

Fanghafaczaze, Fanafahan-jaza, déli- Fanafahan^j 

vrance de l'enfant. za, 

Manghafac sa- Mahafaka zaza^ délivrer Manafa-jaza 

de l'enfant, 
Zaza afaka, enfant dé- 
taché (de la mère). 
7*7/ matjda^ ne pas nier. 
Miisoira^ demander par- Mitsotra. 
don. 



sa, 
Zaza a/ac, 

Tsimanda^ 
Mita la. 



1. L*abbé Dalmond dans son Wocabulaire et grammaire pour les langues 
Sakalave et Betsimisara (sic) (lie Bourbon, 1842, in-S") transcrit le son 
j = di par tz : tzere ^jery, tzetzi =jejyf tzintza =jinja. 



1 ■ 





DE MADAGASCAR 


53 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soua^ili. 


Avril, 


SafarCj 


Safary, 


jJu^ safar, 2« 






• 


mois lunaire. 


Azur, 


Vouloudanghi- 


Volori'danitrdy couleur 


Volon-danitra, 




tse, 


de ciel, 




Babillard, 


Matsindrcy 


Mitanay causer longue- 
ment. 




Babiller, 


Matsindre, 


— 




Bai>ord, 


• 

Acavie, 


An'knv'uiy à gauche. 




Bac, 


FanghimOy 


Falakann .^ 




bagage. 


Varay 


Vatra, malle, caisse, 
coffre, 


Vata, 


Bague, 


Ampete^ 


PeratrOy Peratm^ 


S, pete. 


Bahut, 


Sandoche^ 


Snndoky^ 


doûq, caisse. 


Baigner, 


Mandrohoy 


Mnndroy se baigner. 




Ba.iller (don- 


Mahouméj 


Mahorne, 


Manome, 


ner), 








Bailler, 


Manhouache, 


Ma non ko, 


Manoaka, 


Bain, 


Fiandroho, 


Fandro, manière de se 





Baisé, 



Fiorouchey 



baigner. 
fiôrokay manière de Fioroka. 
s'embrasser, 



Baiser, 


Miorouchey 


Miôrokay 


Mioroka. 


Baiser (un). 


Orouche, 


droka, action d'embras- 

a /% VI 


Oroka, 


Balai, 


Faftty 


ser, 
Fa fa, action de balayer. 




Balance, 


Filandza^ 


Filanja, action de peser. 




— 


Midza, 


Mizanâ, 


tl^ mîzdn. 


— 


Miza, 


— 




Balancer, 


Milandza^ 


Milanja, peser. 




Balayer, 


Mifafa^ 


Mi fa fa. 




Balayure, 


Fifafaacate, 


Fi fa fa, ce qui se balaie. 




— 


— 


Fikolray balayures. 




Baleine, 


TrouzOy Trou* 


Trozô, Trozona. 





54 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Snd- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soaa)iili. 


Bananes, 


Outsiy 


Ontsy, 


jy moûz. 




Fontsif 


Afontsy d). 




— 


AcoudrOf 


Akondro. 




Banc, 


Fitoûere^ 


fitoerây l'instrument 
sur lequel on reste, 


hiioerana. 


Bandage, 


Feheh, 


Fehy, lien. 




Bande, ruban, 


Lamhatnhile^ 


Lamba taila^ un lé d'é- 
toffe. 


Ilan-damba. 


Bande de gens, 


Acanzny 


Akanga, peuple. 




Bander un arc, 


Manangare ta H 


Manangana ny talin^ny 






nih faie. 


faly. 




Bander une 


Mamehferey 


Marne hy fery. 




plaie. 








Bander, être en 


MitanghetSy 


Miiangitrà. 




humeur, 








Bannir, 


Manroudy 


Ma/tdroaj 


Mandroaka. 


Bannissement, 


Fanroua, 


Fandroa^ 


Fandroaka, 


Baptême, 


Fnmouïznny 


tamaizd. 




^— 


Ampanroùnny 


Am-pandroây dans le 
bain. 


Am-pandroana' 


Baptiser, 


}fanrohOy 


i\fandrOy se baigner. 




Barbare, 


Onbarnbarfty 


Barabara (2). 




Barbe, 


Vach, 


'Vaky, 




— 


Soumouty 


Somotrâ^ 


Somotra, 


— 


Soumouts, 


— 




— (qui n'a pas 


Zatouvc la hé y 


Zntôvolnhy, jeune hom- 




de). 




me. 




Barbier, 


OmpifanghetSy 


Amplfattgitray celui qui 


Mpifangitra, 






taille les cheveux, 


celui qui cir- 
conscrit. 


Barbu, 


Misissoummout^ 


, Misy somotra. 




Barque, 


Tsamhou, 


Samboy 


^\ sombOy bar- 



/ • 



1. Cf. M. 7, f" 76 verso, 1. 7 : ^\ afontsy. 

2. Forme malgachisée du français barbare. 





DE MADAGASCAF 


55 




Malgache Sad- 


Malgache Snd- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arahe, Sona^ili. 


Barque, 


ParahOy 


Para^ô(i), 


que; A hJu^ 
safîna, na- 
vire. 


B&rre de fer, 


fonza^ 


Fonja, masse de fer. 




Barrique, 


Va te, 


Vatray coffre, 


Vata, 


fias, 


IvOy Iva, 


ha. 




— (en), 


AmbanCf 


Ambany, 




— de chausse, 


Fissichine tom" 


Fmkinan*tombokay vête- 






bouc. 


ment de pied. 




— 


Sichintombouc , 


Sikin'tombokay vêtement 
de pied. 




Bassin, 


Ampondrey 


Fondray terrain bas. 




"-^ de cuivre. 


Fafen saba, 


Fahofanay van ; saba, en 
cuivre. 




Bassinet d'une 


S ouf fi ampiri' 


Sofin^ampingaratrà^ 




arme à feu, 


gharats. 


Toreille d'un fusil. 




Bataille, 


Aliy Fihaliy 


Aly, Fialy, 


Ady, Fiady. 


Batailler, 


Mihali^ 


Mialy, 


Miady. 


Bâtard, 


Zazatsaray 


Zaza-sary, 




Bateau, 


Lactty 


Lakttj 


Lakana, 


— 


Fanghimou, 


Falakana t 




Bateleur, 


Ompissa, 


Ampisa. 




Bâtiment, 


Trangho, 


Traho, maison, 


Trano, 


Bâtir, 


Ma mbouatsi 
tranghe. 


Mamboatra traho. 




Bâton, 


AnghirCy 


A agira. 




— 


Tehé, 


Tehy^ Tehina, 





1. C'est exactement le malais >fty> praii, L'h Intervocalique de la 

forme malgache para^ô n'est pas une transcription plus serrée de>ft^; 
elle a seulement pour but d'empêcher la diphtongaison possible des deux 
voyelles finales si elles étaient écrites prab. Cf. alahasaty de Tarabe ^>uoV^ 

aU^uad qui devient en arabico-mal gâche sX^Sr^ ala-asady et ensuite 
alahasaty pour bien marquer la présence des deux a successifs. 



56 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Battement de 


Malgache Snd- 
Oriental ancien. 

MitehaCy 


Malgache Snd- 
Oriental moderne. 

Mahefakay 


Merina, 
Arabe, Souatiili 

Mitehaka, 


mains, 








Battre, 
Battu, 


Mitzeray 
Fitzera^ 


Manjera, 

Fanjeray ce qu'on fait 
tomber. 




Baume (gom- 
me), 


Menach foura- 
ha. 


Menaka forahtty huile de 
Tarbre Foraha. 




Baume (herbe), 


Rhombaj 


Rombay Ocymum suave, 
Willd. 




Bave, 


Ranoùivi, 


Ivy. 




Baveux, 
Beau, 


Mafe, 
Mahevay 


Mafyy dur, fort. 
Maeva, 






MalioUy 


Ma Ho y 


Madio. 




Maniriy 
Sambats, 


Maniryy rayonner. 
Sambatrây heureux, 


Sarnbatra, 


Beaucoup, 


Mariri, 

Maro, 

Fasso, 


Mariry, pur. 
Maro, 

Faêy, Faêinay sable, in- 
nombrable, 


Fasika. 


Beau-frère, 


ZahotSy 


Zaôtray 


Zaoira, 


Beau-père, 
Beaupré, 


Rafouzay 
Falasso aloha, 


Rafôztty Rafozay 
Falaza alohay le màt de 
devant, 


Rafozana, 
Falazanaalol 


Beauté, 


Haliou, 


HaiiOy 


Hadio. 


Bec, 


VavBy 


Vava^ bouche. 




— 


Mouiouts bou" 


MolO'borohay lèvre des 






roYiy 


oiseaux. 




Bêche, 
Bêcher la terre, 


Songhiriy 

Fanghaiiy 

MihavCy 


Sony, 

Fangaly, 

Mihevo. 


Angady. 


Bégayer, 
Bègue, 


Miotalelay 

Otalehy 

Vandiéslelay 


Miotay faire une faute; 

lelay avec la langue. 
Otay faute; fe/a, avec la 

langue. 

Vandx" lelay entortille- 
ment de la langue, 


Vandi'dela, 



. 


DE MADAGASCAR 


57 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soua^ili 


Bègue, 


Mifafa, 


Mifafa, bégayer. 




Bêler, 


Mimachy 


Mirna^ beugler. 




Belette, 


Tsitsihiy 


Tsitsxhy, espèce de lé- 






ff 


mur. 




— 


Vondsiray 


Vontsira, espèce de ci- 
vette. 


■ 


lélier, 


Anhondrilahé^ 


Ahondrilahy, 


Aondrilahy, 


— 


Anghondrilahé, 






Belttre, 


Onratsiy 


ftntsy, méchant. 




Bellement, dou- 


Acamaraif 


Aka maheryWy non ru- 


Aza mahery. 


cement, 




dement. 




Belle-sœur, 


ZahotSf 


ZaotrŒj 


Zaotra. 


Belliqueux, 


Maherefoy 


Mahery /o, celui qui a 
le cœur fort, 


Mahery fo. 


Bénédiction, 


Fisahotse, 


Fisaôirà, 


Fisaotra, 


Bénin, 


Mameif 


Mamy. 




— 


Mami, 


— 




— 


Mante mantes 


Maoty^ sevré. 




Bénir, 


MissahotSy 


Misaôlràf 


Misaotra. 


Bénite (eau), 


Ranou fissaho- 


Ranoin - pisaôrana , eau 






ray 


(qui a reçu) la béné- 
diction. 




Benjoin, 


Litementa, 


Lity mania. 


Dity mania. 


Berger, 


Ompangharac 


Ampaharak' anondi^y 


Mpanarak'on- 




anhondri, 




dry. 


Béril, 


Fitah, 


Fita. 




Besace, 


Hambercham- 


IJambina, corps étran- 






be, 


ger accolé à un autre 
comme la besace 
qu*on porte sur le dos. 




Besogne, 


Fiassn, 


Fiastty 


Fiasana. 



i. Plus exactement : ne soyez pas dur, rude. Aka, Aza avec le présent 
forment un impératif vétatif : mahery, être dur; aka, aza mahery \ ne 
soyez pas dur. Aka=Aza est le premier cas d'équivalence connu de A=z ; 
il est assez anormal pour être particulièrement signalé. 



58 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sad- 


Malgache Snd- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sooahili 


Besogner (tra- 


Mihasse^ 


Miasa, 




vailler), 


. i 






Bétail, 


Bobay 


Bobay en grand nombre. 




Bête, 


Haharaha^ 


"Raharahai^). 




Bétel, 


• 

Tambour y 


Tamboro, 


J-:j tanboui. 


Beuglement, 


Mitre tré, 


Mitrena, mugir. 




Beugler^ 


Mitre tré, 


— 




— 


Mimay 


Mima y beugler. 




Beurre, 


Loharonono^ 


Loha, le principe ; rono- 
nOy du lait. 




Bien, 


Hassoan, 


Hasoa, bonté. 




— 


Soa^ 


Soa^ bon. 




Bienheureux. 


Masintenghay 


Masina^ saints; teha, 
vraiment, 


Masina tena. 


— 


Ommassinhy 


Maéinay saint. 


Masina. 




Manoroy 


Manoro. 




Biens, 


Mananh vara^ 


Manahay posséder; va- 
tra, des coffres. 


Manana vata. 


Bientôt, 


Moramoray 


Môramôra^^), douce- 
ment. 


Moramora, 


Bière, cercueil, 


Tamangaj 


Tamango. 




Bigle, 


Mazinghile, 


Mazaha, impénétrable ; 
ilo, à la lumière. 




— 


Matahots an- 


Matahotra, craindre; 






rou, 


androy le jour. 






LapatSj 


Limpotra, qu'on ne voit 
plus? 




Bile, 


Afere, 


A fera. 


s\yuo safrâ. 


Bisaïeul, 


Raza, 


Raza, ancêtre, 


Razana, 


Biscuit, 


Mofe, 


Mofo, 




Bise, 


Avaratsiy 


Avaratrâ, (ventdu) nord^ 


Avaratrâ, 



1. Vide supra, p. 35, note 1. 

2. Moramora en Betsimisaraka et d'autres dialectes centre-orientaux. 
Les doublets phonétiques tels que làka-lçkat môramàra-moramora ne sont 
pas rares. 



l 

r ■ 
\ 

1 





DE MADAGASCAR 


59 


Bise, 


Malgache Snd- 
Oriental ancien. 

SimoulotSj 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Tsimilotrà, vent du nord. 


Merina, 
Arabe, Soual^ili. 


fiiset, 
Blâme, 


Fanoumangkey 
MavouaWj 


Foni'tnanga, pigeon 

blei^. 
Mahavoa, confondre. 




Blâmé, 


Famavouay 


Fahavotty manière de 
confondre. 




Blâmer, 


Mamavoua^ 


Mahûvoay confondre. 




Blanc, 

Blancheur, 
Blanchir, 
Blanchir (pou- 
voir). 


Foutchi^ 

Foutsiy 

FouUhij 

Mamoutsi, 

Mahafoutsij 


Fotàyy 
Fotsy. 

fotsy, blanc. 
Marna tsy. 
Mahafotsy. 


Fotsy, 


— 


Mahamoutsiy 


— 




Blanchissage, 

Blé, 

Blême, 


Famoulsiy 

Trigo, 

FoussaiSy 


Famotsyj 

*rrigo, 

Hatsatrâ, 


Famotsiana. 


Blêmir, 
Blessé, 


MifotissatSy 
Voua, 


Mihatsatrà, être blême. 
Voa. 




Blesser, 


Mavouaj 


Mahavoa. 




Blessure, 


SintUy 


. Sintùy douleur. 




Bleu, 


Voavoulou^ 


Voam-hôlahàl fruit de 
lune. 




Bocage, 


Ttindra van- 

drechy 
HalouCy 


Tsinjara vandrikay ar- 
bres groupés. 

Aloka, abri contre le 
soleil. 




Bocal, 


Sine aran. 


Sinyy jarre ; harana, en 
matière dure et blan- 
che. 




Bœuf, 


Anghomhe vous- 
sitSy 


Ahomby vositrà^ bœuf 
châtré, 


Omby vositra. 



1. Le IHciUmnaire de Flacourt porte manouay mais il faut lire mavoua. 
Les fautes d'impression de ce genre sont fréquentes. 



60 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sad- 


Malgache Sud- Marin 




Oriental ancien. 


Oriental mederne. Arabe, Sot 


Boire, 


Minon, 


Mino, minonay 


— peu, 


Minoncheley 


Minona kely^ boire un 
peu. 


Bois, 


Azon^ Hazoriy 


Bazo. 


— rose sèche 


Mandrisse^ 


Mandresy. 


tirant sur le 






violet, 




' 


— rouge à bâtir 


LalampoUy 


Lalampof 


sentant les 






roses pâles, 






— rouge à bâ- 


Lalariy 


Lalôy Lalona, Weinman- 


tir, 


1 


nia Bojeriana, Tul. 


— de sang de 


Mafoutre, 


Mafotrày sang-de-dra- 


dragon, 




gon. 


— tanné très 


SoutrCy 


Sotry. 


dur. 






— orangé, 


TomboubitsiCy 


Tomba 'bitsika (litt. : 
pied de fourmi). 


— d'aloès, 


Tetechy 


Teteka. 


— sentant le 


Ravendsara, 


Ravinitsara^i) (litt. : la 


girofle, 




bonne feuille). 


— blanc à faire 


Rombave, 


RÔTH'bavy, 


des mâts, 






— blanc léger» 


MangharoCy 


Mangarahara f 


— qui rend la 


HaramCy 


Haramyy arbre à résine. 


gomme, 






— ressemblant 


Fimpij 


Fimpy. 


à la cannelle, 






— portant fruit 


Sacoy 


Sakoa, Spondias dulcis, 


comme un 




Forts, arbre à fruit 


amandier, 




comestible. 


— portant fruit 


Latafe, 


Latafa f 


comme Ta- 






bricot, 







1. havensara Madagascariemis, 





DE MAD/IGASGAR 


61 




Malgache Sud- 


Malgache Snd- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soual^ili. 


Bois rouge bon 


Nato, 


A/ato, bois dont Técorce 




à bàlir, 




donne une teinture 
rouge, Imbricaria ma- 
dagascariensis. 




— comme le 


Boapacy 


Voapaka. 




chéoe bon à 








bâtir et à 








faire futail- 








les, 








— dontrécorce 


SioutSf 


Siotra f 




peut tanner 








les cuirsy 








Bois, forêt, 


Haie, 


Ala, 




Bois à brûler, 


HetGy 


Kitay, 




— 


Etùy 


— 




Boisseau, 


Vata, 


Vatray boîte, 


Vata^ botte. 


Botte en bois, 


VatBy 






Boiter, 


Mitrongalech^ 


Mitrongaitra, botter. 




Boiteux (être), 


Mitrongahech, 


— 




Boiteux, 


OmpitronghaiCf 


Ampitrongaitra, 




Bol gris. 


Tane l'Use ^ 


Tany litray argile. 


Tany ditra. 


— rouge, 


lane mora^ 


7*any moray argile. 




Bon, 


Sotty 


Soa. 




Bon (tenir), 


Mifatarcy 


Mifatratra. 




Bon (sentir), 


ManghitSf 


Mahilrây 


Manitra. 


Bondon, 


Sensé, 


Tsentsy, 


Tsentsina. 


Bonite, 


Vohé, 


Voivoy. 




Bonjour, 


Salama, 


Salarnay 


>bL* salâm. 


Bord de la mer, 


RantOj 


Ranto. 

• 


— de l'eau. 


Antseranhy 


An-iseraha, au port, 


An-tseranana, 


— d'un habit. 


Hinra, 


IndrQy côté. 




Border, 


Mahinray 


A/am//rfra,aller àcôté de, 


Manindrana, 


— 


Maninra^ 






Borgne, 


Tsinghiy 


Singa, dépareillé, l'un 
de la paire. 





62 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahi 


Borgne, 


ChipimassOy 


Kipi-maso, œil bouché. 




— 


Chipimass^ 


* 




Borne, 


Hinray 


Indray côté, extrémité. 




Bosse, 


Vontonj 


VontOf enflé, gonflé. 




— de terre, 


Toucoutane^ 


Toko-iany^ tas de terre. 




éminence. 




• % 




— de monta- 


Toucou bohitSy 


Tokom-bokitrây 


Tokom-bohit 


gne, colline, 








Bossu, 


Babousintoriy 


Bontsinây gonflement, 
enflure, ampoule. 






Habonssitej 


— 




— 


Trasoets bou^ 


Trafoy bosse ; bontsinây 






seintBy 


gonflement. 




— 


Onboucoc, 


Vokoka, 




Botte (fardeau), 


Faih, 


Faitra. 




Bouc, 


Ossiiahéf 


Osi-lahy. 




— (sentir le), 


Maimboulahé, 


Maimboy puant ; lahy. 




• 




le mâle. 




Bouche, 


VavUy 


Vava, 




— 


Vave, 


— 




Bouché, 


Fempéy 


Fempina, Fampy. 




Boucher, 


Mamempéy 


Mamempina. 




Boucher, 


Ompamoune 


AmpamonOy tueur habi- 


Mpamono on 




anghotnbe, 


tuel ; ahombyy des 
bœufs. 


by. 


— 


Ompanonbili, 


Ampanombily. 


• 


Bouchon, 


Sensey 


Tsentsyy 


7'sentsina. 


Boucle d'oreille 


Soarnitoulie, 


Soamitoly. 




en or. 








Bouclier, 


Ampingaj 


Ampinga. 




— 


Fare^ 


Far a. 




Boue, 


fautac, 


Fôtaka, 


Fotaka, 


— 


Fau tache, 


— 




Bouger, 


Toumoûetsey 


lonioetra, qui reste, 


Tomoetra, 


Bouge (ne te), 


Toumouhere, 


Tomoeray restez ! 







DE MADAGASCAR 


63 


Bouillie (vian- 
de), 
Bouillir, 


Malgache Snd- 
Oriental ancien. 

Piripitty 
Manhandrou, 


Malgache Sad- 
Oriental moderne. 

Pitripitrika, 

MahandrOf faire la cui- 
sine. 


Merina, 
Arabe, Sona^ili. 


Bouillon, 


Mandeve, 
SosoCf 


Mandevy. 

Sosoa, sorte de soupe au 

• 




Bouillon (faire 


Manhandrouy 


riz. 
MahandrOf faire la cui- 




du), 
Boulanger, 


Ompanahomovr 


sine. 
Ampanao, celui qui fait 
habituellement; mo- 


Mpanao mofo. 


Bourbier, 


Fautachy 


/b, du pain, 
Fôtaka^ 


Fotaka. 


— 


FautachCy 






Bourdes, 
Bourdon, 


VendCy 
Baheay 
Anghira, 


Vendrivendry ^ niaiserie. 
Vaikavaikay maladresse. 
Angira, baguette longue 
et fine. 




Bourg, 
Bourgeois, 
Bourgeon du 


Tanahay 

Ontsoaj 

Monhe, 


Tanâ, 
"Ontsoa, 
Mohy, pustule, 


Tànânâ. 
Mony, 


visage, 
Bourse, 


Hellechy 


Helitia, corbeille. 




— 


Voir « Testicu- 
le ». 






Bouteille, 


VatavGy 


VoatavOy calebasse ser- 








vant de bouteille. 


^ 


— 


Batsa^ 


*jHatsay 


ç^^ kâs, verre 
à boire. 


Bouteiller , 
échanson, 


Ompanichi, 


"Ampanikyi^). 





1. Nom d'agent habituel du verbe désuet maniky, faire du vin, de la 
racine siky, vin. 



■€ t 



64 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Bouvier, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Ompangharac^ 
amghombey 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Bovidé, 
Boyau, 

Boyaux intes- 
tins, 
Bracelet, 

Braire, 
Braise, 
Branche, 

Branchu, 

Branle, caden- 
ce, 
Branler, 
Bras, 

Bras (du coude 
au poignet), 

Bras (du coude 
à Tépaule), 

Bras (se pren- 
dre par les), 



Anghombe^ 

Sinaiy 

SinaichenCy 

Sambouhali, 

Samboualij 

ManghamoUy 

Hahe afou^ 

fianej 

Ténre, 

Maharane, 

Voir « Danse ». 

Miraverave, 
Brachiumafe" 

Foutoutanghey 



Merina, 
Arabe, Souahili. 

Ampanarak'anomby, ce- Mpanarak* om- 

lui qui accompagne by, 

habituellement les 

bœufs, 
Anomby, Omby, 

Tsinay. 
Tslnain-kena, boyaux de 

chair. 
Samboaly, Samboady, 

MahenOy Maneno, 

Afo may, feu brûlant. 

Randraha. Rantsana. 

.7 . 

TendrOf sommet, cime. 
Mandrandraha, produire Mandrantsana 
des branches. 



Miraviravyy pendiller. 
Afenanâ, 



FotO'tahà, 



Afenanghe, Afenanâ. 



Mifamihiny 
SoloutSy 



Bras de mer, Lauvouc, 



Mifamikina, s'embrasser 
mutuellement ; silo- 
ka (?) aimé. 

Lovoka, baie. 



1. Le Petit recueil de plusieurs dictions ou noms propres des choses 

porte p. i6 : le bras Brachinamfendnh pour Brachium-afenânh, a Cette 

singulière erreur, remarque justement E. Jacquet (Mélanges malays, 
javanais et polynésiens, n° III, Journal Asiatique. Février 1833), nous 
apprend que Flacourt copiait des traductions de mots malgaches, faites 
en latin par des missionnaires (p. 102, note 1) ». Vide suprà p. iv. 



py V 



DE MADAGASCAR 



65 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud> 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arabe, Souahili 


Brasse (une), 


Reffe, 


Refy. 




Brasser, 


Minichi^ 


*Mamky, faire du vin. 




Brasser du via, 


Manichiy 


— 




Brasser, ma- 


Marnbouatsiy 


Mamboatrà, 


Mamboatra, 


chiner. 








Brave, 


MiravaCn 


Mirabaka, s'introduire 
avec hardiesse. 




Braverie, 


Firavacy 


Firabaka, manière de 
pénétrer avec har- 
diesse. 




Brebis, 


Anghondri va- 


Ahondri'Vavyy 


Aondri-vavy. 


— — 


Angondri vave. 




1 


Bref, court, 


Fohé, 


Fohy. 




Brigand, lar- 


Mang halle ^ 


Mahaltty enlever. 


Manala, 


ron, 








Briser, 


MarnoulaCy 


Mamolaka, 




Brocard, gaus- 


TsonghetSy 


Sangy, plaisanterie. 




serie. 








Broche, 


Towi, 


Tory, 




Brouillard, 


Dzavou, 


ZavOy 


Zavona 


— 


Dzavonhj 


— 




Brouillard (il 


Mandzavonhy 


ManjavOy 


Manjavona. 


fait), 









Brouiller, 



Broyer, 

Bruine, 
Bruiner, 
Bruit, renom. 



Mandzavou, — 

Mangharouha- MaiigaroharOy mélanger 

rou^ fréquemment. 

Mivouroughou- MivorovorOy être en dé- 

ron, sordre. 

Assa mansouriy Asa^ travail; montsa- 

«a(?), broyé. 

Minemine^ Miniminy. 

Miminemine^ Miminiminy . 

Voir « Renom- 
mée ». 



h 



k. 



66 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien 


Bruit, 


Hissou, 


» 


Hetsahé, 


— de ville, 


Laza, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Cabaro, 



Bruit (homme Ompanghisson, 
de grand), 

— Ompanghetsa- Ampahatsaho. 

hé. 
Bruire (faire du Manghisson, Misaho. 
bruit), 

— Manghatsahé, 

Brûlé, Mahéy 

— FioroUf 

— Hourou, 



Merina, 
Arabe, Souahili. 

Misaho, chuchoter. 

Tsaho, rumeur. Sahoa, 

Laza, action de dire, 

d'annoncer. 
Kabaroy assemblée, Kabary. 

nouvelles, khabara, ap 

prendre. 
A mpisaho, Mpisahoa . 



Mahatsaho. 

May, 

Fioro, incendie. 

Oro, action de brûler. 



Brûler, 

Brûlement, 

Brûlure, 
Brun, 



Brunir, 
Bruyère, 



ManghouroUy 
Mihourou, 
Voir « Incen 

die ». 
U or on y 
Mahidziy 
Marinhy 

Mainthi, 
Mahamainthiy 
AndzaoilH, 
Endzavilli, 



ManorOy 

Mioro, être brûié. 



^pûw harTy cha- 
leur, 
Manoro, 



Oro, action de brûler, 

Maizifia, obscur, Maizina. 

Marina, noir comme du 

charbon. 
Mainty, noir, 
A/a^amam/y, qui noircit 
Anjaviiyy Anjavidy. 



Bûche de bois, Foca, 



Fôkay 



Foka^ ce qui 
reste en terre 
d'un arbre 
coupé. 



Buisson, 



Singhe, 



Tsinjara (arbres) groupés. 



DE MADAGASCAR 



«7 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

— Vandrechj 

Batin, Tava, 

BQtiD(faîredu), Mirahoc, 

— Mitavttt 

— Mahazon tava. 
Ça et là, Vête atoua vê- 
te arona, 

— (tantôt ici Atouanaaroua, 

tantôt là), 
Gaibaret, Tranghe finon- 

sichey 



Ga.l)inet, 



Cabri, 



Tranghe fano 

ratsi, 
Talihéy 
Tali fantsiCf 

Osiy ossi, 



Cabrouel, Fanorite, 

— Satraha^ 

Caché, Tacon, 

Cacher, Manaconh, 
Cacher en 2 Miroen, 

lieux, 

Cacher (se), Mivouni, 

Cachet, Fanghalame^ 



Cacheter, 



Manghalamey 



Malgache Sud- Merina, 

Oriental moderne. Arabe, Souahili. 

Vandrika, arbre. 

7'avand. 

Miraoka. 

Mitavanâ. 

Mahazo tavanà.. 

Vety atoa vety aroa, 

Atoa sy aroa. 

Trahom ' pinomin- tsiky y 
maison de boisson de 
vin. 

Tranom-panoratây mai- Tranom-pano" 

son de récriture, ratana, 

Taly be, grosse corde, Tady be. 

Talim - pantsika^ corde Tadim-vato fan- 
ée l'ancre, tsika. 

Osy, capridé. Osy, 

Fanorita, état semblable 
à celui de la pieuvre. 

Satrakana, roue massi- 
ve (D. 

Takona. 

Manakona, 

Miroy, être double, Miroa. 

Mivony, 

Fahalamay ce avec quoi 3L»bLc 'alâma^ 

on fait une marque, marque. 

une empreinte, 
Manalamay mettre un 

cachet. 



1. Cabrouet désigne vraisemblablement une voiture, un cabriolet peut- 
être? 



68 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Cachette (en), 


Tacoïiy 


Takonay caché. 




Cadeau de fu- 


Vilipatey 


Vilim-paty, prix du ca- 


Vidim-paty, 


nérai 1 les 




davre. 




d'un chef à 








la veuve d'un 


• 






soldat, 








Caduc, 


Antetse, 


Antitrây vieux, 


Antitra. 

m 


Cage, 


Tranghovou- 


Trahom-boronâf maison 


Tranom- boro- 




roriy 


d'oiseau, 


na. 


Caille, 


Sipoui, 


Tsipoy^ margaro-perdix 
striata, Gmelin. 




Cailloux, 


Vato, 


VatOj pierre. 


1 


Caïn, 


RaCaino, 


RaKaino, 


^> Qâïn. 


Cal, callosité, 


Tsitsihi, 


Tett/j dartre, 


Tety^ bouton 
syphilitique 
de Madagas- 
car. 


Calcédoine, 


Massouvento, 


MasO'VatOy œil en pier- 
re (1). 




Calculer, 


Manhiache, 


Mahisakay compter, 


Manisaka, 


Calice, 


Fingha, 


Finga, 




Calme de la 


Mètre, 


Mandry, (eau) dorman- 




mer. 




te. 




Calme (temps), 


Tratron, 


Tratro, 




Camard, 


Petracoron^ 


Petrak'oronày aplatisse- 


Fisak'oronay 






ment du nez. 


nez plat. 


Caméléon, 


Tah, 


Ta, 


Tana. 


Campagne, 


Roranga, 


Roranga^ plaine. 




Camus, 


Petrac oron, 


Peirak'oronâ, 


Fisak'orona^ 
nez plat. 


Canal d*eau, 


Sacan ranou, 


Sakati'dranOypd^ss'dge de 
Teau, 


Tsakan-drano. 



1. Le nom de la Calcédoine rappelle les dessins naturels de la pierre 
dont les ronds sont pris pour des yeux. 



DE MADAGASCAR 



69 



Canard, 

Cancre, 
Canif, 



Malgache Sud- Malgache Sud- Merina, 

Oriental ancien. Oriental moderne. Arabe, Soual^ili. 

CaDaille, Oulontsivocats , Olo tsy vokatrâ^ individu 

qui n'est pas conve- 
nable. 
SirirCy Tsiriry^ Dendro-cygna 

viduata, L. 
Voir « Crabe ». 

Anacantsi^ Anak'antsyj fils du cou- Zanak'antsy. 

teau, 
Canne ou ro- Voule, Volo. 

seau, 
— à sucre, 
Canon, 

Canot, 

Cap, 

Capable, 

Capacité, 

Capitaine, 



Captif de guer- 



re, 



Captif ou escla- 
ve, 

Captivité, 



Fare^ 
Foutoûe^ 

Laca^ 

Tanzou, 

Mahaiy 

Haihaif 

Lohariy 

Miloha^ 

Milaban, 

Azonsambouts, 

Tsinanbouts, 
Ondevo, 

Tsambouts, 
FitsamboutSy 



Fary. 
Tafondro, 

Lakaj 

TanjOy Tanjona. 

Mahay. 

Haihay, sachant un peu. 

Lohany, chef. 

Miloha, être à la tête. 



fti^i* midfa", 
Lakann. 



Caquet, 
Caqueter, 



Tsindre^ 

ffatsindre, 

Matsindre^ 



Azo sambolrây pris cap- Azo sambotra. 

tif, 
Sinambotrâ U), Sinambotra, 

Afidevo. 

• 

Sambotra, Sambotra. 

Fisambotrâ, celui qu'on Fitsamboranay 
prend, action de 

prendre. 
Taria, conversation. 

Mitaria, causer longue- 
ment. 



1. Les formes infixées, sinambotrâ de sambotra, qui étaient très usitées 
au XVII" siècle, sont rarement employées dans la langue moderne. 



70 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souabili. 


Caqueteur, 


Ompatsindre, 


Ampitaria, 


Mpilaria. 


Car, 


Fea, 


Fa. 




Carpe, 


Fivac en en- 


Fivafdan' tanây la sépa- 


Fivakian^ tana- 




tang, 


ration (des doigts) de 
la main. 


na. 


Carquois, 


Tranghfahj 


Trahom-paly^ récipient 
des flèches. 




Carré, 


Effats rira^ 


Efatra rirana, les 4 an- 
gles. 


Efa-drirana. 




Zourou, 


Zoro, coin, angle. 




Carrefour, 


Lonac, 


Lonaka, résidence 
royale. 




— 


Sampanhanda* 


Sampana^ embranche- 






lan^ 


ment; an-dalanâj du 
chemin 0). 




Carrière de 


Hampialibatoa- 


Mampihaly, faire extrai- 


Mampihady va 


pierre, 


tOy 


re ; vato^ des pierres. 


to. 


Cas, accident, 


HicOy 


Kinanga^ hasard. 




Cas ou estime. 


Fanghahé, 


Fahahy, esprit, âme, 


fanahy. 


Casaque, 


Capote^ 


Kapôty(?'), 




Cassé et rom- 


Hota, 


Hotay déchiré. 




pu. 








— 


Foulacy 


Folaka. 




Casser, 


Mamachiy 


Mamaky. 




Casser, congé- 


Manghotrachy 


Mahotrakay laisser tom- 




dier. 




ber. 




Catarrhe ou 


Milalahets, 


Milalaitrâ, tousser. 




fluxion, 








Cause ou sujet, 


Foutoureriy 


Fototrâ, 


Fototra. 


Causer, babil- 


MatsindrBy 


Mitaria. 




ler. 









Mizache, 



Mizaka. 



c ^ ^ y s ^ 



1. Cf. M. 7, |o 69 recto, 1. 1 : ^^^Uàà-mj sampaha lalana, 

2. C'est le mot français capote malgachisé. 





DE MADAGASCAR 


71 




Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arabe, Souahili. 


CautetfiQ, 


Mahai, 


Maàay, être capable. 




Cautementy 


Haikaiy 


Haihay, un peu capable. 




Caution, 


Zoulouc, 


Joloka, action d'intro- 
duire la tête dans un 
trou. 




Cave, 


Trangho vato^ 


Traho vato^ maison en 


TranO'Vato. 




V 


pierre, 




Cave à vin. 


Tranghsiche, 


Trahon-tsiky, maison du 
vin. 




Gavé, 


Lohachej 


Loaka, trou. 




Caver, 


Mandoûache, 


Afandoaka, creuser. 




Caverne, 


Hantara, 


i4n^ara, abîme d'eau. 




— 


HouroucouaCy 


Horokay action de creu- 
ser; hoaka, gouffre. 




— 


Lacata, 


Lokoira, trou en terre. 




Ce, 


•• 

Jou, 


lo. 




Céans, 


Atouiy 


Atoy^ ici tout près. 




— — 


Auvanghatouiy 


Aôvnnatoy, dans ici tout 
près. 




Ceci, 


Jou, 


/o, celui-là. 




Céder, 


Aveilah, 


Aveltty qu'on laisse. 




Ceindre, 


Mihets, 


Mietrâ, être ceint, 


Mietra, 


Ceint, 


Fihets, 


Fietrâ, manière de se 
ceindre, 


Fietra, 


Ceinture, 


Hets. 


Etrâ, 




— 


AnachetSf 


Anak'etrâ, ceinturon. 


Zanak'elra, 


— 


Equilambo, 


Ekilamho. 




Cela, 


lou. 


lo, celui-là. 




Celer, 


Afihene, 


Afenina, caché. 




— 


ManacoUy 


Manakona, Manako, 




— 


Mivoniy 


Mlvony, 




Céleste, 


Tandanghits^ 


An-dahitrâ, dans le ciel, 
du ciel, 


An-danitra. 


Cellier, cave, 


Tranghosichi, 


Tra'non-tsiky, maison du 
vin. 





72 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 







Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina. 
Arabe, Souabili. 


Celui, 




Izanheiiy 




Izant/j celui-là, 


Jzany. 


Cendre, 




LavetiBy 




LavenÔ, 


Lavenona. 






Lavena, 




— 




— pour 


la les- 


Fou fouis y 




Fofotràj cendres prove- 




sive, 








nant de la combustion 





Cent, 



Zatou, 



de la plante appelée 
Fiônotrâ. 
Zato, 



— cinquante, Liapoui ambi" Limam-polo amby zatOy 

zatouj 
Centre ou mi- Aivou, An'wonyy 

lieu, 
Cep ou cep de Vaha^ Vahy, liane, 

vigne, 



Cercle, 



Cercher, 



Cercheur, 



— de miel, 



Cercle ou cer- 



ne, 



Cercueil, 



Voir « Sarcel- 
le ». 

Voir « Cher- 
cher ». 

Voir « Cher- 
cheur ». 

Voir « Cher- 
cheur de 
miel ». 

Vintan, 

Lavacha, 

Tamangay 

Sandoc, 



Vintaha^ saison, sort, 

Lavaka^ fosse. 

Tammigo. 

Sandokyy 



Cérémonie de Voir « Circon- 

circoncision, cire ». 

Cérémonie Voir « Funé- 

d'enterre- railles ». 
ment. 



Dimam-polo 

amhj zato. 
AnHvony, 

Vahyj ce qui 
ressemble à 
une liane. 



ljj\ aoûinay sai- 



sons. 



^ • 



doûq, caisse. 





DE MADAGASCAR 


73 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soual^ili. 


Cérémonie de 


Voir « Se ma- 






mariage, 


rier ». 






Certes, 


AdracOj 


Andraka, jusqu*à. 




Cervelle, 


Otechendoha^ 


Oiekin-doha (D, moelle de 


i4^i/, moelle, in 






la tête, 


térieur. 


— 


Oteche, 


Oteky, 




Cesser, 


Manapets, 


ManapUrà , achever, 
compléter, 


Manapitra. 


Cet, 


IzOy 


ho. 




Ghable, 


Voir « Cftble ». 






Chagrin et sou- 
ci, 

Chagrin et tris- 
te. 

Chagriner, 


Falsia. 


Palripatry, air pensif. 




Ore, 


Ôrî/, affligé. 




Miore, 


Miôry^ être affligé. 


• 


Chaîne, 


Hotsohotse^ 


Rôlso. 




Chair, 


Hena^ 


Hena. 




— 


Hounoufe^ 


Nofolray Monofo, 


Nofo. 


Chaire, 


Fitoûhere, 


Fitoerây le lieu où Ton 
reste, 


Fitoerana. 


Chaleur, 


Mahéy 


May, brûlant. 




— 


Mayey 


— 




— 


FanCy 


Fana, chaleur. 




Châlit, 


Azou pandréh^ 


Hazon-pandriê, 


Hazon-pandri 
ana. 


Chaloir, 


Mahej 


May, brûlant. 




Chaloupe, 


Fanghimo, 


Falakana ? 




Chalumeau, 


Souliy 


Soly, flûte, 


Sodina^ flûte. 


Chambre à cou- 


Trangho fan- 


Trahom-pandrië, 


Tranom-pan 


cher, 


dréy 




driana. 


— 


Tranghfan- 
dreh^ 


— 





A t f 

1. Cf. M. 7, fo 70 verso, 1. 7 : <0 v>Xl>\ oteky loha. 



74 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Chambrière, Ompanompo, 

servante, 

— Ontsinava, 

Angammere, 

Roranghay 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Souahili 



Chameau, 

Champ, 

Champignon, HoUats, 

— Olats, 

Chanceler, 



Chancre, 

Chancre à la 
verge, 

Chandelier, 

Chandelle, 

Changementde 
place, 

Changement 
des choses. 

Changer, tro- 
quer, 

Changer, 



MiraveraveTy 

Fouza, 
Finndriariy 

Fis tien sara^ 
Sara, Tsara, 
Fifindray 

Fivalicalic, 

Miiakaiouze, 

Miova, 

Mivalicalic, 



Changer bout Afruteré, 

pour bout, 
Changer de de- Mifindray 

meure, 
Chansi (moisi), Moumouch^ 



AmpanompOy serviteur, Mpanompo. 



Ontsinava ^^) , 
Angamira, 
Roranga, plaine. 
Hôlalrâ, 



J^ djamal. 



Holatra. 



Miraparapay vaciller 

comme un vieillard. 
Fôitty crabe, Foza. 

Fiandriâ. 



Fasiantsariky, 

Tsarikg, 

Fifindra, action de se 
déplacer, 

Fivalibalikay action de 
changer sans cesse, 

Mitakalo^ vendre de pe- 
tits objets en détail, 

Miôvay changer, se 
transformer, 

Mivalibalikay changer 
sans cesse, 

Mivalikay 

Mifindra, se déplacer. 
Momoka. 



Fanaovan'jiro» 

Jiro. 

Fifindrana, 

Fivadibadika. 

ManakatOt tro- 
quer. 
Miova. 

Mivadibadika, 

Mivadika. 



y ^ 



1. Cf. ms. 7, r»72 v», l. 1 : y-^^ « (Le mot de) Ontsinavay dit Fiacourt 

(Histoire de la grande isle de Madagascar^ p. 208) se peut donner aux 
plus grands qui, quoiqu'ils ne soient pas esclaves, se disent Ontsinav a des 
autres plus grands, ou organe par courtoisie ou par civilité, ainsi que 
nous faisons parmi nous. » 





DE MADAGASCAF 


75 




Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arabe, Souahili< 


hansissure 


Foumouch, 


Fomoka, 




(moisissure), 








lanson, 


BaboUy 


Babo, 




— 


Miendza, 


Miantsa, chanter. 




ant, 


BaboUy 


Babo, 




anter. 


Missay 


Misa. 




— 


Mibabouy 


Mibabo, 




auteur, 


Ompibabou, 


Arnpibabo, 




antre, 


Ompissaj 


Ampisa, 




^^~ 


Ompangherra^ 
vou, 


*Ompaniravo. 




anvre, 


Ahetsmanghe^ 


Ahi-manga. 




— 


Ahetsboule, 


Ahi-bolo. 




— 


Akets sandrian, 


AhitrandriCi^ 


Ahitr'andria- 

m 


apeau, 


Satrouch, 


Satroka^ 


fia. 




S a troue f 


— 




apitre de li- 


Sorats azari, 


Sôratfây écriture, 


S or air a. 


nre, 








— 


— 


Uazary^ science d). 




apoD, 


Acoho vousitSf 


Akoho vositrâ, coq châ- 
tré, 


Akoho vositra. 


ar ou cha- 


Fanonte^ 


Fanorita,éiB.i semblable 




•iot, 




à celui de la pieu- 
vre (2). 




— 


Satraha, 


Satrahâj roue massive, 


Satrahana. 


arançon, 


FicoroucorouCy 


Fikorokoroka, 




arbon, 


AreUy 


Arina^ Ary. 





1. Hazary est employé dans ce sens dans plusieurs passages du manus- 
crit 7, f» 74 verso, 1. 7 j^ hazary traduit, l*arabe ^Jj«J\ pour ^J-aJ\ 

o/-*i/m, la science. 

2. Allusion aux rais de la roue autour du moyeu qui rappellent les 
tentacules de la pieuvre. 



76 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Charbonnier, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Ompanghourou 

aren, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Menna. 
Arabe, Soua 



Chardon, 



AnghivOy 



Ampahoro^ celui qui fait Mpanoro. 
habituellement brû- 
ler (du bois pour en 
faire) ; arina, du char- 
bon, 

Angivy (?), plante épi- 
neuse à fruits rouges. 



— 


Anghivou. 


— 




Charge, fardeau, 


Faith, 


Faitrâ. 




Charger, frap- 


Mitzera, 


Manjera, faire tomber, 




per, 




frapper. 




Charmer, 


Manghissif 


Mahisy, faire (des char- 
mes). 


Manisy^ fa 


Charogne, 


Lamatey 


Laha, lorsque; maty^ on 
est mort, 


Raha rnaty 


Charpentier, 


7 soromalanl 


SerimalarCtraho^ char- 


S, sarmala 




tranghOj 


pentier de maison, 




Charpie, 


Vourey 


Vory, écume, mousse. 




Charrue, 


Satraha fan- 


Satrahây (instrument à) 






boulé ^ 


roue; fambolè, pour 
Taclion de cultiver. 




Chasse, 


Fanghourou^ 


Fahorona, Fanoro, 




Chasser quel- 


Miroua, 


Miroa, chasser quel- 




qu'un. 




qu'un de son pays, de 
sa caste. 




— 


Manroua^ 


Mandroa, 

m 




Chasser les bê- 


MangouroUy 


Mahoronay Manoro, 




tes fauves. 








Chasser les pe- 


Mamindriy 


Mitifitra, chasser avec 


Mitifitra. 


tits oiseaux. 




une arme à feu. 




Chassie, 


Maté, 


Moty, 




Chassieux, 


Mata massOy 


Moti-maso, chassie de 





Chaste, 



l'œil. 
Maharets fitea^ Maharilrây savoir sup- 
porter ; /î^ia, Tamour. 



DE MADAGASCAR 



77 



Chaste, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Miholéy 



Chasteté, 

Chat, 
Châtaigne de 

mer, 
Cbat-huant, 
Châtier, 

Châtiment, 



Chaton d*une 
pierre, 

Chatouille- 
ment, 

Chatouiller, 

Châtré, 



Matainh'dahé , 
l'endrefo, 

Fiholé, 

PiSy PissBy 
Voir « Hérisson 

de mer ». 
Vourondouley 
Mandilouve, 
Mamoucats. 
Fandilouvpy 
FamoucatSj 

Ampetéy 

Manquette guet- 
te, 
Mangheteghete, 
Voussits, 



Malgache Sud- Merina, 

Oriental moderne. Arahe, Souahili. 

*Miôly, être vierge, 6\ mwana mwa- 

iiy femme 

vierge U). 

MalaiHa, refuser; lahy, 

le mâle. 

Tsindry, compression ; Voatsindri-fo, 

/■(), du cœur, 

*Fiôly. 

PisOj ^^ biss. 



Voron-dolOy hibou. 
Mandilo, 
Mamôkatrâ. 
Fandilovà. 

m 

Famokatrâ(^)y action de 
châtier. 

Ampete, Peratra^ ba- S, Pete, cercle, 
gue, 

Mangiiikitïka, chatouil- 
ler. 



Vosilrâ, 



Vositra. 



1. Mwali se décompose en : préfixe mw et racine a/i; mais mxàly me 
paraît avoir été emprunté directement au composé mwali et vocalisé 
ensuite en mwly par assonance avec les formes verbales en mi. Ces 
modifications phonétiques sont fréquentes; cf. mino, croire, de l'arabe 

^;^\ âmina. Le Catéchisme imprimé en 1785 par la Propagande contient 
encore l'expression mihole traduite par puella, virgo {loc. cit., p. 5, 14 et 
15). Virgo est traduit une seule fois par la forme Meiole (p. 23, 1. 12). Si 
cette dernière forme n*est pas due à une coquille — elles sont très nom- 
breuses dans le Catéchisme — , on pourrait la considérer comme Tun des 
stades intermédiaires entre mihole et *mela d'où ampela. Voir plus loin 
s. V*» fille et vierge. 

2. Cf. M. 7, f*> 66 recto, 1. 9 : liL^i famoukatry. 




78 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Châtrer, 
Chaud, 

Chaud (avoir), 
Chaudron, 

Chaudronnier, 



Chauffer, 
Chaume ou 

paille, 
Chausser, 

Chauve, 
Chauve- souris. 

Chaux, 

Chef, 

Chemin, 

Chemin (pas- 
ser son), 
Cheminée, 



Cheminer, 



Chemise, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Mamoussirey 

Mahe, 

Mafane, 

Villanghesaba , 

Ompanefo vi- 
langhe saba, 

MamindroUj 
Ampombe, 

Mikangamme- 

re, 
Soulalohay 
Fany, 

AnlsouharaUj 

Antsoarariy 

Miloharij 

Lalam, 

Lalambéj 

MandaloUj 

Lalanhafou^ 

Lalan ni a fou, 
Mandehan^ 
Lomalarriy 
CamisSy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Souahi 

Mamositra. 



Mamositrâ, 
May, brûlant. 
Mafana, chaud. 
Vilahyy marmite; saba, 

en cuivre. 
Ampanefy, forgeron ; vi- Mpanefy, 

lany^ de marmites ; 

saba, en cuivre, 
Mamindro, se chauffer. 
Ampombo, son de riz. 

* Miangamii*y (0. 

Sôla-loha, tête chauve, Sola^^), 
Fanihyy Pteropus vulga- 

ris. 

Antsoka, So kay (') . 

Miloha, se mettre à la 

tête. 
Lâlànâ, 

Lalam-be, grande route. 
Mandalo. 

LalarCafOy Lalan* ny afo, 
chemin du feu. 



Mande ha, 

Lomalanai*). 

Kamisay 



O^ 9«wiîs 



1. Cf. mikiraro qui en Merina a exactement le même sens de porter 
des souliers, 

2. Cf. Tarabe SJ^jl^ soul'ay partie chauve de la tête. 

3. S. Sokaa. 

4. Probablement la forme ia6xée de làlànd signifiant étant en chemin. 



DE MADAGASCAR 



79 



Chemise, 
Chenille^ 



Cher, difGcile^ 

Chercher, 

Chercheur, 

— de miel, 
Chère (faire), 
Cheval, 

Chevelure, 
Chevet, 
Cheveu, 
Cheveux frisés, 

et crépus. 
Cheveux frisés 

et longs, 
Cheveux longs 

et peu anne- 

lés. 
Cheveux longs 

et point fri- 
sés, 
Cheville de 

bois. 
Cheville de fer, 

— du pied. 

Chèvre, 
Chevreau, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Camisa, 
Tsingoulou 

voulon, 
Oleis voulon, 
TsarotsOf 

MlUdy 

Ompiliaf 

Ompanantelley 

Missoa, 

Farassùj 

Farasa^ 

VouloUy 

Ondoy 

Volondoha, 

Vouion chiléy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Tsingolovolo, 

Olitfày ver; volo^ à poils. 

Sarotrây 

Mila. 

Ampila, 

Ampanantely^ 

Misoùy être bien. 

Farasa (0, 

Volo, cheveu, poil. 
Ondana, oreiller. 
Volon-doha, 
Volo ngita. 



Marina, 
Arabe, Soualtiili. 



Savoir a. 

MpUa. 
Mpanantely. 

LT*^ /arajf. 



Vouion tsitiy Volo oly. 

Vouion olé, Volo oly y cheveux fri- 



Voulontsoutsa , 



Filouc azou, 

Filouc vihesy 
Fivac an tom- 

boucy 
Ossi vavCy 

Zanac ossiy 



ses. 

Volo tsotray cheveux 
lisses, 

F ilo'hazoy aiguille en 
bois. 

Filo'Vyy aiguille en fer. 

Fivakian* tombokay la dis- 
jonction du pied, 

Osi-vavy, cap ri dé fe- 
melle. 

Zanak'osy. 



Tso-bolo, 



FivakianHongO' 



ira. 



1. On se sert maintenant dans presque toute Ttle du mot soava/y, qui 
est la forme malgachisée du français cheval. 



80 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Herina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soual 


Chevreuil, 


Ossl, 


Osy, cap ridé. 




Chevron, 


Fangoils, 


Fahoitrà, levier, 


Fanoilra. 


Chez moi, 


AmicOj 


Amiko, 




— 


Entranghami" 


AnUrano amiko, à la 






co, 


maison chez moi. 




Chiche, 


Mâchai, 
Matchiche, 


Matsitsy. 






Matsise, 


— 




Chicheté, 


Fiatsise, 


Fitsitsiâ, 


Fitsitsiana, 


Chien, 


Amboa^ 


Amboa, 


S. Mbwa, 


— 


Amboua^ 


— 




Chignon, 


Atoche, 


Hatoka. 




Chiquenaude, 


Mamanghou, 


MamangOj battre quel- 
qu'un. 




*^^^* 


Manitic, 


Manitrika, donner un 
rude coup de poing. 




Chirurgien, 


Ornbiassa^ 


Ombiasa, sorcier, 


Ombiasy. 




Ompamincity 


Ampamintsana. 






Ompanghau/i, 


Ampanôly^ celui qui fait 
des amulettes, 


Mpanao od 


Choir, 


Milatsaka, 


Milatsaka. 






MiraraCy 


Miraraka, se détacher 
comme les feuilles 
d'un arbre. 






Lavou^ 


Zawo, tombé. 




Choisir, 


Mifili, 


Mifily, 


Mifidy. 


Choix, 


Fili, 


Fily, 


Fidy. 


Chômer, 


Manzouche, 


Manjanonâ, faire cesser, 
interrompre. 




Chose, 


Anou, 


Ano, fait. 




— 


Hahara, 


Itaharaha, petite chose, 


Haharaha, 
faire. 


— 


Langhcy 


Lahy, côté. 


Lany, 



r. 



DE MADAGASCAR 



Chrélien, 



Chroniques, 



Chu, 



Chuchoter, 



Chute, 
Cicatrice, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Vazaha d), 



Bazari, 
Soratsi^ 
FilatsaCj 

Lavou, 
RaraCj 
Voir « Accou- 

ter à Toreille 

(s-) ». 
Halavouhariy 
Sinltty 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Vâzâhâf étranger, 



Hazanj (2). 
Soratrây écriture, 
Filatsaka, manière de 

tomber. 
Lavo, tombé. 
Raraka, détaché. 



81 

Merina, 
Arabe, Soual^ili. 

j^L^ baïdd, 
blancheur* 

Soralra. 



Ciel, 



LanghitSy 



Halavoây Halavoana. 

SintUf douleur qu'on 

ressent à la suite 

d'une fatigue. 
Lahitra, Lanitra, 



1. ViXzâhd est la forme développée du dissyllabe iambique vasâ, qui 
signifiait initialement blanc et a désigné ensuite les étrangers et les chré- 
tiens de race blanche. « A cette cause, dit Gauche, ils (les Mal- 
gaches) appellent le Chrétien Vaza, c'est-à-dire très-blanc, déférant tant 
à ce mot qu'ils appellent une petite fontaine que j'avais fait passer par 
des cors dans ma maison de Mannhale Ranne vaza^ qui veut dire la fon- 
taine du Chrétien ou du Blanc (Relation du voyage que François Gauche de 
Rouen à fait à Madagascar, isles adjacentes et coste d'Afrique recueilly 
par le Sieur Morisot in Relations véritables et curieuses de Visle de Mada- 
gascar et du Brésil, Paris, 1651, in-4, p. 122). Cf. également M. 7, f» 63 

recto, 1. 1, et M. 8, f» 14 recto, 1. 11 : v^i vaza. 

Le développement de vi\zâ en vâzahd est parfaitement régulier et fré- 
quent en malgache. La voyelle fmale longue est redoublée et Tinsertion 
d'un h intervocalique — sauf dans quelques cas spéciaux, le groupe 
voyelle devant voyelle n'existe pas en malgache — constitue la troisième 
syllabe qui est brève : 

vfizâ = vâzâ-h-ày 

fâny = f uni- h -y. 

La forme vàzàhn paraît remonter au xvn<> siècle. Gauche donne seule- 
ment vàzâ. Flacourt donne les deux formes dans ses dictionnaires, ce 
qui semble indiquer qu'elles étaient toutes les deux en usage vers le mi- 
lieu du xvn« siècle. Vide sub verbis chrétien et étranger, 

2. Vide supra note 1, p. 36. 

6 



S2 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Ciel, 

Cil, 



Malgache Sùd- 
Oriental ancien. 

Langhitsif 
Voulonsawihi, 

Pipihiy 



Cillerdesyeux, Mipipihiy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Volon-tsandrma, poils 
du front, 

Pipyy clignement fré- 
quent de Tceil. 

Mipipxjj cligner fré- 
quemment de rœil. 



Merina, 
Arabe, Soual 



Volon - kan 
na. 



Cimetière, 


AmounoucOj 


Amonokay restes hu- 


Fonoka, éta 






mains, cadavre en dis- 


quelqu' 






solution, 


qui est er 
loppé co 
me un mt 


Cinq, 


Limi, 


Limxjy 


Dirny, 


— cents, 


Limizatou, 


Liman-jatOy 


Dirnan-jato. 


Cinquante, 


Liapouloy 


Limam-polOy 


Dimam-poli 


Cinquième, 


Fahatirniy 


Fahalimyy 


Fahadimy. 


Circoncire, 


Mifora, 


Mifôraj être circoncis. 


Mifora, 


Circoncision, 


Fiforay 


Fifôrâ, 


Fiforana, 


Circonvoisin, 


Hamoron, 


Amoronâ, sur le bord, 


Amorona, 


Cire, 


Lite, 


Litxfy résine, 


Dity. 


Cirer, 


Manghondrac 


Manondraka, arroser; 


Manondra 




amini lite^ 


amin'ny lity^ avec de 
la cire, 


amin'nydity 


— 


HarahamoUy 


Ramy, encens blanc 


*Maharamyy 






d'Afrique, 


rer. 


Ciron, 


BellouranoUy 


Jnngala, insecte aqua- 
tique; ranOy eau. 




Ciseau de chi- 


Hete, 


Betyy ciseaux. 




rurgien, 








Ciseau de me- 


Fandrach, 


Fandraka, ciseau. 




nuisier, 








Ciseler, 


Mamandrachy 


Mamandraka, travailler 
au ciseau. 




Citron, 


Voasara, 


Voasary, citronnier, ci- 
tron. 









DE MADAGASCAR 


83 






Malgache Sud- 


Mnlgache Sud- 


&îerina, 






Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Citron, 




Voatsai^a. 


— 




Citrouille, 




Voamanga, 


Vomatiga^ patate. 




Civette, 




Falanouc, 


Falanoj chat de cafrerie. 




— 




Falanoucke, 


— 




Civière, 




Taconha, 


Takônâ, action de por- 
ter sur les épaules à 
plusieurs. 




Clair, 




Mazava, 


Mazava, 




— 




Madzave, 






Clair, manifes- 
te, 
Claire (eau). 


Talachey 


Talaky, en évidence, 


\ 


Malion ranou, 


Rano malio. 


Rano madio. 


Claquer 


des 


Voir « Batte- 






mains. 




m e n t de 
mains ». 






Claqueter 


des 


Mihilli vazanh, 


MihUij vazây serrer les 


Miliidy vazana. 


dents. 






dents, 




Clarté, 




Madzava, 


Mazava^ clair. 




_ 




Madzavan, 


— 




— 




Dzavouy 


Zava. 




Clavicule, 




Taolen fanavic, 


Taôlam-panavy (0. 




aef, 




fanghalahilii, 


Fahalahilfj, 


Fanalahidy. 


— 




Fanghapahilii, 






— (fermé 


à), 


Nihilli, 


Nihily, il a été feruié à 
clef, 


iM/iidy. 


Clerc écrivain. 


Maié, 


Maly^ espèce de sorcier, 


*JLx» mo allirriy 



— pour écrire, 
Client, 



Ombiassay 

Ompùnoratse, 
Rechetse^ 



professeur, 
savant. 

Ombiasa, sorcier, Ombiasy, sor- 

cier. 

Ampanoratrâ, Mpanoratra. 

Rekitrâ, attaché, Raikilra, 



• /■ </<</'• 



1. Cf. Ms. 7, f*» 71, r» yJ^ ^yA> taàlan fanavy 



84 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 







Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 






Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, SouahiL 


Clignement 


Mandainguilla, 


Maiziha, obscur; ilo, à 




d^œil, 






la lumière. 




Cligner 


des 


Madzinghilou, 


— 




yeux, 














Matahotso an- 


Mataholrâ andro, crain- 


Matahotra a 






rou, 


dre le jour. 


dro. 






Mipipiy 


Mipipxjy cligner fré- 
quemment de Toeil. 




Clin d'œil, 




Pipi, 


Pipy, clignement fré- 
quent. 




Clitoris, 




J'outouchiy 


Totoky, 








VoenleOf 


Voan' totoky, fruit du 
clitoris. 




Cloaque, 




Fangheréhy 


Fangerê, chaise percée. 


Fangerena, 


Cloche, 




Patsa, 


Patsa, 




— (sonner 


la), 


Mipaisa, 


Mipatsa, 




Cloison, 




Rinri, 


Rindriha, 

• 


Rindrina, 


— 




BinrOy 


Rindriha, 

• 


Rindrina, 






Refets, 


Efitra, 


Efitra. 


Clore, 




Marinriy 


Mandrindrina. 

m m 




Clos, close, 




Efa harinri, 


Efa rindrinana. 




Clos (un), 




ZoulouCj 


Jolakay action de passer 
par une ouverture. 




Clôture, 




Rinri, 


Rindrihay action de fer- 
mer. 


Rindrina. 


Cochon, 




Lambou, 


Larnbo. 








Mous, 


Mos(^), 




Coco, 




Voaniouy 


Voanio. 




Cocotier, 




mou, 


Nio, 




Cœur, 




Foh, 


Fô, 


Fo. 


— (hattement 


Mitoutone foh, 


Mitotoka /o, le cœur bat. 




de), 











1. Flacourt indique que mo$ est le nom du cochon chez Içs Masikoro 
du Sud-Ouest. 



DE MADAGASCAR 



85 



Coffre, 



Cognée, 
Cogner, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Sandoc, 



Sandoco, 

Fecqua, 

Mitombouhariy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Sandokr/y 



Merina, 
Arabe, Souahili. 



doûq^ caisse. 



Coi, demeurer ManzouchCy 

Coi. 

Coiffe, OuroUy 



Coin, angle, Zourouy 

— Nounou^ 
Coït, 'Milele, 

— Lelen, 
Col, cou, Vouzonh, 
Colère (qui est), Mochachito, 

— MoraginitOy 



Famaky, 

Mitomboka, briser les 
mottes avec la bêche. 

Manjokaikyy avoir Tair 
triste, rêveur. 

Horo^ action de réunir, 
de ramener vers un 
môme point (les che- 
veux), 

Zoro, 

NonOy sein, manielle. 

Milelyj forniquer. 

Lely. 

Vozohaj 

Meloka ? 

Mora vinitrâ{^)y facile- 
ment irrité. 



Borona, 



Vozona, 

Meloktty cou- 
pable. 



— 


Orefo, 


Ôry /o, C(Bur affligé. 






-^ 


SarotspOy 


Sar'O'pôy enclin à la 
1ère. 


co- 






TaizOy TezOy 


Teziti'â, irrité. 




Tezilra. 


— 


VignitSy 


Vifiitrây en colère, 




Vinitra. 


Collection, 


FitsangoUf 






FitsangongOy 
état de ce qui 
est groupé. 


Coller, 


Manrechetsey 


Mandrekitrâ, 




Mandraikitra. 

• 


Collier, 


Endac, 


Endakay collier de ver- 








roterie. 






— 


Endach^ 


— 






— 


EnquiriCy 


A/ikirika. 

m 






— 


HiriCj 


Hirika, 







86 



DICTIONNAIIIE DE LA LANGUE 



Collier, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Salanta, 



Merina, 
Arabe, Souahili. 



Colline, 

Colombe, pigeon, 
Colombier, 

Colonne, 



Salantes^ 
Saravesy 

Anacambokits, 
Anacbohits, 
Limonky 
Tranghlimouh , 

Hellech Irangh, 

Zouroriy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Salantyy collier de cris- 
tal, corail et autres 
pierres. 



Saravy^ collier de corail, 

perles et or. 
Ana-bohitrâ, Zana-bohitra, 



Colorer en pei- 
gnant, 
— teignant, 
Combat, 

Combattre, 

Combien? 
Comble (plein). 
Combler, 

Comédien, 
Comète, 



Anacandrian^^), 
Manochitse, 

Mandrehetse^ 

Ali, 

Fihali, 

Mialiy 

Mihali^ 

Firif 

Fenou, 

Mnhafenou, 

Ompissa, 
Varvan endan* 
gits misocatSj 



Domohiha, 

Trahondomohma, mai- 
son des pigeons, 

Belika, soutien; traho, 
de la maison. 

ZorOy pièces de bois qui 
se trouvent aux an- 
gles de la maison. 

Anak'andry, 

Manokitrâ , sculpter, 
graver, buriner (?). 

Mandrehiira, nllumer, 

Aly, 

Fiadiây 

Mialy, 



Domohina. 
TranorC domo 
hina. 



Zanak'andry, 



Mandrehitra. 
Ady. 

Fiadiana, 
Miady. 



Firyl 
Feno, 
MahafenOy remplir, 

compléter. 
Ampisa. 
Varavah-dahitra miso- Varavaran-da- 

katrây la porte du ciel nitra misoka- 



s ouvre, 



tra. 



i. Flacourt a confondu anak'andry, pilier, avec anak'andriCL, zanak'an- 
driana, fils de roi. 





DE MADAGASCAR 




87 




Malgache Sud- 


Malgache Sad- 




Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 




Arabe, Souahili. 


Commande- 


Fanghassa, 


Fahasà, 




Fanasana, 


ment, 


• 








— \ 


Fanghirnca, 


Fanirakà^ action d 
voyer, 


'en- 


Fanirahana. 


Commander, 


Munghassa, 


Mahasay ordonner. 




Manasa, 


-^— 


Manghira, 


Mahiraka, envoyer, 
léguer. 


dé- 


Maniraka, 


— 


Manghiraca, 








— 


Miandria^ 


Miandriâ. 






Comme, 


Touan, 


Toa. 




• 


Commence- 


Aloha, 


Aloha y avant, devant. 




ment, 




en avant, auparavant. 




— 


Aulohan, 








— 


Olohan, 






1 ^** 


— 


Aulou, 


Aolo, 




jj\ aououaly 
premier. 


Comment, 


JnOy 


Inoy 




Jnona. 


Compact, 


MatevOy 


Matevy, 




M alevina. 


Compagnie, 


Acanza, 


Akanga, peuple. 






Compagnon, 


Narnay 


Namana, Nama, 






Comparaison, 


J'ampassiri, 


lampasiry. 




j^^ ta f sir, in- 
terprétation, 
commentai- 
re. 


Comparer, 


Milampassiriy 


Mitampasiry, 






Compassion, 


FeferaïnghOj 


Fifiraiha d). 




- 


Compatriote, 


OmpiranguetSy 


Ampiranitray ceux 
vivent ensemble. 


qui 




— 


Ommaramou, 


*Omarama (2). 






Compte, 


Hiache, 


Hiaka, 






Compter, 


Uanhiachey 


Mahiaka, 







y C y 



1. Cf. M. 7, f® 67 recto, 1. 9 : ^j^JlJ fifiraina, miséricorde. 

2. Litt. : ouy ceux qui; marama de la racine harama (vide supra note i, 
p. 24), sont nombreux, forment un groupe. 



88 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Comptez ! 

Conception, 

Concevoir, 



Concombre, 



Concubine, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Hiafe anau ! 

Fiforetse, 

Mangkavalif 

Miforetse, 
Voamanga, 
Voamangha^ 
Miambey 



Concupiscen- Fiteay 

ce, 

— Fiteiay 

Conduire, Mangatetse^ 

Conduite d'eau, Sacan, 



Confesse (-toi), Tatahenau, 
Confesser (se), Mitata^ 
Confession, Fitata^ 
Confiner, exi- Mangotrac^ 
1er, 

— Roua y 



Confiscation, 
Confisquer^ 

Confisquer 
(passif) («c), 

Confiture, 

Confort, 

Conforter, 

Confus, 

— , épouvanté 
(être), 



FoufoutsCy 
Mamoufoutse^ 
Malacaj 
Mifoufoutsey 

7'amberon, 

Fandombe^ 

Mandombey 

Tahitsùy 

Matahitse, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Hiafo anao I 
*Fiforitrâ. 

Mahavalinay être en- 
ceinte. 
*Miforitrâ. 
Vomangay patate. 

*Miambyy être en plus 
(de la femme légi- 
time). 

Fitiay affection, amour. 



Merina, 
Arabe, Souahil 



Mahatiirây Manatitra, 

Sakanay tout ce qui est 

mis en travers, qui 

fait obstacle. 
Atsoi'y anao\ 

Miisotrùy Mitsotra. 

Fitsorây Fitsorana. 

Manotrakay rejeter. 

Roa, action d'exiler, RoakOy acti( 

d'exiler. 
Fompotrây râflé, Fompotra. 

Mamompotrây Mamompotra, 

Malakay prendre. 
* Mi fompotra. 

l'dmberoha, 

fandombay secours. 

Mandombay secourir. 

Tahotrâ, peur, Tahotra. 

Mataholrày Matahotra. 





DE MADAGASCAR 


89 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Confusion, 


Fitahilse, 


Fatahorâ, crainte, 


Fatahorana 
crainte. 


Congre, 


Aloualouj 


Aloalo. 




Conaaissance, 


Hilala, 


Lala, connu. 




— (avoir sa), 


Maharec^ 


Maharika, qui peut se 
souvenir. 




ConDaissant, 


Mahilala, 


Mahalala. 




Conoattre, 


Mahafantals^ 


Mahafantatfâ^ 


Mahafanlatra, 


-^ 


MafantatSy 


Mamantatrâ, chercher à 
connaître. 


Mamantatra, 


— 


Mahilala^ 


Mahalala. 




Gonnattre la 


Manetetsey 


Manatalrâl éplucher. 




ruine d'un 








homme, 








Connu, 


Fihilala^ 


Fahalalày connaissance, 


Fahalalana, 


Conseil, 


Fifanghanats, 


Fifahanatfâ, conseils 
réciproques, 


Fifananatra, 


— 


Fitserech, 


Fijerena. 




— 


Tsereche, 


Jery, 




— (demander), 


Malaho tsere- 
che. 


Malaho jery. 




— (donner). 


Mampitsereche , 


Mampijery, faire con- 
seiller. 




Conseiller, 


Ompitsereche, 


Ampijeryy 


Mpijery, 


Considérer, 


Mitsereche, 


Mijery, 




Constant, 


Marenpangahéy 


Marim-pahahyy âme 
vraie, 


Marim-panahy . 


— 


Mahere fohj 


Mahery /b, grand cœur. 


Maheyy fo. 




Tendrenfo, 


Tendrem-pd, marqué 
par le cœur, qui a 
beaucoup de cœur. 


Tendrem-po, 


Conte, 


Talili, 


7'alilyy 


Tadidy. 


Conter, 


Mitalilij 


Mitalilyy 


Mitadidy, 


Conteur de 


Ompitalili ni h 


Ampitalilin'ny kabary. 


MpitadidirCny 


nouvelles, 


cabarcy 




kabary. 



90 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Continuer, 
Contrefaire, 

imiter, 
Contremont, 
Contre- poison, 



Controverse, 
Convertir, 

Convoi, 

Convoi, enter- 
rement, 
Convoiter, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Manghorie, 
Manilla, 

Ambane, 

Auli ni mousa- 

ve, 
Fanghafacauliy 
Hancane, 
Mampivalichey 

FanghatsCf 

Fandevenhy 

Mibefiteia, 
Miteiabé, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Manotra, étendre, alloDgcr, 
Àfanila, être à côté. 



Marina, 
Arabe, Souahili. 

Manatsolra. 



Odin'ny mosa- 

vy. 
Fanafak'ody. 



Ambany, en bas. 
Olin'ny mosavy^ remède 

du poison, 
Fahafak*àLy^ 
Ankany, dispute. 
Mampivalika, faire Mampivadika, 

changer de côté, 
Fanaterâ action de Fanaterana. 

conduire, 
Fandevenn, 



Fandevenana. 



Convoiteux, Onbeifiteia, 



Mibefitia(^). 

Mitia be, aimer beau- 
coup. 

Be fititty (celui qui a) 
beaucoup de désir. 



1. Mibefitia se compose de Tex pression be fitia^ beaucoup de désir, et 
du préfixe verbal mi qui lui donne le sens de avoir beaucoup de d€sv\ 
convoiter. Ce verbe composé me paraît être un barbarisme dû à Flacourt. 
Je n'ai encore trouvé dans la langue ancienne ou moderne aucune for- 
mation identique. Le malgache ne se prête pas, du reste, à ce genre de 
formation verbale. Dans le cas d'un composé verbal régulier, le premier 
terme auquel est préfixé Taffixe verbal, est toujours un verbe : 

manam'panahy {manana, fatïahy), avoir de l'esprit; 

mandatsa-bato {mandatsakaj vato)^ reconnaître des services publics. 

En ce qui concerne mibefitia, be ne se conjugant pas avec le préfixe mi, 
il semble vraisemblable que Flacourt a imaginé ce verbe composé. Le 
Catéchisme imprimé en 1785 par la Propagande contient, il est vrai, la 
même forme mibefitia traduite par beneplacuerit, p. 8; valdè dilexit, 
p. 11 et concupiscas p. 17; mais c'est également une traduction du fran- 
çais en malgache par un Européen. Enfin, le Catéchisme est postérieur à 
l'ouvrage de Flacourt dont l'auteur anonyme a pu s'inspirer. Quoi qu'il en 
soit, l'inscription de mibefitia dans le dictionnaire malgache ne me paraît 
pas possible tant que la correction de cette forme anormale ne nous 
aura pas été attestée par un texte indigène. 



DE MADVGASCAR 



91 



Dvoitise, 
Dvoquer, 

nvoyer, 
pie, 



Cophin, 
Coq, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Befiteiay 
Mampihafats, 

Manghatetse, 
Zare, 

Oche^ 
Acoholahé, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Souahili- 



■ (au chant Mangainacoho, 
du), 



Fitia be, 

Mampanafatrâ, faire Mampanafatra. 

mander, 
Mahatitrâ, conduire, Manatiira. 
Sary, portrait, ressem- ij^ — ^ soûra^ 

blance, image. 

Sobihj, panier (?) 
Akoholnhy , gallinacé 

mâle. 
Maheno akoho, Maneno akoho. 



— de bruyère. 


Acoholahéhale, 


Akoholahin'ala, coq de 
forêt. 




— 


— 


Akoholahy an'ala. 




Coquille de 


HaranpiOj 


Haram-pia, 




poisson. 








- de fruit, 


HaranvoQf 


Haram-boa. 




- d'œuf, 


Havan atouli, 


Hnran'aloly, 


Haran^atody, 


Corail, 


Bangay Ban- 


H(u*ahn^ 


Harana. 




ghe, 






Corbeau, 


Coache^ Coac, 


Kofikay koakyy 


Goaika, 


Corbeille, 


TaniBy 


Tiuily, 




— 


Tante vah, 


Tanti-vahy, corbeille en 
osier. 




Cordages, 


Tali, 


Taly, 


Tady, 


Corde, 




• 




Cordialement, 


Ampohf 


Aiti-pd, dans le cœur, 


Am-po, 


Cordier, 


Ompamalif 


Aîtipanaly^ 


Mpanady, 


Cordonnier, 


Ompanaho han- 


Aînp a 71 a an garnir y ^ 


Mpanno, 




g animer e y 


faiseur de chaussures, 




Cornaline, 


Harangn., 


Hnrana. 




Corne, 


TendrouCy 


Tandroha, 




Corneille, 


Voir « Cor- 
beau », 







92 



DICnONNAlRB DE LA LANGUE 





Malgache Snd- 


Malgache Sud- 


Marina, 




Oriantal ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soaak 


Corner, 


ManghanUiva , 


MahantsivOy sonner de 
Yantsiba (D. 




Cornu, 


Mananten^ 


Manan" tandroka^ qui a 






drouc, 


des cornes. 




Corps, 


Vatanh, 


Vatahn, 


Vatana, 


— de cotte, 


Acanze, 


Akanjo. 




Correcteur, 


OmpamoucatSf 


Arnpamàkatrâ. 




Corriger, 


Mamoucatse, 


Mamàkatrà. 




Corrompre, 


Mandevorij 


Mandevohaj anéantir. 




Corrompu, 


Levorif 


Levohaj anéanti, gâté. 




Corrompu 


Milevon, 


Milevoha^ être anéanti. 




(ôtre), 




gâté. 




Corruption, 


Filevon, 


Filevôj état de ce qui 
est anéanti, gâté. 




Corsage, 


Zaravatnnhy 


Sarom-batahaj enve- 
loppe du corps, 


Sarorn - baU 


Côte, 


ChirinchintsaCy 


Tritry, 




^^^^ 


Chirinchitsa^ 


.^. 




Côté, 


IliUa, Hila, 


lia. 




-w, 


Anhilanhila, 


Ah*ilahyy 


An*ilany, 


Côté (de) 


miia, 


lia, côté. 




Côté (de Fau- 


Hillancafay 


AhHlah'kafa, 


An'ilan-kaj 


tre), 








Coteau, 


Vale, 


Vala'! entourage, parc. 




Coton, 


Hasiriy 


Hasina, filament. 




— 


Asin, 


— 




Cottir^2), 


Aféfé, 


Fefika^ jeté à la côte. 




Cou, 


Vouzonhy 


Vozohay 


Vozona. 


— 


Vozonh, 




. 


Couard, 


Vaca, 


Vaka. 





1. Coquillage dont on sonnait à la suite du roi ou pour assembler 1( 
peuple. 

2. Hourter du front, meurtrir (un fruit) par un coup. 



é 


DE MADAGASCAR 


93 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soualiili 


Couardise, 


Tahotse^ 


Tahotrâ, 


Taholra, 


Couche, lit, 


Fandréy 


Faiidriâ^ 


Fandriana. 

• 


Couché (le so- 


F ou fou mas' 


Fofoky ny rnasoandro. 




leil est), 


souanrou, 






— (la lune est), 


V oui an mari' 
drech, 


Volana mandraika. 




Coucher (se). 


Mandre, 


Mandry, 




Coude, 


F ho. 


Kiho, 




Coudée, 


Tsivalanh, 


Tsivalaha, croix, 


Tsivalana, 


Coudre, 


Manzailse, 


Manjaitrây 


Manjaitra. 


Cduille, 


Latache, 


Lalaka, membre viril. 




Couillon, 


Voalatache^ 


Voan-dataka U), testi- 
cule. 




Coulant, glis- 


Malame^ 


Malarna, glissant, 





saut, 
Goulement Fitsourourouc 

d*eau, ni ranou^ 

Coulement en Tazoune, 

travers. 
Couler et pas- Tazoune, 

ser quelque 

chose, 

— Manazouy 

Couleur, Voulon^ 

Couleuvres de Avo caniphe^ 

différentes 

sortes : 

— Siendriballej 

— ReinevitsiCy 



Fitsororohan'^ny rano, 
écoulement de Teau. 

TazotazOf dépouille- 
ment. 



MitazotazOj être dé- 
pouillé. 
Volo. 
Lava-nify, 



MandoutSy 



Tsindri'bala f 

m 

Renivitsika, serpent 

qu'on dit habiter les 

fourmillières. 
Mandotrà, gros serpent, Mandolra, 



1. Litt. : fruit de la verge 



94 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Couleuvres de Meré, 
diflerentes 
sortes : 

— Saunéj 

— Menoray 
Couloir, Lamba fitazou- 

ne y 

Coulpe, faute, Ota, 
Coup, — 

— de pied, Mitsipac^ 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina. 
Arabe, Souahil 



Mery i 



— poing, 



Manoti fetech, 



— (soufflet), Manrara tehac^ 



Sony? 

Menarana, petit boa. 

Lamba? vêtement; fi- 
tozotazoy état de celui 
qui est dépouillé. 

Ola. 

Mitsipakay donner un 

coup de pied. 
ManotOy donner des 

coups; fetrika, coups 

de poing. 
Mandraraka^ répandre; 

tehakay battement de 

main. 



— (tout-à-), 


Sahaiij 


Sahaly, encore, déjà, 


Sahady. 


Coupable, 


Ompanghoia^ 


Ampanota, 




Mpanota, 


Coupe, tasse. 


fingay 


Finga, tasse, 




jUc^ findjû 
lasse. 


~ 


Monghe, 


*Motiy. 






Coupeau de 


AnacambohitSy 


Ana-bohitrày 


colline, 


Zana-bohitra 


montagne. 










Couper, 


Manapacksj 


Manapaka, 






Couper les bois 


Mi /ira, 


Mifira. 






pour les brû- 










ler. 










Coupez cela, 


Tapahaiou ! 


Tapaha io! 




Tapaho io! 


Couple, 


Arabe, 


Harnba, 




Hambana. 


Coupure, 


fern. 


Fery, 






Cour, 


Hevero, 


JJevero, 






— de prince. 


Coube, 


Rovaf 




Rova. 


— («û). 


En coube. 


An-drova^ 




An-drova. 



f 



DE MADAGASCAR 



95 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Courage, 


Herefoh, 


Herim-pô^ 


Herim-po, 


Courageux, 


Makaifo, 


Mahayy pouvoir faire; 
/b, avec le cœur. 




— — 


Maherefoh^ 


iMaherim-pd, être fort 
par le cœur. 




Courber, 


MikondrechCy 


Miondrika, s'incliner. 




Courge, 


Voatangaj 


Voatango^ concombre. 




^■^ 


VoatavOy 


VoatavOyïiom générique 
des courges. 




— 


Voatavay 


— 




Courir, 


Miloumaye^ 


Milomay, 




Courroucer, 


Mahahorej 


Mahôry, qui rend mal- 
heureux. 


Mahory, 


Courroux, 


Ore, 


• 

Orj/, malheureux. 


Ory. 


Course, 


Loumaye, 


Lomay. 




Court, 


Foké, 


Fohy. 




Courtisan, 


Ompisahabou, 


AmpisahabOy 


s^^ r\Lg) sâhib. 

ami. 


~^ 


Ompihassiy 


Ampiasy, celui qui ho- 
nore. 




Courtiser, 


Mihassi, 


Miasy, honorer. 




— 


Mahacoube^ 


*Mahakoba, 




Courtois, 


Nehoc, 


Nehaneha, vif. 




— 


VocatSy 


Vokatî'ay 


VûkatrOy ferti- 
le. 


Courtoisie, 


Fiassi, 


Fiasiâ^ action d'hono- 






rer. 




Cousin, 


Anacompiraha- 


Anak ampirahalahyy 


Zanor-mpiraha- 




lahe. 




lahy. 


Cousins issus 


Zanach ornpira- 


Zanak'ampij^ahalahyy 


Zana-mpiraha- 


de deux frè- 


halahéy 




lahy. 



res, 
Cousins issus Zanac ompira^ 
de deux havave^ 

sœurs, 



Zanak^ampirahavavy j Zana-mpiraha- 

vavy. 



96 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Cousin (insec- 


Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Moca, 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Môka^ 


Merina, 
Arabe, Souahili 

Moka, 


te), 
Coussin, 


Onda^ 


Oridaha, 


Ondana, 


Cousu, 


ZaitsCy 


Zaitrày couture, 


Zaitra. 


Couteau, 


Mes, 


MesOy 


fjMy mous. 


Coutelas, 
Coutume, 


Antsi, 

Antsibeiy 

FanaUy 


Antsy. 
Antsy be, 
Fanao. 




Coutume, loi. 
Coutume du 


Masindilij 
Masintanej 


Masin-dily, 
Masin'tany, 


Masin-didy, 


pays. 
Coutume d'un 

particulier. 
Couture, 
Couturier, 
Couver, 


Masinpoh, 

Fanzaitse, 

Ompanzailsey 

Marnane, 


Masim-pô. 

Fanzailrâ, 

Ampaiijaitrâ, 

Mamana, 


Fanjaitra. 
Mpanjaitra, 
Mamanaj 
chauffer. 


Couvert, 


Ef manaffe. 


F fa rnanafo, on est en 
train de couvrir. 


Couverture de 
lit. 


Saffe, 
Safoutche, 


Safotfà, 
Safotrâ, couvert, 


Safotra, 


Couverture de 


Taffe, Tafe, 


Tafo. 




maison, 








Couvrir une 


Manaffe, 


Manafo, 




maison. 


• 






Couvrir d'une 
couverture 


Misafouichey 


Manafotrà, 


Manafotra, 
inonder. 


(se). 
Crabe, 


Fouza^ 


FÔZOy 


Foza. 


Crachat, 


Horuy 


RôrUy 


Rora. 


Cracher, 


Mandrora^ 


Mandrôra, 


Mandrora, 

• 


Craindre, 


Matahots, 


Matahotrà^ craindre. 


Matahotra, 


Crainte, 


MalahotSy 


— 




— 


TahotSy 


Takotrày 


Tahotra, 



f 





DE MADAGASGAft 


91 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sonahili. 


Craintif, 


Avanahé^ 


Amanay ce qu'on appré- 
hende, 


Ambana. 




Avouvoatiy 


Avoana, condescen- 
dance, timidité. 




— 


Matahots, 


Malahotrà, 


Matahotra, 


Crampe, gout- 
te. 
Crâne, 


Vouié, 


Voly, engourdi. 




Harandoha, 


Haran^doka, 




Crapaud, 


Bouchete, 


Bôketfày grenouille. 




— 


Bouchetse, 


— 




Crasse, 


LeotSy 


Leotrày ordure. 




— de tête, 


Fane mandre, 


Anga-drano f 




Crasseux, 


MaleolsCj 


Maleotrâ, 




Créateur, 


Ompahatsay 


Ampahary, celui qui 
peut créer. 




— 


Ompahaira^ 


— 




— 


Onnambouatsi, 


Namboatrâi^)y celui qui 


Namboatra, 


* 




a créé, 




Création, 


FiatsCy 


Fahariâj 


Fahariana. 


Créer, 


Mankatray 


Makary. 






Mambouatsiy 


Mamboatrà, 


Mamboatray ar- 
ranger, or- 
donner. 


— 


Mampivelome, 


Mampamelonay faire 
vivre. 




Crème, 


Loharonounou, 


Loha-ronono, 




Crépu, frisé, 


Chitey 


Ngita. 




Crépuscule, 


Terachale^ 


Terak'alina. 




Crête, 


Tsangou, 


Sanga. 




— 


Sangouy 


— 




Chrétien, 


Moumeinou, 


MomeinOy fidèle. 


,Vy moumin. 


Creuser, 


Mialitaney 


Mihaly tany. 


Miady lany. 


— -. 


Mandouachet 


Mandoaka, 





1. De la racine voatray arrangement, disposition, préparation. 



98 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arabe, Soual 


Creux,. 


Lalerij 


LalT, 


Lalina, 


— 


Hiva^ Jva, 


Iva, enfoncé. 


■ 


Crevasse, 


FiloufaCj 


Filifika, 


Fidifika, 


Crever, 


Miloufac^ 


Milifikay 


Midifika, 


Cri, 


Fianghaiej 


Fihaikay appel. 




Cribler, 


Manazoune, 


ManazonUy dépouiller. 


Mitàzona, r 

• 

■^ 1 V* 


Crierie, 


GainoUy 


NenOy 


nir. 
Neno, 


Crieur, 


Ompanghaic, 


Ampihaikaj celui qui 
provoque, défie. 


Mpihaika. 


Crin, 


Vouloriy 


Volo, poil. 




Cristal, 


SarirCy 


*Sariry, 




Crochu, 


Melouc, 


Meioka. 




— 


Melouchey 


— « 




Crocodile, 


Vokahéy 


Voay, 






Voha, 


— 




Croire, 


Meinou, 


MinOy 


^\ âmina. 




MacataUy 


Mavkatôy 


Mankato. 


— croyez, 


Meinouhol 


Minoa ! 




Croissant, lune 


Voulanh atsi- 


Vôlan'atsiilanay lune de 


Volan'atsinc 


croissante. 


gnandy 


TEst, 


nana. 


Croître, 


Mitombouc^ 


Milombo. 


« 


Croix, 


fJazo misanpan^ 


Hazo misampaha. 




Crotte, 


Fautacy 


Fàtaka, 


Fotaka, 


Croyance, 


/finou, 


Ino, 






Inou, 






Cru. 


Menta, 


Mania. 

• 




— 


Tanghore, 


Tahôray jeune, 


Tanora, 


Cruche, 


Ampondra, 


Tsafotitrày gargoulette. 




— 


SinCy 


Siny, 




Cruel, 


Tsaropohy 


Saro'pôy 


SarO'po, 




Hatsifangahé, 


Hatsy fanahyy 


Ratsy fanahi 




Cafiri, 


Kafiry, 


Ji^ A'd/$r, infid 


Cueillette, 


Filsangon^ 


Fitsangoây 


Fiisangoana. 


Cueillir, 


Mitsangou, 


Miisango, 







DE MADAGASCAR 


99 


• 


Malgache Sad- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soaaljili. 


Cueillir, 


Mitsindrouc, 


Milsindrokay becqueter, 








ramasser avec la 


m 






main. 




Guider, 


Voir « Croire ». 






Cuiller, 


Sotrouc, 


Sotro. 




— 


OûroUj 


Hôndrokai^). 


y 


— à pot, 


Sonrouc, 


Sadrô. 




Cuir, 


HouliUe, 


Holilrày 


Hoditra, 


— . 


Oulits^ 


— 




Cuire, 


Mahandrou, 


MahandrOy faire la cui- 
sine. 




Cuire, faire 


Manghillifiri, 


Mangily, démanger; 


Mangidi-firy, 


douleur, 




finj. souffrance. 




Cuisine, 


Tranghfanhan- 


Trahom-pahan droâ, 


Tranom-pahan 




drouy 




droana. 


Cuisinier, 


OmpahandroUy 


AmpahandrOy 


Mpakandro, 


Cuisse, 


Foutoupéy 


FotO'pe, haut de la 
cuisse, 




Cuisson, 


Hillifiriy 


Bili-firy, 


Hidi'firy. 


Cuit, 


MassaCy 


Masakay 


Afasaka. 


— (bien). 


Matandiac, 


Matarijahuy fort. 




— (mal). 


MalitsaCy 


Malitsaka, trempé, noaillé. 


Maditsaka. 


Cuivre, 


Sabùy 


Saba. 




— 


Varahiy 


Varahiha, 


Varahina, 


Cul, 


Fouriy 


Fory, 




— 


Mouiouts pou- 


Molo'pory^ lèvres de Ta- 






riy 


nus, 




Culbuter, 


La t sac, 


Latsakay tombé. 




— 


AvaliCy 


Avalika^ qu'on retourne. 


Avadika, 


Cultivé, 


Tave, 


Tâve^ défrichement. 




Cultiver, 


Mitave^ 


• 

Milùve, défricher. 




Culture, 


fitave, 


Fitàvt', action de défri- 
cher. 





1. Grande cuiller à pot. 



100 



i)I(!mONNAiRÊ DE LA LANGUE 



Cupidité, 
Curatelle, 

Curateur, 

Cure, guérison, 
Cure-deot, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Fiteia, 
Fanghadza, 

Ompanghadza, 
Ompitahezo, 
Finaretse, 
Fangala taye 
nife, 



Cure-oreille, 



Fangala taye 
ni soufy. 



Curieux, 



Curiosité, 
Cuve, cuvier, 
Cyprès, 
Dame, 
Damnation, 

Damné, 



Dangereux (bê- 
te, animal). 



OmpitsilouCf 

Ompitsilic^ 

Fitsilou, 

Vata, 

Anacau, 

Roandrianbave, 

Fandevon, 

Cafiri, 
Ontanhafoui'i)y 

Ommavouinhf 

Massiacoy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Fiiia, désir. 

Fahajâ, action de pren- 
dre soin, 

Ampahajaj 

Ampiiahy^ 

Finariirâ, bien portant, 

FahalanUain^nify^ l'ins- 
trument avec lequel 
on enlève les ordures 
des dents, 

Fahalan'tain'ny sofy^ 
rinstrument avec le- 
quel on enlève les or- 
dures des oreilles, 

AmpitsilOy celui qui 
épie. 

Ampitsilikay celui qui 
regarde, 

Fitsilo, action d*épier. 

Vatra, coffre, 

*Anakô. 

Randriambavy U). 

Fandevonà, l'action de 
détruire, 

Kafiry, infidèle, 

Antah'afOy les gens du 
feu de l'enfer. 

Mavoinay ceux qui sont 
châtiés, 

Masiaka, 



Merina, 
Arabe, Souahili. 



Fanajana. 

Mpanaja, 
Mpitahy. 
Finariira, 
Fanalan*tain^' 
nify. 



FanalanUain'- 
ny sofina. 



Mpitsidika, 



Vata, 



Fandevonana, 



ji^ kâfir. 



Mavoina, 



Masiaka. 



1. Lilt. : femme noble. 

2. Cf. M. 7, ï^ 62 recto, 1.7: 
i. 5 : lJuàJ»\. 



f /• • 



\, ontaitafo; et M. 8, f° 13 recto, 



« ■• 





DE MADAGASCAR 


101 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili 


Dangereux, 


Meadouzay 


Mandozay être cause 
d'un mal. 




— 


Massiach, 


Masiakay 


Masiaka. 


Sans, 


Auvangha, 


Ah'ôvahyy 


Ao any 


Danse, 


Lihif 


Lihij, 


Dihy. 


Danser, 


Mandihiy 


Mandihy. 




Danseur, 


Ompandih% 


Ampandihyy 


Mpandihy. 


Dard, 


Fitourache, 


Fitoraka, 




Darder, 


Mitourachey 


Mitoraka, 




Davantage, 


Ambiariy 


Ambiây plus de. 


Ambiana. 


David, 


RaDavoudOf 


RaDavodOy 


:>jl^ Dâoûd. 


Débat, 


Fihali, 


Fialy, combat. 


Fiady. 


Débattre, 


Mihaliy 


Mialy^ combattre. 


Miady. 


Débile, 


Mavouze, 


Mavozo, 




Débilité, 


Vouze^ 


Vozo. 




Débiliter, 


Mahavouze^ 


Mahavozo, 




Débiteur, 


Ompitrousse, 


Ampitrosa, 


Mpilrosa. 


Débonnaire, 


Voir « Doux ». 






Déboucher, 


Mandouache, 


Mandoakn, 

• 




Debout, 


Tsangan, 


Tsangana, 




- (être), 


Mitsangan, 


Mitsangana. 




Débouté, reje- 


Rouhay 


Roakay action de chas- 




té. 




ser. 




— 


Aria, 


Ariây 


Ariana. 


Débouter, 


Manvouha^ 


Mandroaka, chasser. 




— 


Mnngharia, 


Mahary, 


Manary. 


Deçà, 


Atouhi, 


Atoy, ici tout près. 




— 


Atouha, 


Atoa, ici. 




— 


A la fetoui. 


An-dafy atoy^ de ce cô- 




— de Teau, 


AlafètoUj 


te -Cl. 

An-dafy etOy du côté où 
l'on se trouve. 




Décembre, 


Voulambito, 


Volam-bita, 




Décès, 


Fate, 


Faty, cadavre. 




Décevoir, 


Mahamerevere, 


Mdhaveryy ruiner. 





102 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Décevoir, 

Déchasser, 

Déchiqueter, 

Déchoir, 

Déchu, 

Décider, 

Déclarer, 

Déconfire, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Manpinay, 

ManrouhUj 
Liliha, 
Milatsac, 
Lalsac, 
Mihancaney 
Ampouvara, 
Manresse, 
Mahafonghen- 
rits, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Souahili 



Didiana, 



Manambara. 



Déconfiture, Fanresse, 



Découdre, 
Découds cet ha- 
bit, 
Découler, 

Décourage- 

(ment), 
Décourager, 
Décrire, 
Déçu, 



Dédaigner, 
Dedans, 
Dédommage- 
ment, 



Fonghen rits, 

Manatac^ 

l'a ta ha enghe 

sichin ! 
Misourourouc, 
Mitetéy 
Tahitspohj 

Makatakits^ 
Manoratsey 
Ompinay, 

Minay^ 
ManghachelCy 
Ahauva, 
Tacobave, 



Mampinena, faire déce- 
voir. 

Mandroakay chasser. 

Ai/m, qu*on coupe, 

MUatsakay tomber. 

Latsakttj tombé. 

Miarikanyy se disputer. 

Mampovara d)^ 

Mandresyy vaincre. 

Mahafônehay rendre du- Mahoninaritri 
rable; ritrày exter- 
miné, 

Fandresy^ action de 
vaincre. 

Fôneha^ résidence; ri- 
trày exterminé, 

Manataka, 

Tataho ifly siky! 



Fonenana r 
ira. 



Mitsororoka. 
MUetCy dégoutter. 
Taho'pô, 



TahO'po. 



Mahatahotrà, faire peur, Mahatahotra, 

Manoratrâ, écrire, Manoratra, 

Ampinena, celui qui dé- 
çoit. 

Minena, décevoir. 

Manakely, amoindrir, Manakely. 

An'ôvahyy Ao any 

Tako'bava, ce qui ferme 
la bouche. 



1. Le préfixe causatif mampi généralement usité est quelquefois em- 
ployé sous la forme mampo dans les dialectes orientaux. 






DE MADAGASCAR 


103 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




OrieDtal ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sonahili. 


Dédommager, 


Manambe, 


Manamby. 




— 


Tacobave, 


Tako'bava, 




Défaillance, 


SilouCy 


Siloka, détaché. 




Défaillir, 


Manghota^ 


Mahôta, pécher, 


Manoia. 


Défaire, 


MangafaCy 


Maiiafaka, délivrer, 


Manafaka, 


Défaite, 


Léo, 


Leôy qu*on peut vain- 


Léo. 


__„ 


Rava, 


cre, 
Rava, mis en déroute. 




défaut. 


Ota, 


Ûta, faute, 


Ota. 


— 


Fanghota, 


Fahotâf action de pé- 
cher, 


Fanotana. 


Défendre, con- 


Mandombey 


Mandornbay secourir. 




server. 








— 


Maritale^ 


Mamala, entourer. 




Défendre, pro- 


Manghadili, 


Mahadily, ordonner. 


Mandidy. 


hiber, 








— 


Manghouroucy 


Mahorona, piller, con- 


Mangoronaj 






fisquer, 


confisquer. 


Défense, 


Adiliy 


/>%, ordre, 


Didy. 


Défier (s'entre), 


Mifanpalachili, 


Mifampiloka, parier Tun 
contre l'autre. 




Déflorer, 


Mandohac am- 


Mandokaka, Manombaka 






pehj 


ampela, trouer une 




— 


Manombac am- 


fille. 






pele, 






Défriché (lieu), 


Tave, 


TAvt. 




Défricher, 


Mitave, 


Mitâvë. 




Dégât, 


Rava, 


Rava, détruit. 




Dégoût, 


MaidzinpOy 


Maizim-po, obscur dans 
le cœur. 




Dégoût de vian- 


Ainbou foh, 


Imboj puanteur; fô, 




des. 




cœur. 




Dégoûter, 


Maimboufok^ 


Maimbo, puer; fô, cœur. 




Dégoutter, 


Miteté, 


Mi une. 




— . 


Mitsourouroucy 


Milsororoka. 





104 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental aDcieD. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soual 


Degré, 


Fanonga; 


Fanongâ d). 




Déguisement, 


HUlahilla, 


llaila{^)y plusieurs côtés. 




Déguiser (se), 


MikiUahilla, 


Milaila, avoir plusieurs 
côtés. 




Dehors, 


Avelltty 


Ambelany, 


Ivelany. 




Avellcy 


— 




Déjà, 


Lehame, 


Laha, lorsque. 


Raha, lors 


Déjeté, 


Aria, 


Ariày 


Ariana, 


Déjeter, 


Mangaria, 


Manary, 


Manary, 


Delà de l'eau, 


A la fer ou, 


An-dafy eroa, de l'autre 
côté, là-bas. 




Délai, 


Assendre^ 


Tsindry, ce qu'on 
ajoute. 




Délaissé, 


Avella^ 


Aveltty qu'on laisse. 




Délaisser, 


Manghavella^ 


Manavela, 


Afamela. 


— 


Mangharitty 


Mahary, rejeter. 


Manary, 


Délecter, 


Maharavou, 


MaharavOy qui peut ré- 
jouir. 




Délibération, 


Fitserechy 


Fijereha, action de con- 
sidérer. 


Fijerena. 


Délibérer, 


Mitserech, 


Mijery, considérer. 




Délié, 


Haka^ 


Haha, action de délier. 


Hahaka. 


Délier, 


Manghahay 


Manahay 


Manahaka. 


Déloyé, 


Fifindray 


Fifindray manière d'é- 
migrer, 




Déloyer, 


Mifindra, 


Mifindray émigrer. 




Déluge, 


Ranou toutou" 


Rano totofahay eau sub- 






/■«, 


mergeant, 




Demain, 


Ama^m, 


Amaray. 




— (après), 


HerounCy 


Herony, 




Demander, 


MalahOy 


Malaho. 




Démangeaison, 


HillihUU, 


Hilihilyy 


Hidihidy, 


1. De la racine tonga. 






2. Prononcer ila-ila. 









DE 


MADAGASCAR 


105 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Démanger, 


Manghillihilliy 


Mangilihily^ 


Mangidihidy. 


— 


Malaillai, 


Malailay. 




Démarier (se), 


Mifangotray 


Mifangotraka, se délais- 
ser mutuellement de 
mari à femme. 




Demeurant, 


Cissa, 


Sisa. 


• 


reste, 








Demeure, 


Fonéngh, 


Fônehaj 


Fonenana. 


— 


Tonhtonhy 


Tontoha, résidu, ce qui 
reste, 


Tontona, 


— 


TouherSy 


Itoerdy où Ton demeure, 


Itoerana. 


Demeurer, 


Monengh, 


Monina, 


Monina, 


Demi, 


Hilla, 


lia, moitié. 




Démolir, 


Manravay 


Mandrava. 

• 




Démolition, 


Rava^ 


Rava^ détruit. 




Déniement, 


Anda^ 


La y 


Y Id, non. 


Dénier, 


Manda, 


Manda, 

m 




Dénombre- 


Talili, 


Talilyy dont on con- 


Tadidy. 


ment, 




serve le souvenir, 




Dénoncer la 


Mamantoc a/i, 


Miantoka nyaly. 


Miantoka nya 


guerre, 






dy. 


Dénoué, 


Aha, 


Baha, action de délier. 


Hahaka. 


Dénouer, 


Ahay 






Dense, 


Voir « Com- 
pact ». 






Dent, 


Nif, nifi. 


Nifj,. 




Dent canine. 


Alisohahaiy 


Alisohakay, 




Dent mâche- 


Vazan, 


Vazahay molaire, 


Vazana, 


lière, 








Dent de devant, 


Sacahy 


Sakala, 




— 


JSifesamoutsW, 


Nify tsamotsamokay 
dent incisive. 




Départ, 


Fandehariy 


Fandehand, 


Fandelianana, 

• 



1. Je lis nify samoutsi au Heu de nifij famoutsi que donne Flacourt. 



106 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Mer 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, S 


Départ de la 


Liha mandé y 


Leha mandeha. marche 




ville, 




pour aller. 




— 


Liha mouliy 


Leha moly^ marche pour 
revenir, 


Leha vu 


Départir quel- 


Midzaray 


Mizara, partager. 




que chose, 








Déplacer, 


Mifindra, 


Mifindray se déplacer. 




— 


Manindray 


Mamindra, 




Déplaisant, 


RaUifangahéf 


Hatsy fahahijy 


Ratsy f 


Déposer, 


Manghala, 


Mahaltty enlever, 


Manala 


Déposition de 


Fitsahaday 


Filsahaday témoignage. 


bL^ 


témoins. 






témo 


— 


Mitsakaday 


Milsahaday témoigner. 




Dépôt, 


HaraCy 


Godrana, vase, lie. 




Dépouillé, 


Miaringha- 
ring h y 


Miaryy être dépouillé. 




Dépouiller, 


Mangharingha' 
rinhy 


Mahanfy 


Mananj 


Dépouilles 


TavŒy 


Tavaha, prisonniers de 




d'ennemis, 




guerre. 




Dépuceler, 


Mandouac, 


Mandoaka, 




— 


Manomhac am- 


Manombaka ampela^ 






pele. 


trouer une fille. 




Depuis, 


AnraCy 


Andrakay jusque. 




— ce temps-là, 


Anrac iiéhe^ 


Andrakizayy éternelle- 
ment. 




Députer, 


Ampanghira^ 


Mampaniraka, faire en- 
voyer, 


Mampa: 


Déraisonnable, 


Mirererere, 


Mirerarera^ être en dé- 
sordre. 




Derechef, 


Ampanghinere y 


Am-pahindray. 




— 


HiriCy 


Heriha, retour. 




Dérision, 


Hehéy 


Hehy, rire. 




Dernièrement, 


Oratrony 


Aoriandinây 


AoHanc 


Derrière, 


Afaray 


Afara, 







DE MADAGASCAR 


107 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soual^ili. 


Derrière, 


Afare^ 






Dès, 


Anrac, 


Andraka, jusque. 




Descendre, 


Miroron, 


MirorOy 


Mandrorona. 


— 


MizoutsOy 


Mizotso. 




Descente, 


Roron, 


Roro, 


Rorona. 


— 


Zoutsouj 


Zolso, 




Bésendormiy 


Mifokaj 


Mifôha^ se lever, 


Mifoha, 


Béshonnéle, 


Tsivocats^ 


Tsy vokatrâ. 




Désir, 


Meleîa, 


Mitia, aimer. 




— 


Fiteia, 


Fin a, affection. 




Désiré, 

• 


Teia, 


Tiay aimer. 




Désirer, 


Miteitty 


Mitia^ aimer. 




Désobéir, 


Malainhj 


Malaiiïa, refuser. 




Désobéissant, 


Malainhy 






— 


Tsi mazoutou. 


Isy mazoto. 




Dessous, 


Ajnbanne, 


Ambany. 




— 


Arnbane, 


— 




Dessus, 


Amboney 


Arnbony, 




— 


Ambonne^ 






- (ci-), 


AcachehOj 


Ah'ankeo, là. 




Destruction, 


Rava^ 


Ravtty détruit. 




Détailler, 


Lililia^ 


Ulid, découpé, 


Didiana. 


Détenir, 


Mitane, 


Mitana. 




Déterrer 


Mihaiiy 


Mihaly, 


Mihady, 


Détrousser, 


Manghalats, 


Mangalatrâ ^ 


Mangalatra. 


Détrousseur, 


OmpanghalatSy 


Ampangalatm, 


Mpangalatra, 


Détruire, 


Manrava, 


Mandrava 

• 




Détruisant, 


fanravay 


Fandravâ, action de dé- 
molir, 


Fandravana. 

• 


— 


Ompanravay 


Ampandrava, démolis- 
seur, 


Mpandrava. 


Détruit, 


Firava, 


Firavày action de se dis- 
perser, 


Firavana, 


Dette, 


Trousse, 


Trosa. 





108 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Snd- 


Malgache Sud- 


Merina. 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahil 


Deuil, faire le 


Mandate y 


Mandala. 

• 




deuil, 








Deux, 


Roûéy 


Roy, 


Roa, 


— 


Roki, Rohé, 


— 




Deuxième, 


Faro'By 


Faharoyy 


Faharoa, 


Dévaler, 


Mirorou, 


Miroro, 


Mandrorona, 

m 


— 


Mivale, 


Mivala, 


Mivalana. 


— 


Mizoutsou, 


Mizotso. 




Devant, 


Alohaj 


Aloha, 




Devant que, 


Taloha, 


Taloha (passé de aloha). 




Devenir, 


Manzari, 


Manjaiy, 




— 


MizaAy 


Mizary, 




Devers l'Orient, 


Acignanej 


Atsifiana (Est), 


Aisinanana. 


Dévider du fil. 


ManghandsoU" 

Li 




Manendry foly. 


Mamoly. 


Devin, 


Ompitocki, 


Ampitoky, 


Mpitoky, 


Devinement, 


Fitochy, 


Fitokid, action de devi-^ 
ner, 


fitokiana. 


Deviner, 


Mitochi, 


Mitoky, 






Mitouchi, 






Devis, 


Sahabou 


Sahabo^ assemblée. 


• 


Deviser, 


Misahabouj 


MisahabOy parler devant 
une assemblée. 




Devoir quelque 


Mitrousey 


Mitrosa, 




chose, 








Dévorer, 


Lani, 


Lany, épuisé. 






Atelle^ 


Telina, action d'avaler. 




Dextre (à), 


Acavane, 


An-kavaha, 


An-kavanana 


Diable, 


Zacharfi, 


Sakary^ 


»£-» saqar^ f 




Sacare, 


— 


de l'enfer. 


— 


Bilisse, Bilise, 


Rilisyj 


cr^} y^/îs. 




RaRilise, 


RamUsyii), 


w *• • ^ 



1. Frédéric de Houtman van Gouda a publié en 1603, à Amsterdam, un 
important vocabulaire malgache-hollandais sous le titre : Spraak-ende 





DE MADAGASCAR 


109 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Marina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili 


Diarrhée, 


TsoraCy 


Tsorika^f 


Tsiriinka. 


Diction, 


Venteriy 


Venty. 




Dieu, 


Zahanhare.y 


Zahahary U), 


Zanahai^j. 


Différend, 


Miencaney 


Miankany, se disputer. 




Difficile, 


TsarotsOy 


Sarotrày 


S avoir a. 


Difformité^ 


HeroutseroutSf 


Haratsy, 




Diligent, 


Mitampouli, 


Mitampoly, revenir le 
même jour au point 
de départ. 


Mitampody. 


Dimanche, 


Alahadiy 


Alahady^ 


JaVI al-ahad. 

m 


Dime seigneu- 


Fahensa^ 


Fahasa, dixième, 


ij-t.^ 'aéra. 


riale des pro- 






dix (?). 


duits de la 








terre. 








— 


Fahenze^ 


— 




Dire, 


Misahahou, 


MisahahOy parler en pu- 
blic. 




„_ 


Mizache^ 


Miznka. 





Woord'boek inde MaleUche ende Madagaskarsche talen met vête Arabische 
tn Turksche Woorden.,,, Ce vocabulaire a été réimprimé à Amsterdam 
eu 1687 et 1703, à Batavia dans les Coltectanea malaica vocabularia en 
1707 et, tout récemment, dans le premier volume de la Cotlection des ou- 
vrages anciens concernant Madagascar (Paris, 1903, in-8, p. 323-392). [bits 
figure dans le vocabulaire de Houtman sous la forme Rabbadisse avec la 
traduction de enfer au lieu de diable. 11 est aisé de retrouver dans Rab- 
badisse : le préfixe Ra et Badisy=HUisy, le d du dialecte de la baie d*An- 
tougil où a fait escale le voyageur hollandais, correspondant à VI du 
dialecte Antanosy. MM. A. et G. Graudidier, les éditeurs du tome P<^ de 
la Colleclion des ouvrages anciens, ont, au contraire, rectifié Rabbadisse 
en : Rava-diso^ qui détruit le mal, et la variante raha mba diso, quand 
on est coupable ! (toc. cit., p. 351 et note 1). 

Le Catéchisme imprimé en 1785 par la Propagande contient les va- 
riantes suivantes : 

Roulitse, p. 13 et 24; 
Boulitche, p. 7; 
Betiicàe, p. 18, 21 et 24. 



i. De Izatï'j, celui qui; nâhary, a créé; le Créateur 



110 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Marina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souabi 


Dire des sor- 


ManimboUy 


Manimbo, injurier avec 




nettes, 




des mots obscènes. 


• 


Disciple, 


Ompihanatse^ 


Ampianatrâ, 


Mpianaira, 


Discourir, 


Mivoulanh, 


Mivolaha . 




Discours ambi- 


V oui an h mit- 


Volaha misampantsam^ 


Teny misai 


gu» 


sampatsarn- 


pa, 


pantsamp 




pa. 




na. 


Discret, 


Satria^ 


Satria, libéral, chanta- 
table. 




Discrétion, sa- 


Satrija^ 






gesse, 








Disette, 


Mousare, 


Mosary. 




Disetteux, pau- 

VPP 


Mouschine^ 


Mosikiny, 


^^-;C^ miskî 


Tl C, 


Vetn, 


Veta (1). 







Oncalaltty 


Halala. 




Disparaître 


ManpanghafaCy 


Mampahafaka, faire dé- 


Mampanafal 


(faire). 




livrer, 




Disposition, 


Sitsara, 


Tsar a y bien. 




santé, 








Dispute, 


Ali va va, 


Aly vava, guerre de bou- 
che, 


Ady vava. 


— 


AncanCy 


Ankany. 




— 


Fiencane, 


Fiankany. 




Disputer, 


Miencane^ 


Miankany, se disputer. 




Dissemblable, 


Tsimira^ 


Tsy mira. 




Dissension, 


Fiait, 


Fialy, 


Fiady, 


— 


Fiencane, 


Fiankany, 




Dissimulation, 


Hillahilla, 


llaila, plusieurs côtés. 




Dissimuler, 


Mihillahilla, 


Milaila, avoir plusieurs 
côtés. 




Distillation, 


Fitlété, 


Fitete, action de couler 





goutte à goutte. 



1. Veta, en Marina moderne, sigmÙQ licencieux, incestueux, malpropre. 



DE MADAGASCAR 



111 



Distiller, 



Distribuer, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Mitétéhé, 



Mitzaray 

— Mizaraj 
Distribution , Fitzara, 

— Fizaray 
Dit (part, pas.), Vinoulan^ 

Divination, Squili, 

—(Termes de) : Alohotsi (2), 

— Adalou, 

— Alihiza, 



Alacossiy 

Carizaj 

Alohomoréy 

Alibiavou, 

AlacarabOy 

Alicozaza, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Mitete, couler goutte à 

goutte. 
Mizaray partager. 



Fitzarâ, 

Vinolana. 

Sikilt/y Sikidy, 
Alahotsyi^), 

Adalo, 
Alihizany, 



Merina, 
Arabe, Souahili. 



Fitzarana, 



Alinchissay Adinkisy^ 



Alakôsy, Ala- 
kaosy^ 

Karija, 

Alahomora, 

AlabiavOy 

AlakarahOy 

Adikasajyy 



JXi. sikly figure (0. 

C-^' al'hoûl, les Pois- 
sons. 

^jJt ad'daloû, le Ver- 
seau. 

"^LarUl al-lahïânîy le 
" barbu. 

jT^TJ! an^nâkisj le ren- 
versé. 
/-»y3! al-qaoûsy TArc. 

XawjU. khâridja^ en de- 
hors. 

ij^\ al'homrâ, le rouge. 
jidLJt al'baîâd, le blanc. 
s^j^^ al-'aqrâb, le 
Scorpion. 

^^^Si\ al'kousadjy qui a 
^ la barbe rare. 



1. Cf. sur rétymologie du mot sikily, mes Musulmans à Madagascar y 
1" partie, chap. v, p. 73. 

2. Cr. la Relation de la grande isle Madagascar, loc. cit. p. 173. Nous avons 
conservé l'ordre dans lequel Flacourt donne ces termes de divination. 

3. Cf. au sujet du sikidy et de l*étymoiogie des termes de divination 
mes Musulmans à Madagascar, 1" et 3® parties, et ma note sur V Elément 
arabe et souahili en malgache ancien et moderne , Journ. Asiat.y novembre- 
décembre 1903, p. 451-485. 



ii2 



DICtlONNÂtRE t)E LA LANGtIË 



Malgache Sud- Malgache Sud- 
Oriental ancien. Oriental moderne. 



Divination Alimiza, 
(Termes de), 

— Adahara^ 



Adimizanay 



Adabaray 



Alaazadiy 
Aloasadcy 

AssomboulOy 

Tareche, 

Alissimay 

Alocolaj 



Alahasadyy 

Asombolaj 

Taraiky, 

AdiUimay 

AlikoUiy 



Alahemalij 



AzoroUf 



Alizozo, 



Asarata, 



Merina, 
Arabe, Souahili. 

^1^! al'Tnîzân, la 
lance. 

^|^«aJ| ad-dabarârif -4* 
mansion de la lune, 
a du Taureau (D. 

^x-^ al'Osad^ le Lion. 

l\y ^* i \ aS'SonboUiy TÉpi. 

^^ tariqy le chemin. 

c^Uxa.^ al-idjtim'ây la 
réunion, la rencontre. 

JJb ^ al-ikltly le collier, 
17« mansion de la lu- 
ne ; ^ S tc du Scorpion. 

J^ftAt al'hamaly le Bélier. 



Alahofnaly y 
A lahamadi, 

Azoro, Adaoro, jji\ ath-thoûr, le Tau- 
reau. 

Alizôza^ Adiza- ^UjA^ al-djaoûzdy les 
oza, Gémeaux. 

ilzara^anj/, ^U?^! as^saraidrij TÉ- 







crevisse. 


Diviser, 


Mizaray 


Mizara. 


Divorce, 


IJotrac, 


Hotrakay action de dé- 
laisser sa femme. 


Dix, 


FoulOy 


Folo, 


Dixième, 


Fahafoulo, 


Fahafolo. 



1. Cf. sur les mansions de la lune, Les mansions lunaires des Arabes^ 
trad. A. de G. Molylinski, Alger, 1899, in-8<»; et pour les étoiles détermi- 
natrices de chaque mansion, Touvrage de M. L. F. E. A. Sédillot, Maté- 
riaux pour servir à l'histoire comparée des sciences mathématiques chez les 
Grecs et les Orientauocy utilisé dans le travail précédent. 



DE MADAGASCAR 



113 



Dix-huit, 
Dix-neuf, 
Six-sept, 



Dizaine, 
Docile, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Valou amani 

foulo^ 
Civi amani fou- 

lo, 
Filou amani 

foulo, 
Fahafoulo^ 
Ommahai 

anats^ 



Docte, Manhilala, 

Docteur, prédi- Ompisahirij 

catenr. 

Doigt, Tondra y 

— (entre-deux Effactang^ 
des), 

— pouce, Renetondroj 



— index, 

— mitoyen, 



Tondro fanou' 

drouy 
Tondro aîvo^ 



médical, Tondro manh* 

raCy 



— auriculaire, Bincqui, 



Malgache Sud- Merina, 

Oriental moderne. Arabe, Souafiili. 

Valo amhy ny folo U). 
Sivy amby ny folo, 
Fito amby ny folo. 



Fahafolo, dixième. 

Mahay anatrày celui qui 
comprend les con- 
seils. 

Mahalala, savoir. 

*Ampisavy(?)y jcU» §â*iry poè- 

te. 

Tondro, 

m 

Efa-tanâj Efa-tanana. 

Rain'ny tondroy le père 

des doigts. 
Fanondro, 

• 

Tondro ivOy le doigt du 

milieu. 
Tondro maharaka (litt. : 

le doigt qui suit, qui 

accompagne), Tannu- 

laire. 
Inky, 



1. L'expression valo amby ny folo est anormale en dialecte sud-oriental, 
n faudrait au contraire folo valo amby, le chiffre le plus élevé énoncé le 
premier. Cf. mon Essai de grammaire malgache, p. 217. 

2. Cf. M. 7, fo 74 verso, 1. 6 : •aU**s\, ompièairy, Vh intervocalique de 

Flacourt est purement orthographique et n'a d'autre but que de faire 
articuler isolément les deux voyelles qui se suivent : ùmpUàiry, Le ^ 
n*a fréquemment, en arabico-malgache, que la valeur phonétique de la 
voyelle qui l'accompagne* 

8 



114 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Snd- 


Malgache Sad- 


Marina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Doigt (jointure 


Sandri, 


Sandryy articulation. 




des), 








Dolent, 


MifantoCy 


Mifanloka, assigner en 
justice. 






Mânrondre, 


Mandrondra. être abat- 

• • ' 




Doler, 


Mivaha^ 


tu. 
Mivaha, être rompu. 




Domestique, 


Ontauvanh, 


Tavandra (?), celui qui 
est sous la dépendan- 




Domicile, 


Fonengh, 


ce. 
Fôneha, 


Fonenana. 


Dominateur, 


Drian bahouac. 


Andriambahoaka^ prin- 
ce, roi. 




— 


Ompiendriay 


Ampiandriây 


Mpiandriana. 


Domination, 


Vahouhaca, 


Vakoaka, peuple. 




— 


Fiandriay 


Fiandriây 


Fiandriana, 

m 


Dominer, 


Miandria, 


Miandnàj 


Miandriana. 


— 


Mitondre anbo- 


Mitondra ambon'nytany, 






netane, 


diriger sur la terre. 




Dommage que 


Tacobave, 


Tako-bava, dédommage- 




fait une bête 




ment. 




dans les plan- 








tations, 








Dompter ses 


Manresse, 


Mandresy, vamcre. 




ennemis, 








Donc, 


Acorecovn^ 


Akôryy comment? 


Akory, 


Donner, 


Mahommé, 


Manorne, 


Manome, 


Dorénavant, 


Anracizehéy 


Andrakizay, éternelle- 
ment, 


Mandrakizay 


Dormir, 


Mandre, 


Mandry, 




Dos, 


VohoUy 


Voho, 




— 


Lamousse, 


Lamosyy 


Lamosina. 


— de la main, 


Vohontangy 


Vokon'tanây 


Vohon* tanana, 


Dot, 


Tac, 


Taky, ce dont on de- 
mande compte. 





Douaire, 



Doubler, 



DE MADAGASCAR 






115 


Malgache Snd- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arabe, Soual^ili 


Tac, 










Tache, 










Manosson^ 


Manosoha. 








Mifanossorif 


Mifanosoha, 


se mettre 







Doublure, Sosson, 

Doucement, Acamareh^ 

Douleur, Raray rare^ 

Douleur de tête, Mangheloloha^ 



Douloir, 



Mifantocj 



Doux, 


Mamiy 


— 


Tsarafonengh, 


Douzaine, 


Faha roé ama- 




nifoulOy 


Douze, 


Roé amanifou- 




lo. 




Roé amanifoul, 


Dragon, 


Fanghanej 


Drap, 


Lambaripari' 




dré, 


Drapeau, 


Houroriy 


Dresser, . 


Mampitsan- 




ghan, 


- (se). 


Mitsangharij 


Drogue, 


Auliy 


Droit, 


Mahitsiy 


— , justice, 


Zaca^ 



Droite (à), 



Avana^ 



sur plusieurs rangées. 
Sosoha, Sosona. 

An-kamora. en douceur. 
Ranj. 
Mahelo lohay souffrir de 

la tête. 
Mifantoka, assigner en 

justice. 
Mamy. 
7>ara/onena, bonne ma- Tsar a fonena' 

nière d'être, na. 

Faharoy amby ny folOy Faharoa amby 

douzième, ny folo, 

Roy amby ny folo^^)y Roa amby ny 

folo. 

Fahany, espèce de boa, Fananina, 

Lambam^pandriâ, drap Lambam-pan" 
de lit, driana. 

Horoy petit morceau d'é- 
toffe. 

Mampitsanganaj faire se 
dresser. 

Mitsanganay se dresser. 

Ôly, Ody. 

Mahitsy, 

Zaka, action de régle- 
menter. 

An'kavana, An-kavanana. 



1. Vide supra^ note 2, p. 113. 



116 



DIGTIONI^AIRË DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sooahili. 


Droite (à), 


Acavana, 






— (tantôt à), 


Betacavane^ 


Bcy beaucoup; tan-kava- 


Be tan-kavana 






na, qui était à droite, 


na. 


Dru, 


Maletse^ 


Malitsakay plein de, 


Maditsaka. 


Dû, 


Fitroussey 


Fitrosây dette. 


Fitrosana. 


Duc, 


Milohay 


Milohay être chef. 




— 


Lohan, 


Lohanyy chef. 




Dur, 


MaherCy 


Mahert/y être fort. 


' 


Durcir, 


MahaherCj 


Mankaheryy fortifier. 




Dure (sur la), 


AntanCy 


An'tany, sur la terre. 




Dureté, 


FaherCy 


Faherezâ, force, 


Faherezana, 


Dyssenterie, 


Tsoramene^ 


Tsori-mena, dyssenterie 
rouge, sanglante. 




Eau, 


RanoUy 


Rano, 




— douce, 


Ranoumarniy 


Rano mamy. 




— salée, 


Ranoumassey 


Rano masyy 


Rano masina. 


— - de vie, 


Sitafou^ 


Siky, alcool ; a/b, de feu. 




— 


SicafoUy 


— 




Ébène, bois 


Azo mainthi. 


H azo mainty. 




noir, 








— 


Azou maint hi. 


— 




Ébène rouge, 


Mananghamete^ 


Mananga-mainty . 




Écaille de pois- 


Hihin, 


Hihy. 




son, 










Sising /îa, 


Sisirn-pia. 






Sissinpitty 


— 


• 


Écarter, 


Halavire, 


Halavirina, dont on s'é- 
loigne. 




Échanger, 


Manacalou, 


Mannkalo. 




Échapper en 


Miboulisse, 


Mibolisairây glisser, 


Mibolcuitra. 


glissant, 








Échec et mat. 


Sacamate, 


Saka matyi^). 





1. Du persan OLo «lio, le roi est stupéfié^ est aux abois. Cette expres- 
sion persane est passée en arabe. Il est d'usage en pays de langue arabe 
de compter en persan en jouant au trictrac. 









DE MADAGASCAR 


in 






Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arabe, Souahili. 


Écho, 




Tacho, 




Ako. 




Éclair, 




H'ellats, 




Belatrâ, 


Helatra. 


Éclairer, 




ManheiatSy 




Manelatrây faire des 
éclairs, 


Manelatra. 


Éclairer, 


relui- 


MirehetSy 




Mirehitrâ, 


Mirehitra. 


re, 













Éclatant, Maniriy 

Éclipse de lune, Uellenriants^ 



Écorce, 
Ecouter, 
Écre visse» 

Écrire, 
Écritoire, 

Écriture, 



Ecrivain, 



Écu, rondache, 
Ëcu, monnaie, 
Écuelle, 
Écueil, 





Ecume, 



OulitSj HoulitSy 

Mitainou, 

Oran, 

Oran boucouc^ 

Manoratse, 

J rang ha ni ca- 

lame, 
Hazari, 
SoratSy 
Soratse, 
Ombiasse, 
Ompanoratse, 
Fara, 
Ampingaj 
Massounare^ 
Voulafoutchiy 
Louvia^ 
LouviCy 
Vato en inaCj 

Voure, 



Mamiray briller, Mamiratra, 

Helina, passage devant ; 

rekitràl collé W. 
Holitrà, Hoditra. 

Mitaino. 
Ôrà, Orana. 

Oram-bokoka, 

Manoratrày Manoratra. 

Tranon' ny kalamy, mai- y^ qatam^ plu- 
son de la plume (2), me. 
Hazaryy science (»). 
Soratrâ, Soratra. 



Ombiasa^ sorcier, 
Ampanoratrây 
Far a, 
Ampinga. 
Masonare ? 
Volafotky^ argent. 
Lovia, plat, assiette. 

Vaton-driakay rocher en 

mer. 
Vory, 



Ombiasy. 
Mpanoratra. 



1. Cf. Texpression rekitN ny masoandro (iitt. le soleil est collé, arrêté), 
il y a une éclipse. 

2. Allusion à la forme de récritoire arabe. C'est une sorte d*étui con- 
tenant les plumes et, à Tune des extrémités, de l'eocre arabe, 

3. Vide supra^ p. 75, note 1. 



H8 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Snd- 


Malgache Sad- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Ecumer, 


ManghalavoU" 


Manala vory, enlever 






rcy 


Técume. 




Édenté, 


Foulac nifcy 


Folaka nify, dent brisée. 




Édenter, 


Manghafacani^ 


Mahafaka nify, enlever 






A. 


une dent. 




— 


Mamachinifey 


Mamakynify, briser une 
dent. 




Édifier, 


Minbouatst 


Mamboairâ traho^ con- 


Mamboatra ira- 




tranghe. 


struire une maison, 


no. 


Édit, 


Hiray 


Hira. 




Effacer, 


Manghafacay 


Mahafaka, absoudre, 


Manafaka. 


Effigie, 


Tsara, 


Saryy 


i\y^ S aura y 
image. 


Effrayer, 


Mahatahotse^ 


Mahataholrày qui fait 
peur, 


Makatakotra, 


— 


MampoutahO' 


Mampotahotrây faire 


Mampaiahotra, 




tse^ 


peur, 




Effroi, 


Tahitse^ 


Tahotrày 


Tahotra, 


Effronté, 


Ompinai, 


Ampinena. 




Effronter, 


Mampinaiy 


Mampinena, rendre ef- 
fronté, 




Égal, 


Mira^ 


Mira, 




Égaler, 


Mahamira, 


Mahamira^ pouvoir éga- 
ler. 




Église, 


Lapaj 


Lapa, palais. 






Tranghofissan- 


Traho, bâtiment; fisan- 






driariy 


drià, de la prière. 




Égorger, 


Manomhili^ 


Manombilyy 


Manominda. 


Égratigner, 


MandrangoutSj 


Mandrangotrà^ 


Mandrangotra. 


Éguillon, 


Voir « Aiguil- 
lon ». 






Éguillonner, 


Voir « Aiguil- 
lonner ». 






Élargir, 


Mahalalats, 


Mahalalakay rendre spa- 
cieux. 







DE MADAGASCAR 


119 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 


^^^ 


Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Electeur, 


Ompifili, 


Ampifily, 


Mpifidy. 


élection, 


Filiia, 


Filiâ, 


Fidianana. 


Éléphant, 


Olifant y OH fan- 

te, 
Miadzondzon, 


Olifante (D, 


Jji)l al-fîL 


Élever, 


Miazoazo, préférer. 




^ 


Badzondzon, 


AzoazOy préféré. 




Elire, 


Mifili, 


Mifily, 


Mifidy. 


Elite, 


Fili, 


Fily, choix, 


Fidy. 


Éloigné, 


Halavire, 


Halavitrâ, distance, 


Halavitra. 


Eloi^er, 


Mihitavire, 


Mihalavitrâ, s'éloigner, 


Mihalavitrâ, 


Éloquent, 


Mahailela, 


Mahay y être capable ; le- 
lay par la langue. 




— 


Maie la y 


Malela, beau parleur. 




— 


Ompanzaca^ 


Ampanjaka, orateur (*). 




"""* 


Mahay mizaca^ 


Mahay mizaka, être ca- 
pable de parler. 




Élu pour le pa- 


Onnifilijany 


Ni/ilianaj celui qui a été 


Nifldianana. 


radis, 




choisi, 




Embarque- 


Fânhondray 


Fahondrâ, 


Fanondranana. 

• 


ment, 








Embarquer, 


Mânhondra, 


Manondrày 


Manondrana, 


Embouchure 


Vinanghe, 


Vinahy, 


Vinany, 


de rivière, 








Embrasement, 


Fanghourou, 


Fahoroâ, 


Fanoroana. 


Embraser, 


ManghouroUy 


Mahoro, 


Manoro. 


Embrassement, 


Fanghotrouc, 


Fahotrohâ, 


Fanotronana, 


— 


— 


Fatiorohâ, 


Fanorohana. 


Embrasser, 


ManghotrouCy 


Manotrohaj 


Manotrona. 


— 


— 


Mahorokay 


Manoroka. 


Embrasseras') 


MikotrouCn 


Mioroka. 





1. Cette mention de chameau (vide supra), d'éléphant est extrâmement 
intéressante. Je me contente de la signaler ici sans y insister autrement ; 
mais j'ai l'intention de la discuter dans un autre travail et d'en tirer les 
conséquences qu'elle comporte. 

2. De la racine orientale zaka^ action de parler. 



120 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina. 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sonahili 


Embrasser 


MifanghotrouCf 


Mifahotrohaj 


Mifanotrona. 


(s'entre-), 








— 


— 


Mifahoroka^ 


Mifanoroka. 


Embrouiller, 


Mangharonha^ 


Mangaroharo, 




Embrouiller 


1 t/M, 

Miharonharou, 


Miharoharo. 




(8)> 

Embuscade, 


SouvouCf 


Sovoka^ attaque subite. 




embûche, 








Embuscade 


MissouvouCy 


Misovoka, attaquer par 




(faire), 




surprise. 




— (chef d'). 


OrnpisouvouCy 


Ampisovokay celui qui 
attaque par surprise. 




Émerveiller 


Milatsa^ 


Milatsakay tomber. 




Emmener, 


Manghatets, 


Mahatitrâ, conduire, 


Manatilra, 


— 


MiaterCy 


— 




Emmeubler, 


Mahavaray 


Mahavatrây pouvoir 
meubler. 




Émolument, 


Civiy 


Tamby^ gages. 




Émoussé^ 


MangaUtSy 


Mahadonto, émousser, 


Manadonto, 

m 


— 


Manghaletse, 






Émousser, 


Mahangaletse, 


— 




Empêchement, 


Raray 


Rara, défense. 




Empêcher, 


Manrara, 


Mandrara^ défendre. 




^_ 


tdandraray 


— 




Empereur, 


Ompiand7nany 


Ampiandriây celui qui 
règne, 


Mpiandnana. 


M^MW 


Andrianbahoû' 


Andriambahoakay souve- 






achcy 


rain. 




Empire, 


Vahouachey 


Vahoakay peuple. 




Emplâtre, 


OliferCy 


Ôli'fery, remède de bles- 
sure. 


Odi-fery. 


Emplette, 


Vanghcy 


Vanga, commerce. 




— 


VarotSy 


Varotrày commerce, 


Varotra. 





DE MADAGASCAR 


121 




Malgache Snd- 


Malgache Sud- 


Merina, 


^^ 


OrienUl ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sonahili. 


emplette. 


Vili, 


Vily, prix, 


Vidy. 


Emplir, 


Mahafenou, 


MahafenOy pouvoir rem- 
plir. 




Empoisonner, 


Manghisi mou- 


Manisy mosavyy ôly. 


Manisy mosavy, 




save, oli, 




ody. 


— 


Fanghissi, 


Fahisiây action de faire. 


Fanisiana. 


Empoisonneur, 


Ompanghisioli, 


Ampahisy ôly. 


Mpanisy ody. 


Emporter, 


MikentSy 


Mienty, 


Mientina, 


— 


Mitondre, 


Mitondray porter. 




Emporter, 


Mivavai, 


Mibaby, porter sar le dos. 




Emprisonner, 


MamahotSy 


Mamahitrây enfermer. 




Emprunter, 


Manpindra, 


Mampindrandj prêter d). 




— le nom d'au- 


Maninbou am- 


Manambyl louer, pren- 




trui, 


bsy 


dre à gages. 




^^^ 


Misourousoure , 


Misory^ être dans la mi- 
misère. 




En après, 


AfarUy 


A far a. 




— outre, 


Arouif 


Atoyj ici près. 




— 


Aroua, 


Aroa, là-bas. 




Enceinte (fem- 


Ampeie manan- 


A mpela rnanan-janaka, 




me), 


zanaCy 


femme qui a un en- 
fant. 




Encens, 


Hembouc. 


Ernboka, 


jys: bakhoûr. 


Encenser, 


MikembouCy 


Mahembokay brûler de 
Tencens. 




Encensoir, ; 


Souroucha fi- 


Soroka, grande cuiller; 






embouc^ 


fiembôhâ^ pour l'ac- 
tion d*encenser. 




Enchaîner, 


Mamahots ami- 


Mamahitrây enfermer; 






ni vihe^ 


amin'ny vy, avec (une 
chaîne) en fer. 




Enchanté, 


Fanghisi^ 


Fahisiây action de met- 


Fanisiana, 


charmé. 




tre (un charme). 





1. C'est mindrana^ qui signifie emprunter. 



122 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Voancolij 



Enchanté, 

charmé, 
Enchantement, Bissij 

Enchanter, Mangkisi, 



Enchérir, 

Encoignure, 
Encore, 



— plus, 
Encre, 

Endetter (s*), 
Endommager, 
Endormi, 
Endormir, 
Endroit, 
Endroit (le 
beau côté), 

Enduire, 

Enfant, 

Enfanter, 

Enfer, 



MahatsarotsOy 

ZouroUj 

Ampanghinere^ 

Empanghinere, 

Biricy 

Intoui, 

Heboure, 

Mitrousse, 

Manrava^ 

MatouroUj 

Matourou, 

Tonghtonghy 

Vohon (1), 

MitavoUf 

Zaza, 

Velomezazay 

A fou matCt 



Malgache Sud- Marina, 

Oriental moderne. Arabe, Souahili 

Voan'ôlyy atteint par un VoarCody. 
charme, 

Isy, action de faire (un 
charme). 

Mahisy, faire (un char- 
me). 

Mahasarotrâ, rendre dif- Mahasarotra, 
ficile, 

Zoro. 

Am-panindray, 



Jt^ ( 



hibr. 



Enfermer, Mangadza^ 

— Atouvi^ 



Herinay retour. 

Intsony, dorénavant. 

Bibory, 

Mitrosa, 

Mandrava. 

Matoryy dormir. 



Tontohay ce qui reste, Tontona. 
Voho, le derrière, l'en- 
vers, le dos. 

Mitavona, barbouiller. 
ZazUy jeune enfant. 
Velon-jaza, qui a donné 

naissance à un enfant. 
AfOy le feu ; maty (quand 

on) est mort (?). 

Mahaja, vénérer, Manaja, 

Ataovy^ mettez (de- 
dans) (*). 



1. La traduction des mots endroit et envers a été intervertie dans le 
Petit recueil de plusieurs dictions, p. 51. 

2. Cf. Vocabulaire et grammaire Sakalave et Betsimisara^ sub verbo en- 
fermer, p. 31. 





DE MADAGASCAR 


123 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soua^ili 


enferrer, 


Mamakots ami- 


Mamahitrâ, enfermer; 






ni vihCy 


amin*ny vy, avec (des 
chaînes) en fer. 




Enfler, 


Mivonton, 


MivontOy être enflé. 




Enflure, 


Vontoriy 


Vonto, enflé. 


. 


— 


Bahej 


Vay, furoncle. 




Enfouir, 


Mihali tanCy 


Mihaly tany, creuser la 
terre, 


Mihady tany. 


Enfuir (s*), 


MilefUy 


Mile fa. 




Engin, instru- 


FangahCy 


Fanahy, esprit. 


Fanahy. 


ment, 








Engloutir, 


Hâte le y 


Atelina, qu'on avale. 




Engourdi, 


Voulé, 


Voly. 




Engourdir, 


Mivoléy 


Mahaoolyy causer Ten- 
gourdissement. 




— 


Mahavoléy 


— 




Engourdisse- 


Marets voulé. 


Miari-boly, supporter 




ment, 




Tengourdissement. 




Engraisser, 


ManghondraCy 


Mahavondraka. 

• 




Engrosser une 


Mahavaliy 


Mahavalina, être en- 




femme, 




ceinte. 




Enhardir, 


Mahavaniy 


Mahavany. 




En haut. Voir < 


< Haut ». 






Enivrer, 


MahanianioUy 


Mahamamoy enivrer. 




Enivrer (s'). 


— 


— 




Enjoindre, 


Manghira, 


Manirakay 


Maniraka. 


commander, 








Ennemi, 


Rafe, 


Rafy. 




Ennui, 


Maninhy 


Manifia, regretter, être 
chagrin. 




Ennuyer (s'). 


Maninh, 


— 




Ennuyeux, 


Ompifatsitty 


*Ompifatsia. 




Enorgueillir 


Michetre, 


Mihetrahetrâ. 




(8)» 


Mikeve, 


Miavo, 


Miavona. 



124 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Snd- 
Orl entai ancien. 

Enorgueillir Misenghe^ 

(8*), 

Enquérir (s') , Mahontane , 
Enquête, Fanghotania^ 

Enrichir, Mahamananghy 

— MasitraCy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Sooa 



Manontany. 
Fanontania 



Misengy, se comporter Misaingy, 
selon son rang, 

Manontany, 

Fanon laniàj 

Mahamanana^ pouvoir 
posséder. 

Mankasitrakaj être satis- 
fait. 



Enseigne, 


Laihej 


Lay^ voile de navire. 




Enseigner, 


Manghanats, 


Mahanatrày conseiller. 


Mananatra, 


Ensemble, 


Aminiy 


Aminy, avec lui, avec 
eux. 




Ensemble, 


Tonta, 


Tontay amoncellement. 






Tonten, 






— 


Voriy 


Voryy rassemblé. 




Enseveli (être), 


Mallevenhj 


MUevina, 




Ensorceler, 


Mahamousave, 


Mamosavy, 




-^ 


Manghisi oliy 


Mahisy ôly^ faire des 
charmes. 


Manisy ody. 


Ensorcelle- 


MoûsavCy 


Mosavy, 


Mosavy, 


ment, 

• * 








Ensuivre (s'), 


Mihoric, 


Miorikay monter. 




Entendement, 


Mahilata, 


Mahalala, connaître. 




— 


Hilalay 


Lalay connu. 




— 


Areca^ 


Arikay mémoire 




Entendre, sa- 


Manhilaltty 


Mahalaia, 




voir, 








— , ouïr, 


MilainoUf 


Mitaino, 




— 


MahareCy 


Marika^ soupçonneux. 




Entendu, su, 


Fanghilala, 


Fahalalàt intelligence, 
connaissance, 


Fahalalana, 


Entente, 


Tainou, 


TainOy action d'écouter. 




Enterré (être), 


Mihaleven, 


Milevinay être enterré. 




Enterrement, 


Halleven^ 


Alevina^ qu'on enterre. 




— 


Fandeven, 


Fandevenày 


Fandevenana. 



DE MADAGASCAR 



125 



Knt 



errer, 



B;ntr'aider(s% 
Entrailles, 
Entr'aimer (s*), 
Entre (s'), 
Entrebattre 

Entreconnattre 

Entre-deux, 
Entre-jeter des 

pierres (s'), 
Entr'embras- 

ser (s'), 



Malgache Snd- 
Oriental ancien. 

Mandeveriy 

Mandevenghf 

Mahalleven, 

Mifandombe, 

Sinaij 

Mifancateia, 

Mifa, 

Mifantzera, 

Mifamounou, 
Mifancafantse, 

AivOy 
Mifanoracvato, 



Malgache Snd- 
Ori entai moderne. 

Mandevina. 



Mahalevina^ pouvoir suf- 
fire pour enterrer. 
Mifandomba, 
Tsinay, 
Mifankaiia. 

Mifanjera, 

MifamonOy s'entre-tuer. 
Mifankamantatrâ^ 

Ahivony^ 
Mifanôra-hato^ 



Merina, 
Arabe, Sonahili. 



Mifanchotrone f Mifahotrona^ 



EDtr*entendre Mifancarec, 

(s'), 

Entresuivre Mifanhoric, 

Entretenir (s*), Mitaize, 

— Marne tome. 

Entrevoir (s'), Mifakitay 

— Mifancatrec, 

Envelopper, Mavalone, 



Mifanoroka, 
Mifankarika, 

Mifahorika, 

Mitaiza, nourrir. 
Mamelonay faire vivre. 
Mifankahita, 
Mifahatrika, 
Mamalona, plier, replier. 



Mifankamanta- 

ira. 
Anivony. 
Afifanora-bato. 

Mifanotrona. 

Mifanoroka. 



Mifanorika. 



Mifanatrika, 



1. Mifan est le préfixe des verbes de la 3« classe en mon, 4« forme réci- 
proque (sur les formes et classes cf. mon Essai de grammaire malgache^ 
p. 116 et suiv.) : 

laza^ action de louer; 

mandazaf louer; 

mifandaza, se louer réciproquement ; s'entre-louer, dirait Flacourt. 

D'où sa traduction de mifan par s'entre. 



126 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina. 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahi 


Envenimer, 


Manghissiy 


Mahisy, faire, 


Manisy, 


Envers {V), 


Ouloan, 


Oloahaj en face U), 


Oloana. 


- (à 10, 


Avalic, 


Avalika, qu'on met à 
l'envers, 


Avadika. 


Envie, curieux, 


Mahefoh, 


May fô, cœur brûlant. 




— 


Mahefo^ 


— 




Environ (à T), 


Tserongàtty 


Tsy erony, non là-bas. 




Environner, 


Mahatserongh, 


*Mahatsierohy, pouvoir 
rapprocher (2). 




Envoi) 


Fanghiraca, 


Fahiraka^ commission- 
naire, 


Faniraka. 


— 


FanpitouroUj 


Fampitondrây 


Fampiiondra 


Envoler (s'), 


Mandrembou, 


Mandrambo, tâcher d'at- 


no,, 
Mandrambc 

m 






traper, 


mettre d 
franges à i 
habit. 


Envoyer, 


Manpandehan^ 


Mampandeha, 




■' ■ ■ 


Manpanhiraca , 


Mampahirakay faire en- 
voyer. 


Mampanirakù 


Épais, 


Mateve^ mate- 


Matevy, 


Matevina. 


Épaisseur, 


C/C/, 

Tevo, 


Tevy, 


Tevina, 


Épaissir, 


MahatevOy 


Mahatevyy 


Mahatevina. 


Épargne, 


HadzaCj 


Kajakaja^ attention mi- 
nutieuse aux affaires. 




Épargner, 


Manghadzac, 


Mahajakaja^ avoir soin, 


Manajakaja. 


Épaule, 


Hatoche, 


Hatokaj nuque. 




— 


Sourouc, 


Soroka. 




— (le dessus de 


Avahé, 


Am-balika? de l'autre 


Ani'badika. 


1'), 




côté, 





1. Voir supra, p. 122, note 1. 

2. Mahat$ierony est une formation identique à mibefitia {vide suprà, 
note i, p. 90) et me parait également devoir être attribué à Flacourt. 





DE MADAGASCAR 


121 




Malgache Snd- 


Malgache Snd- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sonatiili. 


Épée, 


Antnlccoay 


Antsy lava, couteau 
long. 




Eperdu, 


Taîts, 


Taitrâ, 


Taiira. 


Epervier (oi- 


FandrassCj 


Fandrasa, 




seau). 








Épi, 


Anpombe^ 


Ampombo, pellicule du 

rÎ7 




9 

épidémie, 


Hachiri^ 


1 Ia. 

Kiria, variole. 




Epier, 


Misafoutche, 


Misafo. 




£pine, 


Fatsi, 


Fatsy, Fantsy^ 


Fantsika. 

m 


— dorsale, 


Taolan damovs- 


Taôlan-damosyj 


Taolan-damO' 




si, 




sina. 


— 


Lacandamous- 


Lakan-damosyy 


Lakari'^amosi-' 




si, 




na. 


— 


Azonlavatao- 


Hazo lava taôlana, 


Hazo lava tao- 




ien, 




lana. 


ïlpingle, 


Pingle^^). 






ïîpousailles, 


Fananbalihan^ 


Fanambalià^ 


Fanambadia- 


Épouser, 


Mananbali, 


Manambalyy 


na. 
Manambady, 


Épouvanté, 


Taits, 


Taitrâj 


Taitra. 


Epouvanter, 


ManaitSy 


Manaitrây 


Manaitra, 


— 


ManhpontaitSj 


Mampanaitrày faire alar- 
mer, 


Mampanaitra, 


— 


Mampoutaho" 


Mamphtahotrà, faire 


Mampatakotra, 




tse, 


peur. 




Epoux, 


Vali, 


Valy, 


Vady. 


Épreindre, 


Fehaze. 


Fenja, action de serrer. 




Épreuve, 


Andrame, 


Andraruiy 


Andrana. 

• 


Épris de joie. 


Soumahalitaits 


Somalotra taitra naho 






naho ravoriy 


ravOj répouvante a 
disparu pour la joie? 




Éprouver, 


AndramoYiy 


Andraha, épreuve. 


Andrana. 

m 



i. C'est le français épingle qui n'a pas d'équivalent en malgache. 



128 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Snd- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sona^ili. 


Éprouver, 


Andrame, 


— 




Épuiser, 


Bits, 


Ritrà, épuisé. 


Ritra. 


Équarrir, 


Mitsiririrej 


Mandriririry^ cultiver ce 
qui est autour, rendre 
net. 




Équinoxiale 


Alimozouzou, 


Alimôzozo, 


jW!, le passa- 


(ligne), 






ge. 


— 


Tomponvintarif 


Tompom-bintanay maître 


Tompom-binta- 






de la destinée, 


na. 


Ergot, 


Hotron, 


Hôtroy talon. 




— 


Vazancohoy 


Vazan-koho. 




Escargot, 


Acora, 


Akôra, coquille. 


Akora. 


Escrime, 


Dzina, 


Jinja, action de donner 
un croc-en-jambe. 




— 


Tava, 


TavanOy sauts, ' 


Tavana. 


Escrimer, 


Midzina^ 


Mijinjay abattre à coups 


Mifanjinjay se 






de sabre. 


biitn ï eoaps de 
pieds. 


— 


Mitavoy 


Mitavanay bondir, 


Mitavana, 


Espérance, 


Tamahay 


"Tama. 




Espérer, 


Mitamaha, 


*Mitama. 




— (faire), 


Manaho mam- 


ManaOj faire ; mampi- 






pinamaha^ 


tamay faire espérer. 




Esprit, 


Fangahéy 


Fahahy, 


Fanahy. 


— 


Fanghahé^ 


— 




— 


Tserechf 


Jery. 




— 


Tsereche, 


— 




— folet, 


Angats, 


Angatrây 


Angaira, 


— malin, 


SaccarCf 


Voir « Diable ». 




— qui revient, 


Dzini, 


Jiny, 


^ djinriy gé- 
nie. 


•— 


Lonlo avocats^ 


Lolo vôkatrày 


Lolo vokatra. 


— 


Antrâuh, 


AntrôngUy 




Esquine, Rad. 


Vouliroiy 


Voli-royl 




ChimoBi 









DE MADAGASCAR 



129 



Malgache Sad- 
Oriental ancien. 



Malgache Snd- 
Oriental moderne. 



Esquine, Rad. 

Chimœ, 
Essai, 
Essayer, 
Est, 

Est (il), 



Merina, 
Arabe, Souahili. 



Fânricauiauy Fandrikôtôl 



Estocade, 
Estomac, 

• 

Estropié, 
Et, 

Étage, 
Etain, 



Étang, 

Été, 

Étendard, 
Étendre, 

— (s' — au lit). 



Etendre quel- 
que chose, 

— sur des 
pieux, 

Éternellement^ 



Andrame, 

Andramou, 

Atsignana, 

Adcignane, 

Ri, 

ArBj 

Au, 

Anhj 

Antsilava, 

VavafOy Vave 

FougoutSj 

Sosonhy 

Fira^ 

Firach foutchi, 

Tsianachy Tsi- 

hanachy 
Asara, 

Laihe, 
Bavelare, 

MiaiatSy 

MihatatSy 

Mivellare, 



Andranay essai, 
AndramOj essaie! 
Atsifianay 

'Ry. 

Aô, (il est) là. 
Ahy, (il est) là-bas. 
Antsi-lava, grand cou- 
teau. 
Vava-fôy 



Andrana, 



Atsinanana. 



Vava-fo 
Foîigotra. 



Fongoirày détruit, 

*Na. 

Sosoha, ce qui double, Sosona, 

Fira, Firaka. 

Fira-potsy, étain blanc Fira-potsy. 

pour étamer, 
Hanaka. 

Asara^ saison des plaies, j^^ as-sahr, le 

mois. 
Layy voile de navire. 
Velatrâ, action d*éten- Velatra. 

dre, 
Miatatrày tomber raide, Miatalra, 

Mivelatrây être étendu, Mivelatra, 



Misempare , M isampâ , 



Misampana, 



Tsilapez, 



Tsy tapitrù, qui n*a pas Tsy tapiirn 
do Un, 



11 



130 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Éternité, 


. Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

TsitapetsCj 
Anrachenrach, 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Andrakandraka. 

• • 


Merina, 
Arabe, Soua^^ili. 


Eternuer, 
Etinceler, 

Étique, 


Mivehy 
Mandifidific, 

Mânhichiy 


Mievy, 

Mandifidifika, faire jail- 
lir des éclats. 
Mankahia, rendre mai- 


Mievina. 


Étoile, 


Vasiay Vascia, 


gre. 
Vasid. 




— qui tombent, 


TaracafoUy 
Basciendaisac, 


Terak'afOj né du feu. 
Vasian-datsaka. 






Etonné, 


Latsttj 


Latsaka, tombé, 


Latsaka. 


Étonner quel- 


Mahalatsay 


Mahalatsaka^ enrôler, 


Mahalatsaka. 


qu'un. 
Étouffer, 


MahatalanzoUy 
Misetrouche 


Mahatalanjo, 

Oroha, le nez; miselroka^ 


Mahatalanjona, 
Manetrok'oro' 




ororiy 


est enfumé, 


na, enfumer 


Étoupe, 

Etouper, 

Étourdi, 


VourCy 
Atouvif 
Mibaba^ 


Voro, chiffons, 
Hoto, étoupe. 
Mibabababay vociférer. 


par le nez. 
Vorotra. 


Etranger, 


Vahini, 
Vaza, 

Vazaha, 


Vahiny. 

VazahUy étranger sur- 
tout de race blanche, 


jôL-j batâd, 
blancheup(i). 


Étrangler, 
Être, 


Miltere bon- 

zonli, 
Miako, 
Mihaho, 


Manery vozôha, serrer la 

gorge, 
Ahô, je. 


Manery vozona. 


— je suis, 


Ahoco, 


Ahô, je; -ko, mon. 




— tu es, 

— il est, 


Aho anauy 
Riche aho, 
Anche ahoj 


Ahôj je; anao, toi. 

'Riky, 

*Anky, 




— j'ai été, 


Zaho tanche, 


Zahô tahyy j'étais là, 


Izaho tany. 



I. Vide suprày p. 81, note 1. 





DE 


MADAGASCAR 


131 




Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arabe, Souahili 


Étreîndre, 


Manere, 


Manery, 




Etreint, serré, 


Fiteré, 


Fanereha, action de ser- 


Faner ena. 


Étroit, 


Tahile, 


rer, 
Takela, plat et mince, 


Takelaka. 


Étroit (à r), 


Maletse^ 


Maletrây serré. 




Éyanouir (s'), 


ManiiouCf 


Mitsilikaj faire une cour- 
te apparition, 


Mitêidika. 


Éyanouisse- 


Siloucj 


Tsilika, courte appari- 


Tsidika. 


ment. 




tion, 




Eve, 


RaHauvttf 


RaHôva^ 


^\j^ Baoûd. 


Éveiller, 


MamouhOy 


Mamoha. 




Éveiller (s*), 


TsioloUj 


Tsilonahâ, qui s'éveille 





Éventer, ven- Mirarafe, 

tiler, 

— Miraratsafan, 

— , remuer le Manororoche, 

riz, 

Éventoir, Rarafe^ 



Évéque, 



CatiboUf 



subitement. 
Miraran-tsahafay être ré- 
pandu avec le van. 

Mikorosoka, vanner à la 

brise. 
Raran-tsahafa, répandu 

avec le van. 
KatibOf sorcier, 



Excuser, 



Manghoulif 



Exemple, 

Exercer, 
Exercice, 
— (faire), escri- 
mer, 
Exhalaisons, 



Tampasirif 

Mihassay 

Fiassay 

Mitavan, 

EntoraratSy 



Marïoly, chercher des 
détours, des circonlo- 
cutions, 

7'ampasiryy conte, his- 
toire, 

Miasa^ travailler. 

Fiasâ, travail, 

Mitavaha, bondir, 

An'ioraka^ avec un jet; 
ratsy, mauvais, 



w-wJaa. khatiby 
prédicateur ; 
*.^'o , kàiib^ 
écrivain. 

Manolika. 



j^i^ tafsîr, ex- 
plication. 

Fiasana. 
Mitavana. 



132 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Exiler, 


Manrova, 


MandroGy 


Mandroaka. 


Expert, 


Soromale, 


Soroffialyy 


S, sarmala, 
charpentier. 


Expliquer, 


Mitocqui, 


Mitoky (1). 




— 


Mitohoca, 






Face, 


LahatsCy 


Laharaj Lahairâ, 




Fâché. 


Vignitsi^ 


Vinitrâ, 


Vinitra. 


Fâcher, 


Mampatsiiay 


*Mamatsia. 




Fâcherie, 


Fatsia, 


*Fatsia. 




Fâcheux, 


Ompifalsiiaj 


*Ompifatsia. 




— 


Masiiachey 


Masiakà, méchant. 




Façon de faire Masinpohy 


*Masim'p6, 




d'un homme 








ou sa guise, 








Faible, 


Mavonzony 


Mavozo, 




— 


Mavouzey 


— ■ 




Faiblesse, 


VOUZCy 


Vozo. 




Faillir, 


Manghota, 


MahotUy 


Manota. 


Faim, avoir 


Mousarre, 


Mosareflâj affamé. 


Mosarena. 


faim, 








— 


MikerCy 


Mihery, 




Fainéant, 


Vacay 


Vaka. 




Faire, 


Manghe, 


Mahano. 




— 


Manaho, 


Manao. 




— 


Aîanauvanhy 


*Manôvaha. 




— faites. 


ManauvanhOy 


*Manôvaho, 




Faîte, 


Voir « Fête d'oDe 
misoD ». 






Faix, faisceau, 


Feh, 


Fehy. lien. 





c»^ 



1. Cf. M. 7, f° 62 recto, 1. 5: ^ yU>. Il faudrait d'après le texte arabe 
— \J5\ {sic) — , yJJb ^$S> tokavy hanao, lis, récite, toi ! Tokavytsi l'impé- 
ratif isolé de la racine toky qui, en malgache moderne, signifie confiance^ 
assurance, sortilège y malédiction^ et forme Timpéralif en ia au lieu de 
avy. 





DE MADAGASCAR 


133 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili 


Falaise, 


Firingaj 


Firingay fosse aux or- 
dures. 




Fallacieux, 


Ompisouron, 


Ampisorohay celui qui 
excite, 


Mpisorona, 


Famille, 


Acanze^ 


Akahga, peuple. 




Famine, 


Mousare bé. 


Mosmy 6e, grande fa- 
mine. 






Mousarehefiy 


Moéareila^ affamé. 


Mosarena, 


Fange, boue, 


FautaCy 


Fôtaka, 


Fotaka. 


Fauve, 


Mavouj 


MavOy brun. 




Fazeolles, 


BantaCj 


Antaka. 




Feindre, 


Mihillahilla^ 


Milaila^ avoir plusieurs 
côtés. 




— 


Mihilla^ 


— 




— 


Mintsij 


Mametsy, tromper. 




— 


Manoua, 


Manoa d). 




Feindre (se), 


Mintsif 


Mametsyy tromper. 




Feintise, 


mUahiila, 


liaila. 




Félicité, 


Norezardj 


Noro. 




— 


— 


Zara. 




Femelle, 


Ampelcy 


Ampela^ femme («). 




— 


VaivavCj , 


Vehivavy, femme. 




— 


Vave, 


Vavy, 




Femme, 


AmpelCy 


Ampela. 




— 


Vave, 


Vavy, femelle. 




— qui a ses 


Ampele mile- 


AmpelamaleoiMy femme 




mois, 


hotSy 


souillée. 




Fendre, 


Mamacquij 


Mamaky. 





1. Se décider à faire quelque chose mais en différer Texécution, feindre 
de le faire quand on en est requis. 

2. Ampela est le nom d'état habituel du verbe *mela ou *miela, être 
vierge, non-mariée (cf. le Souahili mwali, vierge) et signifie littéralement : 
celle qui est vierge. Ce sens initial s*est élargi et ampela a désigné succes- 
sivement une fille non-mariée, puis une femme. Ce mot est rarement 
usité dans la langue moderne. {Vide supra, note 1, p. 77.) 



134 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Fenêtre, 



Fer, 
Férir, 

Ferme, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Varavanh^ 

Varvanhj 

Vatrevanky 

Vihe, 

Mavoua, 

Mitzera, 

Fatatse, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Varavaha, porte, 



Merina. 
Arabe, Souahili. 

Varavarana. 



— (tiens), Fatare, 
Fermer, Arinri vatre 

vanh, 

Fesses, Fifenpoury, 

Fête, jour de fête, Fissavatse^ 

— Savatsi, 

— d'une mai- Fandaloute^ 
son. 

Fêter le diman- Missavatsiy 
che, 

— une maison, Mamouvonhy 



Fétu, 


AcatUy 


Fétus, 


Rechetspo, 


Feu, 


AfOUy 


Feuille d'arbre, 


Rave, 


— 


Ravencazoriy 


— 


Litencazon, 


Fève, 


Voanghembey 



— souterraine, Voir « Arachide ». 
Février, Asaraman- 

tsinh (1), 



Vy. 

Mamoa, 

Manjeray battre. 

FatratMj action de lan- Fatratra, 

cer un coup, 
FalrarOy lance! 
Arindriho varavana. Arindrino vara- 

ferme la porte ! varana. 

Fifim-pory, jones de I'mos. 
Fisaolrà, Fisaotra. 

Saotrây Saotra, 

Fandalord, action de Fandalorana. 

crépir, 
Misaotrâ, Misaotra. 

Mamovona, couvrir une Mamovona. 

maison, 
Akattty herbe. 
Beki'pô, collé à Tinté- Maiki'po. 

rieur (du corps), 
Afo. 

Ravy, feuille, Ravina. 

Ravin-kazo. 

Litin-kazOy ûitin-kazo. 

Voah-embay espèce de 

fève. 

Asara-manitrâ, le mois 
parfumé. 



1. Asaramantsinh signifie le mois puant. Je suppose qu'il y a erreur et 
que mantsinh est pour manghits. 





DE MADAGASCAR 


135 




Malgache Sud- 


Malgache Sad- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Février, 


Asara man- 
ghits. 


^^^ 




Fiction^ 


Hillahilla, 


llaila. 




Fidèle, 


Mifancateay 


Mifankatia, s'entr'aimer. 


m" 


^^■~ 


MainoUy 


MinOf croire en Dieu, 


^->1 àmïnay 
croire. 


— 


MoumeinoUy 


MomeinOy 


..fy^ moûmin. 


— 


Sacatouvouj 


Sakatovo, 


croyant. 


Fiel, 


AferCy 


AferOy 


s]jJu^ safrâ, 
bile. 


— 


Aferon^ 


— 




Fiente, 


raye, 


Tay. 




Fier, arrogant, 


Mieve, 


Miavo, s'enorgueillir. 


Miavona. 


— 


Ompîevey 


AmpiavOy celui qui s'en- 


Mpiavona, 



Fierté, 



Micheire, 



Fickettra, 



Fièvre, Arête, 

Fièvre chaude, Aretenpane, 

Fièvre, frisson, Martcoulits, 



Figé, caillé, 


Mandrey 


Figer, 


Mandreman 




dre. 


Figue, 


VoanounouCy 


Figuier, 


NounouCy 


Figure, 


Tsaray 


Figurer, 


Mitsara, 


Fil, 


Foule, 


Filasse, 


Foule, 


Filer, 


Mamoulé, 



orgueillit, 

Mihetrahetray être arro- Mihetrahetra. 
gant, 

Fihetrahetra, Fihetrahetra- 

na, 

Aretina, maladie. 

Aretim-panay maladie de 
la chaleur. 

Mari'kolitrâ, qui rend la Mari-koditi^a. 
peau tiède, 

Mandryy être caillé. 

Mandrxandnjy se coagu- 
ler un peu. 

Voa-nonoka, fruit du fi- 
guier. 

Nonoka, 

Saryy ^)y^ soûray 

Misary, ressembler à, image. 

Foly. 

Foly, fîi. 

Mamoly, 



136 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Marina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Filet à pécher, 


Arata^ Haralaj 


Harato. 




— (prendre au 


Marnanrihy 


Mamandryy 


Mamandrika. 


— un ani- 








mal), 








— à prendre 


Fanrihy 


Fandry^ 


Fandrika. 


des lièvres et 








autres ani- 








maux, 








Fileure, 


Famouléy 


Famolyy action de filer, 


Farnolesana, 


Fille, fillette, 


JssayCy 


Isay, 


pLJ nisd, fem- 




Arnpele, 


Ampela, 


mes. 


Fille (jeune), 


Issaye, 


Isay. 




Fille, 


Zanach issaye^ 


Zanaka isay^ femme en- 
fant. 




Fils ou fille. 


Zanaca^ 


Zanakay enfant. 




Fils, 


Zanach lâché, 


Zana^dahy. 




Fin, 


Tapere^ 


Tapitrâ, fini, 


Tapitra. 


— 


Tapets, 


— 




— en. 


Fapets, 


— 




— , limite, 


Tapere, 


Tapitrà, fini, 


Tapiira^ 




FanaperCj 


Fanaperây 


Fanaperana, 


— , caut, 


Mahaiy 


Mahayy savoir. 




Finement, 


Abinhaihaiy 


Amin^ny hay, avec le sa- 
voir. 




Finir, 


Manapercj 


Manapitrây achever. 


Manapitra. 


Fiole, 


Hatsa^ 


Hatsay 


^jj^ kâsy verre 
à boire. 


Flageolet, 


Souliy 


Solina^ 


Sodina. 


Flairer, 


ManghoronCy 


Mahoroka, 


Manoroka, 


Flamant, 


SarnbCy 


tSama. 




Flamber, 


MahCy 


May y brûlant. 




Flamme, 


Le la a fou, 


Lel'afo, langue de feu. 




Flanc, 


Tahezan, 


Takibaka, 




Flatter, 


Milambe ïambe j 


Mitavibitamby , 


Manambitam- 
by. 



DE MADAGASCAR 



137 



Plalter, 

Flatterie, 

Flatteur, 



Flèche, 
Fléchir, 

Flegme, 
Fleur, 

Fleurir, 
Fleuve, 

Flot, vague. 

Flûte, 

Flûtiste, 

Flox, 

Fœtus, 
Foi, 

Foie, 

Fnire, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Hamameia^ 

Hamameian, 

Misoalela, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Hamamiây douceur, 



Merina, 
Arabe, Souahili. 

Hamamiana» 



Ompisoalela^ 



FalCy 

Mitoulonbou- 
zonkj 

Vongkf 
Vonghe^ 
Mamoua, 
Onghe, 

Vatenghalou, 

Ompisiouc sou- 

li, 
Vatenghaien^ 

VatenghaloUy 

Voir « Fétus ». 

Fanghatohy 

Ateriy A te. 

Voir « Diarrhée ». 



Misoa leldj être agréable Manasoa, em- 
par la langue, • bellir; lelaj 

pir la laDgie. 

Ampisoa lela, celui qui Mpanasoa, celui 
est agréable par la qui embellit; /e/a, 
langue, par la laogoe. 

Faly, tir. 

Mitolo'bozohay présen- Mitolobozona. 
ter le cou, 

Ivy, salive. 

Vohy, Vony. 



Mamoa, 
Ohy, Ony, 

Vatah'alo, 

Solina^ 

AmpisiO'tsolina, 

Vatan'alOy 



^j^ *aîn, sour- 
ce. 
Vatan'alona. 
Sodina. 
MpisiO'tsodina, 

Vatan'alona, 



Fois, une fois, Inraiche^ 
— (mainte), Maro, 



Foison, 

Fol, 

Folâtrer, 

Folie, 

Fond, 



Maro, 
Maultty 

Missoumongha , 
Haultty 
Lalen, 



Fankatôy 
Aiy. 

Indraiky. 

Maro, plusieurs, nom- 
breux. 

M a 6 la, 

Misomonga, plaisanter. 

Ôla. 

Laliiia, profond, 



Fankato^ 

» 7 



Lalina. 



138 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



H 


Malgache Sud- 


Malgache Sad- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. Arabe, Soaahili. 


Fondre de la 


Mihelle, 


Me/y, se répandre. 




graisse, 








— du métal, 


Manghelirif 


Mahelyj répandre. 


Manely, 


* 


Mikellsy 


Miely. 




Fondrière. 


FantaCj 


Fôtaka, 


Fotaka. 


Fontaine, 


LoharanoUj 


Laha-rano, source. 




^^ 


Sacariy 


Saha, rivière, 


^>^ sahha, c( 
^ 1er. 


Fonte, 


Helle, 


Ely, dispersion, diffu- 
sion. 




Force, 


HerCy 


Hery, 




(par), 


JSahouherey 


An-kery. 




Foret, vilbre- 


Fandouache^ 


Fandoahâ, 


Fandoahana, 

m 


quin, 








Forêt, 


Haie, 


Ala, 




Forge, 


Tranghompa^ 


Trahon^ ampanefy y mai- 


Trano^mpani 




nef, 


son du forgeron. 


fy- 


Forger, 


Manefy 


Manefy. 




Forgeron, 


Ompanef, 


Ampanefyy 


Mpanefy. 


Fort, 


Mahere, 


Makery. 




— (beaucoup), 


Maro, 


Maro, beaucoup. 




Forteresse, 


Tanaha mahe- 


Tan à mahery, village 






re, 


puissant. 




Fortuit, 


BicOf 


Kinanga, hasard. 




Fou, 


Maula, 


Maôla, 




Foudre, 


Ampi, 


Ampy, tonnerre proche. 






MadifiCy 


Mandifika, faire sauter. 




— (brisé par la), 


Vachinampiy 


Vakin'ampy. 




Foudroyer, 


Manghampi, 


Mahampy, 


Manampy. 


Fouine, 


Vondsira, 


Vontslra, furet malga- 
che. 




Fouir, 


Mikaliy 


Mihahjy creuser, 


Mihady. 


Fouler, 


Maninriy 


Manindry, presser. 




Fourche, 


Hazou misam- 


tiazo misampCi, 


Uazo misami. 




pan, 




na. 





DE MADAGASCAR 


139 


l^nn i*p Vi ot t o 


Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arabe, Sonatiili. 


1 UitTLIiCllCy 

Fourmi, 


Vitsic^ 


Vitsikà. 




Foyer, 


Fata, 


Fata, 


Fatana, 


Frais, nou- 


Vau, 


Vaô, 


m 


veau. 








Français, 


Onparaantsa, 


Arnparantsa (0. 




France, 


Faraantsa, 


Farantsaii). 




Frapper, 


Mitzera, 


Manjeraj battre. 




Fraternel, 


Firahalahé, 


Firahalahy, état de ceux 
qui sont frères. 




Fraude, 


Sourousourou, 


Soronlsorona^ action de 





^ayé (che- 
min). 
Frayeur, 
Frénésie, 
Frénétique, 
Frère, 

"^ à frère, 
^ à sœur, 



Verevere, 

Lalambéj 

Tahltse^ 
Mane manets, 
Mane^ 
Rahalahé, 

Mirahalahéy 
Mianacave, 



—de père et de Nibondra, 
mère, 

— Nibondraine^ 



Friand, 



Boussechey 



glisser peu à peu. 

Verivery^ qu'on fait per- 
dre peu à peu. 

Lalam-be, grande route. 

Tahotrày 
Manimaniirà. 

Rahalahy, frère d*un 
homme. 

Mirahalahyy être frères. 

Mianakavyy ceux qui 
composent la famil- 
le. 

Nivon-dray, ceux qui ont 
été liés par le père. 

Nivon-dreny, ceux qui 
ont élé liés par la mè- 
re. 

Bosikay action de man- 
ger gloutonnement. 



Tahotra. 



i. Du mot France, 

Z. Forme malgachisée du mot France. 



l . 



140 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merins 
Arabe, Sov 


Friand, 


Hirianhy 


Anirià^ qu'on désire ar- 
demment, 


AniHana, 


— 


Tea hinne. 


Tia hinà, aimer la nour- 


lia hanin 


• 




riture, 




Frileux, 


Manghasiactty 


Mangatsiaka, 




Frisson, 


MaricoulitSy 


Mari'kolitrâj qui a la 
peau tiède, 


Mari'kod 


Frissonner, 


M an are mm^i- 


Manara mari^koliirâ. 






conlitSy 


avoir froid et la peau 
tiède. 




Froid, 


Nara^ 


Nara, 





Froid, 


Naraj 


Nara, 




Froidure, 


— 


— 




Froisser, 


Mamaquiy 


Mamakyy briser. 




— 


Mamachiy 






Fromage, 


Feco, Fecha^ 


Feka^ résidu, tourteau. 


Faika, 


— 


Asetij 


Asiny, 




Fronde à jeter 


Tali fanoraCy 


Taly, corde; fanoraka^ 




des pierres. 




manière de lancer. 




Front, 


Hanrikif 


Bandriha, 


Handrina 


— 


Hânriy 


— 




Frontal, 


Hetsdohaj 


Hatran^doka, jusqu*à la 


Ha^doha, 



Frontal de ver- Sapich, 
roterie, 



tête, qu*à la 

Sampy, 



Fructifier, 


Mamou, 


Mamoa, produire des 
fruits. 


Fruit, 


Voa, 


Voa, 


— 


Voha, 


— r 


Fuir, 


Mileftty 


Mile fa. 




Manroussey 


MandrosOy 


Fuite, 


Lefa, 


Le fa. 


Fumée, 


Hetouafouy 


Eton'afo. 


— 


Etouafou, 


— 


Funérailles, 


Fandeven, 


Fandevenày 


Fuseau, 


Ampeley 


Ampela. 



Lasa, 



Fandevet 



DE MADAGASCAR 



141 



Malgache Sad- 
Oriental ancien. 

Fusil, Ampingaratse- 

bato, 
Fut (il), Ri tengh, 

— — tank^ 
Gabriel, RaGihouraily 
Gage, nantisse- Zoulou, 

ment, 
—, salaire, Siviy 

— Tambey 

—, gageure, Fifahoumé^ 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Soualyili. 



Ampingara^bato, fusil à 

pierre. 
Tahy izy, il était là, 7'any izy. 



Si}ji^ DjibnîL 



Gager, 



MiancanCy 
Mifahouméf 



Gagner au jeu, MahazOy 

— Mahacamou, 

Gagner au tra- Mahazo tambej 

vail, 

Gaillard, BavaUy 

Gain, TambCy 

Gale, Hâte y 

— MihautSy 

Galler, avoir la Mihau, 

gale, 

Gallinacé, Acohoy 

Garant,' Zoulouy 

Garantir, Mandzoulouy 



Garçon, 
Garde, 



Lahéy 

Colahéy 

BaraCy 



RaJiborailo, 

Soloy représentant, rem- 
plaçant. 
Tambyy salaire. 



Fifahomezâ, Taction de Fifanomezana, 
se donner inQtoellenieDt. 

Miankany, se disputer. 

Mifanomey se donner 
mutuellement, Mifanome. 

MahazOy gagner. 

Mahakamo, qui sait bat- 
tre au jeu de Katfaii), 

Mahazo tamby, gagner 
un salaire. 

RavOy joyeux. 

Tambyy gages. 

Hatyy 

Mikôtrây se gratter, Hatina. 

— Mihaotra. 

Akoho. 

Soloy remplaçant. 

Manoloy remplacer, 

compenser. 
Lahy, mâle. 
Kolahy, mAle. 
Arakay action de suivre, 

d'accompagner. 



1. Espèce de jeu de dames indigène. 



I 



142 



DICTIONNAIRE DE Lk LANGUE 



Garder, 

- (se), 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

MangkaraCy 
Maulikarij 



Gardien de bes- Ompangkaracj 

tiaux. 
Garnir d*or, etc., Manghadzariy 



Malgache Sud- Menna, 

Oriental moderne. Arabe, Soaahili 

Maharakay suivre, Manaraka^ 

Miôly, avoir de^ char- Miody. 
mes préservatifs, 

Ampaharaka^ celui qui Mpanaraka. 
accompagne, 

Manajary , arranger, 
mettre en état de ser- 
vice. 



Gascher, 


Voir «Ramer», 






Gaspiller^ 


Misoulay 


Misolatrây être entaillé, 
entamé (?), 


Misolatra. 


Gâter, 


Misoula^ 


— 




— 


ManravUj 


Mandrava^ détruire. 




Gauche (à), 


Avihay 


Havia, 




— 


Acavihaj 


An-kavia. 




— (tantôt à), 


BetacaviCy 


Betibety an-kavia, tout 


Veiivety an-ka 






à Pheure à gauche, 


via. 


Gausser (se), 


Mitsonghets y 


Misangy. 




Gausserie^ 


Tsonghets, 


Sangy. 




Gausseur, gail- 


OntsongketSy 


Sangy, (celui qui fait 




lard, gai. 




des) plaisanteries. 




Gazouiller, 


Mifiouchj 


Miftoka^ siffler. 




Géant, 


Farahelavay 


Faranimanga (D. 




— 


TriymOy 


7Vmo(2). 




Gelée, 


Havandra, 


Havandra^ grêle. 




Geler, 


Mandreman»' 


Mandriandry y se coagu- 






drcy 


ler un peu. 




Geline, 


Acohovave, 


Akoho-vavy, poule. 




Gelure, 


Bavandra, 


Havandray grêle. 




Gémeau, 


Voir « Jumeaux ». 






Gémir, 


Mitarahé, 


Mitaj'aiiîa, 


Mitaraina. 



1. Nom d'un guerrier légendaire qui terrifiait les plus braves. 

2. TrimOy Itrimo ou Trimobe (le grand Trimo) est un des personnages 
principaux du folk-Iore du Sud-Esl. Il est généralement représenté dans 
les conles comme un animal à figure humaine. 





DE MADAGASCAR 


143 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Marina, 




Oriental ancien. 


Oriental modem e. 


Arabe, Souahili. 


Gémissement, 


Tarahéy 


Taraifia, 


Taraina, 


Gencive, 


Hihij 


Hihy. 




— 


Hii, 


— 




Gendarme, 


Ompanallay 


Ampanala, celui qui en- 
lève, 


Mpanala, 


Gendarmerie» 


FahavaloUf 


Fakavalo^ ennemi. 




Gendre, 


VinantOy 


Vinanto, 

m 




Général, 


Milohay 


Milohay celui qui est en 
tête, le chef. 




Génération, 


Firaztty 


Firaza^ Firazâ, 


Firazanana. 


Généreux, 


MaherefOj 


Mahery fô, courageux. 




— 


Matanzac, 


Matanjaka^ fort. 




— 


Fanalou anrian 


Fanalo andry an-tafika^ 






tafic. 


soldat qui garde en 




1 




expédition. 




Génisse, 


Tamanej 


Tamana, 


Tamanana. 




Tendrehan, 


Tondrohanal arrivée à 

• 

complet développe- 
ment. 




Genou, 


Tongalech, 


Tongalika. 




— 


LoghaleCy 


Lohalika» 




— 


Lohalechej 






Gentilhomme, 


Rouandria, 


Randrià, 


Andriana, 

• 


Géomancie, 


SquilCy 


Sikily, Sikidy, 


JiiL» êikly {gore. 


Géomancien, 


Ompisiquili, 


Ampisikilyy 


Mpisikidy. 


Germain (cou- 


Anacompiraha- 


Anak^ampirahalahy y 


Zanaky mpira 


sin), 


lahé, 




halahy^ 


Germe, 


Taimbou, 


Temhoj sperme. 




Germer, 


Tevouarij 


Tivoaiia, qui germe. 




Geste en dan- 


Midzima^ 


Mitshija, danser, 


Mitsinjaka, 


sant, 






danser. 


Geste en par- 


Mikellats heU 


Mielatrelatrâ, faire fré- 


Mielatrelatra, 


lant, 


latSy 


quemment un geste 
ressemblant à des ai- 
les qui s'ouvrent, 





V 



144 


DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 






Malgache Sad- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Ori entai ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Gibecière, 


Ambere^ 


Tambalana. 




Gingembre, 


SacavirOy 


Sakaviro, 


J^j zandjn^ 








bXL 


Giron, 


Hotrongtrong^ 


Ho y pour; Trontroka^ 
action de serrer sur 
son cœur, 


Trotro. 


Glace, 


Havandrtty 


Havandra^ grêle. 




— 


Ranou havan* 
dre, 


Rano havandra, grêle. 




Glacer, 


Mandreman-- 


Mandriandry y se coagu- 






dre. 


ler un peu. 




Glane, 


Hindij 


*hindy. 




Glaner, 


Mihindij 


*Mihindy. 






Michindi, 






Glaneur, 


Ompihindi, 


*Ompikindy, 




Glisser, 


Atidourùe, 


Miporitsay 


Miporitsaka. 


Gloire, 


Fichetra^ 


Fiketrahetraj fierté, 


Fihetrahetra^ 


Glorieux, 


Mihengey 


Miangiangy , avoir u n 


TlU. 

Miangiangy y 






extérieur recherché. 


être effronté. 


— 


Michetre, 


MihetJ'ahetra, faire le 
fier, 


Mihetrahetra. 


— 


Ompieve, 


AmpiavOy celui qui est 


Mpiavona. 






orgueilleux. 


m 


Glorifier (se), 


Micketra, 


Mihetrahetra , faire le 
fier. 


Mihetrahetra. 


— 


Miva^ 


MiavOy s'enorgueillir, 


Miavona. 


Glu, 


FouloutSy 


Folotrây ce qui arrête. 




Gluer, 


MamoulouiSy 


Mamololrây arrêter. 




Gobelet, 


Finghay 


Finguy 


jUr^ findjdny 
tasse. 



Golfe, baie. 
Gomme, 

Gorge, 



LouvouCy 
Lite eiicazon. 
Rame, 



i\> 



eo, 



Lovoka. 
Litin'kazùy 
Ramy. 
Feu, voix. 



Ditin-kazo. 





DE MADAGASCAR 




Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sad- 
Oriental moderne. 


Gorge, 


Vouzonh, 


Vozohay 


Gosier, 


LocoberOf 


Lokoàero, 


t 


Fého, 


FeOy voix. 


-^— 


TarentfeOj 


Tari'peOf qui produit la 
voix. 


Gouffre, 


HouroucoûaCy 


Horo-koaka. 


Goulu, gour- 


Teiahinnej 


Tia hinâf 


mand, 






Gourde, 


Voir «Courge», 




Gourmand, 


Boussechy 


Bosikay action de man- 
ger gloutonnement. 


■ ■ 


Hiriânhj 


Aniriâ, qu'on désire ar- 
demment. 


— 


Tehiahinne. 


Tia hinâ^ 



145 

Merina, 
Arabe, Sona^ili 

Vozona, 



Tia hanina. 



Gourmandise, 
Gousse, siliqua. 



Goût, 



Voir « GoupmaDd » 
Falaffey 

Bouroufan, 

Miota, 
Fiota, 

AndramCy 



Goûter, 
Goutte (mala- 
die). 


Manghandra, 
Rare sanri, 

Sesfets, 


Goutte, cram- 


Voulé, 


pe. 
Gouvernail, 


Acamoiiy 


Gouverne- 
ment, 


Fiandria, 



Tia hanina. 



Falafa, côtes des feuilles 
de certains arbres. 

Korôfana ( ? ) , pellicule 
du riz. 

Mihota, mâcher. 

Fihotây action de ma- Fihotana, 
cher, 

Andraha, action de goû- Andrana. 
ter, de déguster. 

Manandraria, Manandrana, 

Rarin-tsandry , mal au 
bras. 

Sempotrâ, asthmati- 
que (?). 

Voit/j engourdi. 

An-kamoi^, au gouver- 
nail. 
Fiandriâ, 



lu 



146 



DICTFONNAIRE DE LA LANGUE 



Gouverner, 
Gouverneur, 

Grain (poids). 

Graine, 

Graisse, 



Grand, 



Grandeur, 
Gras, 

Grattelle, 
Gratter, 

Graver, 
Gravier, 
Gravir, grim- 
per, 
Gré, 

— (prendre en), 

— (de bon), 

— (bon — , mal 

Sré), 
Greffier, 
Grêle, menu, 
Grêle (la), 

Grêler, 

Grenade, 

Grenadier, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Miandritty 

Miandriay 

Milohay 

Venieriy 

Vihiy 

Safoubontorij 

Sûochena^ 

Menachene, 

Menackenaj 

Beiy 

Be, 

AboUy 

Ambou^ 

VonraCy 

Vonraca, 

Batte, 

Mihaux{sic), 

Anacan, 

liasse, 

Manghaniche, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Miandriâ. 



Marina, 
Arahe, Souahili. 



Milohttj être chef. 
Ventyj unité. 
Viki/y noyau. 
SafO'bontOy couvert par 
Tenflure (de la graisse). 
Tso-kena . 
Mena-kena. 

Se. 



Abo^ AmbOy haut, élevé, Avo, 

Von drakày Vondraka . 



Haty, gale, 
Mihôtrây se gratter, 

Manokitrày 
Fasy, sable, 
Mahanika, 



Hatina. 
Mihaotraj se 

gratter. 
Manokitra, 
fasina. 
Mananika. 



Zoute, ZotOy bonne volonté. 

Mazoute, Mazoto, zélé. 

Mimazoutey Mazoto. 

Mazoute na ma- Mazoto na malainaj Na mazoto na 

lainhy malaina. 

Ompanorats, Ampanoratrà, écrivain, Mpanoratra, 

Manife, Manify^ mince. 

lianouhavanra, Rano havandra. 

Avenra, Havandra. 

Manrjhavanra^ Manavandra, Manavandra, 

Voaromaniy Voaromany. 

Romaniy /iomany, ^^j roummân. 





DE MADAGASCAR 


147 




Malgache Sud- 


Malgache Sad- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Grenat, 


Voir « Grenade ». 






Grenier, 


TranghamboUy 


Trah*ambo, 


Trano ambo. 


Grenouille, 


Sahônh, 


Sakôhâf 


Sahona. 


Griffe, 


VazancohOy 


Vazan-kôho. 




— 


Hinquif 


Hiht/y dents. 




— 


Tangh, 


Tahâj main. 


Tânànâ, 


Gril, 


SalazambiCy 


Salazam-byy gril en fer. 




Grillade, 


Salazana^ 


Salazanaj gril. 




Grille, 


Fanalaza, 


Fanalazâ, gril. 




Griller, rôtir, 


Salazatiy 


Salazanay gril. 




Grimace, 


BiroubiroutSj 


Virolrà, qui a la figure 


Virotra. 




• 


de travers. 




— (faire la). 


Mimroubirouts, 


Mivirobirotrâ^ 


Mivirobirotra. 


Grimper, 


MankaniCy 


Mananikay 


Mananika. 


Grincer des 


Manghihi, 


Manihy. 




dents. 








Gris (couleur), 


Mavouy 


Mavo. 




Grisonner, 


Fevouanvoulou 


Tivoaha volo fotsy, les 






foutcki, 


cheveux blancs pous- 
sent. 




Grogner, gron- 


Mahotéy 


Mihotakotaka, faire du 




der, 




tumulte. 




— 


Miairou, 


Miero, 


Mierona, 


Groin, 


Vatanhoron-' 


V atah''oron'dambo. 


Vatan'oron- 




dambouy 


groin de porc. 


dambo. 


Gros, 


Beventej , 


Be venty. 




— 


Vourach, 


Vondrakâ. 

• 




Grosse (fem- 


Manghavalij 


Mahavalinâ, être encein- 




me). 




te. 




— 


Mavessats, 


Mavesatrà, être encein- 
te (1), 


Mavesatra, 


Grossesse, pe- 


VesatSy 


Vesatrâ^ pesanteur, 


Vesatra. 


santeur, 









1. Litt. : être lourde. 



148 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Guêpe, 


FanenetSy 


Fanenitrây 


Fanenilra, 


Guère, peu, 


Vitsy que le y 


Vitsy^ peu. 




— 


— 


Kely, petit. 




Guéri, 


Finaretse^ 


Finaritrâ, heureux, sa- 


Finaritray bien 






tisfait, 


portant. 


Guérir, 


Minaretse, 


Manaritrâ, être conva- 
lescent. 




"~" 


Mahafinaretse, 


Mahafinaritrây rendre 
joyeux, 


Mahafinaritra, 


— (se). 


Minarets€y 


Manaritrâ, 




Guérison, 


Finaretsey 


Finaritrày heureux. 


Finaritray bien 






• 


portant. 


Guerre, 


Hali, 


Aly. 


Ady. 


— (assister en), 


Mitahiy 


Mitahy, aider. 




Guerroyer, 


Mialiy 


Mialy^ 


Miady. 


— 


Manafickey 


Manafika, 




Guet, 


TabatSy 


Tambatrà, état de ce 
qui est joint (?). 


Tambatra, 


Guetter, 


Manghente^ • 


Mahenty, regarder. 




~^~ 


Mitabats, 


Mitarnbatrây être uni, 
joint. 




Gueule, 


Vave, 


Vava. 




— 


Vava, 






Guide, 


Ompitaric da- 
lar/iy 


A mpitari-dalana, 


Mpitari-dalana. 


Guigner d'un 


Mandzinghilou, 


Maizih'ilo, obscur à la 




œil. 




lumière. 




Guy, 


Voir « Glu ». 






Habile, 


Mahaiy 


Makay, 




Habillé, 


Voir « Habiller ». 






Habillement, 


Fissichiney 


Fisikina, action de se 
mettre le sikina, 


Fisikinana. 


— 


Fisichine, 


— 




— 


Sichiriy 


Sikinuy espèce de vête- 
ment. 







DE MADAGASCAR 


149 




Malgache Sud- 


Malgache Sad- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Habiller, 


Misichinef 


Misikina^ se vêtir du si- 
kina. 




Habit, 


Voir « Habille- 
ment ». 






— d'homme, 


Sickindakéj 


Sikin-dahy, 




— de femme, 


Tafi, 


Tafy. 




Habitant, 


Fonengky 


Fônehay demeure, 


Fonenana, 


Habitation, 


Honengh, 


Oninuy action d'habiter. 


Onina, 


Habiter, 


Monengh, 


Monihay 


Monina. 


Hache, 


Feche, Feca, 


Famaky, 




Hacher, 


Mite té y 


Mitetr/y 


Mitetika. 


— 


Mandilif 


Mandilyy couper, 


Mandidy, 


Hachis, 


Tetechene, 


J'eti'kena, 




Haie, 


Fahets, 


Fahetrây 


Fahitra. 


Haine, 


Haie, Hala^ 


Hala, haï. 




Haïr^ 


Mânhale^ 


Mahalay 


Mankahala, 


Hallebarde, 


Leffo, 


Lefo, lance, 


Lefona. 


Haleine, 


AinA, 


AinUy Aina, 


^ 'ain. 


— 


Miainy 


Miaiha, respirer. 


Miaina. 


Haleiner, 


Miainh, 


— 




— 


Manghoto otOy 


Mahitsoka, aspirer (?). 




Hameau, 


Tanaha^ 


Tanâ, village, 


Tànânâ. 


Hameçon, 


Vintaj 


Vintâ, 


Vintana. 


Hanche, 


Atoulousoniy 


Taôlan-tsotrohy, 




— 


Tohac^ 


Kivika ? 




Harangue, 


Zache, 


Zaktty action de dire. 




Haranguer, 


MizachCy 


Mizaka, parler. 




Harangueur, 


Ompizacke, 


Ampizaka. 




Hardi, 


Fatatspo, 


Faira-pô, 


Fatra-po. 


— 


Mafatsi, 


Mafatrây 


Mahafatratra. 


— 


Matouchiriy 


Matoky. 




—^ 


Masoutri, 




Misotrisotry^ 
être fier. 


— 


Mavani, 


Mavany, 




Hardiesse^ 


Havaniy 


Havany, 





iSO 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili 


Hargneux, 


Massiaca^ 


Masiaka, 


Masiaka, 




Sai'otspohy 


SarO'pôy 


Saro-po. 


Haricot, 


Antac, 


Antaka, 

m 






Hantac, 







— 


HantacquCy 







Hâter (se). 


Malaly^ 


Malaltjy 


Malady. 


— 


Malaquiy 


Maiaky, 


Maiaky. 


Hani, 


Voir « Brûlé ». 






Hausser, 


Hazondzonhj 


Sondrotrâ(?)y action de Sondrotra. 






hausser. 




Haut, 


AboUy 


AbOy 


Avo. 


• 


AmboUy 


Arnbo. 




— en, 


AmbonSy 


Arnbony. 




— de chausse, 


SaravokitSy 


*Saravohiirâ, 




Hauteur, 


FiamboUj 


Barnboâ, 


Hahavo, 


Havre, port. 


Moncaia, 


*Mônkala. 

m 




Hé bien ! 


Acore, 


Akôryy comment, 


Akory. 


Hébété, 


Doudouy 


Dodoj inconsidéré. 




— 


Minaij 


Minenay être effronté. 




Maula, 


Maôltty fou. 




Hélas I 


Hé'dré, 


Edré! Ùdre! ' 




Hennir, 


Manghainou, 


ManenOf 


Maneno, 


Herbe, 


AhetSy 


Ahilrây 


Ahitra. 


Herbes, plan- 


Tantamouy 


TantamOy TatarnOy 


nénuphar dont la 


tes et lianes(i) 




fleur est jaune 


dessus et violette 


(différentes 




dessous. 




sortes d') : 








— 


LazelazSy 


Lazilazyy nénuphar 


blanc. 


— 


TalifouCj 


Talifokay Tadifokay 


nénuphar à fleurs 



AmpembCy 



jaunes. 
Ampembyy sorgho. 



1, Celte liste est extraite de V Histoire de la grande isle Madagascary 
chap. xxxvi, p. 114-146. L'ordre dans lequel les plantes sont mention- 
nées par Flacourt a été conservé. 



DU MADAGASCAR 



151 



Herbes, plan- 
tes et lianes 
(différentes 
sortes d') : 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Voanghenhe, 



VoandsouroUj 
Varvattes, 

Ambarvatsi, 
VoalelatSy 

Voafontsi, 
Voadourou, 
Laie vitsity 
Laie vit sic, 
Taicombelahé, 

Ambontorif 



Lengorif 

Zamaie, 
Latac anghom- 
me lahe, 

Singofauy 
Rhombay 

Mouyta, 
To7igue, 



AnramitacOy 



Vo amena f 



Malgache 
Sud-Oriental moderne. 

Voaii-emba, espèce de cassia dont la 
graine est comestible. 



VoantsorOy petits pois. 

Amberivatry^ Ambarivatry^ ambrevade^ 
cajanus indiens, spreng. 

Voir le précédent. 

Voalelatrây mûre blanche indigène qui 
écorche la langue. 

Voafontsyy fruit du balisier. 

Comme le précédent. 

Lali'vilsika (fourmi rapide?), espèce de 
poivre blanc. 

Taikombilahy (bouse de taureau), pour- 
pier sauvage. 

Ambonlohay herbe des champs amère 
qui teint les dents en noir à la mas- 
tication. 

Laingo, liane qui a les mêmes effets 
que l'herbe précédente. 

Zamaiyy liane puante. 

Latak' ahombilahy (verge de taureau), 
fruit d'une liane à fleurs blanches 
sentant le jasmin. 

Tsingoloy orchidée. 

Homba, espèce de menthe; ocymum 
suave, Willd. 

Moita, racine odoriférante. 

Tongy, deux espèces de saponaiie à 
fleurs blanches et à fleurs rou- 
ges. 

Andramitakô, plante à fleurs en forme 
de cloche à couvercle. 

Yûa-menaj (grain rouge). 



152 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Sad- 
Oriental ancien. 

Herbes, plan- FionoutSy 
tes et lianes 
(différentes 
sortes d') : 

— VoulibohitSy 

— Souirfafay 
•— Hota, 

— Zaa, 

— fiou, 

— TsimandatSy 

— RangantCj 

— Bangkets, 

— Vahon ranouy 



Malgache 
Sud-Oriental moderne. 

Fiônotrây herbe à fleurs jaunes et 
feuilles grasses. 



LinguiroutSy 
Varaucoco, 

SinhahoriCy 
Tsangou man- 

g hits y 
Ouvi lassa, 

Vahia, 
Tanhetanke an- 

hala, 
Fafaray 

Lanbingue, 



Voli-bohitrâ (pied de montagne), comme 
la précédente. 

Soitra-fafa (?), herbe fébrifuge. 

Hôta^ herbe à trois feuilles servant à 
étancher le sang. 

Zay liane dont la tige sert à faire des 
lances. 

Fio^ petite herbe qui n'a que des fila- 
ments. 

Tsimandatrày herbe curative de la sy- 
philis. 

Ranganty^ comme la précédente. 

Bangitrâf espèce d'indigotier. 

Vahôn-dranOf espèce d'aloès employé 
comme vermifuge dans la thérapeu- 
tique infantile. 

Lingirotrày comme le précédent. 

Varôkôkô^ liane grimpante à fruit vio- 
let dont la pulpe est savoureuse. 

Sihahôrika, herbe. 

Tsango-mahitrâf espèce de scolopendre 
odorante. 

Ovi'lasay liane dont la racine ressemble 
au jalap. 

Vahia, herbe odorante. 

Tanitahy arVala^ herbe astreingente. 

Fafara, herbe dont la feuille est utili- 
sée dans la thérapeutique indigène. 

Lambihanay herbe employée pour gué- 
rir les maux de ventre. 



DE MADAGASCAR 



i53 



Herbes, plan- 
tes et lianes 
(différentes 
sortes d') : 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Sanghira, 



Malgache 
Sud-Oriental moderne. 

Sangira^ espèce d'indigo. 



Hergne, 
Hérisson, 
— de mer, 
Héritage, 
Hériter, 
Héritier, 
Hermaphrodi- 
te, 



Monierohf 

Haesoanghey 

Sanresanri, 

Ampouliy 

Tendrocossey 

Saldits, 

Pendre^ 

Voulou, 
Manonarivej 

Menavonhe, 

Marointsi^ 
Banghatsmahy 

OuvivavCy 



Vourota, 

Soraj 

Sora anriac, 

Louvariy 

MandouvCy 

OmpandouvOy 

Baania, 



Mantirô, herbe qui a des qualités émol- 
lientes. 

Raisongy ? 

Sandrisandry y herbe aphrodisiaque. 

Ampoly, Ampody, herbe qui chasse les 
maléfices. 

Tandrok'osy (corne de chèvre), herbe 
qui donne du lait aux femmes. 

Saliditrà^ plante à fleurs écarlates 
dont le fruit est un puissant vomitif. 

Pindry, plante à fleurs blanches odo- 
rantes et à fruit semblable i Tananas. 

VolOj bambou. 

ManônarivOy herbe à propriétés récon- 
fortantes. 

Mena-vohy (fleur rouge). Cette plante 
et la suivante. 

Marointsy, arrêtent les hémorragies. 

Hanatrà may (mal par brûlure), herbe 
qui guérit les brûlures. 

Ovi-vavy (igname femelle), espèce de 
bambou dont la racine est comes- 
tible. 

Vorotrây hernie, Vorotra. 

Sora. 

Soran-driaka^ oursin. 

Lova. 

Mandova. 

Ampandova, 
Vaniana, reins. 



Mpandova, 



154 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Marina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili 


Hernie, 


Voira Hergne». 






Heur, 


Noro, 


Noro, bonheur. 




Heure, 


Sad^ 


Sa, ' 


ii^L» sd'a. 




Saha, 


Saha, 




— (à cette), 


Moramorai, 


Moramora, doucement. 


Moramora, 


Heureux (pendre), 


MaharavoUy 


Maharavo. 




Heureux, 


Massink, 


Masy, saint, sacré, 


Masina. 


— 


Massinhtin^ 


Masina te'na, vraiiDeot sacré, 


Masina tena. 


— 


Mdssinteinghay 


— 




— 


Manoro, 


Manoro, 




Hibou, 


Vourondoule, 


Voron-dolo, 




Hideux, 


Hatsi, 


Ratsy, méchant. 




Hier, 


Omalle, 


Omaly, 






Omale, 




• 


Histoire, 


Talili, 


Talily, 


Tadidy. 


Historien, 


Ompitaliliy 


Ampitalily, 


Mpitadidy. 


Hiver, 


Asoutri^ Assou' 

triy 
Dré, 


Asotry^ 


pLàJ! as'sitâ. 


Ho! 


Dre\ 




Hocher la tête, 


MiantoCy 


Miantoka, consentir par 
un signe de la tête. 


Manantoka. 


Hoho! 


Hakol 


Hel 




Hola! 


Hero\ 


He ry\ 




Homard, 


Or an. 


Ùraha, crevette. 


Orana, écreiisse. 


Homicide, 


Ompamounou» 


Ampamon'olOy assassin. 


Mpamono olo- 




lOUy 




na. 


Homme, 


Oulon, 


Olo, Olonâ, quelqu'un, 


Olona. 


— (de bien), 


Oulonvocats, 


Olo vokatrà, 


Olom^bokatrày 
qniqi'ii qii se dé- 
velopfe biei. 


— 


Souiimou. 


Solimo, musulman. 


>iL,!y*/(îm(i). 



1. En amharifia, 7iAA9^i Ësldm, désigne également les musulmans 
éthiopiens. Cf. I. Guidi, Vocabolario amarico-latino, Home, 1901, in-8, sub 

verbo. 





DE MADAGASCAR 


155 




Malgache Sud- 


Malgache Sad- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soaa^ili. 


Honnête, 


Vocats, 


Vokatrâ, 


Vokatraj qui 
pousse bien. 


— 


Vang tsotso^ 


Vantotrâj adulte, 


Vantotra. 


— 


Zarif 


Zary^ convenable. 




Honnêteté, 


Fikassi, 


Fiasy^ action de respec- 
ter. 




Honneur, 


Assiy Hassij 


Asy^ respect. 




Honorable, 


Mahahassij 


Mahasy, rendre respec- 
table. 




Honorer, 


Miassi, Mihas- 

V9 


Miasy^ respecter. 




Honte, 


St m 

HengaiSy 


Behatrâ, 


Henatra, 


Honteux, 


Mengats, 


Mehatrây 


Menatra. 


Hoquet, 


Sambalats, 


Salikety. 




Hoqueter, 


Misambalats, 


Saliketena^ ayant le ho- 
quet. 




Horrible, 


Mahatahitse, 


Mahalahotrây faire peur, 


Mahatahotra. 


Hors, 


Avelta, 


Ivelany, 




Houe, 


Fanghalime- 


Fangaly meloka^ bêche 


Fangady melo- 




lOUCy 


courbe, 


ka. 


Houmime (lé- 


HoumimOy 


Homimo, espèce d'igna- 




gume). 




me. 




^^ 


Voamitsa, 


Voamitsa, espèce d'i- 
gname. 




Huile, 


Menac, 


Menaka^ graisse. 




— 


Menach, 






— 


Menachay 






Huis, 


Vatravanhy 


Varavana^ 


Varavarana. 


Huit, 


Valou, 


Valo. 




Hutlre, 


Tachebato, 


TakO'batOy croûte de la 
pierre. 




Humble, 


Ompihivay 


Ampiva, celui qui s'hu- 
milie, 


Mpiva, 


— 


Ompiantsetse, 


Ampiantratrâ, celui qui 
est un peu charitable, 


Mpian traira. 



156 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Humble, 


Soafangahéy 


Humide, 


Mafe, 


Humilier, 


Manghivay 


- (s"), 


Miantsetse^ 




Mikiva, 


Hurler, 


MangkauloUf 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Marina, 
Arabe, Soaahili. 



Hydropique, Marare bouna, 



Soa fanahy, de bon es- Soa fanahy, 
prit, 

Mafi/j dur. 

Manivaj Maniva, 

Miantratrây être un peu Miantratra, 
charitable, 

Miva, 

Mikôlahalaj vociférer, 
crier. 

Marary bonabona^ ma- 
lade d*un gonflement. 



Hydropisie, 


Bounaj 


Bonabona, gonflement. 




Icelui, 


Voir « Celui ». 






Ici, 


Atoudj 


Atoana, 






Atoui, 


Atoy, ici tout près. 




— 


Itouif 


Itoy, celui-ci, ceci. 




— 


Itsi, 


Itsy^ là-bas. 




— où je suis. 


Itouiy 


Jtoy, ceci. 




-là, 


Atoua avoua, 


Atoana^ ici; aroa^ là. 




- (d'), 


Teto, 


Teto, il était ici. 




- (dès), 


TetOy 


— 




— (d*, à quel- 


Anracho am. 


Andraka ko avy, jusqu'à 


■ 


que temps), 




ce qu'il vienne. 




— (tantôt — , 


Vête atoui vête 


Vetivety atoy, vetivety 




tantôt là), 


arouiy 


aroy. 




Idiot, 


Minai, mineh, 


Minena, être effronté. 




Idole, 


Auli, 


• 

Oly, amulette, 


Ody. 


— 


Tsaroulon, 


SarirColonâ, image de 


^jy^ soûra^ 






quelqu'un, 


image. 


Igname, 


Ouviy 


Ovy^ tubercules. 





— (différentes 

espèces d') : Cambare, 
— CampareSy 



Kambanjy igname comestible cultivéeW. 



1. Flacourt, Histoire de la grande isle Madagascar, p. 115-U7. 



DE MADAGASCAR 



157 



Malgache Sad- 
Oriental ancien. 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Menna, 
Arabe, Souahili. 



ignames (diféren- Ouvifoutchiy Ovy fotsi, igname blanche comestible. 

tes espèees d') : 



Ignorant, 



II, 

lie, 

lUecque, 

Image, portrait. 
Imagination, 



Varignouzif 

Soabei, 

Ouviares, 

Ouvihare, 

Ouviharetiy 

OffequBy 

Mavondre^ 

ValevSy 

TriatSy 

OuvienpdssOj 

Ouvidambou, 

OuvirandrCy 

FanghitSj 

Valaye^ 

Vahalaye, 
Fandre, 

HombouCj 
Bahimou, 

Fehfo, 

Minehy 
Riy RiCj 
Nossi, 
Marichitse, 

Zare, 
Vetsevetsé, 



Varihozy, 

Soabey igname blanche. 
Oviary (?), igname commune qui se mul- 
tiplie facilement. 



dfeky (?), igname dont Tamertume dis- 
paraît à la cuisson. 

Mavondry^ igname savoureuse à goût de 
marron. 

Valevy. 

Triatrà. 

Ovy am-pasy (igname de sable). 

Ovin-dambo (igname de porc). 

Ovi-randrana^ igname aquatique. 

Fangitrâ, énormes racines comestibles. 

Vahalayy tubercule savoureux provenant 
d'une liane. 

Fandry, tubercules comestibles de lia- 
nes sauvages. 
Ombotrâ, ce qu'on arrache. 



Bahimo^ 

Fehi'foj qui a un lien au 
cœur, à l'intelligence. 

Minenay être effronté. 

*%. 

Nôsy, 

Marikitrà, être voisin, 
proche. 

Sary, 

Vetsivetsy, réflexion, 



^4)rici bahaîmif 
" brute. 



Nosy, 



»j^A^ soura, 
Bevitrûy pensée. 



158 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Imagination, Fivetsevetsé, Fivetsivetsy^ réflexion, 



Imaginer, 



Imitation^ 



Imiter, 



Immoler, 



Immondice, 
Immortalité, 

Immortel, 

Immuable^ 

Impatience, 
Impatient^ 

Importun, 



Mivetsevetsey Mivetsivetsy^ réfléchir, 



Fanilaj 



Manila, 



MeriE 
Arabe, Soi 

Fihevitra, 
nière de 
ser. 

MihevitrOi 
ser. 

Faniia. 



Mitaha, 



Zehots^ 
TsifatCj 

Tsimatej 

Tsimihouva^ 

Tsi/thiaretse, 
Tsimiaretsey 

Nekaj 
Ompalichilichif 

Ompatetets, 



Importuner, Malichilichi^ 



Fahilay manière de pous- 
ser d'un côté, 
Mahila^ pousser d'un Manila. 

côté; être, passer à 

côté, 
Mitaha, sacrifier à une 

femme nouvelle une 

épouse ancienne. 
Lotrây Loto, 

Tsij fatyy qui n'est pas 

soumis à la mort. 
Tsy maty^ qui ne meurt 

pas, 
Tsy miôva^ qui ne change Tsy miovc 

pas, 
Tsy fiaritrây 
Tsy miaritrâ, n'être pas 

patient, 
Nakanakay 
Ampalikiliky^ 



Tsy fiareti 
Tsy miari 



Importunité, 



Matetels, 

Lichilichi, 
HatetetSy 



Ampatetikay celui qui (se 

présente) fréquemment. 
Maiikilikyy 

Matetikay (se présenter) 

fréquemment. 
LikUikyy 
Hatetika{^)y action d'être 

fréquent. 



Naikanaik 
Mpadikii 
celai qoi en 



Madikidik 
nuyer. 



Dikidiky, 



DE MADAGASCAR 



159 



Impudent, 
Impudique^ 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Tsimengals, 
Tsy vocats, 
Onchezau, 



— TsecatSy 

ImpuissaDt, Tsecats, 
Impuni, Tsimamoucats, 



Incendie, 



Hourou, 



I ncertitude, Tontonga^ 



Incessamment, Tsitapetse, 



Inciser, 
Incliner (s'). 



Lilia, 

Ampingilia^ 
Mientsetse, 
Misondoudou, 



Inconnu, Tsifantats, 

Incontinent, Moramora, 

Indigo ou Anil, Enghets, 

— Aech, 

— Le pire, 
Fanghira, 
Maula, 
Tsivocats, 

Tsimira, 



Indiscret, 



Inégal, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Tsy mehatrâ, 
Tsy vokairâ. 
Jejo, celui qui est liber- 
tin, lubrique. 
Sekalrâ, hermaphrodite. 

Tsy mamokatrâ, celui 

qui ne venge pas W. 
Oro, action de brûler, 



Merina, 
Arabe, Souahili. 

Tsy menatra. 



harr^ cha- 
leur. 
Totongana. 



Tontongahay dans un 

état différent de Tétat 

normal, renversé, 
Tsy tapitrâ, qui ne finit Tsy tapitra, 

pas, 
Lily, coupure, 
Ampandily, coupeur, 
Miondiika. • 

Manondroka ? faire tom- 

ber. 
Tsy fantatrâj 
Moramora^ doucement, 



Didy, 
Mpandidy. 



Tsy fantatra, 
Moramora, as- 
sez facile. 



Engitrd. 

Aika, indigotier. 

Lefitrâ. 

Fangira. 

Maôla^ fou. 

Tsy, ne pas ; vokairâ, 

convenable. 
Tsy mira, qui n*est pas 

semblable. 



1. Flacourl a traduit un verbe actif par le passif. Ce contre-sens est 
assez fréquent. 



160 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Infâme, 


Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Tsivocats, 


B/ialgache Sud- 
Oriental moderne. 

Tsy, ne pas; vokatrâ, 
convenable. 


Merina, 
Arabe, Soual 


Infini, 


Tsitapets, 


Tst/y ne pas ; tapitrâ, 
fini. 




Informer (s'), 
Ingrat, 


Manhoutane, 
Nentstserech, 


Mahontany, 

Jery, la pensée, le sou- 
venir; nentiiiay a été 


Manon tant 


— 


Tsi mahafan^ 
tais ingasoa, 


emporté. 
Tsy mahafantatrâ inga- 
hy soa, qui ne recon- 
naît pas un chef bon. 




Inhumain, 
Inimitié, 


Tsarotspoh, 
Firafe, 

Baltty 


Saro-pô, 
Firafy, 

Hala, haï. 


Saro-po. 
Firafesana 
valilé. 


Injure, 

Injurier, 

Injuste, 


Ompa, 

Manghompa^ 

Tsimahazaca, 

Ralsizacay 


Ômpa. 
Manômpa, 

Tsy mahazakay insup- 
portable. 
Ratsy zaka, mauvaise 


Manompa. 


Injustice, 
Inonder, 

Inquiéter, 


Ratsizaca, 
Mampiffi, 
Mitanpiffi, 
Malickiiichi, 


justice. 
Manafotrâ, submerger. 
Malikiliky^ 


Madikid 


Inquisition, 
Insatiable, 


Voir « Enquête ». 
Tsimahavincit y 


Tsy mahavintsihay qui ne 


ennuyei 
Tsy vmti 


Insensé, 


Maula, 


peut pas se rassasier, 
Maôla, fou. 


non ras! 


Insipide, 


Maisambia^ 
Malamiats, 


Matsatso. 

Malamana, un peu sec, 
aride. 




Insigne de 
guerre , 


Fêle, 


Felana, coquillage blanc 
servant d'insigne. 







DE MADAGASCAR 


161 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Insolence, 


Tsivocare, 


Tsy^ ne pas; vokatrâ, 
convenable. 




Insolent, 


TsivocatSy 


— 




Instant (à F), 


Moramora^ 


Moramora^ doucement, 


Moramora, as- 
sez facile; 


Instinct, 


Fanghahé, 


Fahahyy esprit. 


Fanahy. 


Instituer, 


ManghiraCy 


Mahiraka, ordonner, 


Maniraka^ en- 
voyer. 


Instruction, 


Fanghanats, 


Fianatrâ, ce qu'on doit 
apprendre. 


Fianatra, 


Instruire, 


Manghanats, 


Mahanatrây conseiller, 


Mananatra, 


Instrument de 


Herravou, 


*Heravo. 




musique mo- 








nocorde, 








Insupportable, 


Tsimiarets, 


Tsy miaritrâ, qu'on ne 


Tsy juiantra. 






peut pas supporter. 




Intelligence, 


Toufa^ 


*Tofa. 




Intelligent, 


Manantoufay 


*Manan'tofa. 




— 


Mahatoufa, 


*Mahatofa, 




Intention, 


Amorompoh^ 


Amorom-pô^ près du cœiip. 


Amorom-po. 


Interprète, 


Ompitochi, 


*Ompitoky. 




— 


Ompivoulanh, 


Ampivolaha, celui qui 


Mpivolana, ce 






parle. 


lui qui parle 


Interpréter, 


Manpitochi, 


*Mampitoky, 




— 


Manpivoulanhf 


Mampivolaha, faire dire^ 


Mampivolana. 


Interrogation, 


Fanhontaneia, 


Fahontaniây 


Fanontaniana, 

m 


Interroger, 


Manhontane, 


Manon tany. 


Manontany, 


Intestin, 


Sinai, 


Tsinay, 




Introduire, 


ManghateisBy 


Mahatitrây 


Manatitra, 


Inventer, 


Mandouache, 


M andoaka, percer, 
trouer. 




Invincible, 


Tsiresse, 


Tsy resy^ invaincu. 




Inviter, 


Miafatsey 


Miafatrâ, crier. 




Invoquer Dieu, 


Mangandria^ 


Mahandrian-Jahahary, 


Manandrian- 

m 




Zanhahare^ 




Janahary, 
11 



V 



162 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUt 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Ire, 


Vignilse, 


Vifiilra^ en colère, 


Vinitra, 


Irraisonnable, 


Tsimanaripan- 


Tsg manam-pariah/^ qui 


Tsy manam-pa 




ghahéy 


n'a pas d'esprit. 


nahy. 


Irriter, 


Mahavignitse, 


Mahavinilrdj mettre en 


Mahavinitra. 






colère. 


• 


Issu de bas lieu, 


Zafe nhi chele^ 


Zafin*ny keli/y descen- 
dant de petits. 




Ivoire, 


Ni f olifant y 


yV?/y, dent; olifant, d'é- 
léphant U). 




Ivrogne, 


Mamo^ 


Mamo, ivre. 




— 


Mamo àetsac. 


Mamo betsaka^ très-ivre. 






MandoudoatSy 


Mandoadoatrà, celui qui 
consomme fréquem- 
ment. 




— 


MahaCj 


Haka, farci, comble. 






Ompinonsiché, 


Ampinon'tsiky, buveur 
d'alcool. 




Ivrogner, 


Minon siche, 


Minon - tsiky , boire de 
Talcool. 




Ivrognerie, 


Finon siche. 


Finon - tsiky, action de 
boire de l'alcool. 




Jactance, 


FichevUj 


Fievana, vanité. 




Jadis, 


TauloUy 


Taloha, 




Jaillir (faire), 


Mandificy 


Mandifika, 




Jalousie, 


Fiarouarou, 


Fialoalo, 


Fialonana. 


— 


Fiharou, 


Fialo, 




Jaloux, 


HaroUf 


Alo, jalousie, 


Alona. 


— 


Ompiharou, 


AmpiaiOy 


Mpialona. 


Jamais, 


Tsiare intsatse. 


Tsiar^y intsotry, nulle- 
ment désormais. 




Jambe, 


Ranrou, 


Ranjo, 




— 


TombouCy 


Tomboka, 




— (gras de la), 


Voavitsic^ 


Voa-vitsy, mollet. 




1. Voir Éléphant. 







DE MADAGASCAR 



163 



Janvier, 



Jardio, 



Jardinier, 



Jarret, 



Jaser, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

A s ara man- 

ghits, 

Asara mantsiy 

TavBy 

Voulé, 

Ompitave, 

Ompanbouléj 

Leferanh, 

Le fer an y 

Mizache, 

Matsindre, 



Jaseur, Matsindre^ 

Jasmin (grand), Taulangk, 
— (petit), ^Lalonday 

Jaune, Tayezaza, 

— Monghemon- 

ghe, 

— Mongomongo, 



Jaunisse» 

Je, 

Jésus, 

Jeter, 

Jeu, 

— d^escrime, 

Jeudi, 
Jeune, 



Manara^ 

Voir « Pâle » 

ZahOj 

RaUïssa, 

Manorac, 

Mitorahy 

Fanghaa^ 

Mitava, 

Camise, 



Malgache Sad- Merina, 

Oriental moderne. Arabe, Souahili. 

Asara mahitrâW, mois 

parfumé. 
Asara mantsiha, mois 

puant. 
/ave. 

Voly, plantation. 
AmpHane, 

Ampamboly, Mpamboly. 

Leferaha, Leferana, 

Mizaka^ parler. 
Maresaka, faire du tapa- 
ge en parlant. 



Tôlaha, 

Lalônda. 

l'ain-jaza, excrément 

d'enfant. 
Vohy, 



Vony. 



Manaray avoir froid. 

Zahôy 

RaHisOy 

Mahôraka, 

Mitôraka, 

Fanga. 

Mitaoana, bondir, 

Kamiéy Alakamisy^ 



Izaho. 

^^-^ 'Jsâ, 
Manoraka. 
Mitoraka, 

Mitavana, 

j^^PjNftiil al'kha- 
mis. 



Fanouvelahe, Tovolahy, jeune homme. 



1. Asara mahitriî désigne précédemment le mois de Février. Janvier 
serait alors le mois puant. 



162 



DICTIONNAIRE DE Lk LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merma, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soual 


Ire, 


Vignilse, 


Viniira, en colère, 


Vinitra. 


Irraisonnable, 


Tsimananpari' 


Tsy manam-panahy y qui 


Tsy manam- 




ghahé, 


n'a pas d'esprit. 


nahy. 


Irriter, 


MahavignitsCy 


Mahavinitràj mettre en 


Mahavinitrc 






colère, 


» 


Issu de bas lieu, 


Zafe nhi chele, 


ZafirCny kely^ descen- 
dant de petits. 




Ivoire, 


Ni f olifant y 


yVz/y, dent; olifant, d'é- 
léphant(i). 




Ivrogne, 


MamOy 


Mamo y ivre. 




— 


Mamo betsac. 


Mamo betsakoy très-ivre. 






MandoudoatSy 


Mandoadoatrâf celui qui 
consomme fréquem- 
ment. 




— 


MahaCy 


Hakay farci, comble. 






Ompinonsichéy 


Ampinon^tsiky, buveur 
d'alcool. 




Ivrogner, 


Minon sichôy 


Minon - tsiky , boire de 
Talcool. 




Ivrognerie, 


Finon siche, 


Finon 'tsiky y action de 
boire de l'alcool. 




Jactance, 


Ficheva, 


Fievana, vanité. 




Jadis, 


Taulou, 


Taloha, 




Jaillir (faire), 


Mandific, 


Mandifika, 




Jalousie, 


Fiarouarou, 


FialoalOy 


Fialonana, 




FikaroUy 


FiaiOy 




Jaloux, 


Harou, 


Alo, jalousie, 


Alona, 


— 


Ompiharou, 


Ampiaio, 


Mpialona. 


Jamais, 


Tsiare intsatse. 


Tsiary intsotry, nulle- 
ment désormais. 




Jambe, 


Ranrou, 


Ranjo, 






Tombouc, 


Tomboka. 




— (gras de la), 


Voavitsic^ 


Voa-vitsy, mollet. 




1. Voir Éléphant, 







DE MADAGASCAR 



163 



Jaavier, 



Jardio, 



Jardinier, 



Jarret, 



Jaser, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Asara man- 

g hits, 
Asara mantsi, 

Tave, 

Voulé, 

Ompitave, 

Ompanbouléj 

Leferanh, 

Leferan, 

Mizachey 

Matsindre, 



Jaseur, Afatsindre^ 

Jasmio (grand), Taulangh, 
— (petit), ^Lalonday 

Jaune, Tayezaza, 



Jaunisse, 

Je, 

Jésus, 
Jeter, 

Jeu, 

— d^escrime, 

Jeudi, 



Monghemon - 

ghe, 
Mongomongo, 
Manara^ 
Voir « Pâle ». 
Zahoy 
RaHtssa^ 
Manorac, 
Mitorah, 
Fanghaa, 
Mitava, 

Camise, 



Malgache Sad- Merina, 

Oriental moderne. Arabe, Souahili. 

Asara mahitrâW, mois 

parfumé. 
Asara mantsiha, mois 

puant. 
Tave. 

Vohj, plantation. 
Ampitave, 

Ampamboly^ Mpamboly. 

Leferaha, Leferana, 

Mizaka, parler. 
Maresaka^ faire du tapa- 
ge en parlant. 



Tôlaha, 
Lalônda, 

m 

Tain-jaza^ excrément 

d'enfant. 
Vohy, 



Vony, 



Manaray avoir froid. 

Zahô, 

RaHisOy 

Mahôraka, 

Mitôrakay 

Fariga, 

Mitaoana, bondir, 

Kamisy Alakamisyy 



Izaho. 

^^-^ 'Jsâ. 
Manoraka, 
Mitoraka. 

MUavana. 

jT^Nftiil al'kha- 
mis. 



Jeun 



e, 



Fanouvelahe, Tovolahy, jeune homme. 



1. Asara mahitrâ désigne précédemment le mois de Février. Janvier 
serait alors le mots puant. 



i 



164 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Jeune (mois 


Rarnavaka, 


Ramava, Rarnavaha, 


»La-Pj Rama- 


de), 






dân. 




Jeûne, 


Fiafoutche, 


*Fiafotrâ, 




Jeûner, 


Miafoutche, 


*Miafotrâ, 




Joie, 


HavoUy 


RavOy joyeux. 




— 


Haravouhan, 


Hm^avoây 


Haravoana. 


Joyeux, 


Firavou^ 


Firavoâj joie, 


Firavoravoana, 


Joindre, 


MifanrafetSy 


Mifandrafitrâ, ajouter Mifandrafilra. 






deux choses Tune à 








l'autre. 




— 


Mifanouise, 


Mifanohyy ajouter deux 
choses Tune à Tautre, 


Mifanohy. 


Joint, 


FanrafetSy 


Fandrafitrâ , action de 


Fandrafctana, 






joindre, 


artion de 
joindre. 




Fifanouise, 


Fifanohizây action d'a- 


Fifanohizana, 






jouter deux choses 


letion d'ajoaUr dem 






Tune à Tautre, 


choses l'ane à l'aotre. 


Jointure, 


Fanouisey 


Fanohizâ, action d'ajou- 
ter. 


Fanohizana, 


Jonc, 


Fovre^ 


FoJTona, 




Joue, 


Feifeiy 


Fify. 




Jouer, 


Mifanghay 


Mifanga^ jouer au katra. 




— 


Manghampiy 


Mahampxjy aider. 




— du violon. 


Marnalihariy 


Mamaliha, jouer du va- 




Joueur, 


Ompifangha, 


Ampifanga, joueur de 
katî-a. 




— 


Ompi/lirey 


Ampihira, chanteur. 


Mpihira. 


— de violon. 


Ompahay rnali- 


Ampahay valikay celui 






harij 


qui sait jouer du t?a- 





1. Espèce de guitare indigène faite d'un gros bambou. Les cordes sont 
obtenues en soulevant Técorce du bambou qui est tendue ensuite par des 
chevalets. 



DE MADAGASCAR 



165 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili 


Joug, 


Bouzonhy 


Vozohay cou, 


Vozona, 


Jouir, 


Mahazo, 


Mahazo, gagner. 




Jour, 


Ànrout 


AndrOf 


Andro. 

m 




Androuyê 


— 




— (pointe du), 


TeracanroUy 


Terak'andrOy le journaît. 




— (l'autre), 


Oratron^ 


Indray andro ? un jour. 




— (dans 3), 


Atellouy 


Haleloâ, 


Hateloana, 


— (dans 4), 


Aeff'ats, 


Haefatrà^ 


Hefarana. 


— 


Aeffare^ 


Hefarâ^ 


— 


— (dans 5), 


Alimiy 


Halimià, 


Hadimiana. 


- (les 28 du 


Asoroutin, 


Asaratiny^ ^jJLj^\ a,v-5ara?aîn, l"man- 


mois) : 




sion de la lune; a, &y 


Y du Bélier (1). 



Aloboutifiy 



Azouriza^ 



Adobora^ 



Alahacha^ 



Alakana^ 



Azera, 



Anassara^ 



A tara fi y 



Alizaha, 



HazouhourUy 



Alobatiny, ij^^^ al-bolaîn, 2* mansion 
lunaire; e, S, t^ du Bélier. 

Azoriza, Lj i^l ath-thoraîdj 3® mansioa 
lunaire, les Pléiades; 6 étoiles du 
Bélier. 

Adabarany, »LjjJI ad-dabardUy 
4^ mansion lunaire; a, du Taureau. 

Alahaka, L*ï-^^ al-haqa'a, 5<* mansion 
lunaire; \ ç', 9" d'Orion. 

Ala/iena^ Lx-j.^M al-hana'a, 6« mansion 
lunaire; y, ^ des Gémeaux. 

Azara, &KjJl ad-dzrn'ay ?• mansion lu- 
naire; a, 3 des Gémeaux. 

Anasa7'a, ijiui\ an- ?ia/^?'a, 8" mansion 
lunaire; g, y, o de rKcrevisse. 

Atarafy, ^^^^Jl at-tarf, 0*- mansion 
lunaire; s de TP^crevisse, X du Lion. 

Alizaba, i^-^1 al^djabka^ 10* mansion 

lunaire; a, r^ y» ^ ^^ Lion. 
Azobara, 3^ V^l az-zoubra^ 11* mansion 

lunaire, 5, du Lion. 



1. Vide supra, noie 1, p. 112. 



166 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Jour (les 28 du Assarafa, 



mois) : 



Sadaalacabia, 



AnaïmoUy 



A lihalado , 



Sadazabé, 



SadaboulagUy 



Sadazoudiy 



Fara alemouca- 
rou, 

Baten alohotsiy 



Fara alimou 
cadimou, 

Alaauna, 
Assimacaj 
Aloucoufoura , 



Malgache 
Sud-Oriental moderne. 

Asarafa, Uj^\ as^sarfa, 12* mansion 

lunaire, ^ du Lion. 
Sada alakabia, A-..<,f\^ Jjui. sa 'ad al- 

akhbia, 25^inaosion lunaire; y» Ci ^t 

y; du Verseau. 
Anaimo, ajU-J! an-na^îm, 20* mansion 

lunaire; y» 5» s, r^ <y, ?, f, Ç du Sa- 
gittaire. 

Alibalada, sjjJt al-balda, 21* mansion 
lunaire; Ç, o, w, 3, 9, u du Sagittaire. 

Sadazaby, ^IjJl Jju- sa*ad adz-dzâ- 

bih, 22** mansion lunaire; a, 3 du 
Capricorne. 
iSacfa bolaga^ uJLi Jju.» sa'^acC bouia'a, 

23'' mansion lunaire, v, e du Ver- 
seau. 

Sadazody, ^^juJI. Jju- sa*ad as-sa'oûd, 
24" mansion lunaire; 3, Ç du Ver- 
seau. 

Fma alimokarOy j^^i^ ^J^^ al-fargh 
al-mouakhir, 27" mansion lunaire; y 
de Pégase et a d'Andromède. 

Batana alohotsy, vji^^j-i! ^Jio) bain al- 
hoût, 28" mansion lunaire, étoiles 
diverses avec 3 d'Andromède. 

Fara alimokadimo >xXit pJ"^' ^'" 
fargk al-moqaddam, 26" mansion lu- 
naire; a, 3 de Pégase. 

AlahaoQy p|*-»J1 al-^aoùâ, 13* mansion 

lunaire; 3» Y' ^» ^ ^^ *^ Vierge. 

Asimakn, sl)L^-*Jt as-simâk, 14* man- 
sion lunaire; a, de la Vierge. 

Alakafora, yLji\ nl-ghafour^ 15* man- 
sion lunaire; <?, t, x de la Vierge. 



DE MADAGASCAR 



167 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Jour (les 28 du Azoubana, 
mois) : 

— Alichillij 

— Acalabili^ 

— Asaola, 



Jouvenceau^ 

Juge, 

Jugement, 



Juif, 



Juillet, 
Juin, 

Jumeaux, 
Jurement, 
Jurer, 

Jus, suc, 
Jusques, 



Voir « Jeune » 

Ompanzaca, 

Zaca, 

Fanghahé, 

Tserech, 

Mahilala tse^ 

rech, 
Zaframous, 

Zafrahoudo, 

ZahoudOy 
ZafisirailoUy 

Fossa^ 

Hatsiha, 

Valasciray 

Hamba, 

TangheZy 

MitangheZy 

Mi faute y 

Ro, 

AdracOy 

Anrac, 



Malgache 
Sud-Oriental moderne. 

Azobanay IjljjJ! az-zoubând, 16* maiision 
lunaire ; a, ^ de la Balance. 

AUkilyy J- Jl^'ir al-iklîl, 17* mansion lu- 
naire; P, B, xdu Scorpion. 

Akalabily^ v^^^JLsJl al-kalb (le cœur), 
18* mansion lunaire; a du Scorpion. 

Asôla^ iJa-ôJl as'soûla, 19* mansion lu- 
naire; X, "* du Scorpion. 

Ampanjaka. 

Zaka, action de juger. 

Fahahy, esprit, Fanahy, 

Jery, réûexion, pensée. 

Mahalala jery, savoir 

par la réflexion. 
Zafin-dHaMosa, descen- cr^j^ Moûsâ, 

dant de Moïse, Moïse. 

Zafin-dRaHodo, descen- «^j— ^ iahoûdj 

dant de juif, juif. 

Zàhodo. 
ZafirC Isirailo, descen- J-jLwl IsrâîL 

dant dlsraël, 
Fôsa. 
Atsia. 
Volasira (i). 
Hambcly 

Ahiaha, serment. 
Miahiana, 
Mi fan ta. 
Rô, 
Andraka. 



Kambana, 



Mianiana, 



Ro. 



\, Atsia et Volasira désignent deux mois diiïérents. 



168 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina, ^ 
Arabe, Souahil^* 


Jusques là, 


Anrac hoizecke, 


Andrakizay, éternelle- 


Mandrakizaxf^ ^ 






ment, 


éteroellMneit. 


Juste, 


Ompizaca, 


Ampizakay juge. 




Justice, 


Zaca, 


Zaka^ action de gouver- 
ner, déjuger. 




Là, 


Irocçy 


Iroaka, là-bas, 


Jroakatra, là — 




Iroche^ 




bas. 


Labeur, 


Bassttf 


Asa, 




Laborieux, 


Ompiassa, 


Ampiasa^ travailleur, 


Mpiasa. 




Ompihassa, 






Labourage, 


Tave, 


Tàvë, 




Labourer, 


Mihave, 


Mîtàvë, 




• 


Milave, 


— 






MihendaCf 


Miendaka, être dépouillé 





Mamboulé, 



de la peau, de la sur- 
face extérieure. 
Mamboly, planter, cul- 
tiver. 



Laboureur, 


Omparnbouléy 


Ampamboly, cultivateur, 


Mpamboly. 


Lac, 


TsihanaCf 


Hanakai Sihanakai^). 




— 


Tsianach, 


— 




Lâche, 


Vouzay 


Vozo, lâcheté. 




— 


MavouzoUy 


Mavozo, faible. 




— 


Mavouza foy 


Mavozo fô, cœur faible, 


Mavozo fo. 


— 


Vaca, 


Vaka, 




Lâcher les câ- 


Alepha lali, 


Lefan-taly, action de lâ- 


Lefan-tady. 


bles, 




cher les cordes, 






Manghalefa- 


Mande fa taly, lâcher les 


Mandefa tady. 




tali, 


cordes, 




Lâcher quel- 


Mangkala ta- 


M a ha la iamin'ny vvy, 




qu'un des 


minivihe^ 


délivrer (des chaînes) 




fers. 




en fer. 




1. Cf. Ms. 


6 du fonds arabico-malgache de la Bibl. Nat. de Paris, 


r° 98, vo ^ 













DE MADAGASCAR 


169 






Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 






Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


I^â^chelé, 




Vouzou, 


Vozo. 




l^aidy 




Ratsi, 


Ratsy^ mauvais. 




— 




Ratsi lahalSy 


Ratsy lahatrâ, mauvaise 
figure. 








Chili fouten fa- 
rônhay 


Kery^ honteux; vôty^ 
honteux; saroha^ de 
l'enveloppe (0. 




L.aiQe, 




Voulon anhon- 
driy 


Volon^anondry^ poil de 
mouton, 


Volon'aondry, 


Laisse (impé- 


Havellaho, 


Avëlao ! 




ratif), 










— 




Havellahj 


Avèlay! 




Laisser, 




Miavellah, 


Mivelay être mis de côté. 




— 




Mivelle, 


— 




Lait, 




RononOy 


Ronono, 


Ronono, 


— nouveau, 


Ronono rnivO" 


Ronono mivoaka, lait 








cha, 


qui parait. 




— caillé. 




Ronono man- 
dre, 


Ronono matidry. 




— 




— vouaQj 


Ronono voa. 




— (petit) 




Ronono kabou- 
bou, 


Ronono habobo, lait du 
troisième jour après 
que ranimai a mis bas. 




Laiton, 




Saba, 


Saba, 




LiameQter 


(se), 


MameniCy 


Mamenty^'^)y implorer 
adroitement. 




Lancette, 




Antsi f amincit j 


Aîitsyy couteau; famin 
tinâ, diminution de 
volume, 


Antsim^pamin- 
tinanay m\m 

pour chirurgie. 


Langage, 




Voulanh, 


Volarïay parole, 


Volana, 


Langue, 




Lela, 


Lela, 




Langueur, 




HaretSy 


Haritrainay soupir. 





1. Honteux de son extérieur à cause de sa laideur. 

2. De la racine feniy. 



170 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 




Marina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 




Arabe, Souahih 


Languir, pîitir. 


Miarets, 


Miritraifla, soupirer 


(1). 




Languissant, 


Ompiharets, 


A7npirit7'aiila, celui 
soupire. 


qui 




Lanterne, 


Tranghosara^ 


Trahon*tsanky, maison 


Tranon'jxro, 






de la bougie. 






Lapider, 


Mitorac batOy 


Mitora-batOy lancer 
pierres. 


des 




Larcin, 


Mangalats, 


Mangalairây voler. 




Mangalatra. 




Fanghalatse, 


Fangatatrây ce qi 
vole, 


a'on 


Fangalalra. 


Large, 


Matahets, 


Matahitrn, 




Matahxtra. 


— (au), 


Main lac, 


Malalaka, large. 






Largeur, 


Hatahere, 


Hatahirà, 




Hatahirana. 


Larme, 


Ranoumasso, 


Rano-ma$Oy eau de l'œil. 




Larmoyer, 


Voir « Pleurer ». 








Larron, 


ManghalCy 


Mahala, enlever. 




Manaia, 




Mangaltty 








Las, 


Sassats, 


Sasatrù, fatigué. 






- (être), 


MissassatSy 


Misasatrà, 




Misasatra, 


Lavé (être). 


Mivouizan, 


Mioza. 






Lavé, 


Sassahy 


Sasa, lavage. 






Laver, 


Mamouise^ 


Mafiozn, 






— (se), 


Mivouize, 


Mioza, se laver. 






— un plat, 


— 








— du linge, 


Mariasse, 


Manasa, laver. 






Lécher, 


Milelatse, 


Milelatrfiy 




Milelaka, 


Leçon, 


Anatse, 


Analrây conseil. 




Anatra. 


Lecteur, 


Ompitochi, 


*Ampitoky, 






Lecture, 


Fitochi, 


*Fitoky. 






Légat, 


Ompitohy 


*Ampitô, 








Ornpangala^ 
landy 


"Arnpanalalana, 







Léger, 



Maiva, 



Mivâ, 



Maivana, 



1. Liltér. : épiiiaer ta vie. 





DE MADAGASCAR 


171 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 




MahivOy 


— 






MahivoUy 


— 




té, 


HivOy 


Ivà. 




leur, 


Ompanzaca, 


Ampanjaka, 




lain, 


Amarahij 


Arnaray. 






Vaca, 


Vaka. 






Atoutiharij 


Atolin-kô, œuf de pou, 


Atodin-kao. 




ho, 


hay. 




> 


Ranou foufou^ 


Ranom'pofotrây eau de 






tse, 


cendre. 




• 


Ventensoratse, 


Ventin^tsôratrây 


Ventin^tsora^ 
tra. 


s mis- 

1 


Volan-ondzalsi, 


Va tan* Onjatsy, mot des 
Onjatsy (i). 




l'une ri- 


Tanranou^ 


Tan-drano, sur le bord 
de la rivière. 






Mahadzoudzou, 


MihazohazOy rester de- 
bout. 




du lit), 


Mifohé, 


Mifôha, 


Mifoha, 




Mouloutsey 


Molotrâ, 


Mo loir a. 




TsatsaCy 


Antsiantsy ^ petit lézard 
vert. 






Tsarafoneriy 


Tsar a fonehâ, bonne te- 


Tsara fonena- 






nue, 


na. 




MatarichCy 


Malarika f 






Mousoulimouy 


Mosolimo, 


J-.**w» moslirriy 
musulman. 




Vahotse, 


Vahotrây garrotté. 






Fehé, 


Fehy, 






Hefeheh^ 


Mifehy. 






Mamahotse, 


Mamahoira, 




terres- 


Vahia, 


Vahy. 





Les Onjatsy sont un clan musulman de la côte orientale. 



172 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Lieu, 



— (au-), 

Lieutenant du 
roi, 



Ligne, 

Ligne à pèche, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Touhere^ 
Tonghtonghy 
Tonglonsiy 
Nahouzoulou- 

chcy 
Vatanh ni dian- 

bahouache, 
Ompandimbiy 

Lia, 
Talinbinta, 

Talifaminta, 

TalUafa, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Toe7% 

Tontonây ce qui reste. 



Merina, _ 
Arabe, Souahi jk 

Toerana. 



*NahOf pour; solo, rem- 
plaçant. 

Vatah'ny andriambaho- 
aka, le corps du roi. 

Ampandimbijy le rem- Mpandimby, 
plaçant, 

Lia, pas, marche, 

Talim-bintâ, corde à 
hameçon, 

Talim-pamitità, 



Dia. 
Tadim-bintavzù 



Tadim-pamifi- 
tanana. 



Tali'lafa, corde en ûl 
d'agave, 



Lignée, 


Zafe, 


Zafy, descendants. 




Limaçon, 


Cora, 


Aiikôra^ coquillage, 


Akôra. 


— 


Acoray 


— 




Lime, 


Souffe, 


Tsofa. 




Limer, 


Assahy 


Asa^ action d'aiguiser. 




Limite, 


Mororiy 


MoroUa, bord, 


Morona. 


Limon, 


Fautache, 


Fôtaka, 


Fotaka, 


Lion, 


TrimoUy 


Trimo, monstre fabu- 
leux CD. 




Lire, 


Mitochi, 


*Mitokg. 




— 


Mitocqw, 


— 






Mitogide, 


— 




Lit, 


Fandré, 


Fandrià, 


Fandriana. 


Livre (un), 


Soratse, sorals, 


*Sora/ra, 


Soraira, 


— (une), 


Landza, 


Lanja^ poids. 




Loger, 


Monenghj 


Moniha, habiter. 


Monina. 


Logis, 


Tratigho, 


JraiiOf maison^ 


Trano. 



1. Vide suprà, noie 2, p. 142. 



DE MADAGASCAR 



173 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Fonengha, 
Masindili, 
Masintane, 
Lavitsej 
LaviiSy 
5 (les), Lemendila, 
Lava, 
Lavire, 
Alla, 

Leha, 
Fanizehé, 
î, Mampindra^ 

5e, Maniriri^ 

Faniriri, 
Zambezambe, 






quel- Maniriri, 



n, 
;arou, 



lud, 



Loulou vocats, 
Mahavessatse, 
Mahavesats, 
Bahimou, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Fonenày 

Masin-dily, 

MasinUany. 

Lavitrâ, 



Merina, 
Arabe, Souahili. 

Fonenana. 
Masin-didy. 

Lavitra, 



Lemin^dilana, rein. 

Lava. 

Laviirà, loin, Lavitra, 

Ailtty qu'on met d'un 

côté. 
Laha, leha, Raha, 

Tamin'izay, 
Mifondro, se louer à 

gages. 
Midera, louer. 
Fiderana, 
Zambazambay qui y voit Jambajamba. 

mal, 
Midei^a. 



LolO'Vokatrâ, 
Mavesatrà, 

BahimOy 



salaire, Sivi, 

Tringlring feo^ 

VoutonpehOy 

Horahora, 
Herecherecha, 



Ric^ 



Mavesatrà. 

..6^ bahaîmif 
brute. 
Tamby, 
Trihitîihim-peo, pointe Trinitrinim- 

de la voix, peo. 

VôtoTn-peo, le dedans 

de la voix. 
hôrahôra^ clameurs, Horakoraka. 

cris, 
H erakeraka^ petite 

lueur. 



174 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arabe, Souahild 


Lui, 


Ri, 


— 




Luire, 


Mikerechere- 


Manger akeraka^ éclai- 






cha, 


rer. 




Luisant, 


— 






Lumière, 


Malouts, 


Malotru, passer à ia 
flamme, 


Mandolra, 


/ 


MazavUy 


Mazava, lumineux. 




— 


Dznvou, 


Zava, lumière. 






Lianhtsara, 


Lian tsariky, lumière de 
la bougie, 


Dian'jiro d). 


— 


Herecherechay 


Herakeraka^ petite 
lueur. 




Lumineux, 


MadzavUy 


Mazava, 




- (être), 


Manghilou, 


Manilo (2). 




Lundi, 


Alitinin, 


Alatsinainy, 


^^jj-jJ^ al-it . 



Lune, Voulan, 

— (éclipse de), Hanenrau vou 

lan, 

Lunette à Ion- Fitaranh, 
gue vue, 
— titsilic; 



Luth, 



Valihan, 



Lutin, esprit Coucoulampou, 

follet. 

Lutte, MitouloUy 

— Fitoulou, 



nîn. 

Vôlanaj Votana. 

Hanitrây action d'être 
caché; vôlanay de la 
lune. 

Fitaratrà, glace, mi- Fitaratra. 
roir, 

Fitsilikaj instrument 
avec lequel on re- 
garde par la fenétre(?). 

Valiha. instrument à 
cordes. 

*Kokolampo, 

Mitolo, lutter, Mitolona^ lui 

ter. 
FilolOy manière de lutter, Fitolona. 



1. Cf. l'expression dia-volana, clair de lune. 

2. De la racine ilo^ éclairage. 





DE MADAGASCAR 


175 




Malgache Snd- 
Oriental ancien. 


Malgache Snd- 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arabe, Soual»ili 


tter, 


Mitoulouy 


MitolOf 


Mitotona, 


ichelière 


JSife Vazan, 


Ni/y vazanay molaire, 


Vazana, 


[dent), 








.cher, 


Mamoussech, 


MitsakOy 





Lchoire, 



IÇOQ, 



igasin, 



Miote, Maholikotika^ déchique- Manotikotika. 

ter, 
Mioile, — 

Vazan, Vazana, molaire, Vazana, 

Vazan h, — 

Ompanaho Ampanao traho-vato, Mpanao trano- 
tranghovato^ constructeur de mai- vato. 

sons en pierre, 
Tranghambou, Trah'ambo^ litt. : maison trano ambo, 

élevée, 
Hakay *Haha, 



igasin (gar- 


Ompihaha, 


Ompihaha. 




de-). 








gicien. 


Mamousave, 


Mamosavy^ ensorceler. 




— 


Ompamousave y 


Amparnosavyy 


Mpamosavy, 


— 


Ompiassade, 


Ombiasa, 


Ombiasy. 


— 


Mangaladziniy 


Mahala, délivrer; jiny, 
des esprits, 


J^ djinn. 


gîe, 


Mous ave. 


Mosavi/y sortilège. 




•— 


Fanghaladzini , 


F ahalan-jiny y délivran- 
ce des esprits. 




gistrat, 


Ofnpanzaca, 


Ampanjaka, juge. 




gnifique, li- 


Matariche^ 


Maiarika^ 




)éral, 








• 

1, 


Atsihi, 


Atsia, 






Valascira, 


Volas ira (i). 




igre, 


Mahiiay 


Maliia, 




— 


Mahia, 


— 




igreur, 


Hiia, 


H la. 





1. Vide suprà, note 1, p. 167. 



176 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Snd- 


Malgache Sud- 




Merina, 




Ori entai ancien. 


Oriental moderne. 


1 


Arabe, Sooahili 


Maillet, 


Anacamele^ 


Anak'ambelijy petits 








coups. 






— 


Fivango, 


Fivango, 






Main, 


Tang, 


Tnna, Tanâ, 




Tânànà, 


Main de bana- 


Olaphen outsi, 


Lafitr'ontsy. 






nes. 










Maintenant, 


Izaneuzaney 


Izô. 






— 


Jzanevezane, 


— 






Maintenir, 


Mivavehj 


Mibaby, endurer. 






Mais, 


Aj^e, 


Anj, 






— 


/^«, 


Fa. 






— 


Fea, 








Maison, 


Trang, 


l'rano, 




Trano. 


— 


TranghOy 


— 






Maître, 


lompon. 


Tompo, 






— de village, 


Lohavohits, 


Loha^vohitrâ^ 




Loha-vohitra. 


— d'hôtel, 


Tompontrang, 


TomponHraho, maître de 


TomponUrano, 






maison, 






Majesté, 


fiandiian, 


Fiandriâ, 




Fiandrianana. 


Mal, 


Ratsi, 


Ratsy, méchant. 






- (le), 


HaratsUariy 


Haratsiây 




Haratsiana» 


Malade, 


Marare, 


Marary, malade, 
qui est malade, 


celui 




— (subst.), 


Ommarare, 








— 


Ornmararen, 


— 






Maladie, 


Rarendoule, 


Rann-dolo, mal 
trailles. 


d'en- 




— (mort de), 


Matendoule, 


Matin-dolo, mort de mal 








d'entrailles. 






Maladroit, 


LadUy 


Laday 




Dadadadta^ in- 
cohérence. 


Malaisé, 


Tsar Oise, 


S avoir à, 




Sarotra. 


Mâle, 


Lahé, 


Laliy. 






Malédiction, 


Ompa, 


Ompa, 






Malenconlre, 


Vouhi, 


Voina^ malheur. 









DE MADAGASCAR 


177 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soua^ili. 


Malfaisant, 


Ompanhisi ra~ 
tsi 


Ampahisy ratsy, 


Mpanisy ratsy. 


Malheur, 


Vouhiy 


Voina. 




Malheureux, 


Mataveteingha y 


Matavy teha^ très gras. 




— 


Matavetinh, 


— 






Ommatave, 


Matavy^ celui qui est 
gras. 




Malice, 


Haratsiia, 


Uaratsiây 


Baratsiana. 


Maling, 


Voir «Méchant». 






Malveillant, 


Rafe, 


Rafyy ennemi. 




Mamelle, 


VatounonOy 


Vato-nono, glandes mam- 
maires. 




— 


Nonoj 


I^ono. 




— 


Soumouraray 


Somondrara, sein qui se 
développe. 




Manchot, 


Fougouts 


Fongotrâ tahà, main 


Fongotrâ tana- 




tangh, 


perdue. 


na. 


Mander quel- 


Miafalse, 


Miafatrâ, pousser des 


Miafatrafatra. 


qu'un, 




cris. 




Manger, 


Mihouman, 


Mihomâ. 




— 


Houman^ 


Homà, 


Homana, 


— 


Miholi, 


Mîkoly, 


y\akaL 


— 


Mitandzac, 


Milan jaka^ se fortifier, 


Mihatanjaka. 


— 


MikinnCy 


Mihinâ, 


Mihinana, 


" ensemble, 


Mitonta hoU" 
rnan, 


Tonta homây 


Tonta homana, 

• 


Manteau, 


Lamba, 


Lamba^ toge. 






Lamba misa" 


Lamba misalampy, toge 






lampa, 


tombant des deux cô- 
tés comme un manteau. 




Maquereau 


Manhera, 


Maheray débaucher. 


Manera. 


(être), 








— 


Mangheray 






Maquereau, 


Ompanheira, 


Ampaneray 


Afpanera. 


— 


Ompanghera, 


— 





12 



178 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili 


Maquerellage, 


Fianhera^ 


Fanerây 


Fanerana. 


Maquerelle, 


Ompanhaira, 


Ampanera, 


Mpanera. 


Marais, 


Borach, 


Hôrakay 


Horaka, 


— 


Fautachy 


Fôtakay boue, 


Fotaka. 




Tsihanach^ 


Sihanaka, lac. 




Marchand, 


OmpivanghCy 


Ampivanga. 




— 


Omplvarotse, 


Ampivaroirây 


Mpivarotra, 


— 


Ompiviliy 


Aînpivily, acheteur. 


Mpividy. 


Marche, degré, 


Fanongha^ 


Fanongàt 


Fanongana, 


Marchepied, 


Angara te y 


Angaratay feuilles de ra- 

fia. 
Mandehtty aller. 




Marcher, 


Mandehan, 




' a... 


Lomalariy 


Lomalana, être en che- 
min. 


• 


— (faire), 


Maripandehan, 


Mampandeha. 




— vite. 


Malali lornalan, 


Malaly lomalanay rapide 
étant en route. 




Mardi, 


Talattty 


Talatay 


pU*^I atk-tka 
lâtkâ. 


Mare, 


Farihi, 


Farihxjy lac. 




— 


Tsianahy 


Sihanakay lac. 




— 


Tsihanach, 






Marécage, 


Tsianach, 


Sihanakay lac. 




— 


Horac, 


Hôraka, marais, 


Horaka. 


Maréchal, 


Ompanefa vike. 


Ampanefy vy, forgeron Mpanefy vy. 






en fer, 




— ^ 


Ontsoromalay 


Sorotnala, celui qui est 
charpentier, 


S. Sarmala. 

■ 


Marée, 


HetalSy 


Jtatrày dilatation, 


Itatra. 




llilatSy 


— 




- (il fait). 


Manghitais, 


Manitairây se dilater, 


Manitatra. 


Marge d*un li- 


iiinra nki so- 


/ndran*ny soralrày côté 




vre. 


raisCy 


du livre, de l'écriture. 




Mari, 


Vaiiy 


Valy, époux, 


Vady. 


Mariage, 


Fananbalihariy 


fanambaliày 


Fanambadiana 





DE MADAGASCAR 




179 




Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 




Merindf 
Arabe, Sonahili 


Mariage, 


Fananbaiian^ 


— 






Narie, 


RaMariama, 


RaMûriama, 




v^ Maryam. 


Marier, 


Mananbali, 


Manambalyy se marier, 


1 

Manambady. 


— (se), 


— 


— 






— 


Mirachebau, 


*Mirasa. se marier: 


vao. 


i fi^ *ors. 



— MivalivaUy 

Varier (à), qui MivantotSy 
n'est pas ma- 
rié, 

Jlfarmite, Villangha, Vil- 

langa. 



nouvellement, noce. 

Mivaly vaOy être mariés Mivady vao. 

récemment, 

Mwantoirây être céliba- Vantotra, pamnu 

taire, à la grosseur ordi- 
naire de l'espiee. 

Vilanyy Vilany. 



Marne, 


Tane mora, 


Tany môra, terre blan- 
che. 




Marque, 


Alame, 


Alarna, 


àjr^ *alâma. 


Marquer, 


Mialame, 


Mialama, être marqué. 




— 


Manghalamey 


Mahalama. 




Marri, fâché, 


More, 


Ùry, affligé, 


Ory. 




MarimariCy 


Marimarikay inquiet. 




Mars, 


Vatrevate, 


Vatravalra, 




Marsouin, 


Fosse ts y Fosels, 


Fesotrà. 




Marteau, 


Tantanhy 


Tantanay 


Tantanana, 


Masque, 


Sichindahats , 


Sikiïi'dahara, vêtement 
du visage. 




Mât de navire, 


Falasso , 


Falazày 


Salazana. 


Matière fécale, 


Taye, 


Tay. 




Matin, hu ma- 
tin, 


Animaraé, 


Any marainay 


Any maraina. 


Animaraiy 


_^_ 




— 


Marahinraiy 


Maraifidrainay 


Maraindraina. 

m 


— 


Maramrai, 


— 




— 


Caic, 


Kaika, appel (pour ré- 
veiller). 




Matrice, 


Tavony, 


Tavony, 





lâo 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Matrice, 



— (col de la), 
Maudire, 
Mauplaisant, 
Maussade, 



Mauvais, 

Méchanceté, 

Méchant, 



- (le), 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

FananghanaCy 

Fonenghanach, 

TanganaetSy 
Mahompa, 
Voir» DéplaisiDt)). 
Ratsifangahéy 

Masiacay 

Ratsiy 

Haratsihiha, 

Raisiy 

MotUy 

TsisambatSy 

Onratsiy 



Malgache Sud- Merina, 

Oriental moderne. Arabe, Sonabih. 

Fanarianahana, 

Fonen'anakay demeure Fonenan'ana^ 

de l'enfant, ka, 

Tanganaelrâ, 

Manompa. 

Hatsy fanahy, mauvais Ratsy fanahy^ 

esprit. 
Masiaka, Masiaka. 

Ratsy. 

Haratsiây Haratsiana. 

Ratsy. 

Manotay celui qui pèche, Manota. 

Tsy sambatrây qui n'est Tsy sambatra, 
pas heureux, 

Ratsy y celui qui est mé- 
chant. 



Mêchedemous- 


Voure^ Vouriy 


Bonjy qui est rond. 




quet, 


Voriy 






— de chandel- 

le, 
Méconnaissant, 


RongOy 


RôngOy galon, ruban. 




Ratsifanghahéy 


Ratsy fahahyy mauvais 


Ratsy fanahy. 






esprit. 




Méconnaître, 


Tsimahafanta- 


Tsy mahafantatrà y ne 


Tsy mahafari' 




tse. 


pas connaître. 


taira. 


Mécréant, 


Cafirij 


Kafiryy 


yf^ kdfiTy inÛ- 
dèle. 


Médecin, 


Ompanghauliy 


Atnpahôly, faiseur de 
sortilèges. 




Médeciner, 


Manghauli, 


Mahôlyy faire des sorti- 
lèges. 




Médicament, 


Auliy 


dly, sortilège, charme, 
amulette, 


Ody, 


Médire, 


Mivoulayih rat- 


Mivolaha ratsy, dire du 


Mivolanaratsy. 




siy 


mal, 





DE MADAGASCAR 



181 



Médisance, 
Médisant, 

Meilleur, 

Bfekke (la), 
Blélancolie, 

Mélange, 

Itfêlé, 

Mêler, 

— , être mêlé. 
Melon, 

— d'eau, 

Membre viril, 
Même, 

- (là), 
Mémoire, 

Menace, 

Menacer, 



Ménage, 



Malgache Sad- 
Oriental ancien. 

Fivoulanh rat' 

si, 
Ompivoulank 

ratsiy 
Ambiariy 

Maca, 
Rafantache^ 

HarouharoUy 

Fiharoukarou, 

Mangharouha- 

rou, 
MiharOf 
Voatanga, 
Voatangkay 
Voamangha, 
Voamahaiorou, 
Voutou, 
Izânke, 
JzânhitOj 
ArecUj 
Fanghnkéy 
Chiniay 

Michinia, 

Manghourou- 

houts, 
Fanghadza, va- 

re, 

Vourounef 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Fivolaha ratsy. 



Merina, 
Arabe, Sonahili. 

Fivolana raisy. 



Ampivolaha ratsy, Mpivolana ra- 

isy, 
Ambiây plus de, Ambiana. 

Maka, Ï-O Makka. 

Rafôkay faiblesse, lan- Rafoka, 
gueur, 

HaroharOy action de mé- 
langer, 

Fiharoharo, manière de 
se mêler. 

Mangaroharo, 

Miharo. 

VoaniangOy concombre. 

Voamanga. 

Voamahaioro. 

Vôto. 

Jzanyy ce, cet, 

Jzany eto. 

Arika. 

Fanahy, esprit, 

Kiniay intention, des- 
sein. 

Mikinia, faire exprès, 
avec intention. 

Manoroha, piller, Mangorona, 

Fanazam-baryj action 

de récolter le riz peu 

à peu. 
Fanazam-borona, action 

d'attraper un oiseau. 



Izany. 



Fanahy. 



184 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arabe, Soua^ili. 


Mesures (de ca- 


• Moncha, Mon- 


*Mônka, 




pacité), 


kay mesure de 6 
livres de riz, 






""~- 


Voule^ mesore d'aoe 
1/2 liire de riz, 


* Voly. 




— 


Zatou, mesore de 


Zato, cent (fois la me- 






50 livres de riz, 


sure précédente). 




Métier, 


Fiassa, 


Fia$a, 




Mettre, 


Atoouvi, 


Ataovy, fais! 




Meuble, 


Vara, 


Vatra, coffre, 


Vata. 


Meurtrier, 


Ompamounoul y 


Ampamon'olOy 


Mpamono olo- 


Meurtrir, 


Mamounouve^ 


Mamono, tuer. 


Tïd. 


— 


VounouCy 


Vono, action de tuer. 




Michel, 


RaMichailoUy 


HaMikailo, 


JjUt' Mikhdil, 


Midi, 


Entouandrouy 


AntoandrOy grand jour, 


Antoandro. 

• • 


— 


Antouandrou, 


— 




— 


Antouandrou- 

ôé, 
*Foulacandrou, 


AnloandrO'be, graod jour. 


Antoandro- be. 

* • 


— (après-), 


Folak'andrOy au déclin 








du jour. 




-, Sud, 


Adcirnou, 


Atsirno, 




Miel, 


Tantele, Tente- 
le, 
Anahé, 


Tintely, 


Tantely. 


Mien, 


Anahyy 


Ahy. 


Mieux, 


Ambihan, 


Ambïây plus de. 


Ambiana. 


— 


LohatSy 


Lontrâ, trop, 


Loatra, 


— (J'aime-), 


Zaho teialo- 


Zahô tia loatrây j*aime 


Izaho tia loatra. 




hats, 


énormément. 




Mignard, 


Mie hêtre y 


Mihetraketraka, être li- 


Mihatrakatra" 






bertin, 


ka. , 


Mignarder, 


Mahamameia, 


Mahamamy, rendre doox. 




Mignardise, or- 


FichetrUy 


Fihetraketrahâ, 


Fihatrakatra- 


gueil, 






hana. 


Mignon, 


RanghetSy 


Banitrày femme enlretenue. 





ir '•' 





DE MADAGASCAR 


185 




Malgache Sad- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soualiih. 


Mignon, 


LongOy 


LongOj ami. 




— 


Sacatouve, 


*SakatovOy ami cher. 




Mil, millet, 


Ampembe, 


Ampembaj sorgho, 


Ampemby, 


— 


tare lampônh, 


* Fari'lampôhâ. 




Milan, 


Papanga, 


Papango, Milvus œgyp- 
tius. 




— 


Papangoy 


— 




Milieu, 


AhivoUy 


Ahivony^ 


Anivony. 


Mille, 


Arivou, 


Arivo, 







ArrivoUj 






- (dix.), 


Foulo arrivou, 


Folo arivo. 




— (cent-) 


Zatou arrivou, 


Zaio arivo. 




Million, 


Ala, 


Ala^ forêt. 




— 


Alen^ 


Alina, la nuit. 




Mince. 


Manifi, 


Manify, 




Minuit, 


Aive halen^ 


Anivon'aiina, 


Anivon*atina. 


— ' 


Manlonhale, 


Maton' alina, 


Mamaton'alina, 


— 


Matonhalen, 






— 


Matonhala^ 


— 




Miracle, 


Rahamahata- 


Haha mahatatanjo, cho- 


Haha mahata- 




lanzou, 


se qui émerveille, 


lanjona. 


Miroir, 


Hetsoro, 


Hetsoro. 




Misérable, 


Matave teingh, 


Maiavy tena^ très gras. 




Miséricorde, 


Feferaingko, 


*Fifirairia(^). 




Moelle, 


Oteche, 


*Ôteky (2), 


Tsoka. 


— 


Sooc taolen, 


Tsokan'taôlana, moelle 


Tsokari'taola" 






des os, 


na. 


Moi, 


ZahOj 


Zahôy 


Izako, 


— même, 


Zaho izanhe 
izane, 


Zaliô hiany, 


/zaho hiany. 


Moignon de chair, 


Ounoufe^ 


NofOy chair. 





1. Cf. M. 7, fo 67 recto, 1. 9 : ç^.r^-?' ^^ ^' ^' ^"^ ^'^ ^®''^^' ^' ^^' 

2. Cf. M. 7, f» 70 verso. 1. 7 : viXJ>\. 



r • 



186 



DlCTIONNAmE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Moindre, Chelle, ^^^y> peu. 

Mois, Voulan, Vôlana^ 

— des femmes, Lehots, Leotrd, menstrue d), 

— (femme qui Ampele mile- Ampela maleolrâ^^), 
a ses), hotSf 

Moïse, RaMousaif RaMosa, 



Merina. 
Arabe, Souah 



Volana. 



,^y 



Moûs(f - 



Moissonner, 


Mitsangou, 


MitangOy cueillir, éplu- 
cher. 




Moite, 


Laihey 


Mando, humide. 




Moitié, 


Bila, 


//a. 




Mol, 


MalesmCy 


Malemy, 






Maleme, 






Molester, 


Mahalichilichi, 


MahalikHiky, 


Mahadikidiky, 


Mon, mien, 


Anahé, 


Anahy, 


Ahy. 


Monceau, 


Milânhe, 


Milany, se mettre du parti de. 




Monde, 


Tane^ 


Tany, la terre. 




— 


Tane abitou- 


Tany aby tontolo, la 






toul. 


terre tout entière. 




Monseigneur, 


Raghandria^ 


Rahandrià, 


Randriana. 


— 


Roandria, 


Rôandriây 


Raondriana. 


Monsieur, 


Ra, 


Ray préfixe nobiliaire, 


Ra, préfxe Bobiiiairt 
et de coortoisie. 


Montagne, 


Bohils, 


Vôhitràf 


Vohitra. 


— 


VohitSy 








Zaballiy 


Zabaly, 


J^ djabal. 


Mont de VéDDs(3), 


Vocapalou ba- 


Vokam-palo^ monticule 






na. 


du vagin; bahay avec 
une entaille. 




Montée, 


Fanongha, Fa- 


Fanonga, ascension. 






nonga, 


échelle. 





1. Litt. : souillure, 

2. Litt. : femme souillée. 

3. Le Dictionnaire et le Petit Recueil (p. i7) donne comme mot fran- 
çais : Mote du (sic). 



DE MADAGASCAR 



187 



Monter, 
Montrer, 

.— (se), 

Moqué (être). 
Moquer (se). 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Manongha, 

Mampitorou, 

ManpilouroU' 

teinghcy 
Mibahay, 
Manaho bahay^ 

Mahabahay, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Manoiu^a. 

Manatoro, montrer, 
Manatoro teha, 



Merina, 
Arabe, Souahili 



Manoro, 
Manoro tena. 



Moquerie, 


Bahay, 


Moqueur^ 


Bakea, 


— 


Mivendéy 


Morceau, 


Tapan, 


— 


Silan, 


— 


Silac, sillaCy 


Mordre, 


Manifats^ 


Moribond, 


tiofatey 


Morpion, 


Hau voulon 




boutouj 


Morsure, 


Nifare, 


Mort, 


Mate, 


— 


Fate, 


Mortaise, 


Fandrack, 



Mivazivazy, s'amuser. 

Manao vazivazy, faire 
des moqueries. 

Mahavazivazyy savoir ri- 
diculiser. 

Vazivazy . 

Vazivazy, moquerie. 

M'ivandy^ mentir. 

Tapany^ fraction. 

Sitany^ éclat. 

Silaka, — 

Mahifatrà. 

Ho faty, il mourra. 

Hôm-boiom-bôto, pou des Ha o m-b o lom- 
poils de la verge, boto, 

Ny ifatrà, la morsure. 

Maty, il est mortd). 

Faty^ cadavre. 

Fandraka, ciseau de menoisier. 



1. On fait généralement dériver, et j'ai fait dériver moi-môme le mal- 
gache maty de l'arabe O^ ^^^^ mourir. Si naturelle que paraisse cette 
étymologie, elle est cependant inexacte. La racine MT avec le sens de 
mourir^ mort se trouve dans nombre de dialectes polynésiens qui sont 
restés indemnes de tout contact non seulement avec les Arabes, mais 
même avec les musulmans. Le Maori polynesian comparative dictionary 
(de Edward Tregear, Wellington, s. d. sub verbo mate, p. 228) en té- 
moigne et est à cet égard décisif. Cf. Maori : mate, mort; Tahiti : mate, 
mort; Hawaï : make, mort; Tonga : mate, mort; Rarotonga, Marquésan, 
Mangareva : mate, mort; Aniwa : komate, être mort; Paumotu : mate, 
mourir. Ces exemples qui pourraient être multipliés sont concluants .- la 
racine malayo-polynésienne MT avec le sens de mourir^ mort est nette- 
ment non-sémitique et ses affinités étroites avec l'arabe CjU» sont pure- 
ment accidentelles. 



188 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sad- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souabila^ 


Mortier à riz, 


Leho, 


Leô, 


Laona. 


Morve, 


LeloUy 


Lelo. 




— 


Ranoulelouj 


RanO'lelo. 




Morveux, 


Batalelou, 


Bata-lelo, 




Mot, 


Venten, 


Ventyy substance, unité. 




Motif, 


Foutouretiy 


Fototrây 


Fototra. 


Motte du (sic) (D, 


Vocapalou, 


Vokam-paloy monticule 
du vagin. 




Mouche, 


LalelSy 


Lalitrâ, 


Laliira. 


— à miel. 


Voantantelley 


Heni-tantelyy la mère du 
miel. 




— 


Voa tantele, 


— 




Moucher, 


MandeloUy 


Mandela, 




Moucher (se), 


3findeloUj 






•^— 


MifindeloUy 


MifO'delOy aspirer la 
morve. 




Mouillé, 


Laijy 


Lena, 


Lena. 


Mouiller, 


Manday, 


Mandefla, 


Mandena, 


Moule, 


Antalyy 


Anialy, 






LalaUy laloky 


Lalô. 




Mouphti on sou- 


}foulazikiy 


Molazihy, 


^^ maoûlây 


verain (sic) y 






maftre. 




Tabaha, 


Ta/m ha y 


sI^A-l» tibby sa- 
vant, habile. 


Mourir, 


Mo te, 


Maty, 




— (doit). 


Hofate, 


Ho faty. 




— (chose ijui fait), 


Mahafate, 


Mahafaty, 




Mousquet, 


Ampingaratsiy 


Ampingara trà (2) . 




Moustache, 


Vauchcy 


Vaoka, 




Moutarde, 


Tsoughcy 


Tsohy, 




Mouton, 


Anhou drivons^ 


Ahondry vositrâ, mou- 


Aondry vositra. 




sitSf 


ton châtré, 





1. Dictionnaire y p. 105. Mont de Vénus. 

2. Du portugais espingarda. 





DE MADAGASCAR 


189 




Malgache Sad- 


Malgache Snd- 


Menna, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sonal^ili. 


Moutoo, 


Anghoudri 
voussUsy 






Mouvement, 


Hetschete, 


Hetsika, agitation. 




Mouvoir, 


Mihetchetsej 


Mihetsiketsika^ s^agiter 






* 


continuellement. 




Moyeu d'il œuf, 


Aten atoulij 


AtirCatoly^ 


Atin^alody. 


Muer, changer, 


Miouva, 


Miôva, 


Miova, 


— 


Mihouva^ 


— 




Muet, 


Mouha^ 


Moa, 


Moana, 


— 


Moûa, 


— 




Mufle, 


Voir « Gueule », 






Mulâtre, 


Oulou rnenaou- 


Olo mena holitrà, 


Olona mena ho 




lits, 




durais). 


Mulet, (peissoi), 


Zomporiy 


Zompona. 




Multiplier, 


Mitombou^ 


Mitombo, augmenter. 




Multitude, 


Marama, 


*Marama (2), être nom- 
breux. 




— 


Hamarouha^ 


Harnaroà, 


Hamaroana. 


Mûr, 


Massac^ 


Masakay 


Masaka. 


Mur, 


RirinbatOj 


Rindrim-bato, mur en 
pierre. 




M^^^ 


Fahets bato. 


Fahim-batOj entourage 
en pierre. 




Muraille, 


Hinra valo. 


Rindrim-bato, 




Mûre (fruit), 


Voalela, 


VoaieLa. 




Musc, 


l/inh. 


Lanyl puanteur du 
poisson pourri. 





1. Litt. : individu à peau rouge. 

2. Vide suprà, notes 1, p. 24 et 2, p. 87. Le voisinage des deux syno- 
nymes Marama et Hamaroa me fait songer à une métathèse possible. 
Uaramo (p. 24) serait alors non pas un impératif mais un substantif 
signifiant multitude par métathèse de l'amphibraque hàmârô, multitude. 
Marama signifierait alors être nombreux^ augmenter, multiplier et se 
décomposerait en ma, préfixe verbal de la 2^ classe et rama métathèse de 
maro, nombreux, plusieurs. Je n'émets cette conjecture qu*avec la plus 
grande réserve, car la métathèse est très rare en malgache et je n*ai pas 
encore étudié les lois qui la régissent. 



190 



DIGTIONNAIUE DE LA LANGUE 



Musc, 

Muscle, 
— du bras, 

Mystère, 

Nageoire, 

Nager, 

Naguère, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Tartave^ 

Honou/fe, 

Voafenam, 

Sintan, 

Tacoubé, 

Ellats, 

Loumanghej 

AcachehOy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Herina, 
Arabe, Souahi^.^ 



Nain, pygmée, Atiachimousse, 



Taratavfj, 

NofOy chair. 

Voafenaha, gras du bras. 

Sintaka, jarret. 

TakO'be, ce qui est très 
caché. 

Elatrâ, aile, Elatra. 

Lomaho, natalion, Lomano. 

Teo no ho eo, il n'v a 
qu'uD instant. 

Ana-kimosy, descen- 
dants de kimosy U). 



Naître, 



Nappe, 



Anachimoussi, 


— 


Mivelome, 


Mivelomana. 


Vélo m. 


Velo7ia, vivant. 


Tevohariy 


Tivoanay qui pousse 


Lamba^ 


Lamba, toge. 



1. Le mot kimosy est d'origine souahilie. H provient de l'expression 
ironique mbili-kimo (litt. : double taille) par laquelle on désigne les nains 
et les pygmées sur la côte africaine. Je ne discuterai pas dans ce travail 
la question ethnographique des nains ou pygmées malgaches; mais je 
tiens à faire remarquer que ce nom de kimosy i\uï désignait au xvii* siècle 
une peuplade indigène du plateau central et le nom donné par les Mal- 
gaches modernes aux premiers occupants de Tlmerina — les Vazimba — 
sont nettement bantous. La constatation n*est pas nouvelle, mais il s'y 
ajoute la présence inattendue dans le dialecte Ântanosy recueilli par 
Flacourt, d un nombre appréciable de mots souahilis. L'influence bantou 
a donc été considérable dans une partie de Madagascar où les nègres de 
la côte d'Afrique n'ont pas fréquenté. Ce fait linguistique me parait être 
un argument sérieux en faveur de la très-vraisemblable coi^ecture que 
Madagascar, à l'époque préhistorique, a été habité par des nègres ou des 
négritos que l'immigration postérieure — probablement aussi à l'époque 
préhistorique — des nègres indo-océaniens a refoulé vers le plateau 
central. La fusion très ancienne de ces autochthones nègres avec les 
immigrés orientaux expliquerait la disparition à travers les siècles de la 
plupart des signes ethniques nègres chez leurs descendants. Ce sont, en 
eiïet, les caractéristiques indo-océaniennes et malaises qui prédominent 
chez les tribus malgaches de l'île entière. 



DE MADAGASCAR 


lai 


Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 


Oriental ancien 


Oriental moderne. 


Arabe, Sonahili. 


Lavacorouy 


LavaWorohay fosse na- 
sale. 




Talili^ 


Talily, 


Tadidy. 


Voir « Narine ». 






Vouvou, 


Vovo. 




VouvouCf 


— 




Sihif 


Tsihy. 




Fanghaké, 


Faiiahy, esprit, 


Fanahy. 


de tout soa fan- 


Olon-tsoa fanahy, 


Olona soa fa- 


ghahéy 




nahy. 


Lentou^ 


Lentina, submergé, 


Lentika, 

m 


Milaye, 


Milay, aller à la voile. 




Tsamôou, 


Samboy 


S. épmbOy bar- 


SarnôoUy 




que (1). 


Voka, 


Voa, blessé. 




Fea, 


Fa. 




Tsiari, 


Tsiary, nullement. 




LanCy 


Lany, il n'y en a plus. 




Ou Ion maint hi. 


Olo mainty, 


Olo-mainty, 


3farinkdahéf 


Marin-dahy, homme 
noir comoie du charbon. 




Avenj'ahon^ 


Avin-drahôf ce qui vient 
des nuages, 


Avin-drahona. 


Havandra, 


Havandra^ grêle. 




inc, Tantamou, 


TatamOy nénuphar à 
fleur jaune et violette. 




Ozats, 


Ozatrày 


Ozatra. 


Ozatsbeiy 


Ôzatrâ be, grand nerf, 


Ozatra be. 


Mariri^ 


Mariryj pur. 




Mi fa ff a y 


Mi fa fa. 




s, Miave, 


Mîtave, défricher. 




Sivi, 


V 

Sivy, 


Sivy. 


Vachila, 


Vak'ila. 




sunrà. d. 55. s. v° « 1 


^araiie m. Cf aussi . è; »^.Lt*>. 





192 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 



Malgache Snd- 
Oriental moderne. 



Neveu, 

Nez, 

Nid d'oiseau, 

Nièce, 

Nier, 
Noble, 
Noblesse, 
Noce, 



Zanach ompi Zanak^ampirakalahy, 

rahalahe, fils de frères, 

Oron^ Oroha^ Oro. 

Trangh vouron, Trahom'boroha^ 



Zanach ompù 

rahavane^ 
Manday 
Roandria, 
Fiandriarij 
Savais, 

Missavats, 
MirachebaUy 



Nœud, HongoutSy 

— coulant, ^«^î sintac, 



— simple^ 



Afehai entec, 



— d'une caoDe i snere Vctnen, 

on d'aatre plaote. 

Ongouts, 

Noir, Mainthiy 
Sainthif 



Noirceur, 



Noircir, 



Noise, 



Mainthi soca, 

Missoca, 

Mizari mainthi, 

Midzari main^ 

ihi, 
HancanCf 



Zanak*ampirahavavy , 
fils de sœurs, 

Màndâ. 

Rôandriây 

Fiandrià, 

Saotrâ, bénédictions, 
prières, 

Misaoirâ, bénir, prier, 

*Aîirasa, se marier; vao 
nouvellement, 

Ongotrâ, nœud du bois. 

Taly sintakay nœud fa- 
cile à détacher, 

Fehin*entana, lien de pa- 
quet. 

Vany. 

Ongolrà. 

Maintihay Mainty^ 
Sainty, nom d'une perle 

noire. 
Mainiy soka, teinture 

noire. 
Misokay être plongé dans 

la teinture noire. 
Ma7)jai*y mainty, devenir 

noir. 



Merina. 
Arabe, Souahili. 

Zana-mpiraha- 

lahy. 
Orona^ 
Tranom^boro- 

na. 
Zana-mpiraha- 

vavy. 

Raondriana. 

m 

Fiandrianana, 
Saolra. 

Misaotra. 
ij^ji 'orj, noce. 



Tady sintaka. 



Mainty, 



Ankany, 





DE MADACASCAtl 


193 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sonal^ili. 


Noise (ekerdier), 


Miancane, 


Miankany, 




— (qii cherche), 


Ompihancanej 


Ampiankany. 




Nom, 


AngarCj 


AharUy 


Anarana. 


Nombre, 


fiiaCy 


Jsaktty Isa. 






Hiachey 


1 




— (grand), 


Misi maro. 


Misy maro y 


Misy maro. 


Nombrer, 


Manghiachey 


Mahisakay compter, 
énumérer, 


Manisa. 


Nombril, 


Foets, 


Foitrâ, 


Foitrâ. 


— 


FohotSf 


— 




Nommer, 


Metongon anga- 


Manohona anaray pro- 


Manonona ana» 




re. 


noncer le nom, 


rana. 


— 


Mitonghon, 


Mitohonay se nommer, 


Mitonona. 


Nommez, 


Tonghonney 


Tohony, nommez I 


Tonony 1 


Non, 


r$u 


Tsyy ne pas. 






Tsiare, 


Tsiary, nullement. 




Nonante, 


CivifoulOf 


Simm-poloy 


Sivy folo. 


Nord, 


Avarats, 


Avaratrày 


Avaratra. 


Nord-est, 


Simoulots, 


Tsimilôlrâ, vent du nord. 




Notre, 


Hanayy 


Anay, 




Nourrir, 


Mamellom, 


Mamelonay faire vivre. 




— 


Mitaize, 


Mitaiza. 




Nous, 


Zahaye^ 


Zahay, 


Izahay. 


— • même, 


Zahaye izane, 


Zahay Atany, 


I zahay hiany. 


Nouveau, 


Vau, 


Vaoy 


Vao. 


Nouvelles, 


Caharoy 


Kabary, 


j-^^ khabara , 
apprendre. 


Novembre, 


Sacavei, 


Sâkâvê, 




Noyau, 


Taholanh^ 


Taôlana, os, 


Taolana, 


^ 


Taholenboa, 


Taôlam-boay os de fruit. 


Taolam-boa. 


Noyé, 


Lentechy 


Leifliruiy submergé, 


Lentikay 


Noyer (se), 


Milentechf 


Mileîitiha, 


Afilentika. 

m 


Nu (aller), 


Miharingha- 


Aîihariharlna, 


Haringarinay 




rinhy 




squelette, carcasse. 





MihaloUy 


Mihalo. 





13 



192 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Marina, 
Arabe, Souahili. 


Neveu, 


Zanach ornpi 


Zanak*ampirahalahy, 


Zana-mpiraha- 




rahalahe, 


fils de frères. 


lahy. 


Nez, 


Or on, 


Orohay Oro. 


Orona. 


Nid d*oiseau, 


Trangh vouron^ 


Trahom-borohay 


Tranom^boro- 


Nièce, 


Zanach ompi- 


Zanak^ampirahavavij, 


na. 
Zana-mpiraha- 




rahavane, 


fils de sœurs, 


vavy. 


Nier, 


Manda, 


Màndâ, 

m 




Noble, 


Roandria, 


Rôaiidriây 


Raondriana. 

m 


Noblesse, 


Fiandrian^ 


Fiandriâ, 


Fiandrianana, 

• 


Noce, 


Savais, 


Saoti'à, bénédictions, 
prières. 


Saoira. 




Missavats, 


Misaotrà, bénir, prier, 


Misaotra. 


— 


3firachebaUy 


"Mirasa, se marier; vao 
nouvellement, 


^j^ *ors, noce. 


Nœud, 


ffongoutSy 


Ongotrâ, nœud du bois. 




— coulant, 


Tali sintaCy 


7 a/y sintaka, nœud fa- 
cile à détacher. 


Tady siniaka. 


— simple. 


Afehai entec, 


FehvrCentana, lien de pa- 
quet. 




— d'oDe canne à snere 


Vanen^ 


Vamj, 




OD d'autre plante. 








— 


Ongouts, 


Ongoirà, 




Noir, 


Mainthiy 


Maintina, Mainty, 


Mainty. 




Sainthiy 


Sainty, nom d'une perle 
noire. 




Noirceur, 


Maintld soca, 


Mainty soka, teinture 





Noircir, 



Missoca, 



iU\ 



Noise, 



Mizari mainthi, 

Midzari main^ 

thi, 
Hancane, 



noire. 
Misoka, être plongé dans 

la teinture noire. 
Manjary mainty, devenir 

noir. 



Ankany. 





DE MADAGASCAK 


193 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soual^ili. 


Noise (chercher), 


Miancane^ 


Miankany, 




— (qai cherche), 


Ompihancaney 


Ampiankany, 




Nom, 


AngarCj 


Ahara, 


Anarana, 


Nombre, 


ffiacy 


Isakttj Isa. 




— 


Hiachey 


— 




— (grand), 


Misi maro. 


Misy maro y 


Misy maro. 


Nombrer, 


Manghiache, 


Mahisakay compter, 
énumérer, 


Manisa, 


Nombril, 


Foets, 


Foitrà, 


Foitrà, 




FohotSj 


— 




Nommer, 


Metongon anga- 


Manohona anara, pro- 


Manonona ana^ 




re, 


noncer le nom, 


rana. 


— 


Mitongkon, 


Mitohona, se nommer, 


Mitonona. 


Nommez, 


Tonghonney 


Tohony, nommez! 


Tonony I 


Non, 


T$i, 


7'sy, ne pas. 




— 


Tsiare, 


Tsiary, nullement. 




Nonante, 


Civifouloy 


Sivim-polOy 


Sivy folo. 


Nord, 


AvaratSy 


Avaratrày 


Avaratra, 


Nord-est, 


SimoulotSf 


Tsimilôlrây vent du nord. 




Noire, 


Hanay^ 


Anay, 




Nourrir, 


Mamellom, 


Mamelona, faire vivre. 




— 


Mitaize, 


Mitaiza, 




Nous, 


ZahayBj 


Zahay^ 


hakay. 


— même, 


Zahaye izane^ 


Zahay hiany, 


Izahay hiany. 


Nouveau, 


Vauy 


Vao, 


Vao. 


Nouvelles, 


Cabaro, 


Kabary, 


j-y^ khabara , 
apprendre. 


Novembre, 


Sacavei, 


Sàkàvê, 




Noyau, 


Taholanh, 


Taôlana, os, 


Taolana. 


— 


Taholenbotty 


Taôlam-boa, os de fruit, 


Taolam-boa. 


Noyé, 


Lentechy 


Lenliha, submergé, 


Lentikay 


Noyer (se). 


Milentec/iy 


M'dentiha, 


Milentika. 

• 


Nu (aller). 


Miharingha- 


Mikarihariha, 


Ilaringarinay 




rinhy 




squelette, carcasse. 


— 


MihaloUy 


Milialo. 





13 



194 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Marina, 




Oriental ancien 


i. Oriental moderne. 


Arabe, Souahili 


Nu (aller), 


MicongcLf 


Mipongaponga^ être nu. 




— 


Ompikaringha- 


Ampiharinarina , celui 






rinhy 


qui va nu. 




— 


OmpihalOf 


Ampihalo, celui qui va 

n 11 




Nudité, 


Conga, 


IIU* 

Pongapongay nu. 




Nuée (grosse, 


Rahofiy 


Rahô, 


Rahona. 


épaisse), 






• 


•^■"^ 


MirahoUf 


Mandrahôy être nua- 
geux. 


Mandrahona, 


— 


Mica y 


Maikaj il fait sombre. 




Nuit, 


BalCy 


Alina, Alina, Aly, 


Alina, 


— 


ffaleUf 


— 




— 


Halenij 


— 




— (cette). 


Lehalem, 


Lahaliha. 




Nul (personne), 


Tsiare oulon^ 


Tsiary olona. 


Tsyniisy olona. 


Nuque, 


ffatocho, 


Hatoka. 




0! 


Hero ! 


He\ Hô\ 




Obéir, 


MazoutoUy 


Mazoto, disposé à obéir, 


Mazoto, zélé. 


Obéissant, 


— 


— 




Obéissance, 


Fazoutou, 


Fazotoâ. 




Obligé (être), 


Mirechetse, 


Mirekitrà, être attaché à, 


Miraikitra. 


Obliger, 


Manvechetse^ 


Mandrekilfày fixer, ré- 
gler, 


Mandraikitra. 


Obscur, 


Malouts, 


Maleotrây sale. 




— 


Pecaleriy 


Pek'aliha, la nuit CixéBj 


Paik'alina. 


— 


Mahidzij 


Maiziha, 


Maizina, 


— 


Manzavonhj 


Manjavoria, faire du 
brouillard, 


Manjavona, 


Obscurcir, faire 


Mandzavonky 


— 




brouillard, 








Obscurité, 


Maidziy 


Maiziria, 




— 


Dzavongh, 


Zavoha, brouillard. 


Zavona, 


— 


MaloutSy 


Maieotrâ, sale. 




Obsèques, 


Fandevenhf 


Fandevenâ, 


Fandevenana. 





DE MADAGAÔCAR 


lOo 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soua^iili. 


Obstination, 


Ilarantsay 


"Harantsa. 




Obstiner (s') 


Marantsa, 


*Marantsa, 


Maranitra. 


Obvier, aller 


ManoeiCf 


Mifanojoy se rencontrer. 




devant, 




se trouver en face l'un 
de l'autre. 




Occident, 


André fou y 


Andrefaha, 


Andrefdna, 


Occipput, 


Totockandron- 
ghe. 


Mokon-doha. 




Occulte, 


Tacoriy 


Takona. 




Octante, 


Valoupoul, 


Valom-polOy 


Valo polo. 


Octobre, 


Sacamasséf 


Sakamasay. 




— 


Sacamasseh, 






Odeur, 


Manhé, 


Mahitrâ, odoriférant. 


Manitra, 


— 


Malanguiy 


Malahxjy qui sent le pois- 
son, 


Malany. 


— 


MaimboUy 


MaimbOy puer. 




— 


Himôouj 


ImhOy puanteur. 




Odorat, 


OrouCy 


Orokay action de flai- 
rer. 




Œil, 


Masso, 


Maso, 




— 


Vodihinh, 


Voajihi/y Vajihyt visage, 


^^ ouadjh, vi 
sage. 


— (coin de T), 


Tamolea, 


Tapotsinyy la partie 
blanche. 




— (prunelle de 


Zanachandrian 


Zanak*andria-7ïïaso. 

• 


Anak^andria- 

• 


n, 


massOy 




maso. 


-(blanc de n, 


Tampoutchi 


7 am-potsi-masoy 


1 a-potsi-maso 



mass. 

— de chat, Massompis, Masom-piso. 

Œsophage, Locobero, * Lokobero ^^) . 

Œuf, Atouliy Atoly, 

Œuvre, Assay Asa, 



Atody. 



9 f 



1. Cf. M. 7, f° 71 recto, 1. 5 : j-^^JJ^, 



196 



DICTiONNAlRE DE LA LANGUE 



Œuvre, 
Offense, 




Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Fanghassa^ 
Fancavouay 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Fahasâ. 

Fahavoà, action d'at- 
teindre, 


Marina, 
Arabe, Soua^ili 

Fahavoazana, 


Offenser, 




Mancavoua, 


Mahavoa, blesser. 




— 




Mavoua, 


— 




Offrande, 
Offre, 




Fang hampe, 


Fanampiâ, secours, 


Fanampiana. 


Offrande 
ter r). 
Offrir, 
Ohl 


(por- 


Manghatets 
fanghampe^ 
Manghampe, 
DWé! 


Mahatitrà fanampiâ, 

Mahampijy aider, 
Odre! Adre! 


Manatitra fa- 
nampiana, 
Manampy. 


Oie, 
Oindre, 




Rasangay 
Mitavouy 


Rasanga, 
Mitavona, 




Oint, 




Tavouy 


T avoua y action d'oin- 
dre. 




— 




Ficavou, 


Fitavona, manière de 




Oiseau, 




Vowou, 


s'oindre. 
Vorohay Voro. 


Vorona. 


— de mauvais 


TacatSy 


Takatrày ombrette, sco- 




augure 


graDd 




pus umbretta, gm. 




comme 


une 








pie nommé : 


2'oulouhe, 


Toloho, coucou de Ma- 




— (petit, 


noir 


Haizouma, 


dagascar. 
Raizoma, 





qui a une 
plume noire 
sur la tête), 
— blanc qui 
suit les bœufs. 

Ombrage, 

Ombre, 
Omettre, 



Vourouchoutsiy Vorom-potsi/y Ardea bu- 

buleus, Savigny et 

Gray. 
HalouCy Halou- Aloka, 

che, 
Talinzou, Talwjonay Talinjo, Tandindona. 

JJalinhoUf Baliho, oublié, Badino. 





DE MADAGASCAR 


197 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Onction, 


Filavou^ 


Fitavo^ manière de s'oindre. 


Fitavona. 


— 


Tavou, 


TavOy action d'oindre, 


Tavona. 


Onctueux, 


MatavCy 


Matavyy gras. 




Onde, 


Amproyhe^ 


Mirohilrây aller et venir 






• 


en masse. 




Ondes, 


Vatanha^ 


Vatan'alona, vagues (D. 




Ongle, 


VazancohOf 


Vazan-kohOf 


Hoho. 


Onyx, 


SambaizOj 


*Sambaizo. 




Onze, 


JrahamanifoU' 


Raik'amby ny folo (2), 


Iraik*amby my 




lo. 




folo. 


« 


Iracamanifou- 

lo. 
OmparantsUj 


■ — 




Opiniâtre, 


Amparantsâf celui qui 


Mpandrantsa" 



Opiniatrer (s'), Marantsa, 



émonde, taille, na. 

Marantsâ, émonder, Mandrantsana. 
tailler des branches. 



Or, 


Voulamena^ 


Vola-mena, argent rou- 
ge. 




Oraison, 


SahotSy 


Saôli'ây 


Saotra. 


Orange, 


Voanga, 


Voahangy. 




Orangé, 


Chiribitsi, 


Kirim-bitsy, gris-fourmi, 


Kirim-bitsika. 


Orateur, 


Ompazacdy 


Ampizaka. 




Ord, 


Voir « Sale ». 






Ordonnance, 


Zaca, 


Zaka, action de gouver- 
ner. 




Ordonner, 


Mandzaca, 


Manjaka, gouverner. 




— 


Manghadily^ 


Mandily^ 


Mandidy. 


Ordre, 


Hadily, 


Hadlly, 


Didy, 


Ordure, 


Acata, 


Kôta, Akata, 




— d'oreille, 


Taye ni soufy, 


TairCny sofy. 


TairCny sofina 


Oreille, 


Souffi, 


^ofy, 


Sofina. 


— 


Talinhe, 


TaliTïy, 


Tadiny. 


1 . Voir 


« Vague ». 






2. Vide 


supra note 1, p. 113 


• 





i98 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Marina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. ' 


Arabe, Souahili 


Oreilles (ordu- 


Taye sou fi, 


Tain'ny sofy. 


Tainny sofina. 


re des), 








Oreiller, 


Onda, 


Ôndây Ôndahaj 


Ondana, 


Orfèvre, 


Ompanefe vou- 


Arnpanefy volamena. 


Mpanefy vola- 




lamena. 


forgeron de Tor. 


' mena. 


Orfraie, 


Vouroudonle, 


Voron-dolOf hibou. 




Organe, 


Ozats, 


Ôzatrây nerf, 


Ozatra. 


Orgueil, 


Fichetra^ 


Fihetrahetrâj fierté, 


Fihetrahetrana. 


Orient, 


Atsignanay 


Atsinana, 


Atsinanana, 


Ornement, 


RavaCy 


Ravaka. 






FiravaCy 


Firavaka, 


• 


— des pieds, 


BezetSy 


Bezitrâ. 




d'or. 


Verenkerey 


Verangera. 




Orner, 


Miravac, 


Mirnvaka^ être orné. 




Orphelin, 


Za matera maie 


Zaza maty ray rnaty reny. 






reine, 


enfant dont le père et 
la mère sont morts. 




Os, 


Taholeriy 


Taôlaha, 


Taolana. 




Taholanh^ 


— 




— de seiche, 


Fandrorona^ 


*Fandrorona, 

m 




Oser, 


Mahavaniy 


Mavany, être hardi. 




Otage, 


Zouloufandim- 


Soloy le remplaçant; 






%» 


fandimbyj ceux qu'on 
remplace. 




Oter, 


Afouliy 


Afoly^ dont on se dédit. 


Afody. 


Ou, 


Mon, 


Moa, est-ce que? 




Où? 


Aisttj 


Aizaf 




— vas-tu?, 


Ouaisa, 


Ho aizaf 




— (d'où viens- 
tu? 
Oubli. 


Taisa^ 


Taiza, où étais- tu? 




Balinhy 


Halino^ oublié, 


Hadino. 


— 


Halinhou, 






Oublier, 


Halinhov, 






Ouest, 


André fouy 


André faha^ 


Andrefana. 


Oui, 


Hé, 


/>\ 


Eny. 





DE 


MADAGASCAR 


199 


Ouïe, 


Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Tainouy 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Taino^ entendu. 


Merina, 
Arabe, Souahili 


— 


Tenou, 






Ouïr, 


Mitenou, 


Mitaino, écouter. 




— 


MitainoUj 


— 




Ouragan, 


Ranoufoutchiy 
RivontSf 


Ranofotsy, m blaiiclie(i). 
Hivotrây vent, 


Rivotra. 


Ourdir (une 

étoffe). 
Outil, 


ManenoUy 
FiassUy 


Manany, 
Fiasâj 


Manany. 
Fiasana, 


Outre («Iwbe), 


Aroûi, 
Aroûtty 


Iroyy là-bas. 
Aroa, là-bas. 




Outrepasser, 
Ouvert, 


Mandica, 
Alah, 


Mandikay passer par dessus. 
Laka, 




Ouvrage, 
Ouvrer, 


Basa, 

Mihassa, 


Asa, 

Miasa, travailler. 




Ouvrier, 
Ouvrir, 


Ompihasa, 
Alahttj 


Ampiasa, travailleur,! 
Lakttj état de ce qui est 
ouvert. 


Mpiasa. 


Pacifier, 


Alahéy 
Miarets, 


Miaritrâ, supporter, pa- 


Miaritra. 



— Manhefa, 

Pacifique, Ommiefay 



/ 



Paillard, 
Paillard er, 



tienter, 
Manefay achever, termi- Manefa, 

ner, 
Miefay celui qui aboutit, 

se termine à. 
Tsara fangahé^ Tsara fahahy^ bon ca- Tsar a fanahy, 

ractère, 
Jangay libertin. 

5eAa^rd, hermaphrodite, Sekatra, 
Mila ampeltty chercher 

des femmes. 
Mila lahyy chercher des 

hommes. 



Hezohan, 
TsecatSy 
M'dla ampelay 

Milla lahéy 



1. Le vent fait écumer l'eau en Tagitant violemment. 



202 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merma, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sonahili. 


Paresseux, 


Mavouze, 


Mavozo, 




— 


Mavouzoufohy 


Mavozo fôy cœur sans 
énergie. 




— 


Vaca, 


Vaka^ embarrassé. 




Parfaire, 


Manapere, 


Manapitrâ, achever, 


Manapitra. 


Parfait, 


TapeAsBy 


Tapitrâ, achevé, 


Tapitra. 


Parfum, 


HembouCy 


Emboka, encens, 


jjJc bakkoûr, 
encens. 


Parfumer, 


Mikembouc, 


Manernboka, brûler de 
l'encens, 


Manemboka. 


Parjure, 


Ornpanghota 


Arnpahôta an'tangenaj 


Mpanota an'' 




antanghehy 


celui qui viole (la pa- 
role donnée) à Vifum 


tangena. 




m 


du Tangenai^), 




Parjurer (se), 


Manghoia an- 


Mahôia anUangena^ vio- 


Manota afCtan- 

• 




tangheh, 


ler (la parole donnée) 
à répreuve du 7an- 
gena, 


gêna. 


Parlant, 


Fivoulanh, 


Fivolahay parole, 


Fivolana, 


— 


Fizache, 


Fizaka, parole. 




Parlementer, 


Miiochi, 


Mitoky, 




Parler, 


MitsarOj 


Mitsara, juger. 




— 


Mivoulanh. 


Mivolanay parler, 


Mivoiana. 


-^ 


Mizache, 


Mizakay dire. 




Parler, discours. 


Voulanhy 


Volahay parole. 


Volana. 


Parmi, 


Auvangha^ 


Aôvaha. 




Paroi, 


Rinn, 


Rindrina. 




— . 


Hinra, 


— 


• 


Parole, 


Voulanh^ 


Volaha^ 


Volana. 


Parquer, 


A te fa anzou" 


Atefa, qu'on met; an- 






lOUCy 


joloktty en parc. 




Part, 


Zara^ 


Zara. 





1. Ancienne ordalie judiciaire par le poison de la noix de Tangena 
(Tanghinia venenifera Madagascariensis. 





DE MADAGASCAR 


203 




Malgache Sud- 


Malgache Snd- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili 


(à), 


Aminizara^ 


Amiri'ny zara. 




âge» 


Fidzara, 


Fizarâ, 


Fizarana. 


ager, 


Midzara, 


Mizara. 




aire), 


Mampizara^ 


Mampizara, 




ement; 


Voir «Départ», 


i 




> 


Zaray 


Zara^ part. 


1 


icipep, 


Manzaray 


Manana anjaraj avoir 
une part. 




iculier, 


Tocariy 


Tokana, unique, seul. 




ie, 


Tapan^ 


Tapany. 




nontrer 


Mibongha^ 


Mibongay montrer ses 




5), 




testicules. 




ir, 


Las a y 


Lasa, il est parti. 






Lia^ 


Lia, 


IHa. 


— 


Fanonghay 


Fanonga^ ascension. 




négation). 


Tsi, 


Tsy, ne pas. 




— 


Tsiare, 


Tsiaryy nullement. 




le), 


Aca, 


Aka^ Aza, 


Aza. 


âge. 


Lica, 


Lika^ action de franchir. 


Dika. 


— 


Lalamhe, 


Lalambe mamantâ, che- 


Lalambe ma^ 






min qui aboutit à, 


rnantana, 

• 


— 


Mamanta, 


— 




ant, 


Ompadalou, 


AmpandalOj 


Mpandalo. 


■"" 


Ompandica, 


Ampandikay celui qui 
franchit, 


Mpandika. 


îr, couler 


Manpandicay 


Mampandika, faire fran- 




elque chose, 




chir. 




3r outre, 


Mandica, 


Mandika, franchir. 




n chemin, 


Mandalou, 


Mandalo. 

m 




3reau rouge, 


Foulimene, 


Foli-menai^), 


Fodi-mena, 


ion, 


Harets, 


Aritrâ^ persévérance, 
endurance, 


Aritra, 




Mahefo, 


May /o, cœur brûlant. 


May fo. 



1. Poudia madagascariensis, L. 



> 



204 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 







Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 




Merina, 
Arabe, Souahili. 


Pasteur, 




OmpangharaCj 


Ampanaraka, celui 
suit, 


qui 


Mpanaraka, 


Pâte, 
Patience, 




Moufe, 
Fiarets, 


Mofo, pain. 
Fiaretâ, 




Fiaretana, 


Patient, 
Pâtir, 




Ompiharets, 
Miarets, 


Ampiaritrày 
Miariirà, patienter, 




Mpiaritra, 
Miantra, 


Patte de bête, 


TomhouCy 


Tomhoka, 






— 




Tangha, 


Tahâf 




Tânànâ, 


Pâturage, 




Tanghj 
AhetSy 


Ahitrâ, herbe. 




Akitra. 


Pâture, 




Haney 


Haniha, Hany^ 




Hanina, 


Paume de 


la 


Felatang, 


Felatanà, 




Felatanana. 


main, 
















Ampalatangha, 


Am-pelatahây à la 
me de la main, 


pau- 


Am-pelatanana, 


Paupière, 




V oulonsanrihi , 


Volon- tsandriha , i 
du front d). 


poils 


Volonfkandn- 
na. 


— 




Voulou massOy 


Volo-masOy poil de l'œil. 




— (homme 


qui 


VendratSj 


Vendrana, 






a la — ren- 










versée). 








• 




Pauvre, 




Veta, 


Veta, 




Vetay licen- 
cieux. 






Mousquine, 
Oncalala, 


Mosikinyy 
Halala, celui qui 


est 


^-jC^ misk^n, 


Pauvreté, 




HalalOy 


pauvre. 
Haiala^ pauvre. 






Payement, 




oim, 


Tamby^ salaire. 







1. Yolon-tsandrina = vo/o -fn + handrina. Cette permutation inattendue 
de Vh initial de handrina en ts nous est attestée par le M. 7, f* 70 verso, 
1. 7 dans une liste des noms de parties du corps : 



C « / 



g^^-jb handrihâj front. 
g^^-XJ^ Moloii'tmndrinà^ poil du front. 





DE 


MADAGASCAR 


205 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Payement, 


TambCy 






Payer, 


Manivi, 


Manamby^ prendre à gages. 




— 


Manambe^ 


— 




Pays, 


Vahouaca, 


Vahoaka, le peuple. 




— 


Rorangkaj 


Roranga, plaine. 




— 


Tane, 


Tany. 




Paysan, 


OntanbohitSy 


Antam-bohitrây gens du 
village. 




— 


Ontanrorangay 


Antan-drorangay gens 
de la plaine. 




Peau,' 


Oulits, 


Holitrâ, 


ffoditra. 


— 


Houlitse^ 


- — 




Pêche, 


Faminta, 


Famintà, 


Famintanana. 


Péché, 


Ota, Hoia^ 


Ota, 


Ota. 


Pécher, 


Mangkotan, 


Mahôta, 


Manota. 


Pêcher, 


Maminta, 


Marnintà, 


Mamintana. 


Pécheur, 


Ompaminta, 


Ampamintây 


Mpamintana, 


Peigne, 


HorouXy 


Fioritrây os qui sert de 






4 


démêloir. 




— 


HorouSy 


— 




Peigné, 


Fihourous, 


Fioritrâ. 




Peigner, 


Mihorous, 


Mioritrâ, avoir les che- 
veux divisés en plu- 
sieurs tresses. 




Peindre, 


ManockitSy 


Manokitrâ, ciseler, 


Misokitra, cise- 
ler, sculpter, 
graver. 


Peint, 


FanochitSy 


Fanokitrây état de ce qui 


Fisokitra. 






est ciselé. 


• 


Peintre, 


Ompanochits, 


Ampanokitrâ, celui qui 
est ciseleur, 


Mpisokitra. 


Pelé, tondu de 


Tangouri gouri 


Ahondrikondrikay Ta- 




près. 


ho fats e, 


gneau ; miofo^ pèle. 




Pêle-mêle, 


Fiharouharou, 


Fiharoharody grand mé- 
lange, 


Flharoharoana» 



206 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Peler, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Houlire, 



— la terre avec Mihendac, 

la bêche, 

Pelle, Fanghali, 

Peleton de fil, Foule ansouli. 

Penchant, Maranchits, 

-^ Miraverave^ 

FiraveravCj 

Miraverave, 

Mikourirey 



Penché, 



Pencher, 



Pendant ceci, Anrac iouy 

Pendant que, Anracky 
Pendant, Miraverave, 



Pendiller, 
Pendre, étran- 
gler, 
Pendu, 
Pénétrer, 

Pénitence, 

— (faire), 

— (ceux qui 
sont en). 

Pensée, 

Penser, 



Mankets hoe^ 

zonh^ 
Voir «Pendant», 
Mitenterach, 

Halilou, 
Malilou, 
OmmalUouy 

Tserech, 
Vetsevetse, 
Mitsérech, 
Mivetsevetse^ 



Malgache Sud- Merina, 

Oriental moderne. Arabe, Soua 

Holirà, dont on enlève Hodirana. 

la peau, 

Manendaka. 

m 

Fangalyy bêche, Fangady. 

Foly antsolyy Foly aniso 

Mandrona (V), faire pen- Mandrona, 
cher, 

Miraviravyy être suspen- 
du. 

Firaviravy^ manière de 
pendiller. 

Miraviravyy être suspen- 
du. 

Mahilatrà (?), pencher 
d'un côté. 

Andrak'iOy jusqu'à celui- 
là. 

Andraka, jusqu'à. 

Miraviravy, être suspen- 
du. 

Manety vozona, serrer la Manety vo: 
gorge, 

Mananteraka, percer de 

part en part. 
Baliloy repentir, regret. 
MalilOy se repentir. 
Malilo^ celui qui se re- 

pent. 
Jery, 

Vetsivetsy, réflexion, Hev'Uva, 
Mijery, 

Mivetsivetsyy réfléchir, Mihevilra, 



DE MADAGASCAR 



207 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Pentagone, FoutepoutetSy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Souahili. 



— (être en), Mifoutepoutets, 



Pépin, 

Percé, 

Perce-oreille, 

Percer, 

Perche, 



Vihi, 

Lohacke, 

Acalalifey 

Mandoachey 

Fahets, 

Fandzora, 



Perdre, 


Mandevoriy 


Perdrix, 
Perdu, 


Sariponiy 

Sipoi, 

Levon, 


~ (être). 
Père, 


MilevoUf 
Ra, 


Père et mère 


Ray, 

Amproy^ 

Nibondra, 


(de), 


Nibondrainey 


Périr daDS Peau, 


Lenteche anh 




onh, 


— en mer, 


Lenteche an 




riac. 


Péritoine, 


Olibonton, 



Fotipotitrà, action de Fotipotitra. 

mettre fréquemment 

dans le sens opposé, 
Mi fotipotitra, mettre fré- Mi fotipotitra. 

quemment dans le sens 

opposé, Pavant à Par- 

rière, 
Vihy, noyau. 
Loaka, trou, 
Kalalao? cancrelat. 
Mandoaka. 

m 

Fahetrâj enclos, entou- 
rage en bois. 

Fan; on/ory, action de re- 
morquer uneîpirogue 
en avançant à la perche. 

Mandevona, anéantir. 

Tsipoy, 

Levona^ levo, anéanti, ré- 
duit à. rien. 
Milevona^ être anéanti. 
Ray, 

*Amproy, 

Mibon-dray , être unis 
par le père. 

Mibon-dreny^ être unis 
par la mère. 

Lentika ahy oriy, plongé 
dans le fleuve. 

Lentika an-driaka, plon- 
gé dans la mer. 

Holitràj la peau ; mivon- Hoditra mivon- 
to, qui enfle, se soulève, to. 



i 



208 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Perle, 

Permettre, 

Permission, 

Pernicieux, 

Perpétuel, 

Perplexe, 

Perroquet, 

— de mer, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Vore, 

VourCy 

Mankalepha^ 

Halephan, 

Batsiy 

Tsitapetse^ 

Marimarik, 

Vaza, 

Fianbaza, 



Persévérance, Horime^ 
Persévérer, Mangkorime, 



Persister, Manghorime^ 

Personnage, Oulon, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Vory, 

MahandefUy 

Fanandefâj 

Ratsyy mauvais. 

Tsy tapilrây infini, 

Marimarika. 

Boeza, 

Fiam-boeza, poisson- 
perroquet. 

Boriaka?, continuité. 

Mahoriakay ne pas en 
finir, continuer sans 
interruption. 

Oloy Olonà, une person- 
ne, quelqu'un, des 
gens. 



Merina, 
Arabe, Souahili. 

Vory, rond. 

Mande fa. 
Fan de fana. 

Tsy tapitra. 



Personne (honme 




— 




ou femme), 








Personne, nuJ, 


Tsiave Oulon, 


Tsiary olona. 




Persuader, 


Manghanatse, 


Mahanatrâf conseiller, 


Mananatra. 


Perte, 


Halevon, 


Balevona, 




— 


Leva, 


Levo, anéanti, perdu. 


Levonà. 


— au jeu. 


CanouCy 


AnganOy malheur. 




— 


CkiouCj 


— 




Pertuis, 


Lohac, 


Loaka^ trou, ouverture. 




Pesant, 


Mavessats, 


Mavesatrâ, 


Mavesatra. 


— 


Mahavessats, 






Pesanteur, 


V es sais, 


Vesatrây 


Vesatra. 


Peser, 


Milandza, 


Milanja, porter sur Té- 
paule. 




Peste, 


Moranie, 


Mararyf malade. 




Pet, 


BetontsCy 


Hetotrà, 


Hetolra. 


Péter, 


Manghetoulscy 


Mangetotrày 


Mangetotra 



DE MADAGASCAR 



209 



Malgache Sud- 
Orieotal ancien. 



Petit, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Malinika, 



— à petit, 



Pétrir, 



Malinicquej 

Madinickey 

Massech, mas" Masay, 

sehy 
Chele, 
Iva, 
Hanchelenche- Tsikelikely. 

le, 



Merina, 
Arabei Sooahili. 

Madinika. * 



Kely, 

Jva^ peu élevé, bas. 



Vouhan, 



Peu, 



Quele, 

— . QueUequellCj 

— Chelechele^ 

— Vitsiy 
Peuple, nation, Onmarame, 



Voa, frappé, dans quoi 

on entre. 
Kely, 
Kelikely. 



Peur, Takotse, 

— (avoir), Matahotse, 

— (capable de), Mahataholse, 



— (faire), 



Peureux, 



Vitsy. 

* Marama^ être nom- 
breux W. 
Tahotrà, Tahoira. 

Matahotrâ, Matakotra, 

Mahaiahotrày qui fait, Mahaiahotra. 
inspire la peur, 
Manpatahotsey Mampatakotràj faire Mampatahotra. 

peur, 
Mahatahotse, ifaAa^aAo/ra, qui inspire Mahaiahotra, 

la peur, 
Maiahots anau, Maiaholrà anao^ tu as Matahotrà hia- 

peur, nao. 

Vowan, Voay saisi, frappé. 

Voir « Haricot ». 
Voir « Fiole «. 
Phlegme, mone, Lelouy Lelo, morve du nez. 

Pièce (en), Tetehé, 7V«e, goutte. 

— Hase, fiasa^ action de partager 

en morceaux. 



Phasiolles, 
Phiolle, 



1. Vide supra, noie 1, p. 24 et note 2, p. 189. 



U 



210 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sona^ili 


Pièce (en), 


Lilihiy 


Lily, coupure, 


Didy. 


Pièce, morceaa, 


Silach, 


Silaka, éclat de bois, 
de pierre. 




Pièce de mon- 


Massonaray 


*Masônara. 




naie, 








Pied, 


té, 


Fe, cuisse. 




— 


Tombouc, 


Tomboka^ 


Tongotra, 


— (plante du), 


Ampalatom- 


Am-pelatomboka, sur la 






bouc, 


plante des pieds. 




— (se tenir sur 


Miliha feheh, 


Mandika fe, franchir sur 




un). 




la cuisse. 




— (cou-de-). 


VokontombouCf 


VohonHombokaj le der- 


Vohon'tongo- 



Piège, 



Fahets pOy 



rière du pied, ira. 

Faki'pô^ action d'enfer- Faki-po. 
mer le cœur. 



Pierre, 


Vato, 


Vato. 




— à fusil, 


Afo vatOf 


Vato-afOj pierre à feu. 




— de taille, 


Vato fissa, 


Vato fisaka, pierre plate, 


Vato fisaka. 


— précieuse. 


Filah, 


*Fila. 




— de touche, 


JUassorUy 


*Masôra. 




— sanguine. 


Ramanghe, 


Ramangy f remède pour 
les yeux. 




Pierrerie, 


Voir « Pierre 
précieuse ». 






Pieu, 


FahetSj 


Fahitrâ, parc entouré 
de pieux. 


Fahitra. 


— (enfermer 


MahaherCy 


Mankakery, renforcer. 




de). 








Pigeon, 


Limonhj 


Domohinay tourterelle, 


iUUJI el'iamâ 

m 

ma, tourterelle. 


Piler, 


Manote, 


Manoto. 




Pilier, 


Anacanri, 


Anak'andry, petit pilier. 




— 


Anacandri, 






-— 


Anacandriam*- 
be, 


Anak andriam-be, 







DE MADAGASCAR 


211 




Malgache Sud- 


Malgache Snd- 


Marina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Pilier, 


Zorottc, 


Sorokaj épaule, soutien. 




Pillage, 


Hava, 


Rava, détruit. 


. 


Piller, 


Mandrava, 


Mandravay détruire. 




Pilote de terre 


Ompangala la^ 


Ampanala lalana, 


Mpanala lala- 


et de mer. 


lam y 




na. 


— 


Ompitarich la- 


Ampitari^dalana, 


Mpitari'dala" 




lam. 




na. 


Pincer avec les 


ManongoUy 


Manongo, 




ongles, 








— avec les 


Manhombits, 


Mahombilrâ, 


Manombina. 


doigts. 








Pincette, 


FikavoutSy 


Fihavitrâ, 


Fihavitrâ. 


Pintade, 


Acanga^ 


Akanga. 




Pipe, 


Vata, 


Vatrtty caisse, boite, 


Vata. 


Pique, 


Leffo, 


LefOy Lefoha, sagaie, 


Lefona, 


Piquer, 


ManenetSy 


Manenitrâ. 




Pisser, 


Hamaniy 


Mamany. 




Piteux, 


Feferaingho, 


Fifiraina, miséricorde. 




Pitié, 


FerainghOy 


— 




— (avoir), 


Mahaferainghy 


Mahafirainay pouvoir 
pardonner. 




Pitoyable, 


Ompaferainho, 


Ampahafiraihay celui qui 
peut pardonner. 




— 


Soafangaké, 


Soa fahahyy bon esprit. 


Soa fanahy. 


— 


MourneinoUy 


MomeinOy 


croyant. 


Pituite, 


Hiviy 


Jvy, salive. 




Place, 


TouhetSy 


Toetrâ, 


Toetra. 


— 


LonaCy 


Lonaka, palais royal. 




- (faire). 


MisoutSj 


MitsotrQy s'étendre, s'al- 
longer, 


Mitsotra. 


Plaider, 


MiencanCy 


Miankanyy se disputer. 




Plaideur, 


OmpiencanCy 


Ampiankany y celui qui 
se dispute. 




Plaie, 


F ère, 


Fery^ blessure. 





212 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina. 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souabili 


Plaindre, 


Mitretré, 


Mitrétrëy 


Mitseira, ge'œir 


— (se — de 


MamentSy 


Mametay dénigrer, ca- 




quelqu'un), 




lomnier. 




— (se — de 


MihontoCy 


JUihanta, supplier. 




fâcherie), 








— (se — en 


Mitarûinh, 


Mitaraifiay se plaindre, 


Mitaraina, 


maladie). 








Plaine, 


Monton^ 


MontOy campagne. 




— 


Montonhy 


— 




— 


Roranga, 


Roranga, 




Plainte, 


Tretréy 


Trêtrëj action de se 
plaindre. 


Tsetra. 


— 


Mamente^ 


Mametay calomnier. 




Plaire, 


Miravou^ 


MiravOj se réjouir. 




Plaisant, 


Ompitsonghets , 


Ampitsonga, celui qu'on 
choisit, 


Mpitsonga, 


— 


Silasila, 


Silasilay espiègle, fo- 
lâtre. 


Silantsilana. 


Plaisir, 


Firavou, 


Firavoy manière de se 
réjouir. 




Planche, 


Bazonfissa^ 


Hazo fisàkay bois plat. 




Plancher, 


Farafara, 


Farafara. 




— 


Rairay, 


Rindrinay paroi, cloi- 
son. 




— 


Vara ai. 


Farafara^ 




— 


Varerai^ 


— 




Planète, 


Cabouc, 


Kaboka, 


y,^Skaoûkai 


Plantation, 


Tane vole y 


Tanim-boly. 


^ 


Plante des pieds. 


FalatombouCf 


Fela-tomboka, 




Planté, 


Famboulé, 


Fambolena, action de 
planter. 


Fambolena. 


Planter, 


M am boulé, 


Marnbolg. 




Plat, 


Antouve, 


Tavo^l gourde. 




— 


Ampondra, 


AmpondOj (plat en) corne. 




— uni. 


Iva, 


Jva, bas, enfoncé. 







DE MADAGASCAR 


213 




Malgache Sad- 


Malgache Snd- 


Merina, 




Oriectal ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Plein, 


FenoUj 


Feno. 




Pleur, larme, 


Toumângey 


Tomany^ qui pleure, 


Tomany, 


— 


Ranoumass^ 


Rano-maso, 




Pleuré, 


Fitoumanghe, 


Fitomahiâ^ action de 
pleurer. 


Fitomaniana. 


Pleurer, 


7 oumangke, 


Tomahyy qui pleure, 


Tomany. 


Pleurésie, 


Tevechy 


Tevika^ point de côté. 




Pleurélique, 


Marareteveck, 


Marary tevika, qui souffre 
d'un point de côté. 




Pleureur, 


Ompitouman- 
ghe, 


Ampitomahyf 


Mpitomany. 


Pleuvoir, 


Moran, 


Mahôranay 


Manorana. 


— 


Manghorariy 


— 




— (faire). 


fdanpanghoran, 


Mampanôranay 


Marnpanorana , 


Pli, 


Hahororiy 


Horona, action de mettre 
en rouleau (1), 




Plier, 


Manghorouj 


Manoronay mettre en 
rouleau, 


Mangorona, 


Plomb, 


Firach mainthi. 


Fira-maintyy plomb 
noir. 




Plonger, 


Mitanghiric^ 


Mitangitrikay 


Mitangitrika, 


Pluie, 


OraUy 


• 

Orana^ 


Orana. 


— 


Oren, 


— 




Plume à écrire, 


Calamouy 


KalamOj 


Jâ qalam. 
Volom-borona. 


— d'oiseau, 


Voulon gouron, 


Volon-goroha^^), 


— 


Voulongourey 


— 




Plumer, 


Lourihj 


Lotra^ action de flamber 
une volaille, 


Dotra, 


Plus, 


Ambiy 


Arnbyy surplus, excé- 
dent. 






Ambihan, 


Ambià, plus de. 


Ainbiana, 



1. Les Malgaches roulent les objets que nous plions. 

2. Si la permution indiquée par Flacourt — v initiai de vorona en g 
est exacte^ elle constitue une équivalence nouvelle et inattendue. 



2U 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Plusieurs, 
— fois, 

Pluvieux, 

Poche, 
Pocher Toeil, 



Poids, 

— (différents), 



Poignard, 

Poignée, 

— d'un cou- 
teau, 
Poil, 



Poil follet, 

Poilu, 

Poing, 

Point, nulle- 
ment. 



Malgache Snd- 
Oriental ancien. 

MarOy 

FahamarOy 

Moran anrouj 

Hambere, 
Mavoua touton 
massOj 

Landza, 

Sompi^ gros, 

Variy 1/2 gros. 

Sacare, scru- 
pule ou denier. 

Nanguiy 1/2 
scropole oa obole, 

NanguejQgnm, 

Antsiy 

MessCy 

Fonpouj 

Foutsi fontsiy 

Vouloriy 
Voulondoka^ 

Manguilihilli 

somotSy 
Maro vouloYiy 

Feteky 

Tsif 

TsiarSy 



Malgache Sud- Merina. 

Oriental moderne. Arabe, Souahili. 

Maro. 

Fahamaroâf multitude, Fahamaroana, 

masse^ 
Mahôrana ny andro^ le 

jour pleut. 
Jamôra, 
Afahavoa, blesser; toto- 

masOy d'un coup dans 

rœil. 
Lanja. 
*Sompy, 
*Vary. 
*Sakary. 

*Nanky. 

*Nangy, 

Antsyy couteau. 
Mesoj couteau. 
Fompona, action de met- 
tre en tas. 
"Fontsy. 

Volo. 

Volon-doha, poil de la 

tète. 
Mangilihily somotrâ, Mangidikidy 

barbe qui démange, somotra, 
Maro volo, nombreux 

poils. 
Fitahâf ce avec quoi on Fitanana, 

retient, 
Tsy, ne pas. 

Tsiaryy nullement. 





^ DE MADAGASCAR 


215 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Point, oollenient, 


Lane^ 


Lany^ dont il ne reste 
rien. 




— encore, 


Amhone tsiarCy 


Amhony, sxxv\tsiaryj nul- 
lement. 


% 


Pois, 


AndsorouCy 


Voantsiroko'i 

• 




— 


Voendzourouc, 


— 




Poison, 


OH hissi^ 


Ôly isyj charme qui em- 
poisonne. 




Poisson, 


Fia, 


Fiâf Fiaha. 




— volant, 


Touhou lou' 
pats. 


Toko lompalrâ. 




Poitrine, 


Tratra, 


Tratra, 


Tratra. 


Poivre, 


SalevitsiCy 


Salivitsika. 




— 


Sacaviro Hol" 


Sakaviro Holandy, gin- 






landey 


gembre de Hollande. 




Poix, 


Rame mainthi, 


Ramy mainty, résine 
noire. 




Pôle arctique, 


AvaratSj 


Avaratrâj nord, 


Avaratra. 


— antarctique, 


AtsimoUy 


AtsimOj sud. 




Poli, 


Maririj 


Mariry, net, débarrassé. 




— 


Malamey 


Malama, glissant. 






Malamay 


— 




Polir, 


Mahariri, 


Mandriry, déblayer, dé- 
barrasser. 




Poltron, 


Vaca, 


VakUj lâche, mou. 




Polygame, 


Mampirafe, 


Mampirafyy être poly- 
game. 




Pompe, 


FoufoutsCy 


Fôfotrâ, action d'agiter Fofotra. 


• 




en pompant le souf- 








flet de forge. 




— 


TafefourCy 


Tafôforây soufflet à 
pompe, 


Tafoforana. 




TaliouvouCy 


TaliO'Vokakay vent qui 
fait monter, qui sou- 
lève. 





216 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Pomper, 



Pondre, 
Pont, 

Pontife, 



Malgache Snd- 
Oriental ancien. 

Limak mi fou- 

fOUtSy 

Manghatouli^ 
FitahautsOy 
Teteze^ 
Mampitahau- 

tso, 
CatiboUy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merîna, 
Arabe, Souabili- 



*Lima, mifôfotrâ, agiter Mifofotra, 
en pompant le souf- 
flet de forge, 

Mahatoly, Manatody. 

fiitahotrâ, frayeur. 

Tetezây Tetezana. 

Mampitahotrâ, effrayer, Mampitahotra, 



KatibOj 



:J^ kâtib, 
écrivain, ou 
-,_ - "^^ kha- 
tîb, prédica- 
teur. 



Porc, 


LamboUy 


Lambo, 






Port, 


Moncale, 


*Mô)ikala. 

m 






— 


Moncala, 








Porte, 


Vatrevank, 


Varavahaj 




Varavarana, 


— 


Varavanh, 


— 






Porter, 


Mientey 


Entina, porté. 






— 


Mitônruy 


Milondra. 

• 






— sur la tête, 


Milatau, 


Mitatô,* 




Miiaiao, mettre 
sur la tète. 


— 


Milolaha, 


Miloloha, 






— sur le dos, 


MiringketSy 


Mirinirihy, être saillant, 








protubérant. 






— 


Mivavéj 


Mivavy, Mibaby, 




Mibaby, 


— sur les épau- 


Milandzay 


Milan ja. 






les. 










— (se — bien). 


Tsara, 


Tsara, bien. 






Portion, part. 


Zartty 


Zara. 






Portrait, 


Tsara ^ 


Sary, 






Posément, 


A le fa, 


Art Uehatsehal avec 


des 





Poser, 



mouvements lents. 
Manghaiouhets, Marioitrà, Mitoetra^ être 

posé. 



r 





DE MADAGASCAR 


217 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 


1 


Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soua^ili. 


Posséder, 


Mahazon, 


Mahazo, 






Mananh, 


Manana, posséder, 


Manana. 


Possesseur, 


Manank^ 


— 




Possession, 


Raha, 


Raha, chose. 




' Possible, peut- 


Hicou, 


Kinanga, hasard. 




' être. 


• 






^^^ 


Vaizou^ 


Asa'f 




Pol. 


Villanga, 


Vilany, 


Vilany. 


— 


Anachillanga, 


Ana-hilany, petite mar- 


Zana-bilany, 


p 




mite, 




' Pol à boire, 


Ampondra fihi- 


Ampondoni'pihinomiha , 






nom. 


pot pour la boisson. 




Potage, 


Sosoan, 


Sosoa, 




: — 


Sosoo, 


— 




Potier, 


Ompanefa vil" 


Ampanefa viiahyy 


Mpanefa vila- 




langha. 




ny. 


Pou, 


Hau, 


hô, 


Hao. 


Pouce, 


Renetondro, 


Reni-tondro, la mère des 
doigts. 


fl 


Poudre à caioi, 


Auli ampinga- 


Olin'ampingaratrâ, 


Odin^ampinga^ 




ratsi, 




ratra. 


Poudre, pous- 


Mongo, 


Mongoj réduire en pou- 




sière. 




dre, poussière. 




Poulain, 


Anacafarasa^ 


Ana-parasay 


^j^ faras, 
cheval. 


—, bubon, 


Atouliariney 


Atolin'tarina, œuf de 
raine. 




Poule, 


Acohovavej 


AkokO'Vavy. 




Poulet, 


Zannc acohOy 


Zanak*akoho, 




Pouls. 


Ozatse mihetse- 


Ôzatrâ miketsiketsika, 


Ozatra rnihelsi- 




chetse. 


artère qui bat, 


ketsika. 


Poumon, 


ApocapouCy 


Havokavoktty 


Avokavoka, 


Poupe, 


Acamori, 


An-kamory, vers le gou- 
vernail. 




Pour, 


Nahou, 


'Naho, 





218 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Pour ce que, 
Pourchasser, 

Pourpier, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Fea, 
ManghoriCj 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Fa, parce que. 

Mahorikay 



Marina, 
Arabe, Sonahili. 



Miorika^ remoBter 
le coorant de \m. 



Pourpoint, 
Pourquoi, 



Pourri, 
Pourrir, 
Pourriture, 
Poursuite, 



Taie combelahé, Taikombilahy (litt. 

bouse de taureau). 
Taicombe lahéj — ' 

Acanze, 
Ino, 

NahouinOy 
NakohinOy 
Manghinou, 
MavouroucOf 



Vow*oucou, 
OriCy 



Akanjo, corsage. 
Ino, quoi? 
Nahoana'i 

Mahino^ que faire? 
Mavoroka, puant, fétide. 

Voroka^ puanteur. 
Orika, action de remon- 
ter le courant. 



Inona f 
Akoana f 

Maninona f 



Poursuivre, . Manghoric, Manorikay 



Miorika, remofltea 
le courant. 



Pourtant que, Nahou, 
Poussière, Lemboucy 



Poutre, 



Pouvoir, 

— (verbe), 

Prairie, 

Pré, 

Précieux, 

Précipice, 



Varambéy 

Varamay 

Voir « Poissance ». 

Mahai, 

LemouCy 

Lemouc, 

S a lots y 

Firinga, 



*NahOj pour. 
Lemboka, de la terre. 
Baranyi^)y traverse; 6e, 
grande. 



Mahaijy connaître. 
Lembokay terre. 



Sarotra, 



Prédication, Sahiriy 



Sarotrâ, 

Firihgay fosse aux or- 
dures. 
Sahirijy y:\jt* ëd'iVy poète. 



1. Le Dictionnaire malgache' français du P, Weber indique barany 
comme dérivé du français barre. L'assimilation de barany avec varama 
démontre, au contraire que celui-là est une expression indigène et n'a 
pas été emprunté à notre langue. 



1 


DE MADAGASCAR 


219 


[. 


Malgache Snd- 


Malgache Sad- 


Merina, 




OrieAtal ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sonahili 


Prédicateur, 


Ompisahiriy 


Ampisahiry, 




Prédire, 


Mitocqui, 


Mitoky. 




Premier, 


AuloUy 


AolOy 


Jjl aououal. 


— 


FairaïchCy 


Fahiraiky^ Faharaiky. 




Prendre, 


Sambouriy 


Sambory, prends ! 






Tsambouriy 


— 




<■ 


Mananbouts, 


Mahambotrày 


Misambotra. 


ii-. 


Malac^ 


Malaka, 




Préparation, 


Hahi, 


Ahy, soin, sollicitude. 




Préparez, 


Hahihou ! 


Ahio^ ayez soin ! 




Préparer, 


Mânhahiy 


Mahahy^ avoir soin, 


Manahy. 


Prépus, 


Soi, 


Tsoky, Tsotsoky. 




— 


SisouCy 


Tsotsoky. 




Près, 


Marini, 


Marifly, voisin. 




— 


Marichits^ 


Marikitrâ. 




Présent doiié pir 


Laficdouvej 


Lafi-dova (litt : la natte, 




11 ehtf à l'eecasioD 




le tapis de la sDccessioD). 




i h son iiTestitm, 








Présent, don, 


Famaha, 


Fanuihây 


Famahana. 


Présentement, 


Jzane vezane^ 


Izôy 


Izao. 


Présenter, 


ManghatoU' 

lOUtSy 


Maholotrâj 


Manolotra, 


- (se), 


Mibohac, 


Mivoaka, se montrer. 




Préserver, 


Mifefé, 


Mifefy, être sous la pro- 




1 
1 




tection de. 




Présider, 


Mandzaca^ ' 


Manjaka, gouverner. 




Pressé de faire 


MechCy 


Meky, Meka, 


Maika. 


quelque eke, 








— 


MaïquCy 


— 




Presse, 


Faninri, 


Fanindriây action de 
presser, de comprimer, 


Fanindriana. 

m 


Presser quel- 


Maninriy 


Manindry, 




que chose. 








Prêt. 


Hindra^ 


Indrây emprunté, 


Indrana, 

• 


Prêter, 


MindrUy 


Mindrâj emprunter, 


Mindrana. 



220 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Prêtre, 



Preuve, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

CatihoUy 



Faquildy 
Ompisacabiriy 



Sahadoy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne.* 



Merina, 
Arabe, Soua^il 



KatihOy 



Fakihy, 



à. khat 
• .•• ' 

prédicatei 

risconsult 
*Ompisaj le chanteur; •^ /:a^lr. 

kabiry^ grand, 
Sahaday oL^ sahâi 

témoigna^ 



Prévenir, 
Prévoir, 


Miengalohay 
Mahita alohay 


Miangaloha, 
Mahita aloha. 


— 


Manghente alo^ 
ha, 


Mahenty aloha. 


Prévoyance, 
Prier, 


Fanghente alo- 

ha, 
Mivoreche, 


Fahenty alaha, action de 

prévoir. » 
Mivorikay l^JJ ouarc 

feuille d*u 


— 


Misacabiriy 
Missacabiriy 


livre. 
"Misa, chanter; Aaôtry, j^ kabîr. 
grand, 


— . 


Mitsacabiin, 


— 


— ^ 


Missahotsey 


Misaôtrày Misaotra. 


Prière, 


Sacabiriy 
Fissacabiriy 


Fisa, chant; kabiry , j^ kabir. 
grand. 




Voreche, 


Vorika^ sortilège, ^Sj^ ouarc 

feuUle d^ 
livre. 


Prince, 


Anriariy 


Andnà, Andriana. 


— 


Roandrian^ 


Roan driâ, Raondriana, 


— 


Rouandriam^ 


Roandriam-bey le grand Raondriam- 




beiy 


prince, le gnwl prinee 


Principal, 


Aulou, 


1 

AolOy j^\ aououai 




Olohan, 


premier. 

Lohany, chef. 



DE MADAGASCAR 



221 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Priacipauté, 
Prinsaut (de), 
Printemps, 



Pris, 



Prise, 
Priser, 

Prison, 

Prisonnier, 

Prix, 
Procès, 



Procession, Malicara, 



Merina, 
Arabe, Souahili 

Fiandriâ, 

Sahaly, Sahady. 

Fitsiriah'ahitrâ, le temps Fitsirian'ahi" 
où rherbe pousse, ira, 

Mitsiry hazOy les arbres 
poussent, boargeoDoeDl. 

Azo. 

Sambotrâ, Sambotra. 

Sinambotrây Sinambotra, 

Sambotra, prisonniers, Sambotra. 

Maha-be, augmenter, 
élever. 
Trangh vehots, Tranom-bahotr â As, ma.}- Tranombaho- 

son des garrottés, tra. 

Sinambotrây Sinambotra. 

Vaholrây garrotté, Vahotra. 

Tavoka. 

Miankany, se quereller. 

Fiankany, dispute, que- 
relle. 

Mandika, enjamber (0; 
ra, le sang. 



Fiandriâ, 

Sahaliy 

FitsiricahetSy 

Mitsirihazon^ 

Azou, 

SamboutSy 

TsinanboutSy 

Sambout$y 

Manghabé, 



SinamboutSy 

Vahots, 

Tavouc. 

MancanCy 

FiancanCy 



— faite avant Voir « Sacrifice 
la guerre, avut la guerre ». 



Prochain, 



Ommarichits^ 



— MarichitSy 
Proche, Marichits, 

— Mariniy 
Procurer la |iaix, Manpiefa, 



Marikitrà, celui qui est 
près, proche. 

Mankitrâ, 
Marinyy voisin. 
Mampieftty faire termi- 
ner (la lutte). 



1. Allusion à une pratique musulmane qui consiste à enjamber le sang 
d'un animal égorgé à l'entrée d'une maison ou d'une pièce de la maison, 
en faisant des vœux pour la personne en l'honneur de laquelle a été fait 
ce sacrifice. 



222 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Prodigue, 



Prodiguer, 

Profaner, 
Profiler, 



Profond, 
Profondeur, 
Profond (peu). 
Promener (se), 

Promesse, 
Promettre, faire 
espérer, 



Prompt, 

Prononcer, 
Prophète, 
Prophétie, 
Prophétiser, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Ompisoula ra- 

BarabarUy 
Baranean, 
Misoula rahay 

Mandevon, 
Manoutonh ra^ 

ha, 
Mitsoromalay 
Lalen, 

Marive, 

MikirCy 

Mandenghay 

Fitamaha, 

Mamoutouan^ 

boulanh, 
Mafanto, 
Mafantoc, 
Malali, 
Malaquiy 
Miontsiy 
Antoumouay 
Antoumouan, 
Mitochey 



Malgache Sud- Marina, 

Oriental moderne» Arabe, Souahili. 

Ampitsolan-drahaj celui 

qui dévore, engloutit 

ses biens. 
BarabarUy inintelligent. 
Fanakay gaspillage. 
Mitsolari'draha^ dévorer, 

engloutir ses biens. 
Mandevo, détruire, Mahdevona. 

Manontoha, ajouter ; ra- 

Aa, une chose. 
Mitsoromala, 
Lalihay Lalina. 

Marivo. 

Mihindrahindray s'agiter. 
Mandeha, aller. 
*Fitama. 
Mamotoam''bolana, fixer 

par parole. 
Mamantokay désigner. 

Malalijy Malady. 

Malaky. 

*MiôntsyWy dire. 

Antomoa (2). 

Antomoà, 

m 

Mitoky, 



1. Cf. M. 7, f*» 69 verso, 1. 7 : C^yj> niontsy, ils ont dit; M. 8, f* 6 
recto, 1. 6 et suiv. : vIU-^ niontsy. 



9 







2. Cf. M. 8, f° 9 verso, 1. 1 ; f» 10 recto, 1. 2; fo 10 verso, 1. 5 : 
M. 13 in Joum, A^iai.y mars-avril 4902, p. 204, dernière ligne ^ ^ U'%( 
et M. 7, f* 66 verso, 1. 8 : ^■».t>(. Les manuscrits 3 et 4 du fonds arabico- 
malgache de la Bib. Nat. donnent la leçon inattendue : ç^(. 





DE MADAGASCAR 


223 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Marina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soualiili. 


Propice, doux, 


Mamei, 


Mamy, doux. 




Proportion, 


FanghohatSf 


Fahohardy action de 
mesurer. 


Fanoharana. 


Propos, 


Sahabou, 


SahabOj affaire, dis- 
cours en public. 




- (à-), 


Sahabou avau, 


Sahabo avôy une affaire, 
no discours seulement. 




Proposer, 


Misahabou, 


MisahabOy parler en pu- 
blic. 




Proposition, 


SahaboUy 


Voir « Propos ». 




Propre, apte. 


MainoUy 


MahinOy faire. 




Prospérité, 


Bots, 


*Hôtra. 




— (longue), 


LavahotSy 


Lava hôtra. 




Prosterner, 


Mirepac, 


Mirepaka, se laisser tom- 


Mireparepay 






ber sur les genoux. 


traîner à terre. 


Protection, 


Fandombey 


Fandomba, secours. 




Protéger, 


Mandombey 


Mandomba, secourir. 




— 


Mifefé, 


Mifefy, être sous la pro- 








tection de. 




Proue, 


Acalohaj 


An-dohay à la tête. 




— 


Acamouriy 


An-kamoryy au gouver- 








nail. 




Prouesse, 


Mitochi fo, 


Matoky /o, cœur sans 
sans crainte. 


Matoky fo. 


Prouver, 


Manpisahada, 


Mampisahada, faire té- 


9^L^ éahâda, 






moigner, 


témoignage . 


Proverbe, 


Tampasiriy 


Tampasiryy 


v^-»^* tafsîVy ex- 
plication, 

coflunentaire. 


Provision pour 


Mivatsi, 


Mivatsyy s'approvision- 




le chemin, 




ner pour la route. 




Provoquer, 


Miairèy 


Mihaika, 




— 


Mierre, 


— 




Prudemment, 


Aminisatriia, 

• 


Aminy satnay avec intel- 
ligence. 





224 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Prudence, 
Prudent, 



Prune, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

S a tria, 

Satritty 

Sahatria, 

ManatipangU' 

hé, 

AcamoutoUy 

Vohalamouiou, 



Malgache Snd- 
Oriental moderne. 

Sairiay intelligence. 



Merina, 
Arabe, Souahili. 



Prunelle de l'œil, Zanach anrian 

masso, 
— Zanachandrian 



Manam-pahahy , avoir de Manam^fana' 

l'intelligence, hy, 

Lamôtyy prunier, Lamoty. 

Voan'damôty, fruit du Vean-damoty. 
prunier, 

Zanak'andria-masOj Anak^andria- 

maso. 



Prunier, 

Puant, 

Puanteur, 

Public, 

Publication, 

Publier, 

Publié (être), 

Publiquement, 

Puce, 

Pucelage, 

Pucelle, 



masso^ 
Alamoutou, 
Mansinh, 
Mantsiy 
Matsinh, 
Talaque, 
FiantoCy 
ManghantoCy 
MihantoCy 
Talaque, 
Pia, 
TsecatSj 

Ambonetsita' 
cals dahé, 



Lamôtyy 
Mantsiha, puant. 



Lamoty, 
Mantsina. 



Puer, 

Putné, 

Puînée, 



Tsitombachy 
7'secatSy 

Mi ho b' y 
Mantsinhy 
Zaandn lahé, 
Zaandri vave.y 



Talakyy visible. 
Fiantoka, 

m 

Manantoka, 
Miantoka, 

m 

Talakyy visible. 

Pia. 

Tsekatrày hermaphrodi- 
te. 

Ambony, au-dessus; tsy 
(akatrày qui n*est pas 
atteinte; lahyy par le 
m<\le. 

7'sy tombaka^ non trouée. 

Tsekatrây hermaphrodi- 
te. 

Mihôly, être vierge, S, mwali. 

Mantsiha, puant, Mantsina. 

Za)} dri'lahy . 

Zandri'Vavy, 



DE MADAGASGAB 



225 





Malgache Sud- 


Malgache Snd- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Puis après, 


LeatafarBy 


Laha a far a. 




Puiser, 


Mientsaca, 


Mantsaka. 

• 




Puisque, 


Ftty Fea, 


Fa, parce que. 




Puissance, 


Fahaiy 


Fahaizây 


Fahaizandy 
science. 


Puissant, 


Ommahaiy 


JtfaAaî/^ celui qui est puis- 


Mahayy être ca 






sant. 


pable de. 


— (rendre), 


Mampahaihai, 


Mampahay, 


Mampahay y m- 

dre capable de. 


Puits, 


Vatafiantsacay 


Vato, pierre; fantsakâ, 
puits. 




— 


Vaio fiantsa- 
cahy 


— 




Pulluler, 


Mitevouhariy 


Mitovona, être augmen- 
té. 
Kongoy 




Punaise, 


Amponga, 


Kongona, 


— 


Fmponga, 


— 




Punir, 


Mamoucats, 


Mamokatrây se venger. 




Punition, 


UamoucatSy 


Famokatrây vengeance. 




— de bourse. 


Haletah ha- 


Helokai condamnation; 






raye, 


handray, à recevoir. 




— de mort, 


Haleta hofate^ 


Heloka ho faty y con- 
damnation à mort. 




Pur, 


Maririy 


Mariry, 




Pureté, 


Haririy 


Hariry. 




Purgation, 


Fariri, 


Fariryy action de rendr 
pur. 




Purger, 


Mahariri, 


Mahariryy rendre pur. 




PuriQer, 


Mahaziri U), 


— 




Pus, 


Nanay 


Nana. 




Putain, 


Harnbej 


*Amby. 




Pygmée, 


Voir « Nain ». 






Quadruple, 


Faha e/fats, 


Fahefatrây quatrième, 


Fahefatra, 



1. Cest évidemment une faute d'impression pour mahariri. 



15 



226 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Quand, 

— (d*ici à), 
Quantième, 

Quantité, 
Quarante, 

Quart, 

Quartier de 
viande, 

— de ville. 



Malgache Sud- Malgache Sud- 

Oriental ancien. Oriental moderne. 

Ouvihan^ Oviâ, Oviena^ 

Ouvi^ — 

Aurac Ouvihan, Andrak*oviâ. 

Firina, Firina, en combien de 

parties partage-t-on? 

Firihan, — 

Effate poul, 

Effats poulo, 

Fa fa effhtse, 

Fehanchene, 



Merina, 
Arabe, Souahili. 

Oviana, 



Efa-polo, 

Fahefatrây quatrième, Fahefatra. 
Fen-kena, 



Quatorze, 

Quatre, 
Quatre fois, 
Quatre- vingt, 
Quatre-vingt- 
dix, 
Quatrième par- 
tie, 
Que, lequel, 
Qu'est-ce là, 

Que fais- tu? 
— veux-tu? 

Qu'en est-il. 



Andagketanaay An-dahin'tanâ, dans un An-dantnUàna- 

des quartiers du vil- nà. 
lage, 

Effats amani' Efatrâ amby ny foloi^), Efatra amby 

foulo, ny folo. 

Effats, Efatrâ, Efatra. 

Faha effats, Fahefatra, quatrième, Fahefatra. 

Voir « Octante ». 

Voir« Nouante». 

Hanpanhine^ Fahefa^jara, 

fatszara^ 
Enghe, Iny, ce, cet, Iny. 

Ine itoûij Inon'itoy^ qu'est-ce que 

ceci? 
Manghinou ehOf Mahino eo, que faire là? Mahinona eo f 
Inou teia ha- Ino tianao^ Inona tianaof 

nauy 
Aho hombe za- Zahô omby zaka, je suis 

che, capable (de liquider) 

cette affaire. 



Quel, 



Ize, 



Izo, qui. 



1. Vide supra, note 1, p. 113. 



r 



^ 





D\i 


MADAGASCAR 


227 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Quelque, 


Anadraha, 


Ana-draha, petite chose. 




Quelqu'un, 


OulOHy 


Olonâ, Olo, 


Olona. 


— ^ 


Anacoulon, 


Anak'olonâ (litt. : fils de 
quelqu'un). 




Querelle, 


Ancanie, 


Ankany. 




— 


Hancane, 






Quereller (se), 


Miancane^ 


Miankany, 




Querelleur, 


Ompiancanej 


Ampiankany. 




— 


Matsindre, 


Matindrana, celui qui a 
mauvaise langue. 




— 


M au te, 


Maoty, libre, indépen- 
dant. 




— 


Mo té, 


— 




Quérir, 


Milla, 


Mila, avoir besoin, de- 
mander. 




Question, 


Fanghontaneia, 


Fahontaniâ, 


Fanontaniana. 

m 


Queue de bête, 


Ohé, 


Ohy. ■ 




— de fruit. 


Tahon^ 


Tahozaha, 


Tahozana. 


— 


Ohenboka, 


Ohim-boa, 




Qui, lequel. 


JzOy 


Izo. 




— 


Izanghe, 


Izahy, 


Izany, ce, ce- 
lui-là. 


Qui (suis-je), 


Izeuaho, 


Izahô^ je. 




Quinze, 


Limi amani- 


Limy amby ny folo, 


Dimy amby ny 




fOUlOy 




folo. 


Quittance, 


FanghafaCy 


Fanafahâ, 


Fanafahana. 


Quitte cela. 


Havellahé, 


Avëlay, laisse! 


Avelao, 


Quitter, 


Mivhllahé, 


Mamela, laisser, aban- 
donner, 




— 


Mahafoé, 


Mahafoy, qui abandon- 




— 


Manghotrac, 


ne, 
Mahotraka, délaisser. 




— sa femme. 


Manghotrac, 


— 




Quoi, qu'est- 


' Hinne iouy 


Ino io ? 


Inona io ? 


celà? 









228 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Quoi, qu'il en 

soit, 
— qu'on fasse, 
Rabais, 

Rabaisser, 
Rabattre de la 

somme, 
Rabattez-en, 
R,abiller, 
Rable, 
Rabot, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Hinne niavi, 



Hinne aiouy 
Fanghivay 

Manghiva, 
Mandzese^ 

handzeseho ! 
Mangkadzarij 
Hila, 
FanessCy 



Racaille, 

Raccorder, ral- 
lier. 

Raccourcir, 

Raccoutumer 
(se), 

Race, 

Rachat, 

Racheter, 



Onchelej 
Manpanhefa^ 

Mangourouise^ 
MampadzatSj 

ZafCy 
Fampiviliy 

Mampivili, 



Racine, 


Foulon, 


— 


Vahariy 


Racler, 


Mangauchey 


Raclure, 


Fangouche, 


Raconter, 


Mitaronhj 


Raconteur, 


Ompitaronh, 


Radoter, 


Mivoureborech , 



Malgache Sud- Merina, 

Oriental moderne. Irabe, Soualbili. 

Jno navy d), qu'est-il ar- Inona noavyl 

rivé? 
Ino ataOy que fait-on? Inona ataol 
Fanivây action d'abais- Fanivana, 

ser, 
Mahiva^ abaisser, Maniva. 

Manjetra, diminuer. 

Manjero, diminue I 

Manajary, réparer. 

//a, côté. 

Fanetryl l'instrument 
avec lequel on dimi- 
nue. 

Kely, petites (gens). 

Mampahefa, faire ache- Mampanefa. 
ver, 

Mahorotrày dépouiller. 

Mifankazalrâ, se fami- Mifankazatra, 
liariser, 

Zafy, descendants. 

Fampiviliàj action de Fampividiana- 
faire acheter, na. 

Mampivily, faire ache- Mampividy. 
ter, 

Fototrâ, Fototra. 

Vahany, Faka. 

Mikaoka. 

Fikaoka. 

Mitarôha. 

Ampitarôha, 

Mirediredy, dire des ab- 
surdités. 



1. Parfait de avy très rarement usité dans la langue moderne. 





DE 


MADAGASCAR 


229 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Radoteur, 


Ompivoureho- 


Ampirediredy, celui qui 






rech. 


dit des absurdités. 




Radouber, 


Manosoche, 


Mahosokay introduire, 
intercaler, racommo- 
der, 


Manosoka. 


Radoubeur, 


OmpanosochCy 


Ampanosoka^ celui qui 
racommode. 


Mpanosoka. 


Rafraîchir, 


Mahanara, 


Mankanarttj 




Rage, 


Olauratsiy 


Olon-dratsy^ quelqu'un 
de méchant. 




Raie, ligne. 


Lidy 


Lia, trace des pieds, pas, 


Dia, 


—, ligne d'écri- 


S a tari, 


Satary, 


Jaw satr. 


ture, 








—, poisson, 


Faye, 


Fay, 




Raillant (en). 


Leamissoumon- 


Laha misomonga, lors- 


Raha misomori' 

• 




ga, 


qu'on raille. 


ga. 


Railler, 


Manghencoho, 


Manan-koho^ avoir des 
ongles. 




— 


Missournongay 


Misomonga, 




^^■~ 


MitsonghetSy 


Misangy^ badiner, plai- 
santer. 




^^IHH» 


Missillasillay 


Misilasila, être espiègle, 


Misilantsilana . 


— 


Manilla, 


Manila, être espiègle. 




Raillerie, 


SoumongOy 


Somonga. 




— 


TsonghetSy 


Sangy^ plaisanterie. 




— 


Sillasilla, 


Silasila, espiègle, 




Railleur, 


OmpissoumoYi' 


Ampisomongay 


Mpisomonga. 


™™" 


Ompitsonghets , 


Ampisangy, celui qui 
plaisante. 


Mpisangy. 




Ompisillasilla^ 


Ampisilasila, celui qui 
est espiègle. 




Raisin, 


Voachits, 


Voakitsy. 




Raison, 


Fanghahé, 


Fahahyy esprit, 


Fanahy. 


— (c'est la), 


Toh, 


Tô, véritable. 


To. 



230 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Raison (par qaelle), Manghinou, 

Raisonnable, Ommanan pan- 

ghahéy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Souahili. 

Maninona f 



Rajeunir, 



Mihazaza, 



ManinOy pourquoi? 

Manam-panahyj celui Manam-pana- 
qui a de la raison, Tin- hy. 
telligence, 

Mihazaza^ redevenir en- 
fant. 



Râle (espèce de 


Taleva, 


Talevaki). 






— d'eau), 










Ramage, 


Raa^ 


Hira^ chant. 






Ramage, chant 


Vouronpihihac, 


Voroiia mikiakiakay 


les 


Vorona mihia- 


d'oiseau, 




oiseaux poussent 
cris, 


des 


ka. 


Ramasse (je), 


TsiponicOy 


Tsimponiko. 






Ramasser, 


MitsinpOy 


MitsimpOj 




Mitsimpona. 


Rame, 


Fivehy 


Flve, 




Fîvôy. 


Rameau, 


RavBy 


Ravijy feuille, 




Ravina, 




Tênre, 


TendrOy cime. 






Ramée, 


HalouCy 


Aloka, abri. 






Ramener, 


Manghaterre, 


Mahatitrây conduire, 
porter, 


ap- 


Manatitra, 


Rainenlevoir(2), 


Manpanghare- 


Mampaherinay faire 


re- 


Mampikerinaj 




20, 


tourner, 




faire recom- 
mencer le toor. 


Ramer, 


Miveh, 


MivCy 




Mivoy. 




Miveze, 


Miveza, rame! 




Mivoiza! 


Ramier (pigeon). 


Fanournanga^ 


Fanomanga, pigeon 


bleo. 




Rampe, 


Vahamandali, 


Vahy mandaly^ liane 


Vahymandady, 






rampante, 






— 


Vaha, 








Ramper, 


Mandalij 


Mandaly, 




Mandady. 


Ranci, 


Vouahan, 


Imbo, puanteur. 






Rancissiire, 


Fivouohariy 


Haïmhoâ, puanteur, 


» 


Haimboana. 



1. Porphyrio smaragnotuSt Temm. 

2. Remettre en Tesprit. 



DE MADAGASCAR 



231 



Rançon, 
Rançonner, 

Rancune, 

Rang, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Vilitenghy 
Manpivilitenghf 

Chinianpo, 

HirichiriCy 



Rangée, 


Tratrdnhj 


— 


Satare^ 


Ranger, 


Mitrairay 


Râpe, 


Fanghasa, 


Rapetisser, 


Mahachelle, 


Rapine, 


Ronbache, 


Rappel, 


HaiCf 


Rappeler, 


Manghac inra 




che^ 


— , remettre en 


Voir « Ram en 


mémoire, 


te voir ». 


Rapport, 


ManghatetSy 


Rapporter ce 


Mitarongoule^ 


que Ton dit, 




Rapporteur, 


Ompitaron- 




gkoule, 


Rapprendre, 


Mianatse, am^ 




panghinere, 


Rare, 


SarotsCy 


— 


Maivay 


— 


Tsimaroma- 




nanhy 


Rasé, 


HOUtty 


Raser, 


MifanghetSy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

ViiinUena, prix du corps, 

Mampivily teha , faire 
acheter le corps, 

Kinia am^pôy dessein 
dans le cœur, 

Kiraka^ poteau planté 
pour jalonner. 

Lahatràf alignement, 

Satary, ligne d'écriture, 

Milahatràf être en rang, 

Fahasà, 

Mahakely. 

Rombaka^ action de 
prendre par force. 

Haika, appel, défi. 

Mihaika indraiky, appe- 
ler de nouveau. 



Merina, 
Arabe, Souahili. 

Vidin'tena, 

Mampividy te- 

na, 

Kinia am-po. 



Lahatra, ^ 
jJaw salr. 
Milahatra, 
Fanasana. 



Mihaika tn- 
dray. 



Jlfana/i/r<2, apporter, Manatitra, 
Mitarôha olo, parler de 

quelqu'un. 
Ampitarôha olo ^ celui 

qui parle de quelqu'un. 
Mianatrâ, apprendre; Mianatra, 

ampahindray , une se- 
conde fois, 
Sarotrâ^ cher, Sarotra 

Maevtty beau. 
Tsy maro manaha, dont 

on ne possède pas 

beaucoup. 
Hoa, action de se détacher. 
M/an^i^râ, avoir lâche- Mifangitra, être 

velure taillée, circonscrit. 



232 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Rasoir, 
Rassade(i), 

— bleue. 


Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

FiavaUy Fiavo^ 
Harai bevente, 

VoavouloUj 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Fiavo, pinces à épiler, 
Aria beventy, grosse 

perle. 
Voavolo. 


Merina, 
Arabe, Souahili. 

Fiavotra. 


— jaune, 


Monghemort" 

ghe, 
Taye zaza^ 


Vohy^ jaune, 

Tain-jaza^ excrément 
d'enfant. 


Vony, 


Rassasier, 


Mahavintsity 


Mankamntsina, 

• • ' 


Vintsitroj ras- 


Rassembler, 


Mampammon, 


Mampamoryy faire ras- 
sembler. 


sasié. 


Rassis, 

Rat, 

Rate, 


Mandiou, 
ValavoUj 
Atelava^ 
Harechy 


Mandio^ purifier. 

ValavOj 

Aty lava^ foie long. 

Ary. 


Voalavo, 


— 


Arenchena^ 


Arin-kena, rate des ani- 
maux de boucherie. 




Râteau, 
Ratisser, 


Fanesse, 
Manghave^ 


*Fanisy. 

Mangavihavy , faire le 
mouvement de va-et- 
vient. 




Râtissoire, 
Ratteindre, 


Fanghaliy 
Mahatacalse, 


Fangaly, bêche, 
Mahaiakairày pouvoir 
atteindre, 


Angady. 
Mahatakaira. 


Ravage, 
Ravager, 
Ravaler, 
Ravaler, bnioer, 


Firava rava^ 
Manhrava, 
Manghiva, 
HatelCj 


Faridravây 
Mandrava, 

m 

Maniva, 

Tely^ action d'avaler, 


Fandravana, 

• 

Maniva. 
Telina, 


Rave, 

Ravi, enlevé. 


Ouvi Farantsa^ 
SinintaCy 


Ovy farantsa^ igname 

française. 
Sinintaka^ séparée de 

son mari. 





1. Perle de verre dont on faisait des colliers. 



® 



233 



ina, 
rai - Souahili. 



.^ 



Lo/\n 




'SU 



m 

Z 
m 



5^ 



2 



'** I ^^' 



rr. 

r 

-< 



$ 



yyii 



m 



X 
O 



\ - 



'y- 



/ ; 



— (se). 



Miiacalou^ 



Recommencer, Manghaulou 

ampanghine- 
re, 

Récompense, Sivi, 
— Tambe^ 

Récompenser, Mitambe^ 



-&&. 



Mitakalo, vendre au dé- 
tail. 

Mahôlo ampanindray ^ J^l aououal, 
recommencer de nou- premier, 
veau, 

Tamby, salaire. 

Mitambyy être pris à gages. 



234 DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 

Malgache Sud- Malgache Sud- Merina, 

Oriental ancien. Oriental moderne. Arabe, Souahili. 

Récompenser, Manambe^ Manamby, prendre à ga- 

ges. 
Réconcilier que!- Manghefûnou- Mahefa oloy Manefa olona. 

qu'uD. lou. 

Réconcilier (se), Miefa, Mie fa, aboutir à (Fen- 

tente). 
Reconnaissant, Mahafantats Mahafantatrà , connat- 

inghasotty tre; Jngahy, le chef; 

soay bon. 
Récréatif en pa- Mahai silasila, Mahay, capable de ; sila" Mahay silantsi- 
rôles, sila, être espiègle, lana. 

— Silasila, Silasila^ être espiègle, Silantsilana. 
Récréation, Silasila, — 

Récréer, Misilasila, Misilasila, être espiègle, Misilanlsilana. 

Recroître, Mitombou am- Miiombo, croître; am- 

panghinere, pahindray , de nou- 
veau. 
Recroquevillé, Miforai porai, Miforehidrehiirâ , être 

brûlé, consumé. 
Recueil, Fitsangou, Fitsongoây action de Fitsongoana. 

cueillir, 
Recueillir, Mitsangou, Miisongo, cueillir. 

— Mihali, Mihaly, creuser, Mihady, 

Reculer, Mihanhols, Miahôtrâ, Mianotra, 

— (se), se reti- Missouraté, Miesoirâ aty, se retirer 

rer, d'ici. 

— MihaLlaté, Ma/a a^y, se retirer d'ici. 
Reculons (à), Bankots, Anôtrâ, Anotra. 
Redemander, Malaho ampan- Malaho am-pahindray. 

g flirter e. 

Rédiger par écrit, Manorats, Manôratrà, écrire, Manoratra. 

Redire souvent Manaco, Manako, faire écho, 
la même chose, 

— Mitaco, Mitalangona, faire écho. 
Redouter, Matahots, Matahotrâ, Matahotra. 



^.... 



DE MADAGASCAR 



235 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Blerina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Redresser, 


Mangaré, 


Manary , mettre droit, 
d'aplomb. 


Manarina. 


Réduire i Déant, 


MaharitSy 


Makarilrâ, pouvoir des- 
sécher, exterminer. 


Maharitra, 


— en poudre, 


Manete, 


Manety, presser, serrer 


Manety, râpe 






les uns contre les autres. 


tisser. 


Reûeurir, 


Mamonghiric, 


Mamohy indraiky, fleu- 


Mamony in 






rir de nouveau. 


dray. 


Reflux, 


FaranghitSy 


*Farahitrâ. 




Reforger, 


Manef hiric^ 


Manef y indraiky^ forger 
de nouveau, 


Manefy indray 


Réfugier (se), 


Milefa, 


Milefay fuir. 




Refuir, 


— 


— 




Refus, 


Andaha^ 


Fandavâ, 


Fandavana» 


Refuser, 


Mandaha, 


Manda. 

• 




Regard, 


MitoulitouliCy 


Mitolitolika , retourner 
souvent la tête. 


Mitoditodika. 


— 


Talachcy 


Talaky, visible. 




Regarder, 


MitalachCy 


Mitalakyy être visible. 




— 


Mizaha^ 


Mizaha. 




— toujours en 


Mametouche, 


Mifetokay replier la tête. 




bas en parlant à 








quelqu'un. 








— de travers, 


MangharOy 


Mangarika. 




Régent, 


Miandriariy 


Voir « Régner ». 




Regimber, 


Mitsipac, 


Mitsipaka , donner un 
coup de pied. 




Régime de ba- 


Fahan ontsi, 


Fahan'ontsy. 




nanes, 








Régiment, 


Fahavalou^ 


Fahavalo, ennemi. 




Régir, 


Miandrian, 


Voir « Régner ». 




Règne (qui), 


Andrian ba- 


Andriam-bahoakay prin- 






houache^ 


ce, roi. 




Régner, 


Miandria, 


Miandria^ 


Miandriana. 

• 


Regret, 


Taitaze, 


Manaitra azy, TépooTanter. 





236 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Regretter quel- 
qu'un, 
Rein, rognon, 

Reine, 

Rejaillir, 



Rejeter, 

Réjouir (se), 

Réjouissance, 
Relâcher un 
prisonnier, 

Relever (se), 
Reluire, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Mitaitazey 



Voaa, 
VoeUy 
Ompiandrian" 

bavCy 
Mandific, 
ManoketSj 

Mangharia, 

Miaria^ 

MaharavoUy 

RavoUf 
Afatanbahore, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Souabili. 



Mitsangha^ 
Miherecherechy 

Mangaregare, 



Reluisant, Fiherecherech, 



Remède, 
Remédier (faire 
des remèdes), 
Remerciement, 
Remercier, 

Rémission, par- 
don, 
Remontrance, 
Remontrer, 



Auliy 
Manghaulif 

TacaloUy 
Mitacalou, 
Mikaba, 
FanghafaCy 



Voa^ Voany, 

Ampiandriambavy, Mpiandriamba- 

vy. 
Mandifikay faire jaillir. 
Manoitrà, soulever avec Manoitra, 

un levier, 
Mahary, Manary. 

Maharavo^ pouvoir ré- 
jouir. 

RavOy joyeux. 

Afaka tam-bahotrâ, déli- 
vré d'avoir été gar- 
rotté. 

Mitsangana^ se lever. 

Mikerakerakay être éclai- 
ré. 

Miharihary^ être en évi- 
dence. 

Fiherakeraka, action de 
reluire. 

Ôly, charme, amulette^ Ody. 

Mahôly, préparer un Manody. 
charme, 

Takalo, échange. 

Manakaloy échanger. 

Manaba^ remercier. 

Fanafakay qu'on absout, Fanafaka. 



FanghanatSy Fananarâ, Fananarana, 

ManghanatSj Mananatrâ, répriman- Mananatra. 

der, 





DE MADAGASCAR 


237 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soual^ili. 


Remuer, 


Mihetsechetse ^ 


Mihetsiketsy, se remuer, 


Mihetsiketsika, 
s'agiter sans 
cesse. 


— du cul, 


ManiatSy 


Mahehitrâfy qui a la 
diarrhée. 


Manehitra, 


Renaître, 


Tambellom, 


Mitambelona. 




Rencontre, 


FanghatreCj 


Fanatrika, manière d'être 
en face, 


Fanatrika, 


Rencontrer, 


MifahitUy 


Mifahita, se voir mutuel- 
lement. 




— 


MangkatreCf 


Mahatrikay 


Manatrika, faire 
face à. 


Rendre, 


ManhonetSj 


Mahonitrày 


Manonitra. 


— 


Mamouac, 


Mamoaka y livrer y rendre 
compte. 




Renom, 


Voir « Renom- 
mée ». 






Renommée, 


Laza^ 


Laza, 




— 


Fanau, 


FanaOy mœurs, coutu- 
mes. 




— 


Fanouy 


Fanono, action de dési- 


Fanononana, 






gner, 


action de dire le oom 
de qoelqu'oD. 


Renommer, 


MalazUy 


Malaza^ être célèbre. 




Renverser, 


Mampivaringh, 


Mampivarihay faire tom- 
ber, 


Mampivanna. 


Répandre ça et 
Répandu (être), 


Mangharitty 


Mahary, rejeter, 


Manary, 


TondraCy 


Tondraka^ qui déborde, 








se répand. 




Repenser, 


Mitserechy 


Mijery, penser. 




Repentance, 


HalUou^ 


Halilo, 


Hadilo. 


Repentir (se), 


Malilou, 


Malilo, 


Madilo, 


Répéter, 


ManacOy 


ManakOy faire écho. 




— 


MitacOy 


Mitalangona, faire écho. 





238 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Replet, 


Vinsity 


Vintsinay rassasié, 


Vintsitra, ras- 
sasié. 


— 


Vonrac, 


Vondraka, gras. 




Répondre, 


Manouinh, 


Manoina, 


Manoina, 


Reporter quel- 


Afouliy 


Afoly, qu'on rend, 


Afody. 


que chose, 








— 


Mamouli, 


Mamoly, rendre, 


Mamody. 


Reposer, dormir^ 


Miteffeteffe^ 


'Mitefitefy, 




(se). 


Mandreman- 


Mandriandnjy se coucher 






dre, 


un peu. 




— (se — du tra- 


Mihella sassatSy 


Miala sasatra^ la fatigue 




vail), 




se retire. 




Repousser avec 


Ai'onzaiy 


Aronjy, qu'on repousse, 


Aroiijina, qu'oB 


la main, 






repousse. 


— avec le pied, 


MitsipaCj 


Miisipaka, 




— du coude, 


Hanaiy rnan- 


Honaka, abattu ; manihOy 


ManakihOy cou- 




gheho, 


coudoyer, 


dover. 


Reprendre, 


Mitouron^ 


Mitorona, se prévaloir. 




Reprocher, 


Manainchaiy 


Manihy, blâmer, 


Maniny. 


— 


Manincliey 


— 




•— 


Mifahinche, 


Mifaninyy se blâmer ré- 
ciproquement. 


Mifaniny, 


Répudiation, 


HotraCy 


Hotraka. 




Répudier sa 


Manghotrac va- 


Mahotra-haly . 




femme, 


H, 






Requérir, 


Mahontaney 


Mahontany, interroger. 




Requête, 


Bontane, 


Ontany, demande. 




— 


Halahoy 


Halaho. 




Requin, 


Antsantsay 


Antsantsa. 

m m 




Réserver, 


Mangharac, 


Maharaka, revendiquer, 


Manaraka, 


Résidence, 


Fonengh, 


Fonenày 


Fonenana, 


Résider, 


Monenh, 


Monihay 


Monina. 


— — 


Manoherey 


Manoetrâ, placer, poser. 


Mitoetray habi- 
ter. 


Résine, 


HamCy . 


Rarny. 





DE MADAGASCAR 



239 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Résines (diférentes Litementay ben- 
espèces de) (1) : join, 

— Literamey 

— Litefimpif 

— Lite enpouraha, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Lity mantay 



Merina, 
Arabe, Souahili. 

Dity manta. 



Litte en voulou, 



Vozouay 



Hingne, 
Litinintsiy 



LitinôitsiCj 



Vaharanguj 

Litinrha, 
Litinmafoutra , 

Litin harenco- 

co, 
Litinpaney 



Litin-dramy ^ gomme de Ditin-dramy, 
l'arbre Ramy^ 

Litim-pimpy, gomme de 
l'arbre Fimpy. 

Litim-porakay gomme 
verte de l'arbre Fo- 
raha. 

Lity am-bolo, gomme du 
Volo (?) sentant l'am- 
bre gris. 

Vozoa, gomme odorante 
d e Sainte - Marie de 
Madagascar. 

Binyy gomme noire odo- 
rante. 

Litiri'kintsyy gomme de 
Tarbre Hintsy ou 
Hintsina, 

Litim-bitsika, gomme 
produite par des four- 
mis. 

VaharangUy gomme à odeur d'encens 
produite par la liane de ce nom. 

Litin-dra, gomme du sang-de-dragon. 

Liti'inafotray gomme du sang-de-dra- 
gon. 

Litim-barinkoko {"(), gomme d'un sang- 
de-dragon. 

Litim-pany, gomme très odorante de 
Parbre Fany. 



i. Extrait de VHistoire de la grande isle Madagascar, chap. xxxvn, 
p. 449. 



240 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Résines (diférentes Liiinhintangh, 

espèces de) (0 : 

— Litinharongha^ 

Respect, Fihassi^ 

Respecter, ho- Manghandria, 

norer, 



Respiration, 


Ainh^ 


— 


Hechey 


,^_ 


Misacsé, 


Respirer, 


Mihainh, 


— 


Mihey 


Resplendir, 


MUou, 


Ressemblance , 


Tsara, 


Ressouvenan- 


Vellom arecOy 


ce. 




Ressouvenir 


Mivellom hare 


(se), 


ca, 


Ressusciter, 


Tambelloriy 


Reste, 


Cissa, 


Restituer, 


Mamouhac, 


^^^^ 


MamouhoCy 


Résurrection, 


Tambellorriy 



Retirer (se — Missourate, 

en arrière), 

— Missintaka, 

Retirez-vous! Mialatehoj 

— Missourate 1 
Retourner, Mipoulé^ 

— Mipouliy 



Malgache Sud- Marina, 

Oriental moderne. Arabe, Souahili. 

Litim-bintanina y gomme de l'arbre Vin- 

tahina. 

Litin'arohay gomme de YAroha, 

tiasy, 

Manandriày Manandriana. 

Aihaj Aina, 

Aka, action de prendre 

(l'air). 
MisakosakOy chuchoter. 
Miainay Miaina, 

MahilOy éclairer. 

Sary^ portrait. 

Velona arika, mémoire 
vive. 

Mamelona arikay entre- 
tenir la mémoire. 

Mitambelona. 

Sisdy le reste. 

Mamoaka, faire sortir, 
rendre compte. 

Tambelona, action de 
ressusciter. 

Miesotrây se retirer; a/y, Miesotra aty. 
d'ici, 

Misintaka, se retirer. 

Mlàla, retirez- vous; eo, 
delà! 

Mi(Hdrà aty^ retirez- 
vous d'ici I 

Mimpoly, revenir à son Mimpody, 
premier état, 



DE MADAGASCAR 



241 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Retourner, MUampouli, 

— quelque ehose, Avalic, 

RetSy Arata, 

— Harata. 

— Vouvouc^ 



Réunir, 
Revanche, 
Revaneher, 
rt-éveiller avec 

la mains, 
Revenir, 
Rêver, 
Révérence, 
Rêverie, 
Rêveur, 
Revivre, 
Rhume, 
Ribaud, 
Ricaner, 
Riche, 



Mampiraisou, 
FamoucatSy 
Mamoucats, 
Mitsapatsapac, 

Mipoulij 

Mangkinouhy 

Fihassiy 

Jneuf\ 

Ompanghinouf, 

Tambellom, 

Voir « Ruisme ». 

Miambe, 

Mitsonghets^ 

Ontsoa^ 

Mananhy 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Mampoly^ 

Mamalika, 

Harato, filet. 

Vovo, nasse en forme de 

cône. 
Mampiray, unir, joindre. 
Famokalrâ, vengeance. 
Mamokairà^ se venger. 
Mitsapatsapa, palper 

fréquemment. 
Mimpoly, 
Mahinofy, 
Fiasy, respect. 
Nofy. 

Ampahinofy, 
Miiambelona. 



Marina, 
Arabe, Souatiili. 

Mamody. 

Mamadika, 



Mimpody. 
Manonofy. 



Mpanonofy, 



Richesse, Mananhy 

Rides du front Vane^ 
et du visage, 

Mivane^ 

Hetrouc, 

MiheirouCy 

— Mihetrouche- 

tronCy 



*Miamby, se prostituer. 

Misangy^ plaisanter. 

"Ontsoa (0. 

Manana, celui qui pos- Manana, 

sède, 
Manana, posséder, 
Vahy, sourire, 



Manana, 
Vanivany, 



Mivahyy sourire, 
Kerotrâ, ride, 
Mikerotrây se rider. 



Mivanivany. 
Ketrona, ride. 
Miketronaj se 
rider. 
Mikerotrerotràj froncer Miketronketro" 
souvent les sourcils, na, froncer frcqoem- 

nieot les sourcils. 



1. Cf. M. 7, fo 69 verso, l. 9 :^\. 



16 



242 



DiCTIONKAIRË DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina. 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili 


Rien, 


Fonga, 


Fonga, dont il ne reste 
rien, 


Fongana. 


— 


Tsimisi, 


Tsy misyy il n'y a pas, 


Tsy misy. 


— 


Tsiarcy 


Tsiary, nullement. 




— 


LanCy 


Lanyy dont il ne reste 
rien. 




Rincer qd Yerre, 


VouhizBy 


Voahontsanay rincé. 




Rire (verbe), 


Hehé, 


Hehy, 




— 


Houme hé^ 


Homehy, riant. 




— 


Homehé, 








Mitsoumonghey 


Misomongay plaisanter. 




— ris. 


Ournekéy 


Homehy, riant. 






Hehé, 


Hekyy rire. 




Rivage de mer, 


Locavanh, 


*Lôkavana. 




— 


EmpassOy 


Am-paêinay sur le sable, 


Am-pasika. 


— 


RantOy 


Ranta, 




— 


RentOy 


— 




— de rivière, 


Moron ranou, 


Moron-dranoj le bord de 
la rivière. 




— 


Antseranhy 


An-tserahUy au port, 


An-tseranana. 


Rivière, 


Onhcy 


Ohy, Ony. 




— 


OnghCy 


— 




Rixe, 


Miancane^ 


Miankanyy se disputer. 




— (celui qui a 


Ompiancane, 


Ampiankany, 




des). 








Riz, 


Vare, 


Vary. 




— cuit à Teau, 


AmpangouroUy 


Ampangoro. 




— cuit au lait. 


Pïripitiy 


*Piripity, 




Robe de femme. 


Lamba tafi, 


Lambfiy Tafy, vêtement. 




Robuste, 


M a lier e, 


Maheryy fort. 




Roche, 


Vato, 


Valo^ pierre. 




Rognon, 


Voda, 


Voa^ Voany, 




Roi, 


Andrian bahoù- 
ache, 


Andriam- bahoaka. 




— 


Dian Nong, 


Drior-nony, 







DE 


MADAGASCAR 


243 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili 


Roi, 


Ompiandriarij 


Ampiandviây celui qui 
gouverne. 


Mpiandnana, 


Rompre, 


MamoulaCy 


Marnolaka. 




Rompu, 


FoulaCy 


Folaka, 




RoDCCi épine, 


Fatsi, 


Fantsy/Fatsi, 


Fantslka. 

• 


Rond, 


Boury {sic), 


Bory, 




Rondache, 


Far, fara. 


Far a. 




— 


Ampinga, 


Ampinga, bouclier. 




Ronfler, 


Miherots, 


Mierotrâ, 


Mierotra, 


Roseau, 


Souli, 


Soly, flageolet. 


Sodina, 


Rosée, 


Andou, 


Ando, Vono. 






Andou, 


— 




— 


Vounou, 


Vono, 


Vonotra, 


Roter, 


Mandrehattey 


Mandrezalrà, 


Mandrezatra, 

• 


Rôti, 


Salaza, 


Salaza, gril, 


Salazana, 


Rôtir, 


Misalaza, 


Misalaza, sécher au-des- 
sus du feu, 


Misalazana. 


Rotule, 


Herech, 


Kairokalroka. 




Roue, 


Tanghourou, 


"tangoro, action d'envi- 
ronner, 


Tangorona, 


— 


Satraha, 


Satrahâ, grand disque 
en bois. 


Satrahana. 


Rouge, 


Mena, 


Mena, 






Menamenay 


Menamena, rougeâtre, 
rose. 




— de gueule, 


Menamena 


Menamena, rougeâtre; 






alantana. 


alantana f 




Rouget, 


JJoroua, 


Horoa. 




Rougeur, 


Mena, 


Mena, rouge. 




Rougir, 


Midzari mena. 


Manjary mena, devenir 
rouge. 




Rouille, 


Herech, 


Herika, 




Rouler, 


Mihoroncou" 


Milioronkoro, élre roulé 


Milioronkoro' 

• 




rou, 


souvent, 


na» 


Rousseau, 


Mena voulou^ 


Mena volo, cheveux roux. 





244 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arabe, Souahili. 


Roussir, 


Mizari mena^ 


Manjary mena, devenir 




Royaume, 


Vakouacha, 
Vahouacay 


rouge. 
Vahoaka, peuple. 




Ruche à miel. 


Tangouri, 


Tohotrây 


Tohotra. 


Rude, fâcheux, 


Marday 
Marahy 


Marô, rude au toucher, 


Marao, 


— 


Mdssiacay 


Masiaka, méchant, 


Masiaka. 


— à manier, 


Malailaiy 


Malailay, rude au tou- 
cher. 




Ruer, 


Mitorac, 


Mitoraka, lancer quel- 
que chose. 




Ruine, 


Fandrava, 


Fandrava, 

• 




Ruiné, 


Rava, 


Rava, détruit. 




Ruiner, 


Manhrava, 


Mandrava, détruire. 




Ruisme, 


M'dalaitSy 


Milalaitrây tousser. 




Ruisseau, 


Sacan, 
Salia, 


Saha. 




Sable, 


Fasso, 


Fasina, Fasy^ 


Fasika, 


Sabure, lest, 


fanghavessats 
tsamboUf 


Fahavesatrây ce qu'on 
charge ; sambo, sur un 
navire. 




Sac, 


HamberBy 


Jamôra, poche. 




Sacrificateur, 
Sacrifice, 


Ompitaha, 
Ompanonbiliy 
Mali mou, 

Talia, 


Ampitaha, 

Ampanombily, 

Malimo, 

Talia, 


Mpxtaha, 

J-*/» mo*aUim, 
professeur. 


— (faire), 


MissourCy 


Misoro, 


Miser ona. 


Sacrifice fait 


Mitavou ail. 


Mitavo aUjy se barbouil- 


Mitavona ady. 


avant la guerre. 




ler, s'oindre pour la 
guerre. 




Sacrifice non 


Fitaha, 


Filaliay sacrifice. 




sanglant, 











DE MADAGASCAR 


245 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe« Souahili. 


Sacrifice san- 


Taha milicara, 


Taha mandika ra, sacri- 




glanty 




fice où Ton passe par 
dessus le sangU). 




— 


Fi ta ha filica- 


Fitaha fandikan-dra, sa- 




' 


rahf 


crifice où on fait l'ac- 
tion de franchir du 
sang (2). 




Sacrifié^ 


Fitaha, 


Fitaha, sacrifice. 




Sacrifier, 


Mitaha, 


Mitaha, faire un sacri- 
fice. 




Sage, 


Satriia^ 


Satria^ libéral, charita- 
ble. 




— 


Satria mane en- 


Satria manan-jeryl sage 






serde. 


qui a de la réflexion. 




Sagittaire, 


VoulanbitOy 


Volambita (3). 




Saignée, 


F amincit y 


Famintsitrâ, action d'at- 
tirer (le sang). 




Saigner, per- 


Mandevorha^ 


Mandevo ra, perdre du 


Mandevon'dra. 


dre SOD sang, 




sang. 




Saigner quel- 


Mande for ha. 


Mandefa ra, laisser par- 




qu'un. 




tir du sang. 




^■— 


Mamincit, 


Mamintsitrâ, attirer (le 
sang). 




Saillir. 


Mamoche. 


Mamoaka, sortir. 







Mandifidifi, 


Mandifidify . 




Sain, 


Tsaray 


Tsara, bon, bien. 




— 


Finaret$, 


Finariirâ, en bonne sanlé. 


Finaritra, 


— 


Manorosaray 


Manoro, être en joie; 
tsara, bien. 




Saint, 


Massin, 


Masina, 


Masina, 


— 


Mananzara^ 


Manan-jara, qui a du 
bonheur. 





\, Vide supra, noie 1, page 221. 

2. Ibid. 

3. Nom de mois qui correspond au mois d'AIahamady chez les Marina. 



24 



I)ICTlnN\\I!:r. Dr. LA L.\N»;uE 





Malgache Sud- 
Orienlal ancien. 


IV^algache Siid- 
Onental moderne. 


Marina, 
Arabe, Souahili. 


Saisir le bien 


Mandohve ra- 


M an do va rahanolona. 




d'aulrui, 


noulon. 


hériter des biens de 




Saisi (être). 


Mifoufoutse, 


quelqu'un. 
Mifofoka, être atteint. 




Saison, 
Salaire, 


Anrou izanhe. 


Andro izahy, ce jour, 
Tamby. 


Androizany, 


Sale, 


Maleots, 


Malaoti'â, 


Maloto. 


— 


Lehots, 


Leotrây saleté, 


Loto, saleté. 


Salé, 


Masemasey 


Masimasy, un peu salé, 


Masirnasina. 


— 


Malamiats, 


Malamiatrà. 




Saler, 


Manira, 


Manasiray 


Manasira. 


Salière, 


Fitsiensira, 


Fitsian fsira, 


Fitoeran-tsira, 


Saline, 


S ira, 


V 

Sir a, sel, 


S ira. 


Salive, 


Roray 


Rôra, 


Rora. 


Salpêtre, 
Saluer, 


Sirabato, 
Misalama, 


V 

Sira-vato, sel en pierre, 
Misalana, 


Sira-vato. 
>bL. salârriy sa 
* lut. 








Salut, 


Saiama, 


Salant a, 


>bL. salâm. 


Salutation, 


— 




Salut spirituel, 


Feteza, 


Fiteza f état de ce qui est 
fixé droit. 




Samedi, 


Saboutsi, 


Sabot^y^ 


sjl^^-ww sabt. 

• 


Sandal, 


Anrachenrah, 


*An drakin draka . 

• • 






Andraghen- 








drac, 






Sang, 


Hadj 


Ra, 






Ma, 






— de dragon. 


Hka. 
Hahak. 


Ra. 




Sangle, 

Sanglier, 

Sangsue, 


Mi foutre, 
Mafoutra, 
Fehei„ 
Lambou, 
Limât eclie. 


Mafotrà, 

Fehy, lien. 

Lambo. 

Linta, 


Dinta. 


Sîinie, 


Voir « Pus ». 









DE 


MADAGASCAR 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Sans, 


Tsy, 


Tsy, ne pas. 


— toi, 


TsianaUy 


Tsy anao, non toi. 


— fin. 


Tsitapetse, 


Tsy tapitrâ, infini. 


Santé, 


Tsara, 


Tsara, bon, bien. 


— 


Fitsara, 


Fitsarâj jugement. 


Sarcelle, 


Sirire^ 


Ts iriry, Dendrocygna 
viduata. Lin. 


Sarcueil, 


Voir «Cercueil». 




Satisfaire, 


Manghouere, 


Maharaka, suivre. 


Sauce, 


Loch, 


Lôka, 


Saumure, 


Ranousihira, . 


Ranon-tsira, eau de sel. 


— 


Ranou masi. 


Rano masy, eau salée. 


Saut, 


Moca, 


Vokona, 


Sauteler, 


Mandifidifi, 


Mandifidify, sauter sou- 
vent. 


Sauter, 


Mamoca, 


Mamokona, 


Sauterelle, 


Valala, 


Valala. 


Sauteur, 


Ompissa, 


Arnpisa, chanteur. 


Sauvage, 


Ompizée, 


*Ômpizë. 




Ompilampo, 


*Ompilambo^ ceux qui 
vivent eD forêt comme 
les sangliers. 


Savant, 


Mahilala, 


Mahalala, connaître. 


. — 


Mahinoufo, 


Maninofyl rêver. 


Savetier, 


Ompanaho an- 


Ampanao *angamiry. 


• 


gammere. 


faiseur de chaussures. 


Saveur, 


Handats, 


Handairâ, qui a un 
goût acide, 


Savoir, 


Makilala, 


Mahalala, connaître. 


— 


Hilala, 


Lala, connu. 


— bon gré, 


Maharavou, 


Maharavo, rendre jo- 



— (mon), 



247 

Merina, 
Arabe, Souahili. 



Tsy tapitra. 



Fitsarana. 



Laoka. 

Rano Masina, 

Vikina, 

Mandifidifika. 

Manikina, 



Handatra, ai- 
grelet. 



Atau, 



— (qui sait), Rimahilâla, 



yeux. 
Atao, qu'on fait, qu'on 

construit. 
Mahalala, celui qui sait. 



248 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahi 


Scie, 


Fanapac, 


Fanapakây Tinstrument 
avec lequel on coupe, 


Fanapahana 


Science, 


HUala, 


Fakalalây 


Fahalalana, 


Scier, 


Manapac^ 


Manapaka, couper. 




Scorpion^ 


Baltty 


hala. 




Scrupule, 


Voir « Poids 
(différents) ». 






Sec, 


Mahéf 


May y Maika^ sec, 


Maina. 


Sécher, 


Mahéy 


— 






Fanahay 


Fana^ chaleur. 




Sécheresse, 


Beay 


May y maika, sec. 


Maina. 


— 


Heha, 


— 




Second, 


Fakaroé, 


Faharoy^ 


Fakaroa. 


Secourable, 


Mahandombe, 


Mandombaj secourir. 




Secourir, 


Mandomhe, 


— 




Secours, 


Fandombe, 


Fando7nba, action de 
secourir. 






Fandonbou, 


— 




Secret (lieu), 


Tacou, 


Takona, caché. 




— 


Avoniy 


Vony, action de se ca- 
cher, d'être caché. 




Secret, 


TacoUy 


Takonay caché. 




Secrètement, 


— 






Secrétaire, 


Ompanoratsiy 


Arnpanoratrày 


Mpanoralra, 


Seiche, 


OuritUy 


Horila, 




Seiche (os de). 


F an oronay 


*Fanorona, 


« 


Seigneur, 


Andritty 


Andriày 


Andriana. 


— , chef, 


Philoubéy 


Filoha bcy grand chef. 




Seigneurie, 


Fiandria, 


Fiandriây 


Fiandriana. 


Séjour, 


Fonenghy 


Foneha, 


Fonenana, 


Séjourner, 


Monénghj 


Monina^ 


Monina, 


Sel, 


Sira, 


s ira. 




Selle, 


Voir « Siège ». 






Semaine, 


EringhandroUy 


Berin'andrOy 


HerirCandro 


Semblable, 


Mira, 


Mira. 





DE MADAGASCAR 



249 



Malgache Snd- 
Oriental ancien. 

Semblable {m- Mampimiray 

in), 

Semblant (beu), Hilla hilla. 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Mampimira, 



Merina, 
Arabe, Souahili. 



Semé, 
Semelle, 
Semence, 
Semer, 



Séneçon, 



Fifafe, 

Ampalangame- 

re, 
Fafe, 

Mifafe^ 

EnboucGf 



Sens commun, Soassereh, 
Sensitive, Rouimene^ 



Ilaila, être souvent sur 
le point de. 

Fifafyy manière de se- 
mer. 

Am'pelan'angamiry. 

Faft/y action de semer 

à la volée. 
Mifafyy être semé, se 

répandre. 
£mboka, jy^* bakhoûr^ 

encens. 
Soa jeinjy bonne pensée. 
Roi-mena. 



Sensualité, 


Fiteitty 


Fititty affection. 




Sentier, 


Lihtty 


Lia, pas, marche, 


Dia. 




Lalam, 


Lâlànâ, 




Sentiment, 


Fitserechy 


Fijerena^ pensée, ré- 
flexion. 






Fitsara, 


— 




Sentir, 


Mi tsar a, Mitse- 


Mijery, réfléchir, pen- 






rechy 


ser. 




Sentir, ûairer, 


ManghorouCf 


Mahôrokay 


Manoroka 


Sentir maoTais, 


Mantsinh, 


Manlsiha, puant, 


Mantsina, 


Sentir bon. 


ManghitSj 


Manitrâ, odoriférant. 


Manitra, 


Sentir, avoir 


Mainbou, 


Maimbo, puant. 




une odeur, 








Séparation, 


Dzara, 


Zara, part. 




Séparé, 


Fidzara, 


Fizarà, action de par- 
tager, 


Fizarana. 


Séparer, 


Midzara, 


Mizara, partager. 




Sept, 


Filou, 


Fito. 




Septante, 


Fitoupoulf 


Filom-polo. 





250 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sonal^ili. 


Sept cents, 


Fitou zatou^ 


Fiton-jato. 




Septembre, 


Hiahia, 


Hiahia, 




Septentrion, 


Avaralsi, 


Avaratrâ, 


Avaratra. 


Septième, 


Faha fitouy 


Fahafito, 




Sépulcre, 


Fasso, 


Fasanay 


Fasana, 


— 


Oemounouchey 


Amonoka, cadavre. 




• 


Trangarnonoco, 


Trahon'amonoka , mai - 
son du cadavre. 




Sépulture, 


Lavacha, 


Lavaka, trou, fosse. 




Serein, 


Mahé anroUy 


Maika andro^ le jour est 

Cdf* 


Maina andro. 


Serf, esclave, 


Ondevo, 


st;L, 

Andevo, 






Tsinarnbouts, 


Sinambotrâ^ prisonnier 
de guerre, 


Sinambotra. 


— 


SamboutSy 


Sambotfây prisonnier de 
guerre, 


Sambotra, 


— 


Bazou sam- 


Azo sambolrây obtenu en 






boutSf 


faisant prisonnier. 




Sergent. 


OmpanghaiCj 


Arnpihaikay celui qui 
provoque, 


Mpihaika. 


Serin, 


Bangoîche, 


*Hangoiky, 




Serment, 


Tanghais^ 


AngosOf 


Ngoso, 


— (prêter). 


MitanghaiSy 


MiangosOy 


Mingoso. 


Serpe, 


Chermés, 


Keri-meso^ couteau re- 
courbé. 






Antsi, 


Antsy, couteau. 




Serpent, 


Rakaraha^ 


Kaka. 




Serré, 


Rechetse, 


Rekilrây attaché, collé, 


Raikitra, 


— , affermir, 


Fatatse, 


Fatratfày action de près- 


Fatratra. 


— de près, 


Maletse, 


Maletrâ, resserré. 


Maletra, 


Serrer, 


Alepha, 


Tefaka^ coup avec la 
main. 


Tehaka. 


— 


Manghadza, 


MahenJQy 


Manenjana. 


Serrure, 


mm, 


Hily, ' 


Hidy. 



DE MADA(iASCAl\ 



251 



Serrure, 



Serrurier, 



Serviable, 



Service, 



Serviette, 

Servir (joelqo'on, 
— , aider, 
Serviteur^ 

Servitude. 
Sésame, 

— (huile de), 
Seul, 



Seulement, 
Si, 

Siècle, 
Siège, 

Sifûement, 



Malgachfl Sud- 
Onental ancien. 

S ouf are y 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Souahili. 



Ompanef vie^ 



Sompitrâ, action de fer- 
mer et coudre un sac. 

Ampanefy vt/y forgeron Afpanefy vy. 
en fer, 
Mahahanompo , Mahatompo, pouvoir ser- 
vir, obéir. 

Fanompoày Fanompoana. 



Fanompo, 
Fanompouan, 
JJanompovan, 
Hourou, 

Manompo, 
Mandomôe, 
OmpanornpOy 
Ontsinavaj 
Banompouan, 
VoancazoUy 

Menachily 

Jraïche, 

Irere, 

Uh'ere, 

Tocariy Tocan, 

AvaUy 

Leka, 

Zatoutauriy 

Fitouere, 

FitoukerCy 

Fifioutse, 



Siffler, Mifioutse, 

Sifflet, Souli, 

Signe du Ciel, Vintariy 



Mpanompo. 



UorOy petit morceau 
(d'étoffe). 

Manompo. 

Mandomba, secourir. 

AmpanompOy 

*Ontsinava W. 

Fanompoà, service, Fanompoana. 

Voan-kazOj fruit d'ar- 
bre. 

Menak'*ily, 

Raiky, un seul, Jray, un seul. 

Rerika, Irery, 



Tôkana^ seul, solitaire^ 

Avô. 

Laha, 

Zato tôna, cent ans, 

Fitoerà, 

Fifioka, manière de sif- 
fler, 
Miftoka, 
Soly, flageolet, 
Vintahaj destin. 



Tokana, 

Raha, 
Zato taona, 
Fiioerana. 

/^mo/m, manie- 
re de siffler. 
Misioka, 
Sodina. 
Vintana. 



1. Cf. M. 7, fo 72 verso, 1. 1 



XJ^\ ontsinava. 



252 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 



Malgache Sad- 
Oriental moderne. 



Signe du Ciel, Vintan dangits, Vinlah-dahitrây 
— (faire de la Manghatsic, Mahatsika, 
main), 



Signe, seing, Alamé, 



Signer, 



Mangalame^ 



Signifier, 


Manpouvaray 


Silence, 


Manisi, 


Simple, niais^ 


Minaihe, 


Simplicité, 


Finaihey 


Simuler, 


Mintsiy 


Sinciput, 


Atoche, 


Singe, 


Varie, 



Varicossiy 



Siphâc^ 



Singulier, 
Sinistre, 

Situation, 



Situer, 



En irerCy 
Meadouza, 

Fitsangan^ 

Fonenghy 
Mitsangan, 



Atamaj marque', 

Mahalamay faire une 
marque. 

Mampovatravatray faire 
faire des conjectures (0. 

Manisy, faire, mettre. 

Minena, être effronté. 

Finena, effronterie. 

Mametsy, tromper. 

Hatoka, nuque. 

Varika, petit lemurien. 
Lemur catta, L. 

Varik'osyj espèce de le- 
murien. Hapaiemur 
griseus, Geoff. 

Sifaka, espèce de lemu- 
rien. Indivis ou PrO' 
pithecus Verrauxii, 
Grand. 

ArCirery^ à lui seul. 

Mandoza, être cause 
d'un malheur. 

Fitsangana, état de ce 
qui est debout. 

Foneitay demeure, 

Milsangana, être de- 
bout. 

Moniria, résider, 



Merina, 
Arabe, Soua^iiU. 



Manatsika, ap- 
peler par un 
signe. 

Lj»^ 'alâma, 
marque. 



Fonenana, 



Monina. 



— Monenghy 

m 

i. C'est un des rares exemples de préfixe verbal mampo pour mampi. 



,«* » 





DE MADAGASCAR 


253 




Malgache Snd- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriectal ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sonaliili. 


Six, 


Enem, 


Enina, 


Enina. 


Six cent cin- 


Enem zatou 


Enin-jato amby limam- 


Dimampoloam 


quante, 


inra liapouly 


polo, 


by enin-jatu 


Sobre, 


Maharets^ 


Maharitrây pouvoir sup- 
porter, 


Maharitra. 


Sœur à frère, 


Mianalahé, 


Mianadahy^^), être frère 
d'une sœur. 


■ 


Sœur à sœur, 


Mirahavave, 


Mirakavavy, être sœur 
d'une femme. 




Sœur de frère, 


Anacava, 


Anabavy, sœur d'un 
frère. 




Sœur de sœur, 


Rahavavay 


Rahavavyy sœur d'une 




« 




femme. 




Soi, de soi, 


Tenghf 


Tena, 


Tena. 


. Soie, 


Lande, 


Landy. 




Soie de porc. 


Voulou dam- 
bou^ 


Volon-dambo, 




Soif, 


Hettehetle, 


Hetaheta. 




— (avoir). 


Manghette^ 
hette, 


Mange tahe ta. 




Soir, 


Arive^ Arrivé, 


hariva. 




— 


Foulacandrou, 


Folaka andro, le jour 
décline. 




- 


Mena androu. 


Mena andro, le jour est 
rouge. 




Soixante, 


Enempouly 


Enxrn^polo. 




Soldat, 


Ompanalay 


Ampanala, celui qui en- 
lève, 


Mpanalttj 


Soleil, 


Massouandro, 


Maso-andro, l'œil du 
jour. 




— 


MasoanroUy 


» 




—~ 


MassouandrOy 


— 





1. Dans les expressions sœur, frère, on tient compte du sexe de la 
personne dont on est sœur ou frère. 



254 



DlCTrONNAtRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arabe, Souahili. 


Soleil (éclipse 


Balenrau ma^ 


Hanitrây action d'être 




de), 


souandrOy 


caché ; maso-andro ,à\ï 
soleil. 




— (lever du). 


Terac masoan" 


Teraka maso^andro, le 






rouy 


soleil se lève. 




— 


Teramasouan- 
brou y 


— 




— (coucher du), 


FoulacanroUj 


Folaka andrOy déclin du 
jour. 




— 


Nenanrou, 


Mena andro, le jour est 
rouge. 




— (rayons de), 


V ahamasouan- 


Vaha - maso - andro, les 






droUf 


racines du soleil. 




Solenniser, 


Misavatsi, 


Misaôtrây bénir, remer- 
cier. 


Misaotra, 


Solennité, 


Savatsi, 


Saôtrâ, bénédiction, re- 
merciements, 


Saotra. 


Solide, 


Fatatse, 


Fatalrày 


Fatratra, 


Solitaire, 


Tocariy 


2'ôkana, 


Tokana. 


Solitude, 


Fitocan, 


Fitôkanày 


Fitokanana, 


Solive, 


Valse, 


Vataha, tronc d'arbre. 




— 


Varamba, 


Varavaha^ porte, 


Varavarana. 


Sollicitation, 


Fanghotania, 


Fahontanidy interroga- 
tion, 


Fanontanianù, 

m 


Somme, 


Mandre, 


Mandry, dormir, 


Mandryj être 
couché. 


Sommeil, 


AtouroUy 


loro. 


Tory. 


Sommeiller, 


MatouroUy 


MatorOy dormir, 


Matory. 


Sommet, 


Taron, 


Tondro, 

• 




— de la tête, 


FoinjhouUey 


Tampon' olo, sommet (de 
la tête) de quelqu'un, 


Tampon* olona . 


— d'une mon- 


Antohenbohiis , 


An'lendrom-bohitrà, au 


An'iendrom-bo' 


tagne, 




sommet d'une mon- 


hitra. 



Somptueux, Matanche, 



tagne, 
Matarika^ généreux. 



••"•■* 



De MADAGASCAR 



â55 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Onental moderne. 


Arabe, Sooaliili. 


Son, 


Tsinging ta lin' 


Mitinlina taliny ^ les 


Mitititina tadi^ 




hcy 


oreilles tintent, 


ny. 


~^ 


Maressac^ 


Maresaka, retentissant, 
bruyant. 




Son de métail, 


Mongoutsan, 


Mahontsanay secouer un 


Manontsanay 






objet qui contient 


agiter, secouer. 






quelque chose, 




— de rire. 


Licouc nhi he- 


Ditotraf action de faire 






hé, 


du bruit ; ny hehy , 
avec le rire. 




— de riz oq de Lié, 


MonghoUy 


Mongo, 




— 


Mongouy 


— 




Songe, 


Inoufy 


Nofy. 




Songe, chou 


Sonzonhy 


Sônjo, Arum esculen- 


Saonjo, 


caraïbe, 




tum. 




— 


Salonzonh, 


Salonjohâ^^). 




Songer, rêver, 


Mahinoufij 


Mahinofy, 


Manonofy. 


Songeur, 


Ompanghinoufy 


Arnpahinofyy 


Mpanonofy. 


Sonner de la 


Manghantsive, 


Mahantsivaj sonner du 




trompette, 




coquille appelé Antsiva, 




— du tambour, 


MivangOj 


Marnango, battre. 




— la cloche. 


Mipatse, 


*Mipatsâ. 




Sonnette, 


ChiriouckirioUf 


Kiririoka, son perçant, 


Kiririokay petit 
sifflet. 


Sorcellerie, 


MoxÂsave, 


Mosavy, 


Mosavy. 


Sorcier, 


Mamousave, 


Mamosavyy ensorceler. 


Mamosavy. 


*^"~ 


Mahamoussave j 


Mahamoêavyy pouvoir 
ensorceler. 




— 


Ompamousave y 


Ampamoéavy, 


Mpamosavy, 




Ompangadsi- 


AmpahatsimOy celui qui 


Mpanatsimo» 




7ne, 


pousse vers le Sud, 




—' 


Oloncafiri^ 


Olonkafiry^ un infidèle, 


y>^ kâfiVf infi- 
dèle. 



c / / /• 



1. Cf. M. 1, f° 76 recto, 1. 7 : «. ^Jl-**» salonjond 



256 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- Merina. 
Oriental moderne. Arabe, Souabilî. 


Sorcier, 


Ornb lasses, 


Ombiasa, 


Ombiasy, 


— 


Ompitsiquili, 


Ampisikily, 


Mpisikidy. 


— 


Marabous, 


Marabo, 


ia)\y mourdbit, 

«M ^ 


— (différentes 


Maléy 


Maly, 


JLjt» mo ^allirriy profes- 


espèces de), 






seur. 




TiboUy 


Tibo, 


Ç^ tibbf magicien. 


— 


Mouladzi, 


Molazy, 


J,^ maoûla, maître. 


— 


Faguihi, 


Fakihyy 


LÂ3 /iajrf A, jurisconsulte. 




Catibouy 


KatibOy 


s^^J^ kdtiby écrivain ; ou 
v.^^^Ja^ khalîb, prédi- 
cateur. 




Loulamaha, 


Lolamakay 


pljl& 'oulamâ, savants, 
docteurs de la loi. 



Sabahuy 



Sabahuy 



sabbâhj celui qui 



exalte Dieu. 



Sornette, 


Nimborij 


Mibohaboha, se vanter. 




Sort, 


Voir « Sorcel- 
lerie ». 






Sortie, 


Handehan, 


Mande ha y aller, mar- 








cher. 


• 


Sortir, 


Mandehariy 


— 




— 


Lasse, 


La§a, il est parti, 


Lasa. 


— (faire), 


Manpandrouay 


Mampandroa, faire chas- 


Mampandroa" 






ser. 


ka. 


Sot, 


Maula, 


Maôla. 




— 


Afinai, 


Minenn^ être effronté. 




Sottise, 


Tsimbou, 


TimbOy injure, insulte. 




Souche, 


Foca. 


Fohatrâ, 


Foka, C6 qii mti ei 
terre d'il arbncN- 
pé. 


Souci, 


Marimaric, 


Marimarîka , soupçon - 
neux. 




Soucier (se) 


— 


— 




Soudain, 


Moramora, 


Mqramqra, doucement. 


Moramora. 



DE MADAiîASCAR 



251 



Soudain, 

Souder, 

Soudure, 



Malgache Sad- 
Oriental ancien. 

Sa hall, 

Manrechetse, 

Fandrechetse, 



SonfÛer, respi- Mihainh, 
rer, 

— le feu, Misiouc afou. 

Soufflet à feu, Tafefoure, 

— (donner un), Mararate haCy 

Souffrance, Fiharets, 

Souffreteux, Ompiharets, 



Souffrir, 

Souhait, 
Souhaiter, 
Souillé (être), 
Souiller, 



Souillon, 

Souillure, 
Soûl, 



Soulagement, 

Soulager, 

Soûler, 



Miarets, 

MiaretsCy 

Fitëia, 

Miteia, 

Mifeots, 

}faleots, 

Mandeols, 

Mahaleots, 

OmpandehotSy 

LehotSy 

Helsac^ 

Vincity 

Vinsit, 

Fandombc, 

Mandombt\ 

Mahnhelsa, 

Mahnvincit^ 



Malgache Sud- Marina, 

Oriental moderoe. Arabe, Souahili. 

Sahalxjy déjà. Sahady. 

Mandrekitrâ. coller, Mandraikiira. 

Fandrekitrâ, manière de Fandraikiira, 

coller, 

}fiaihay respirer, Miaina. 

Mitsoka afOy souffler le 
feu. 

Tafofôrày Tafoforana. 

Mandrara- tehaka , don- 
ner un soufflet. 

Fiaritrày ce qu'on «Ddore, Fiaritra. 

Ampiaritrà, celui qui Mpiaritra. 
endure, 

Miaritrâ, endurer. M'»aritra. 

FUia, affection. 
Mitia, aimer. 
Mileotrâ^ être sale, 
Maleoirà. sale, 
Mmideotî'ây 
Mnhaleotrâ, pouvoir 

souiller, 
Ampandeotrà^ celui qui Mpandoto. 

souille, 

Etsakay désaltéré. 
Vinlsina^ rassasié, 

Fandomlniy secours. 

Mandomba, secourir. 

Mnht'Asakay pouvoir dé- 
saltérer. 

Mahnointsinaf pouvoir 
rassasier. 



Maloto. 
Maiolo. 
Mandolo. 

• 

Mahalolo, 



Loto, 



Vininlra, 



17 



258 



DlCTIONNAlHE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 



Malgache Snd- 
Oriental moderne. 



Soulier, 
Soumcllre, 



- (se), 
Soupçon, 

Soupir, 



Soupirer, 
Source, 



Sourcil, 



Souni, 



Sourire, 



Sourire (verlif), 



Souris, 
Soutenir, 
— Ici vérité, 



A ngammere, *A nfjajHÎry. 
Manghaniseise, Mahairati'al atteindre 

en poursuivant, 



Merina, 
Arabe, Sonahili. 



Mahatralra, 

pouvoir liUiiidre, 
saisir. 



Mianlsi'tse, 
Fivetsevetsf*, 

Misent ou, 

I lu mou y 
MUinntou, 
Sacfw , 
I.oha vouve, 

V ou Ion sanr't^ 

Volontsanrlh^ 
iMarnnh, 
Marenrihe, 
Singhimou/ii • 

mou, 
Misinglùmouhh 

mou, 

Vourouzi, 
MUnnzac, 
Manda Isa /o, 



Soutien de la- Zourounizaft», 

mill(^ 

Souvenir (se), Mmighan^ch, 

— Mahan^c, 



*Mianl7'atra,êire atteint. 
Fivctsiveistj^ action de 

réfléchir. 
MiscntOj soupirer, 

IJamo, dégoût. 
Mihamo, être déj;oûté. 
Sftha, rivière. 
Loham-bovo, tête du 

puits. 
Volonlsandriha, poils 

du front, 

Murenlna, Mareixxj, 

ll'imoldmoka, qui rit la 

bouche fermée. 
Mihimokimoka, rire sou 

vent avec la bouche 

fermée. 
Toling. 
Milnnjakn, 
Mandaisa^tn, poser la 

vérité, 
Zoronng zafg, soutien 

des descendants. 
Mfi'nfirihi. 
Maltarikn, pouvoir se 

souvenir. 



Mihenloht*nlo^ 
soupirer. 



Volon - kandri- 

m 

Marenina, 



Mandatsa^to, 



1. Vidr supra, note i, [). '1^)\. 





DE MADAGASCAtl 




2oy 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 




Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 




Arabe, Souahili. 


Souvent, 


Matetechj 


Matetika, 






Souverain, 


Dianbahoua^ 
chCy 


Driam-bahoakay 




Andriam-ba 

m 

hoaka. 


Spatule (oiseau), 


Vourongon- 
droUy 


Voron-kôndroka . 

• 






Sperme, 


Tainbouy 


Ternbo, 






Statue, 


Tsara oulon. 


Sarinolona, image 
quelqu'un. 


de 




Sternum, 


Taolengoudi, 


Taôlana^ os; hodina, 
tournoiement. 


du 




— 


Endrocohiy 


* Andrôkôhg . 






Stylet, 


Anacamoussets , 


Anaka rneso, petit cou- 








teau. 






Subir, fléchir, 


Mienlselse, 


*Miantratra, être 
teint. 


al- 




— 


Mitoulonhou- 


Mitolo'bozoha^ présenter 


MitolO'bozona. 




zonhy 


le cou. 






Subit, 


Sahaliy 


Sahady, déjà. 






— 


Moramoray 


Moramoray doucement, 


Moramora, 


Subjuguer, 


Makaresse, 


Maharesfj^ pouvoir IV 
porter, 


em- 


Maharesy. 


Suborner, cor- 


Manpiouvay 


Mampiôva, faire chan- 


Mampiova. 


rompre, 




ger, 






— 


Mampivalica^ 


Mampivalibalika, fa 


ire 


Mampivadiba- 




valiche. 


changer de côté. 




dika. 


Suborner une 


ManintaCy 


Manintaka^^). 

• 






fille, 










Suborneur, 


Ompanintac, 


Aynpanintaka, 




Mpanintaka. 


Subroger, 


Mandzouluy 


Manolo, remplacer. 






Subside, 


Fandombe, 


Fandomba, secours. 






Substance, 


Vatanli, 


Vaiàha, 




Valana, 



1. Le Dictionnaire malgache- français des P. P. Abinal-Malzac dit sub 
verbe sintaka^ p. 586 : manintaka (peu usité, mot introduit seulement 
par la bible protestante) ». On voit par Flacourt que cette expression 
est, au contraire, beaucoup plus ancienne. 



2 HO 



DiCTIONNAlItË DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Substituer, 


MandzouloUj 


Subtil, 


Mahaiy 


Subtilité, 


Fihahai, 


Sue, 


Ho, 


— 


Hoh, 


— 


Rohe, 


Succéder, 


MandouvCy 


Successeur» 


Zafe ompan- 




douvCy 


Succession, 


Louve ^ 


Sucer, 


MlnoUf 


Sucre, 


Siramarnij 


— 


Siranifare, 


Succre 6D caooe, 


Fare, 


Sud, 


Adcimou^ 


Sud- ouest. 


Talahols, 


Suer, 


Milirinils, 


Sueur, 


Lignits, 


Suif, 


Menachene, 


Suivant, 


Orlcy 


Suivre, 


ManghorlCy 


Suite, 


Fanghoricj 



— FtoriCy 

Sujetjd'uu sou- Ontsinava, 

vcîrain, 

Superficiel, peu Mnrive, 

profond, 

Support, Vavaiy 



Malgache Sud- Merina, 

Oriental moderne. Arabe, Souahili. 

Manolo. 

Mahay^ savoir, pouvoir, 
Fahay^ manière de sa- 
voir. 
liôy bouillon, jus. Ho, 



Mandova, hériter. 

Zafin^ampandovay des- Zafimpandova. 

cendantsde l'héritier, 
Lova, héritage. 
Minona, boire. 
Sira-mamy^ sel doux. 
Siram-parij, sel de canne 

à sucre. 
Fary, 
Atsiino, 

Talaotrâ, de la haute mer. 
MiliMtra, Midinilra 

Linitrn, Dinilra. 

Mcna-kena, graisse. 
Arnka, action de suivre. 
Maharaka, Manaraka. 

Fahnrahà, action de 

suivre. 
Fiaraka, manière d'aller 

ensemble. 
*Oïitsinavai^). 

m 

Marivo, 

Baby, action de porter 
sur le dos. 



1. Viiit' supra, note 1, p. 251. 



DE MADAGASCAR 



261 



Supporter, 
Supprimer, 

Supputer, 

Sur, 

— le soir, 

Srtr, fidèle. 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Mivavai, 



ManghasaCy 

Mandrits, 

Manhiache^ 

Ambone, 

Tacarive, 

JUeinou, 



Malgache Snd- 
Oriental moderoe. 

Mibaby^ porter sur le 

dos. 

Manesotrâ, 

Mandritrày épuiser, 

Mahiakay compter, 

Ambony, 

Takariva, 

Mino, croire, 



Marina, 
Arabe, Souahili. 



Manesoira, 
Mandritra, 
Manisa. 



MoumeinoUj Momino^ croyant, 



Surdité, 
Surplus, 

Sus, or sus, 
Table, 



Marenhe^ 
Ambiariy 
Sisa, 
Acore, 

Angharato, An- 
garato^ 



— d'échiquier, Fanghaa, 



Tableau, por- 
trait, 
Tache, 
Tacher, 

Taciturne, 

Taillable, 

Taillant, 



Tsara ouion, 

Lehots, 
Mahaleots, 

Douroudou- 

rou, 
Mahahenzay 



Marenina. sourd, 

Ambiâ plus de, 

Sisa^ le reste. 

Akôre^ comment, 

Angaratay feuilles ser- 
vant d'assiette. 

hanga^ espèce de jeu de 
dame. 

Sarin'olona, portrait de 
quelqu'un, 

Leothî, saleté, 

Mahaleotrâ^ pouvoir 
souiller, 

JolOy debout et immo- 
bile. 

* Mahahasa^ pouvoir 
payer le dixième. 



^-p| âmana, 
croire. 

f^j^ mourmny 
vrai croyant. 
Marenina, 
Ambiana. 

AkoTnj, 



Loto. 
Mnhnlolo. 



ÎJLù 'asra, dix, 



Voir « Tran- 
chant ». 
Taille sur le Fakenza, 

peuple. 
Taille, coupure, Fere, 
Tailler, impo- Maîna/ienza^ 
série peuple, 



* Fakam, 

Fp.ry. 

* Mamahasa. 



2i\-2 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Snd- 
Oriental ancien. 



Malgache Sad- 
Oriental moderne. 



Tailler, couper. Mannpn, 

Tailleur (l*ha- Ompanzniis, 

bits, 

— de pierre, Onipanahouto, Ampanapaka vnto. 



Mannpnka. 
Ampanjaitrâ, 



Merina, 
Arabe, SonabiH 



Mpanjaitra. 

Mpanapaka va- 
to. 



Tailloir de bois, 
Taire (se), 
Talc, 
Talon, 

Talonner de 
près, 

Tamarin, 

Tambour, 

Tambouriner, 

Tambourineur. 

Tandis, 

Tanière, 

Tant soit peu. 

Tante mater- 
nelle, 

— paternelle. 

Tantôt, 

— après, 

— avant. 



Acala^ 

M anus i^ 

Hereckerech^ 

TomitSy 

Tommits^ 

Manr^horiCj 

Montémontey 

Azoulahe^ 

Mivango, 

Ompivango, 

Ani'ac, 

Lacntfiy 

Chelechele, 

fiahavave an 

7' fi ne, 
Anarave enrai, 

Lekaufiy 

Moramoray 

Acacheho, 



Tapinois (en), Firepac, 



Tapisser* en 
haut, 

— en bas, 

Taquin, 



Maniera, 

Manrmets, 
Manda fichp, 

Mar.heh, 



Akalana, billot en bois. 
Manitij, mettre, placer. 
flerikaf rouille. 
Tomotrâ, 

Maharaka, suivre, 

Monty, 

HazO'laky. 

Mivango y battre. 

Ampivango, 

Andraka, jusqu'à. 

Lavakafy fosse. 

Kdikely, un peu. 

Rahavavin^dreny^ sœur 
de la mère. 

Anakavin-dray , sœur du 
père, 

Laha, lorsque, 

Mnramora, doucement, 

Anikeheo, il n'y a qu*un 
instant. 

Firepaka^ action de flé- 
chir jusqu'à terre. 

Marner a ka, étaler. 

Manemilf'â, tapisser, 
Mandafika, étendre par 

terre. 
Ma ngaihny , taquiner. 



Manaraka, 



Mpivango, 



Anabavin-dray. 

Raha, lorsque. 
Moramora. 



Manemitra. 





DB MADAGASCAR 


'Ifà'i 




Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Onental moderne. 


Merina, 
Arabe, Sonatiili. 


Taquin, 


Matsisej 


Matsitso, acide, agaçant 
les dents. 




Taquinerie, 


Haquai, 


Haihay, piaisanterie. 




Tardif (hoine), 


Vaca, 


Vaka, lâche, mou. 




— 


Malembou, 


Malemy, mou. 




Tardivement, 


Vacalia, 


Vaka lia, démarche 


Vaka dia. 



Targe oo roodwke, Ampingka, 
Fara, 

Tarière, Fandohach, 

Tasse à boire, Fingue, 

Mohongue, 

Tâter, Andrame, 

Tâtonner, MUsapatsapa^ 



Taureau, 
Tavernier, 

Taxe, 

Teindre, 

— en bleu, 

— en jaune, 

— en noir, 

— en rouge, 

— en vert, 

— en rosé, sei- 
che ou autres, 



Anghombe laké, 
Ompivangho 

siche, 
Saze, 
Honere d), 
Mandrechels, 
Mandrehets 

chissoUf 
Mandrehets chi' 

ribisi, 
MisooCy 
Mamahats, 
Manonzits, 
Mandrehets 

atretrCy 
Manhonzits, 



molle, sans énergie, 
Ampinga. 
Fara, 
Fandoaka, 

m 

Finga. 

"Mohony, 

Andrahay essai. 

Mitsapatsapa, tâter fré- 
quemment. 

Anombi'tahy, Ombi-lahy, 

Ampivangan-tsiky, mar- 
chand de vin. 

Sazy, amende. 

Hetra, impôt, Hotra. 

Mandrehitrâ, colorier, Mandrehitra. 

Mandrehitrâ maitso. 

Mandrehitra kiri-bitsika. 

Misoka, être teint en Doir. 
*Mamahatrà. 
Maningitrd, teindre. 
Maridrehilià *atretre, 

Maningilrà, teindre. 



1. Honere est vraisemblablement la forme infixée ancienne h^netîa du 
moderne hetfa. 



204 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina. 
Arabe, SonahUi. 


Tciul, 


Miherets, 


Mirehitrây être colorié, 


Mirehitra, 


Teinture, 


Fnndrehets, 


Fandrehitra, ce avec 
quoi on colorie, 


Fandrehitra, 


Teinturier, 


OmpandrehetSy 


A mpandrehitrà , 


Mpandrehitrà, 


Téméraire, 


Massihiy 


Masahy, 


Mahasahyy être 
hardi. 


Témoignage, 


Ckahada, 


Sahada, 


9^1^ êahdda. 


Témoigner, 


xMisahada, 


MuahadUj être témoin. 




Témoin, 


Saada, 


Sahadaj témoignage. 






Sahada, 






— 


Ompisahada, 


Arnpisahada, 




Tompe, 


Tanguillinguil' 

lin, 
Isima/iac^ 


Hirika, 


Fihirifana. 


Tempéré en son 


Tsy rnahaka^ qui n'est 




boire. 




pas intempérant. 




Tempête, 


RivoutSy 


nivotrt'iy 


Rivotra, 


— (souffler en). 


Manrivouls, 


Mandrivoirày 


Mandrivotra. 


Temple, 


Lapa, 


LapUy palais. 




— ^ 


franghfissan^ 
dvian. 


7 ranom-pisandrifi. 




Temps, 


Anrou, 


Attdfo, jour. 




— 1)0 n, 


Aiirou son. 


Andi'o son^ bon jour. 




— I»eau, 


— ma/fouy 


Andro mnlio, jour pur, 


Andro madio. 


— à venir. 


Afara, 


Afnra, après. 






!Io avi, 


Ilo avt/, à venir. 






Taunanc^ 


Tûna niiy, l'année à venir, 


Taona any. 


— passé. 


A/ fie y 


Afakuy écoulé. 




— 


Taloka^ 


Talohny auparavant. 






Taunafnr^ 


Tôna afaka, Tannée 
écoulée, 


Taona afaka. 


— présent. 


hane vezayif*, 


Iznnij. 






Tauuitù, 


Tôna ito, cette année. 


Taona ito. 


— (passer le), 


Mihire, 


Mihira^ chanter. 




— 


Mnndinghe, 


Mandifvjy attendre pa- 
tiemment. 





DE MADAGASCAR 



265 



Temps (un au- 
tre), 

— (un peu de), 

— (long-), 

— (long — au- 
paravant), 

— (ne soyez 
long-), 

— (quelque). 
Tenaille, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Anrou afe^ 

Moramorai, 
Ella, 
Ella alohay 

Aca hella, 

Veiecfiete, 
F'Uaric vie^ 



Malgache Sad- 
Oriental moderne. 



Merina, 
Arabe, Sonahili. 



Tendon, Ozats, 

Tendre, éUndre, Havelar, 



— (où teodez-Toos, oii Ouaisa, 

tllez-Yons), 
Tendre, 
Tendron de 

l'oreille, 
Tendu, raidi. 
Ténèbres, 



Malpsme, 
Itaven-soufi^ 



Ténébreux, 
Tenir, 

— tieos, regarde! 

— bon, résis- 
ter, 

— ferme, 

— tenez bon, 
vous autres! 

— (se — debout), 



FatatSj 

Hidzi, 

Maidziriy 

Pecalen, 

Maidziy 

Maidzain, 

Mitana, 

Mitanen^ 

Inrou mizaka! 

Mifatats, 

Mi fatals, 
Fatara annu^ 

reo ! 
Mitsangan^ 



Andro hafa^ un autre 

jour. 
Moramora, doucement, Moramora. 
Ela, longtemps. 
Ela aloha, longtemps 

avant. 
Aka ela! Aza ela! 

Beiibety^ à Tinstant, Vetively. 

Fitarikay l'instrument 

avec lequel on tire; 

vy, le fer. 
Ozatrâ, nerf, Ozatra. 

VelatîVi, action d'éten- Velatra. 

dre, 
Ho aizaf où allez-(YOMs)? 

Malemy, mou. 
/iavin-tsofy^ feuille de 

Toreille. 
Falatiâ, ferme, solide, Fatratra. 
Iziha^ Izina. 

Maizina, obscur, Maizina. 

Peli'alina, la nuit ï\\éQ, Paik'alina. 
Afaizinay obscur, Maizina, 

Mitanaj saisir. 

Indro mlzn/ifl! 

m 

Mifaiatrâ, tenir bon. 



Fataro anareo! 



Mitsangana. 



26(i 



DICTIONNAIHE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Ténu, délié, Manifi, 

mince, 
Termes, pa- Ventenbou- 

rôles, lanh^ 

Terra mérita, Tametame, 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Manifij, 



Ventim-bolahay 



Merina, 
Arabe, Soua^li. 



Venlim-bolana, 



Terre, 

— à potier. 

Tertre, 

Testateur, 
Testicule, 



Tane^ 

Tane moray 
Tane lit si, 
Toucofitaney 

Voir « Témoin ». 
Voalatache, 



Tête, Loha, 

— (devant de la), /ivohevo, 

— (derrière de Voir « Nu(]ue ». 
la), 

— (sommet de Fohots boulou, 

la), 
Téter, MinonOj 

Téton, A'ono, 

Thésauriser en Mirohenchets^ 

deux lienx (sic), 

Tiède, MareU, 

Tièdour, llimUs, 

Tien, Tnminau, 

Ti(.*ns! Tanc.lm! 

Tiens hieii ! Fainrr! 

Tir»ns, pnMids! Sawbouri! 

Tiorcelel, Ilidsir.hidsic- 



Tamotamo, safran des 

Indes. 
7'nnij. 

Tany môra, Tany mora, 

Tany liirâ, Tany diira. 

Toko'tany^ parcelle de 

terrain. 

Voan-datakn, fruil de la 

verge. 
Loka, 
Avof élevé. 



Vàhom-boloy le dessus 

des cheveux. 
Minono, 
NonOy mamelle, pis, 

sein. 
Mirakitrà, thésauriser, Mirakitra. 



Mnrithi^ 
Ariti'ff, 

A mina u, à toi. 
'/'atio, saisis ! 
Fntnro! 

Sambory, prends! 
//ftsikitsika, crécerelle, 

7i7inittirulus nfw/onii 

Ciurn. 



Maiitra. 
Aritra, conva- 
lescence. 





DE MADAGASCAR 


267 




Malgache Sad- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancian. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sooaliili 


Tige d'herbe, 


Vouliahets^ 


VoUn'ahitrâ, pied d'her- 
be, 


Vodin*ahitra. 


— 


Voulihahets, 






TiUac, 


Farafaray 


Far a f ara, pont. 




Tintement, 


Hintsihintsi, 


Hitsikiisika. 




Tinter, 


Mihinthsihintsi, 


Mihitsikitsika. 




Tirage, 


Tarihi, 


Tarika^ action de tirer. 




Tire (tMt d'oM), . 


Miramira, 


Mirarnira, à peu près 
semblable. 




Tirer qielqi'iD, 


Mitarihiy 


Mitarika^ traîner, tirer. 




— à la 6n, 


Hofatej 


Ho faty\ il est sur le 
point de mourir. 




— à la rame, 


Mivehy 


Mive^ ramer. 


Mivoy. 


— en poussant 


MitohOy 


Manongotrât saisir par 




du pied, 




le pied. 




— une arque- 


Mitsifitse arn- 


Mitifitrâ ampingaratrâj 


Mitifitrâ atU' 


busade. 


plngaratsij 


tirer un coup de fu- 
sil, 


pingaratra. 


Tisser, 


Manenou, 


Maneno, 


Manenona. 


Tisserand, 


Ompanaho hou- 


Ampanao koro, fabri- 






rouy 


cant de toile. 


1 


— 


Ompaneno, 


Ampaneno, 


Mpanenona. 


Tissu, 


Hanenou, 


Faneno, 


Fanenona. 


Toi, 


Anau^ 


Anao, 


Hianao, 


Toile, 


Hourou, 


Horo, petit morceau 
d'étoffe. 




Tombeau, 


Lavacha, 


Lavaka. 




— 


hassan. 


Fasày Fasann, 


Fasana, 


Tombé, 


Latsat, 


Latsaka. 




— 


Lavou, 


Lavo. 




Tomber, 


Latsac^ 


Latsaka, tombé. 




— 


Lavou, 


La\)o, tombé. 




— 


Rarnc^ 


fiaraka^ répandu. 




Tondre, 


Manhete, 


MnheAg^ 


Manety . 


Tondu ((Hre), 


Mi lifte, 


Miketif. 





26K 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Marina. 
Arabe, Sonabili. 



Tondu, 

Tonneau, 
Tonnelier, 

Tonner, 

Tonnerre en 
mer, 

— sur terre, 

Torche, 
Torcher, net- 
loyer. 
Tordre du fil. 
Tortillé, 

Tortiller, 

Tortu, 

Tortue à- écail- 
le. 
Tortue de mor, 

— de terre. 



Tangourigouri, Voir « Pelé, tondu de 

près ». 
Vata, Vatra, coffre, Vala, 

Ompanaho va- Ampanao vatra^ menui- Mpanao vata. 

/fl, sier, 

Micoudoudou^ Mikotrokotro^ Mikolrokotro- 

ka. 
Coudoudou, Kotrokoti'o, tonnerre, Kotrokotroka. 



Tôt, 



Tuucher (le). 



Touchor, 



VaratSj 
Coudoudoufi, 
S ara y 
Ml fa fa, 

Manghendra, 
Miforeporehy 

MamoreporeCy 

Me loue y 
Ossincarp, 

FanoUf 
Hillintsocaj 

(■hilintsocnc, 

Mora, 

Sahaliy 

Manapnsupa, 

Mfizapasapa, 

Fanapasapa , 

MitsapUy 
Mnzf!pazfff)(f, 



Varatrày 
KotrokàtrOy 
Jiro, bougie. 
Mifafay balayer. 



^Varatra, 
Kotrokotroka, 



Manendry^ filer le coton. 
MiforiporittYi, être plié Mifonporitra, 

fréquemment, 
Mamoriporitràf plier Mamoriporitra. 

fréquemment, 
Metoka, courbe. 
Sôkafrà'? petite tortue, Sokatra, 

Fano. 

Kely sôkati'à, petite tor- Kely sokatra. 
tue. 



Moray facile, 
Sahadi/f déjà. 
Mitsapa, loucher. 



M ara. 



Fitsapd, action de pal- Fitsapana. 

por, 
Mitsapfi. 
Mllfiapatsapa, loucher 

frôquoaimenl. 



l 



DE MADAGASCAR 



269 



Toucher le bé- 



Malgache Snd- 
Oriêntal ancian. 

Manroua an • 
ghombe. 



Malgacha Snd- 
Oriantal moderne. 



Touffu (arbre), Hazou missi ra- 

venty 
Toujours, Andracaltty 



Tour (un), 
— du soleil, 

Tourbillon, 

Tourner, 



Haihaiy 
Lalan nimas- 

souandrOy 
Rivouls, 
Taliou^ 
Manarouise, 
ManoHcy 



— à Tentour, Miolac, 

— MiholaCy 

— (se), Mitoulic, 



Merina. 
Arabe, Souatiili. 

Mandroa anombyy pous- Mandroaka oni' 

ser devant soi les by, 

bœufs, 
Bazo misy ravina, arbre 

qui a des feuilles. 
Andrak*alina, jusqu'au 

soird). 
Haihay, capable de. 
Lalan* ny masoandro, le 

chemin du soleil. , 

Rivotrâ, vent. Hivotra. 

Taliô. 

Mannrona, entourer. 
Miorikay remonter le 

courant. 
Miolakay être sinueux. 

Mitolika, revenir sur ses Mjitodika. 
pas, 



Tournoyer, 


Miliolac^ 


Miolaka, être sinueux. 




Tourteau (pain 


Moufe, 


MofOy pain. 








sous la Cendre), 












Tourterelle, 


Limonhy 


DomohinOy 






Domohina. 


Tous, 


Abu 


Aby, 








— 


Marame, 


* Maramay 
brenx. 


être 


nom- 




Tousser, 


MilalaitSy 


Milalailrà. 










Missatre, 


MisatrUf 






I^isatrasatra, 

avoir oDe respiratioB 
broyaote. 


Tout, 


Abi, 


Aby, 








— 


Aviy 


Avy. 









l. Ou plutôt : jusqu'à (un nombre) innombrable. Alina signifie également 
nuitj dix mille et innombrable. 



270 



DICTIONNAIKE DE LA LANGiJh: 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental modene. 


Herina, 
Arabe, Souabili 


Tout, 


Afntontonly 


Aby lontolo, tous, enliè- 
rement tous. 




— un de raènie, 


Mira, 


Mira^ semblable, égal. 




Toutefois, 


Feka, 


Fa, car. 




Toux, 


LalaitSy 


Lalailrà, 




Trace d'un 


Lianoulou^ 


LiarColo, 


Oianolona, 


homme, 








Traducteur, 


Ompamalichi, 


Ampandika. 




Traduire, 


Marnai ichi y 


Mandika. 

m 




Trafic, 


Fivarots, 


Fivarotfà, re qn'oR vend, 


Fivarolra. 


Trahi, 


Finilache, 


Fimtaka. 




Trahir, 


Mamitacçy 


Mnmitaka. 




Trahison, 


Fitacçy 


Fitaka. 




Train d'uD graoïi, 


Acanza, 


*Aka/ija. 




Train ou trace 


Lia, 


Lia, pas, 


Dia. 


d'une bête, 








Traîner quel- 


Tarihi, 


Tarika, action de traî- 




que chose, ■ 




ner. 




(se), 


MirepaCy 


Mirepakaj traîner jus- 


Mirefaka. 



Traire une mhf, Maneretamane, 

Trait, ligne, AiV/a, 

— , javelot, Filorachc, 

Traitable, Mamei, 

Traite, voyage Mamanga^ 
pour mar- 
chandise, 

Traité, accord, Fiefn, 

— d'histoire, Talili, 

Tr.iilerl.i paix, Ampouvare ni 

fiefa, 



qu'à terre, 

Manerij tamana, Mitery tamana- 

na. 

Lia, pas, trace, Dia. 

Fitorokn, cequ'onlance. 

Mamy, doux, agréable. 

MamangUy faire du com- 
merce. 

Fieffl, action d'aboutir à, fie fana. 
TalHy, histoire, tradi- Tadidy. 

tion, 
Mampovaira ny fiefa, 

faire SBpjioKep la paix Ci). 



1. Vide supra, note 1, p. 1U2. 



DE MADAGASCAR 



271 



Traître, 

Trame d*un tis- 
serand, 

Tranchantd'un 
couteau, 

Tranchant, ef- 
filé, 

Tranchée de 
ventre, 

— (être malade 
de), 

Trancher, 

Tranchoir, 
Tranquille, 
Tranquillité, 
Transcrire, 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Mamitac^ 

Ompamilache, 

Famaka, 

Le la nhi anisi, 

Maranghitse^ 



Malgache Snd- 
Oriental moderne. 

Voir « Trahir ». 

Ampamilaka, 

Famahajid, 

Lelan*ny antsy^ la lan- 
gue du couteau. 
Marahitrâ, 



Merina, 
Arabe, Souatiili 



Mpamitaka. 
Famahanana, 



Maranitra, 



Hitouchitouc, Holikolika, 



Mangkitouchï- 

tOUCy 

Tapa y 

Manapa, 

Acala, 

MetrCy 

Trairou, 

MampanoralSy 



TransOgurer, Mampitsara^ 

Transi de froid, Manare, 

— Mate manare, 

Transporter, Mampitondre, 

Travail, Bassoy 

— (être en — Mihenpthre (îk), 
d'enfant), 

Travailler, Mihassa, 

— son ennemi, MankeUe chetse 

rafe tenghe, 

Travers, Tsivale, 

-—(regarder de), ManghareCy 



Mahotikoiika. 

Tapaka^ coupé. 

Manapaka, couper. 

Akalana, un billot. 

Mandryf être en paix. 

Tratro, calme (la mer). 

Mampanoratrà, faire 
écrire, 

Mampisary, faire res- 
sembler à. 

Manaray avoir froid. 

Maly manaray il est mort 
d'avoir froid. 

Mampitondra, faire por- 
ter. 

Asa. 

Miterakay enfanter. 

Miasd, 

Manelsiketsy rafy tenay 

agiter fréquemmenl 

Tennemi, 
Tsivalahay traverse, 
Mangarika. 



Mampanora 
Ira. 



Manetsiketsika 
rafy tenu, 

Tsivalana, 






DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arahe, Souahili. 


Traverse, fâ- 


Fatsihia, 


*Fafsia. 




cherie, 








Traverser, 


Mandictty 


Mandika . 




— 


Mitahay 


MitUy passer à gué. 




— 


MitsaCy 


Mitsaka, passer l'eau. 




Trébucher, 


LavoUy 


Lavo, tombé. 




— 


Latsac, 


Latsaka, tombé. 




— 


Mivai'ing, 


Mivarihay tomber. 


Mivarina, 


— (faire). 


Haronze, 


Ronjy^ aetioD de booseyier. 


lionjina. 


— 


Mandonzéy 


Mandronjg^ bousculer, 


Mandronjina. 


Trébuchet à 


Hevay 


Hemba. 




prendre les 








oiseaux, 








Trébuchet à 


Fitandza, 


Fandanjà, 


Fandanjana. 


peser l'or, 








Treille, 


HalouCj 


Aloktty abri contre le soleil. 




Treize, 


Tellou arnani' 
fouloy 


Telo ambrj ny folo. 




Tremblant, 


Fanghourou- 


FangorohorOy tremble- 


Fihorohoroana 




hourouy 


ment, 




Tremblement, 


liourouliourou, 


Horohoro. 




— de terre, 


Hourouliourou 
nitane, 


florohoron'tang. 




Trembler de 


Manghourou- 


Mnngorolwro, trembler, 


Mxhorolioro. 


froid. 


hourou. 






— de peur, 


Manghourou- 


Mangovohoro iailrn, la-' 


Mihorohoro lai 




hourou taitse, 


fiotifi, 


ira y laholra 




tahotse, 






Trempe d'une 


Loch nih antsi- 


Lohan'ny antsi-lavay ac- 




épée, 


lava, 


tion de laisser trem- 
per dans un liquide 
une épée. 




Tremper une 


Mnndoch antsi- 


Mandoha antsi-lavn, lais- 




épée, 


lavn. 


ser tremper une épée 
dans un liquide. 





t 



DE MADAGASCAR 



273 



Ifalgache Sud- 
Oriental ancien. 

Tremper dans Halouche enra- 
l'eau, nouj 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



Merina. 
Arabe, Soua^ili. 

Lona an-drûnoj action 
de laisser tremper 
dans Peau. 



Trente, 


Tellopoul, 


Telom-poloy 


Telopolo, 


— 


Teloupoulou, 


— 




Trentième, 


Fahatellopoul, 


Fahatelom-polOj 


Fahatelopolo. 


Trépas, 


Fate, 


Faty, cadavre. 




Trépassé, 


Mate, 


Maty, il est mort. 




Trépasser, 


Ho fate. 


Ho faty, il mourra. 




~"^ 


Miali aingkj 


Mialy aihaj lutter pour 
la vie, 


Miady aina. 


Trépigner, 


Mitsehéy 


Mitrifanay se démener, 
s'agiter, 


Mitrifana, 


Très, 


AmbihaiHy 


Ambiàf plus de, 


Ambiana. 


— 


Loloham, 


Loana, trop. 




— 


LohatSj 


Loatrâ, trop, 


Loatra, 


— beau, 


Maliou lokats, 


Malio loatrâj 


Madio loatra. 


— bien, 


Soa lolohan. 


Soa loana. 




— bon. 


Soa lohaUy 


Soa loairûy 


Soa loatra. 


— cher, 


Sarotse lolO' 
han, lokaiSy 


Savoir à loalrâ, 


Sarotra loatra. 


— : excellent, 


Ambian lohats. 


Ambiâ loalrâ, très au- 


Ambiana loa- 






dessus de, 


tra. 


— fort. 


Mahere lohals, 


Mahery loatrâj 


Mahery loatra. 


— loin, 


Lavilse lohats, 


Lavitrâ loatrâj 


Lavitra loatra. 


Trésor, 


Marofehaij 


Maro fekenay qui a beau- 
coup de sujets, 


Maro fehezina. 


Tressaillir de 


Tahitse, 


Tailrây saisi par la peur. 


Taitra. 


peur. 








Trêve, cessation de 


Mandambey 


Mandemhy f abandon- 




guerre, 




ner, déserter. 




— 


Mandantsac 


Mandatsakay faire arri- 






ambe, 


ver; lemby, abandon- 
née (la guerre). 





18 



211 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souat^iU. 


Trêve (faire), 


Mandambey 


Mandembyf abandon- 

1^ ^vt 




Triangle, 


Tellouzourouj 


ner. 
Telo zoro, 3 angles. 




Tribord, 


AcavennCf 


An-kavahay à droite, 


An-kavanana. 


Tribulation, 


Orefoh, 


dri-fôy affligé dans le 
cœur, 


Ori'fo. 


Tribut, 


Tendre-hane, 


Tendri'hany, 




— 


Fahendza^ 


*Fahasaf dixième, 


ijJL& *aira, dix. 


— (l'ilIégeiDc«, 


Voulihene, 


Voli'henay 


Vodi'hena (D. 


Tributaire, 


Ompahendza^ 


*Ompahaéa, 




Trier, choisir. 


Mifili, 


Mifihfy choisir. 


Mifidy. 


Triomphe, 


Senghcy 


Sengy^ fierté, sans-gène. 


Saingy, hon- 
neur, fierté. 


Triompher, 


Mitsengue, 


Misengyy se prévaloir, 


Misaingyy être 
fier. 


Tripe, 


Sinahi, 


Tsinay, 




Triple, 


Fahatellou, 


FakatelOy troisième. 




Tripler, 


ManghatelloUy 


MahinttlOy faire pour la 
3« fois, 


Manintelo. 


Triste, 


Ore, 


Ôry, 


Ory. 


— 


Ravouj 


Ravoy content, joyeux. 




Trois, 


Tellou, Telou, 


Telo. 




Troisième, 


FahatelloUj 


Fakatelo. 




Trogne, 


Lahatse, 


Laharay visage. 




Trompé, 


Minaiy 


Minena^ être effronté. 




— 


FiniiaCy 


Finitaka, 




Tromper, 


Mampinaiy 


Mampinenay rendre ef- 
fronté. 




— 


Mamereverey 


Mameryy ruiner, perdre, 






Misourousou' 
rouy 


Mitsoriaka (2). 





1. LUI. : le derrière de la viande. Partie postérieure du bœuf réservée 
au souverain. 

2. Faire le complot de se vendre tour à tour comme esclave en trom- 
pant l'acheteur. 



■ 


DE 


Madagascar 


213 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 


• 


Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili 


Tromperie, 


Sinaif 


Sinena ? 




Trompette, 


Antsiva, 


Antsiva^ coquillage ser- 






s 


vant de trompette. 




Trompette, (jouer 


Manghantsiva, 


Manantsiva, sonner de 




de la), 




Vantsiva. 




— (qui joue de 


Ompanghantsi' 


Ampanantsiva. 




la), 


t?e. 






Trompeur, 


Ompinaiy 


Ampinenay celui qui est 
effronté. 




— 


MamereverCy 


Mamerijy ruiner. 




Tronc d'arbre, 


Foutoncazon, 


Foton-kazo. 




— 


VouHazariy 


Volin-kazo , souche 


Vodin-kazo. 


« 




d'arbre, 




Tronquer, 


Tapa, 


7apa, coupé, 


Tapaka, 


Trop, 


Lokatse^ 


Loatrâf 


Loatra. 





LohatSy 


— 




Troquer, 


ManacaloUy 


ManakalOy échanger. 




Trot, 


Lahintochey 


Lahintoky. 




Trotter, 


— 


— 




Trou, 


Lohachey 


Loaka. 




Trouble, obscar, 


Mahidziy 


Maizihay 


Maizina. 


— (eau), 


Ranou maloute, 


Rano malolOy eau sale. 




Trouble, gaerre, 


Fihali, 


FiaLiàt 


Fiadiana, 


Troublé, 


Biribiri, 


Biribirijy action de rooler. 




Troubler, 


Mahabiribiriy 


Mibiribinjy rouler. 




Trouer, 


Mandohachey 


Mandoaka. 




Troupe, 


Acanzay 


Akanga, peuple. 




Troupe d'cclaireors 


SouvouCf 


Sovokay surprise, at- 




poor emboscade, 




taque subite. 




Troupeau, 


Fanrouaj 


Fandroa, ce qu'on pousse 


Fandroaka. 



Troupeau de Fànrouhan an- 
bœufs, ghombey 

Trousse, car- Trangho falcy 
quois, 



en avant, 
Fandroak'ahombtjy Fandroak'om 

bfj, 
Trahom-palg, maison de 

la flèche. 



276 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sonahili. 


Trousser, 


Basisi, 


Swy, action de redres- 




^~m 


Mitouvorenghy 


ser, 
Tovotrâf aussi haut que. 




Trouvé, 


Hita, 


Hita, 




Trouver, 


Mahitay 


Makita, 




Truchement, 


Ompivoule, 


Ampivolana, cehi qoi pirle. 




Truie, 


Lambouvavej 


Lambo'vavy, 




Tue (impératif), 


Vounouho, 


Vonoy. 




Tuer, 


Vounouhe^ 


VonOy action de tuer. 




— 


Mamounou, 


Mamono, 




— (se — soi- 


Mamounou ten- 


Mamono teha, 


Mamono tena. 


même), 


ghey 






— (s*entre-), 


Mifamounou, 


Mifamono. 


t 


Tumulte, 


HissoUf 


Hitsaka, 


Hitsakaj action 
de fouler aux 
pieds. 


Tuteur, 


Ompangadza, 


Ampahahyj celui qui 
prend soin, 


Mpanahy. 


•^— 


OmpangharaCj 


Ampanarakay celui qui 
accompagne, 


Mpanaraka, 


Tuyau, 


Souli, 


Soly, flûte, flageolet, 


Sodina. 


Tyran, 


Ompiandna ra- 


Ampiandriâ ratsy, mé- 






isiy 


chant gouverneur, roi. 




Tyrannie, 


Fiandria ralsi. 


Fiandria ratsy, mauvais 
gouvernement. 




Tyranniser, 


Miandria rat si y 


Miandria ratsy, gouver- 
ner méchamment. 




Ulcère puru- 


Fere misinane^ 


Fery miêy nana, bles- 


Fery misy na- 


lent. 




sure où il y a du pus, 


na. 


Un, 


Iraichey 


Raiktty Baiky, 


Iray. 


— 


Jssa, 


Isa (D, 


Isa. 


Uni (plan), 


Hivay 


Iva, bas, enfoncé. 





1. Isa s'emploie pour un quand on énumère les chiffres à partir du pre- 
mier. 



w 


DE 


MADAGASCAR 


277 




Malgache Snd- 
Oriental ancien. 


Malgache Snd- 
Oriental moderne. 


Merina, 
Arabe, Sonatiili. 


Union, 


Mraiche, 


Miraika, être unis, 


Miray. 


— 


Firaichey 


Firaihana, union. 


Firaisana, 


Unir, 


Miwi, 


Mivay être abaissé. 




Unité, 


FiraichCy 


Voir « Union i. 




Universel, 


Abitoutout, 


Abyy tous, tout. 




-"- 


— 


Tontoloy tous, tout, en- 
tièrement. 




Urètre, 


Hilingj 


Kindyy vagin. 




Urine, 


Bamani, Ama- 

• 


Ainany. 




Uriner, 


m, 
Mamanij 


Mamany. 




Us, coutume. 


Fanau, 


Fanôy 


Fanao, 


Usage, 


Fanauy 


Fanôy 


Fanao. 


Usé, 


Lonéy 


Lony, faiblesse, impuis- 
sance, 


Lonika. 


User, 


Mandoné, 


Milony, être faible, 


Milonika. 


Usiter, 


Fanau maha- 


Fanô rnahazatrât coutu- 


Fanao mahaza- 




zaiSy 


me dont on a l'habitiide, 


tra. 


Ustensile, 


Vara, 


Vatrùy coffre, 


Vata. 


Usufruit, 


SihtaCj 


Sintaka, action de com- 


Sintaka, action 






mettre un rapt, 


de se séparer 


Usure, 


SintaCy 




de son mari. 


Usurier, 


Ompalaho sin- 


Ampanao sintaka, celui 






tac, 


qui commet un rapt. 




Usurper, 


Manambouts, 


Misambotrâ, prendre, 
saisir, 


Misambotra. 


Vas-tu (où) ? 


Ouaisa Banau, 


Ho aiza anaol 


Ho aiza hianaol 


Va-t-en, 


Mandehan 


Màndëhânâ anaOy 


Mande hânahia- 




anau, 




nao. 


Vacation d'un 


Assanoulouy 


Asan'*olOt travail de 


Asan'olona. 


homme, 




quelqu'un. 




Vache, 


Tamaney 


Tamana, 


Tamanana, gé- 
nisse. 


— pleine. 


Tamane mivoay 


Tamana mivoa, génisse 


Tamanana ma- 






qui porte des fruits, 


moa. 



278 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 

Vache qui dc porte plus Valivoussits, 

que l'on Tait cDgrais- 

ser à l'herbe, 
Vacher, Ompanghombej 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Valy vositrâf litt. 
épouse châtrée, 



Merina, 
Arabe, Souahili. 

: Vady vositra. 



Vaciller, 


MielsechetsCy 


Vacque, 


Vaca^ 


•^— 


Vongbarey 


Vagabond, 


Mavouze foh. 


Vague, 


Vatenhale, 


— 


Mouza^ 


Vaincre son en- 


Manresse rafe 


nemi, 


lahé tenghey 



— (savoir — sod Maharesse rafe- 
ennemi), lahe tenghe, 

Vaincu, Resse, 

— (être), Miresse, 
Vaisseau en terre, Sine, 

— séminaire, Vihindatac, 
Valeur, TavouCj 

— ZoulouCj 
Vallée, Vale, 

— Valle, 

— Mivalle, 

— (cheminer le Vale, 
long d'une). 



Ampaharaka omby, celui Mpanaraka om- 
qui accompagoe les bœufs, hy. 

Mihetsiketnkay bouger. 

Vakana^ perles. 

Vohy^ perles jaunes; va- 
ryt (comme) un grain 
de riz. 

Mavozo fô, cœur faible, Matfozo fo, 
lâche. 

Vatan'alona. 

Onja. ^y maoûdj, 

Mandresy rafilahy tenUy 
vaincre complètement 
son ennemi. 

Mahareéy rafilahy teha, 
l'emporter complète- 
ment sur son ennemi. 

Resy^ Rçsy- 

Miresy. 

Siny^ cruche. 

Vihin-dataka^ testicules. 

Tambyl gages, récom- 
pense. 

Zoloka, 

Vala, entourage, parc, 
enclos. 



Mivala^ être entouré, 

clos. 
Va la, entourage. 



DE MADAGASCAR 



279 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 



— (cheminer le Mivale, 
long d'aoe), 

— Mitsivaley 

Van, FangkahaCf 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 

Mivala^ être entouré. 



Merina, 
Arabe, Sonahili. 



Vanité, 



Vanner, 



Vanneur, 



Vanteur (van- Ompihevay 
tard), 

— Ompissenghe, 



MiUivalâ, être en Iwen. Mitsivalana. 
Fanahaka, Fanahakaj l'ii!- 

trineot tTie leqoel 

on éparpille. 
Fihetrahetrâ^ fierté, or- Fihetraketrana. 

gueil, 
Mahahaka^ Manahaka^ 

éparpiller. 
Ompanghahac, Ampahahaka^ Mpanahaka, eeini 

qoi éparpille. 
Ampieva. 



Fichetra^ 



ManghahaCy 



Vapeurs, 



— (jeter), 



Misoctty 

ê 

Mitsoka, 
Mamouvouc, 

TsembouCy 
Mirahon, 



Vaporation, Rahouy 

Vaquer, s'em- Miassa^ 

ployer, 

— (être sans Manzouch^ 

emploi), 

Variable, Ompiouva^ 



Varier, diver- 
sifier, 
— , être Tiriabie, 



Mirérerére^ 
Mànghouva, 

Mihouvay 



Ampisaingyy celui qui 

est orgueilleux. 
Mizihxjy mizihitrâ, Miiihitray être 

gonflé. 

Mamovoktty couvrir de 

poussière. 
Tsemboka, é vaporation. 
Mandrahôy être nua- Mandrahona, 

geux, 
liahôy nuage, Rahona, 

Miasay travailler. 

Doka, DokOy seul, ne 

faisant rien. 
Ampiôvay celui qui Mpiova. 

change, 
Miriryy être capricieux. 
Manôvaôvay changer fré- Manovaova, 

quemment, 
Miôvay se transformer. 



280 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Varier de pein- 


Manghouva so- 


Mahôva sokitrây chan- 


Manova soki" 


ture, 


chitSy 


ger de sculpture. 


tra. 


Variété, 


Houva, 


• 

Ova, action de changer. 


Ova, 


Vase, 


Anpondrey 


AmpondOy boîte en cor- 






LouviCf 


Lovia^ assiette. 




— 


Finghe, 


Finga^ bol. 




— (grand). 


Safe, 


Safy, couvercle des 








plats. 




Vassal, 


Onisinava^ 


*Ontsinava W. 


- 


Vautrer (se), 


Mandremandre^ 


Mandriandry, se cou- 
cher un peu. 




Vautrement, 


Tafandre^ 


Tafandry^ couché. 




Veau, 


Sarac, 


Saraka, veau séparé de 
sa mère. 




— (qui est de), 


Hene ni sarac^ 


Henan'ny saraka^ viande 
de veau. 




— (chair de), 


Ounoufe nih sa- 


Nofon^ny saraka. 





raCy 

— qui tette, SaraCy 

— qui commeDce à Motay 
manger, 

— qui ne tette Manompi, 
plus, 

— de 6 mois, Fart, 

— de 1 an, Sacan, 

— de 18 mois, Loussey 

— de 2 ans, Tendreh, 
Végétatif, Fitsirichj 



Saraka, veau séparé de 

sa mère. 
Motakay celui qui écume 

en mangeant. 
Miompyy (celui qu'on) 

élève. 
Varivainjy qui est à la 

moitié de sa taille. 
Sakana, (arrivé à) la 

moitié de Tâge adulte. 
LosOy un demi (bœuf). 
Tendrika, 

m 

Fitsiriây action de prodnire FUsinana. 
de petites pousses, 



1. Vide supray noie 1, p. 251. 





DE MADAGASCAR 


281 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arahe, Soual)ili. 


Véhément, 


Mahere, 


Mahery, être fort. 




Véhémence, 


Hère, 


Bery, force. 




— (avec), 


AminihérSy 


Amin^ny keryy avec la 
force. 




Veille, 


Fihirats, 


Fihiratrây action de 
causer. 




Veille, le jour 


Anroutaloha, 


Andro tnialohay le jour 


• 


précédent. 




qui précèd»î. 




— (il est à U — 


Marichits ho le- 


Marikitrà ho levoruiy il 




de sas milhears), 


von. 


est sur le point d'être 
perdu. 




Veiller, 


MihiratSy 


Mihiratrây causer. 




— toute la nuit. 


Mihirats leha- 


Mihiratrà lahalinUy cau- 






leuy 


ser pendant la nuit. 




Veine, 


Ozats mcLssey 


Ozatrâ; masayf petit. 


Ozatra. 


Vêler, 


Terac sarac. 


Teraka saraka, le veau 
est né. 




Velu, 


Maro voulCy 


Maro volo, beaucoup de 
poils. 




Venaison, 


FanghouroUy 


Fangoronâ, action de 
faire la chasse aux 
bêtes fauves. 




Vénalité, 


Familiy 


Family^ Famidy^ action 
de se vendre. 




Vendable, 


H ami H y 


Amily, à vendre, 


Amidy. 


Vendange, 


Fitsango a- 


Fitsongoan^akitsy^ aeiioD de 






chitSy 


cueillir les raisins. 




— (faire). 


Mitsango a- 


Mitsongo akitsy, cueillir 






chitSy 


les raisins. 




Vendangeur, 


Ornpanaho si- 


Ampanao siky, faiseur 






chcy 


de vin. 




— 


Ompitsangou 


Ampitsongo akitsy, cueil- 






achitSy 


leur de raisins. 




Vendeur, 


OmpivarotSj 


Ampivarotrây commer- 


Mipvarotra. 



çant. 



-V 



282 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sad- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Vendre, 


MivarotSy 


Mivarotrày faire du com- 
merce, 


Mivarotrâ. • 


— se, être ven- 


Mivarots ten- 


Mivarotrâ teha^ se ven- 


Mivarotrâ tena 


du, 


ghe, 


dre soi-même, 


A-ii.,^ \ al-djou' 


Vendredi^ 


Zornaj zouma, 


Zômây 








ma^a. 


— saint. 


Masin zoma^ 


Masina zoma. 




Vénéneux, 


Laliàe, 


Lalihy. 




Vener, chasser, 


ManghouroUy 


Mangorona. 




Vénération, 


Hassiy 


Asy^ respect. 




Vénérer, 


Mihassiy 


Miasyy respecter. 




Vénerie, 


FanghouroUy 


Fangoronâ. 




Veneur, 


Ompanghou' 
rouy 


Ampangorona, 




— (grand — du 


Ompanghou- 


Ampangorona, chasseur ; ny 




roi). 


rou nih dian 


Andriambahoakay du 






bahouhac^ 


roi. 




Vengeance, 


Bamoucats, 


Famokatrâ, 




— 


FamoucatSy 


— 




— (tirer). 


MamoucatSy 


Mamokalrâ. 




Vengeur, 


Ompamoucats, 


Ampamokatrà. 




Venimeux, 


Mahalalihé^ 


Mahalalihy, 




Venin, 


Lalihé, 


Lalihy. 




Venir, 


Momba, mombe. 


Momba, aller avec. 




— 


Avi^ 


Avy^ venant. 




— 


Miaviy 


*Miavyy venir d). 




— , viens ça. 


Aviatouiy 


Avia aty, viens ici I 




—, il est le bien- 


Soa aviriy 


Soa avy izy, il est agréa- 




venu. 




ble en venant. 




— , soyez le bien- 


Banau soa avi, 


Anao soa avy, to es agréa- 




venu, 




ble en venant. 




— , d'où Tieot que. 


Manghino, 


Maninof pourquoi? 


Maninona? 



1. La racine avy ne se conjugue plus dans la langue moderne et reste 
invariable. 





DE MADAGASCAR 


283 




Malgache Sad- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 


Merina* 
Artbo, Souahili. 


Vent, 


Anghineh, 


Ahina, 




— 


Anghine, 


— 




— de la bou- 


Ainh nih vava, 


Aih*ny vava, souffle de 


Ain'ny vava. 


che, 




la bouche, 




Vente, 


Fivarols, 


Fivarotâ^ 


Fivarotana. 


Ventre, 


Fanangkanac^ 


Fanahanaka, matrice, 


fananahana^ 
matrice. 


— 


TroCj Troch^ 


Troka. 




— (rides du), 


Hornain troc. 


"Hornain; troka, do Tentre. 




— (cours du). 


Tsoracy 


Tsorikay dyssenterie. 




— (petit). 


Hilahilay 


llailal le petit côté, la 
petite partie. 




— 


Hitahitay 


— 




Ventricule ou 


Rorobahé, 


Roroham-bahy, la panse 




panse, 




des boyaux. 




— 


Rorohabahéf 


— 




Ventru, 


Betroc, 


Be troka, gros ventre. 




Venue, arrivée, 


Fihavi^ 


Fihaviâj 


Fihaviana, 


Vêpre, 


Arive, 


H aviva j le soir. 




Ver, 


Olets, 


• 

Olitrâj 


outra. 


Ver à soie. 


Olets dande, 


m 

OH' dandy, 


Oli'dandy, 


Verdoyant, 


Fitsirichhazou^ 


Voir « Verdure ». 




Verdoyer, 


Mitsiric aliets, 


Mitsiry ahitrâ, Therbe 
pousse. 




^■~ 


Mitsiric hazOy 


Mitsiry kazo, les arbres 
bourgeonnent. 




Verdure, 


Fitsiric kazo, 


Fi tsirian - kazo, bourgeoDDe- 





Verge (membre Voutou, 

viril). 
Verge, bâton, Anghira, 



Verger, 

Verglas, 

Vergogne, 



TavCy 

Bavénra, 

Hengatse^ 



meot des arbres. 
Vôlo, 

Aîigiray baguette longue 

et fine. 
Tave. 

Havandray grêle. 
Hehatrà, Henatra, 



284 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sonahili 


Vergogne (qui 


Mengatse, 


Menairâ. 


Menatra. 


a de la), 








Vérifier, 


MahatOf 


ilfaAa/d, justifier, confir- 
mer, 


Mahaio, 


Véritable, 


Ompito, 


Tôy 


To. 


Véritablement, 


AdracOy 


*Andrakô. 




Vérité, 


To, 


Tôy vrai, véritable. 


To. 


— (en), 


Voir « Vérita- 
blement ». 






Verjus, 


Romassey 


Rô maSy, jus, suc acides, 


Ro mcisina. 


Vermine, 


Hauy 


Hôy pou, 


Hao, 


— 


OleU, 


Ûlitrây ver, 


outra. 


Vermisseau,' 


OletSy 


— 




Vermoulu, 


Mavourouche^ 


Mavorokuy puant, fétide. 




Vermoulure, 


Vourouche^ 


Vorokay puanteur, dé- 





Vérole grosse, Amboua main- 

thi, 



— petite, 



Tontavata, 



tri tus. 
Am-boa maintyl là où 

il y a des boutons 

noirs. 
Tonta vataha^ le corps 

sent mauvais. 



Verot, 


Voir « Verroterie ». 






Verrat, 


Lamboulakéy 


LambO'lahy, 




Verre de cris- 


Finghe haisa, 


Finga, bol; hatsa^ en 




tal, 




verre. 




Verrier, 


Ompivarots ha* 


Ampivarotrây oitrchand; hat- 






tSUy 


sa, de verre. 




Verroterie, 


Harai madiniCy 


Aria, perle ; madinika, 
petite. 




Verrue (de la 


Glaise tangha. 


Hôlatra , champignon ; 


Hola-tanana 


main), 




tanây de la main, 




Vers moi, 


AmicOy 


AmikQ, avec moi. 




— 


Aminahéy 


Aminayy avec nous. 




Verser, 


Mankelliriy 


Manely^ répandre, 


Manely. 


— 


Manghelliriy 


— 





f 



DE MADAGASCAR 



Malgache Sud- 
Oriental ancien. 



Malgache Sud- 
Oriental moderne. 



285 

Merina, 
Arahe, Sona|iili. 



Vert, 

Vertèbre 
dos, 



MaitsoUy Maitso, 

MahitsoUj — 

du Taholandava, Taôlari'dava, l'os long, 



Taolan-dava. 



Vertu, 

F 

■ Vertueux, 
Vesse, 
Vessie, 



Vêtement, 
^ Vêtir, 
Vêtu (bien), 

— (mal), 

. Veuf, 
Veuvage, 

Veuve, 
Veux (je), 
Viande, 

— cuite à 
graisse. 

Vice, 

Vicieux, 
Victoire, 



Taolen sivala, 

Fatsianda^ 

moussi, 
Satrixa^ 
Sisciouts, 
Trine^ 

Tantevanihey 
Tante bainiaj 
TsichinCy 
Mitsichinne^ 
Soa misichin, 
Vourout sain- 

hou (1), 
MivantotSy 
FivanlotSy 

MivantotSy 
Zaho metey 
Hane^ 
la Varanga^ 

Ota haratsiiay 

Ompanghota^ 

FaharessCy 

Reste, 

Fanressehan, 



Taôlaha tsivalày l'os qui Taolana tsiva- 
traverse, lana. 

Fatsyf entourage; an- 
damosinay du dos. 

Satria, charitable. 

THtf'a, pet, Tntra. 

Trinitriny, bosse. 

Tantavaniây Tatavia. 

Sikyy sikina. 
Misiky^ misikina, 
Soa misikina, 
SimbOy vêtement; rovi- 

trà ? déchiré. 
Mivantoirà, être adulte^ Mivantotra, 
Fivantotrâ, état d'être 

adulte. 
Mivantotrây être adulte. 
Zahô mety^ Izaho mety. 

Hanyj nourriture, Hanina, 

Varangay rôti froid. 

Ota, faute; haratsiây Haratsiana^ota. 

méchanceté, 

Ampahota, celui qui Mpanota. 

commet des fautes, 

Fakaresenay Faharesena, 

Resy^ vaincu. Resy. 

Fandreseha. Fandresena, 



1. Sainhou est évidemment une faute d'impression pour saimbou. 



286 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souahili. 


Victoire, 


TafinahaleOf 


Tafika, armée; nahaleOy 
qui a eu assez de force 
pour vaincre. 




Victorieux, 


Ompaharesse, 


Ampaharesyy celui qui 
est souvent vainqueur. 


Mpaharesy. 


— (être). 


Maharesse^ 


Maharesy, l'emporter, 
vaincre. 




Victuaille, 


Hane, 


. ^any. 


Banina, 


Vidange, 


Fangheliriy 


Fanelezây action de ré- 
pandre. 


Fanelezana, 


Vide, 


Tsiare^ 


Tsiary, point du tout. 




^— 


Lane, 


Lany, dont il ne reste 
rien. 




Vider, 


Mangheliriy 


Mahely^ répandre, 


Manely. 


Vie, 


Ahinh^ 


Aina^ aina. 




— 


Harnoryy 


Amôry^ 


j^ 'omr, âge. 


— (longue), 


Lava kamorif 


Lava amôry. 




Vieil, 


Antetscy 


Aniitfày 


Antitra. 


Vierge, 


Miholey 


Mihôly, être vierge, 


S, mwali. 


•^^ 


Ompihole, 


Ampihôlyy celle qui est 
vierge. 




— ^ 


Tsitacats dahéy 


Tsy taka-dahy^ non at- 
teinte par rhomme. 




— 


Tsi loac daké 


Tsy loa-dahyy non per- 






ambouhey 


cée par rhomme; am- 
boho f par derrière. 




Vif, 


VelomCj 


Velona, vivant. 




— argent. 


Mangale voula- 


Mahala, qui enlève, fait 






mena. 


disparaître ; volame- 
nay l'or. 




— 


Voulafoutchi 


Vola-fotsy velona, ar- 






vellonij 


gent vivant. 




Vigilant, 


Ompihiratse, 


Ampihiratrây 


Mpihiratra^ eeloi 
qui OBTre les jeoi. 



Vigne, 



AchitSf 



Akitsy. 



r 





DE MADAGASCAR 


287 




Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Soua^ili. 


Vignots, 


Harariy 


Haranay corail. 


Harana. 


Vigueur, 


Heré, 


Hery, 




Vil prix, 


Vilicheley 


Vily kely, 


Vidy kely. 


Vilain, avare, 


Machea^ 


Mahidy, 




— , sale, 


Maleotse, 


Maleotrâ, 


Maloto. 


— 


Vorere, 


Voreryy souillé. 




Vilenie, saleté^ 


, LehotsCy 


Leotrâ, 


Loto. 


Village, 


Tanaha, 


Tanây 


Tànânà, 


Villageois, 


Ompamboulé, 


Ampamôo/î/, cultivateur. 


Mpamboly. 


Ville, 


Tanaha, 


Tanày village. 


Tànânâ, 


Vin, 


Toûache, 


Toaka, spiritueux. 




— 


SichCy 


5%(i), 


j^ khamr. 


— de coco, 


Barafe, 


Harafay eau de coco. 




— de miel. 


Siche tante le f 


Sikin'iantely, vin de miel. 




— de palmier. 


HouvoutSy 


*Hovotrà. 




— de sucre, 


Touacke^ 


Toaka, rhum. 




— (faire du). 


Manie hi, 


Maniky, 




Vinaigre, 


Sichernassey 


Siky^ vin; masy^ aigre. 




Vingt, 


Ropouly 


Roam-poloy 


Roor-polo, 


Vingt-cinq, 


Ropoul lirai 


Roam-polo limy amby^ 


Dimy amby roa» 




arnbiy 




polo. 


Vingtième, 


Faharopoul, 


Faharoam-polOy 


Faharoa-polo. 


Violent, 


Mahere, 


Mahery, être fort. 




Violer une fille, 


ManaintaCf 


Manintaka, séduire une 
femme. 




— la loi, 


Mandica fanau^ 


Mandika fanô, violer les 
usages. 


Mandika fanao. 


Violet, 


RanaulotSf 


Rano alaotrâ, (comme) 
Teau de la haute mer. 




— 


RanaulaulSy 


— 




Violon (jouer 


Mamalihany 


Mamaliha, jouer du «a- 




du), 




liha, 





1. Siky est la forme apocopée du mol tombé en disuétude sikinary qui 
se décompose en ; si, préfixe nominal, et kinary de Tarabe ^.^ khamr. 



288 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 





Malgache Sud- 


Malgache Snd- 


Merina, 




Oriental ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Sonahili. 


— (joueur de), 


Ompakay mali- 


Ampakay mama/iha, ce- 






han. 


lui qui sait jouer du 
valika. 




Virer, tourner, 


MivaticaliCt 


Mivalibalika, changer 
sans cesse. 


Mivadibadika. 


Viril, 


AnouloUy 


An'olOy qui appartient à 
rhomme. 


An'olona. 


Vis d'arquebu- 


Filouc n^am' 


Filon'ampingaratrâf ba- 


Filon* afnpinga- 


se, 


pingaratse^ 


guette de fusil, 


ratra. 


Visage, 


Lahatse, 


Lahara, 




Vis-à-vis, 


Anolohan^ 


An'oloaifia^ devant, en 
présence, 


An*oloana. 


Viser, 


Mitsifitse^ 


Mitifilrây tirer une arme 
à feu. 


Mitifitra. 


Vision, 


Hinoufe^ 


Nofy^ songe. 




Visite, 


Fissarif 


Fisaryy action de scru- 
ter, examiner. 




Visiter, 


Missariy 


Misary, examiner. 




— ^ 


Mitsilic, 


Mitsilika^ 


Mitsidika^ visi- 
ter eD passant. 


Visqueux, lent, 


MafCy 


Mafyy dur, solide. 




Vite, 


Maladif 


Malady, qui va vite, 







Maiali^ 


Malalyj qui va vite. 


Malady» 





Malachiy 


Malakyy qui va vite. 






MambanCy 


MaviOy leste. 




Vivandier, 


Ompivangaha- 


Ampivanga Aany, qui 


Mpivanga hàni- 




ne. 


fait commerce de nour- 
riture. 


na. 


Vivant, 


Vellorriy 


Velona. 




Vivoter, 


Mihahinh chele^ 


Miaiha kely, vivre peti- 
tement, 


Miaina kely. 


Vivre (le). 


Hane^ 


Hanyy nourriture. 


Hanina. 


Vivre, 


MienghCy 


Miaiha^ 


Miaina, 


Voguer, 


Mivehy 


Mive^ ramer. 


Mivoy. 


Voici, voilà, 


JndroUf 


Iy}dro. 


Indro. 





DE MAD/IGASCAR 


289 


• 


Malgache Sud- 


Malgache Sud- 


Merina, 




Oritntal ancien. 


Oriental moderne. 


Arabe, Souatiili^ 


Voie*, 


Lalambé, 


Lalam-be, graod chemin. 




Voile d'un na- 


Laihe laye^ 


Lay. 




vire, 








— (faire). 


Milayey 


Milay. 




Voir, 


Mahita, 


Mahita. 




— . 


Manalachey 


Manalaky^ être Tisible. 




Voire 


Jzanené, 


Jzany. 




Voisin, 


MarichiU, 


Marikiirâ. 




— 


OrnparichUs, 


Amparikitrây celui qui 
est voisin. 






Mifancarichits , 


Mifankarikitrâ^ s'appro- 
cher mutuellement, 
être voisins. 




Voisinage, 


FarichiUj 


Farikiirà, état d'être 
voisins. 




Voix, 


Biac, 


Biakay cris> 




— 


Hiac bihac^ 


Hiakiakay cris fréquents. 




Vol, larcin, 


Fangalatse, 


Fangalatrà, ce qa'oD tôle, 


Fangalatra. 


Vol (d'oiseau), 


Fandrembou^ 


Fandrembo. 

m 




Volage, incons- 


Mireperepé, 


Mirepirepy, chanceler, 




tant, 




trébucher. 




— 


Nea^ 


Nehaneha^ légèreté. 




Volée (parler à 


Mivoulanh 


Mivolahay parler; avô, 




la). 


avaUf 


pour rien* 


, 


Voler, dérober, 


Mangalats» 


Mangalatrâ, 


Mangalatrâ. 


Voler (oiseau), 


MandremboUf 


Mandrembo, 




Voleur, 


Mangale, 


Mahalay enlever. 


Manala, 


— des bois, 


Ompilampey 


*Ompilambo, 




Volontaire, 


Ontsimazoutouy 


Tsy mazotOf celui qoi D'est 
pas disposé à obéir. 




Volonté, 


AmoronpOy 


Hamoram-'pôy douceur 
du cœur. 


Hamoram-po. 



Amouronpoh, 
Chinia, 



Kinitty ce qui est fait vo- 
lontairement. 



19 



*i 



290 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE 



. 


Malgache Sud- 
Oriental ancien. 


Malgache Sud- 
Oriental moderne. 




Merina, 
Arabe, Souahili 


Volonté, 


Fiteia, 


Fitia, affection. 






— 


Zoutou, 


ZoiOy docilité, 




ZotOy zèle. 


Volontiers, 


Amini fiteia^ 


Amin*ny fitia, avec 
fection. 


raf. 




Vomir, 


Mandoutty 


Mandoa, 






Vomissement, 


Fandoua^ 


Fandoavây 




Fandoavana. 


Votre, 


Tanau, 


AnaOy le vôtre. 






Vouloir, 


MetSy 


Mety^ convenir, consen- 








tir. 






— 


Miteia, 


Mitia, 






— 


MazoutSy 


Mazoto^ être docile. 






— (ne pas). 


Malainh, 


Malaihay refuser, 




Malaina, être 
paresseux. 


— (impératif), 


Meteho, 


Meteza, consentez! 






Vous, 


Banau (0, 


AnaOy 




Hianao. 


Voûte, 


Rairainvatou, 


Rira vatOy murs en 


pierre, 


Rindrina vato. 


Voyage, 


Harnanga, 


Vanga^ commerce. 






— 


MânratOy 


MandrantOy commercer 





Voyager, 



Mamangay 



Voyageur, 


OmpamangUy 


— 


Onfanbahoûa 




cafy 


Vrai, 


To, 


Vraiment, 


AminitOy 



Andraco, 



en voyageant. 

Mamanga^ faire du com- 
merce. 

Ampamanga, commer- Mpamanga. 
çant, 

Antam-bahoaka ha fa, 
celui qui est d'une 
autre peuplade. 

Tô, 

Amin'ny tô, avec la vé- 
rité, 

*Andrakô, 



To. 
Amin'ny to. 



C ^ y 



1. Le M. 7 donne la forme ^^JLa hanao qui était encore en usage au 

C X • 

xvir siècle. On trouve quelquefois une forme ^_>Lib\ ihanao dont le 

Merina moderne hianao constitue une rare et curieuse métathèse» Cf. 
pion Essai de grammaire malgache, p. 198, 



DE MADAGASCAR 



291 



Vue, 



Malgache Snd- 
Oritntal ancien. 

Maifa, 
Fanghente, 



Vulgaire,' 



Oulon mara" 
mou. 
Vulgairement, Talache, 

Vulve (lèvres falou^ 
de la], 

— LavaCy 

— Roco^ 

— SangoUy 

— Siouc^ 
Yy Anih^ 

Y a-t-il chose Anizo zaho ma- 

en quoi je hai manompo 

puisse servir, kanauy 

Yeux, MassoUy 

— Vodzihi, 



égarés, 



— étincelants, 



— mourants, 



Zagaie, 



Manghilou mas- 
sou^ 

Massou mikere- 
cherechy 

Massou mihou' 
va, 

Couhabi, 

Couroutsouc, 

Lefoy leffOy 
Sembelahe^ 



Malgache Sud- Merina, 

Oriental moderne. Arabe, Sonal^. 

Hita^ vu. 

Mahita, voir. 

Fahenty^ action de re- 
garder. 

Olo maramo d), indivi* 
dus qui sont Dombreoi. 

Talakyy visible, en évi- 
dence. 

Falo. 

Lavakaj trou. 

*ttoko, 

Tsoky, prépuce. 

^'^y. Any. 

AhHzo zahô mahay ma" 

nompo anao. 

Maso, 

Vajihy, Voajihy, visage, à^j ouadjh, vi- 
sage. 
Manilo masOj yeux qui 

brillent. 
Maso, yeux ; mirehitrâ, 

qui brillent. 
Maso miôva, yeux qui 

changent. 
Kobaby^ sagaie à large fer. 
Korotsoka^ sagaie à 

large fer. 
Lefo^ Lefona. 

Sambilahy^ sagaie à 

longue pointe. 



i, Vide, note 2, p. 189, 



292 



DICTIONNAIRE DE LA LANGUE DE MADAGASCAR 



Zagaie, 

Zélateur, 
Zèle, 

Zénit, 
Zéphir, 

Zodiaque, 



Malgache Sud- 
Oriental ailoien. 



Malgaohe Sud- 
Oriental moderne» 



Herina, 
Arabe, Sonahili. 



FitoraCj fia- /'"if oraA:a, lance de jet. 

rachy 
Ompiharou, Ampiaro^ protecteur 4 Mpiaro, 
tiharouharou^ Fiarovâ, action de pro- fiarovana. 

téger, 
Anfo. 
Ahin^'andrefày brise Anm'andrefa-^ 

d*Ouest, na. 

"Henabe, 



Enfùu, 
Angincandi'È' 

fou, 
Henabéy 
Henabeiy 
Zoraisciy 



ZOfaisy. 



ADDITIONS ET CORRECTIONS 



L'indication de quantité de chaque mot du Dictionnaire aurait entraîné 
d'inutiles répétitions. En règle générale, les trissyllabes sont proparoxy- 
tons et les dissyllabes paroxytons. La quantité des proparoxytons, paro- 
xytons, oxytons et monosyllabes est la suivante : lâkànd, tômpOy pàpàky, 

tâvë, râ. 

P. III. Ce vocabulaire n'a pas été réimprimé. 

P. XXV, 1. 10. Au lieu de : devant la conaonnef lire : devant consonne, 

p. XXVI. Au lieu de : Tô bref est également oxyton, lire : Va bref est gêné- 

ralemenl final : ahb zahb, je, 
P. XXXIII, 1. 27, lire : monina, de la racine onina. 

P. XXXIV, 1. 21 : au lieu dej^-i, lire : ^^ ; I. 23 : au lieu de drery, lire : 

driry ; 1. 26 et 29, au lieu de : hataovil, lire : hataova, 

P. XXXV, 1. 1-2. Cette règle peut être considérée comme déQnitive. J'ai ré- 
cemment trouvé dans le ms. 2 du fonds arabico-malgache de la Biblio- 
thèque Nationale de Paris, des formes verbales anciennes qui confirment 
entièrement ma conjecture : mahafahila^ par exemple, qui est un 
composé de maha, préfixe verbal potentiel, et fahita, nom d'action dé- 
rivé du verbe mahita formé lui-même du préfixe verbal ma et de la 
racine hita, 

Ibid., I. 7. Au lieu de monena, onina, lire : moniïiaj onina. 

P. 1, 1. 14-15, au lieu de : et les plus reculées de la terre. Aussi lire : 

et les plus reculées de la ten'e; aussi 

P. 6, 1. 2, au lieu de : c'est, moins, lire : Vest moins. 

Jbid.y 1. 10. Après Matatanes, ajouter : (Matatatïa, Merina : Matitanana), 

P. 8, 1. 2-3, lire : a-bohitfn, 

Ibid.^ dernière ligne. Au lieu de : Uinîtrâ, flndlinîtrâ, lire : lânîtrd, nn- 
dânUhh 

P. 10, 1. 21; lire : hanaureo, 

20 



294 ADDITIONS ET CORRECTIONS 

P. 12, 1. 14 : Matatanois est un dérivé à la française du malgache Mata- 

tana, que Flacourt emploie pour désigner les indigènes du bassin du 

Matatana, le Matitanana moderne. 
P. 15 et 16 en haut de la 4° colonne. Au lieu de Souahali, lire : Souahili, 
P. ^6, 3» col., 1. 20, lire : mifankatra. 
P. 20, 3° col., 1. 11, lire : sàsony; 1. 19, lire : misàsony. 
P. 26, 3e col., 1. 11, lire : manetsiketsika; dernière ligne, ajouter: razana, 

raza. 
P. 27, 3« col.. 1. 30, lire; miranitrâ et 1. 32 : manitM. 
P. 28, 3e col., 1. 4, lire : atolin; 4« col., 1. 14, supprimer : c^ 'a(n. 
P. 29, 3« col., 1. 1, lire : manbsoka; 1. 4, lire : sàsohana; dernière ligne, 

lire : manamivâ. 
P. 30, 3e col., 1. 1, lire : fanamivà. 
P. 31, 4e col., 1. 20, lire : fivorian. 

P. 34, 3e col., 1. 4, ajouter : tabnd\ 1. 12, ajouter : razana, raza. 
P. 37, 3« col., 1. 23, lire : haninâ; 1. 27. lire : manàsoka. 
P. 38, 3« col., 1. 18, lire : haninâ, 
P. 40, 2« col., 1. 32, lire : azonorouts. 
P. 41, 3o col., 1. 14, lire : hazom-^asika, 
P. 45, 3« col., 1. 28, lire : soratrâ; 2« col., 1. 29, lire : foutoue. 
P. 46, 4« col., 1. 1, supprimer : ^^x^ *ûi^»*> vÎ6« 
P. 48, 3e col., 1. 22, lire : manandranâ, 
P. 51, 3e col., 1. 30, lire : mitarbnd. 
P. 54, 4e col., 1. 1, supprimer : J>* moûz. 
P. 56, 3e col., 1. 20, ajouter : zàtf'a; 1. 31, lire : miàta; 1. 33 : ota, 
P. 57, 3» col., 1. 12, lire : zabtrâ et ajouter : zàtr^a; 2» col., 1. 18, lire : 

mauté mauté, 

P. 58, 4e col., 1. 28, supprimer : fi\^-i->o safrâ. Ajouter à la fin de la 
note 2 : Les mots du dictionnaire n*étant pas strictement localisés, la 
notation moramqra a été adoptée dans les pages suivantes. C'est la 
prononciation la plus répandue sur la côte orientale de Madagascar. 

P. 59, 3« col., 1. 16. C'est le portugais trigo^ blé, qui est passé en malais 
sous la forme terigu. ^^ col., 1. 22, au lieu de hôlanà^ lire hblawi\ 1. 28, 
lire : haranâ. 

P. 60, 3e col., 1. 20, au lieu de : ravinitsara^ lire : ravirCtsara. 
P. 62, 3e col., 1. 21, au lieu de fampr/y lire : fempy. 

P. 63, 4e col., 1. 28, supprimer : ^yXj kâs^ verre à boire. 

P. 66, 4« col., 1. 17, supprimer : J-a^. /larr, chaleur; 3« col.. 1. 19, au lieu 
de manoroy lire : marïoro. 

P. 67, 4e col., 1. 16, au lieu de tadim-vatOy lire : tadim-bato. 

P. 70, 3e col., 1. 13, lire : sampanâ. 



ADDITIONS ET CORRECTIONS 295 

P. 72, 4« col., 1. 25, supprimer : ij^\ aoûina, saisons. Cf. malais : 6inton, 
astre, étoile. 

P. 74, dernière ligne de la note. Au lieu de organe^ lire : égaux, 

P. 78, 3* col., 1. 15, ajouter : fàny; supprimer la note 2 du bas de la 
page. 

P. 91, 4' col., 1. 5, supprimer : ij^y^ soûra, image. 

P. 92, 3* col., 1. 2, au lieu de antsibaj lire : antsiva. 

P. 93, 3* col., 1. 5, lire : vàlanâ. 

P. 94, 4* col., 1. 21, supprimer : o^^ findjdn, tasse; 3« col., 1. 2 et 1 
du bas, au lieu de Aova?, An'ârova, lire : Koba, ArCkoba, 

P. 96, 4« col., 1. 5, supprimer : ^rl^* mous. 

P. 104, 3« col., 1. 19, au lieu de fijerenat lire : fijert, 

P. 105, 3^ col., 1. 7 du bas. Ajouter une astérique devant Alisohahay. 

P. 115, 3« col., 1. 3, 4 et 6, lire : manosond, mifanbsonày sàsonâ, 

P. 118, 4« col., 1. 12, supprimer : ijy^ soûra, image. 

P. 119, 3"* col., 1. 3. Ajouter une astérisque devant Olifante, 

P. 121, 3*" col., 1. 11, ajouter : mamahotfd; 1. 27, lire : fihemboM. 

P. 122, 3« col., 1. 12, lire : herind, 

P. 129, 3« col., 1. 17, lire : sosond; 1. 21, ajouter : sihanaka. 

P. 130, 3® col., l. 9 du bas, lire : vozond. 

P. 135, 4« col., 1. 9, supprimer : fi^yuô safrd, bile; 1. 5 du bas, sup- 
primer : *;>-ô soùraf image. 

P. 136, 4** col., 1. 9 du bas, supprimer : ^\j kds^ verre à boire. 
P. 137, 4® col., 1. 16, supprimer : ^^J^ ^ain^ source. 

p. 138, 4« col., 1. 7, supprimer : ^-*o sa/i/wi, couler. 

P. 139, 3« col., 1. 17, lire : takothï. 

P. 144, 4« col., 1. 5 du bas, supprimer : o^^ /îndjfdn, tasse. 

P. 149, 4« col., 1. 18, supprimer : ^^^ *aîn. 

P. 156, 4* coi., 1. 6 du bas, supprimer : ï»-© soûra, image. 

P. 157, 4^ coi., 1. 2 du bas, supprimer : ijy^ soûra, 

P. 159, 4® col., 1. 9, supprimer • j!-^ harr, chaleur. 

P. 160, 4' col., 1. 16, ajouter : ompa. 

P. 164, 3« col., 1. 21, lire : forona, 

P. 168, 3« col., 1. 11 et 12, lire : tave, mîtàve. 

P. 182, 4« col., l. 2 du bas, lire : manota. 

P. 197, 3* col., 1. 1 et 2, lire : fltavona, tavona ; 2« col., 1. 9, lire : iraica- 

manifoulo. 
P. 199, 3® col., 1. 5, ajouter : ranofotèy. 
P. 207, 2« col., 1. 18, lire : saripoui, 
P. 209, 3« col., 1. 3 du bas, lire : téé.